Un mois au pays de la végétation luxuriante, de la faune omniprésente, de la gentillesse des "ticos"
Juillet 2015
30 jours
Partager ce carnet de voyage
1

A bord de notre 4/4, nous voici partis pour le parc des tortues.

Nous laissons la voiture à la Pavona pour 2 jours et un bateau nous mène au parc en 45 minutes.

Nous arrivons en fin d'après-midi, nous visitons le village.

Nous terminons notre soirée à notre hôtel, tranquillement.

Le lendemain, nous partons en barque, avec notre super guide, observer nos 1ers animaux.

Au milieu d'une végétation luxuriante et des pluies tropicales, Tortuguero est un endroit superbe coupé du monde qui se découvre au fil de l'eau.

Le soir, nous irons voir la ponte des tortues sur la plage de Tortuguero (photos interdites) ; moment magnifique avec les tortues qui creusent leur trou dans le sable afin de pondre leurs oeufs, puis les recouvrent et repartent dans l'eau.

2

Toujours à l'affût, ces monstres des fleuves laissent entrevoir leurs grandes gueules.

Nous en observerons à Tortuguero, Tarcolès, Corcovado.

3

Nous poursuivons notre route sur la côte Caribéenne, à savoir le parc de Cahuita.

Puerto Viejo

Petit village de la côte caribéenne à l'ambiance jamaïcaine.

Parc national de Cahuita

Une ambiance de rêve !

Des plages de sable fin, des cocotiers inclinés vers la mer, des eaux calmes et limpides, ... Comme sur une carte postale !

Le parc se découvre au fil d'une randonnée de 8km qui traverse le parc. Notre hôte nous amènera au début du parc et nous récupèrera 5h plus tard à l'arrivée.

4

Le Costa Rica abrite 4 types de singe : le singe hurleur, le singe écureuil, le singe araignée et les capucins.

Facilement observable, nous en observerons tout au long de notre circuit.

5

Nous quittons la côte des Caraïbes pour rejoindre la côte Pacifique.

Nous faisons une halte au centre du pays, à San Gerardo près du point culminant du Costa Rica, le Cerro Chiripo.

Nous visitons la réserve Cloudbridge à travers une marche passant dans de superbes paysages formés de ruisseaux, de chutes magnifiques et de collines luxuriantes.

Nous passerons la fin de la journée à notre hôtel, dans un environnement charmant.

6

Nous atteignons la côte Pacifique et allons tout au sud du pays pour aller au célèbre parc du Corcovado.

Nous laissons la voiture à Sierpe et un bateau nous amène à notre hôtel à Bahia Drake.

Nous resterons 3 jours à Bahia Drake, petit village isolé.

Assez déçu par cet endroit car nous ne sommes pas dans le parc national et il est impossible d'y aller seul, il faut absolument passer par un prestataire.

Les prix sont très chers : 90USD par personne pour aller dans le parc (avec obligatoirement un guide).

Parc national du Corcovado

Arrivée au parc en bateau 

Ce parc est connu pour sa vaste forêt tropicale primaire, paradis pour la vie animale et son étonnante diversité biologique.

Bahia Drake

Le 2ème jour, nous décidons de faire la randonnée côtière qui part de notre hôtel.

Ballade très agréable durant laquelle nous verrons singes, perroquets, iguanes, ...


7

Multitude d'oiseaux vivent dans ce pays dont les aras, nos préférés. Quelle drôle de sensation de voir les perroquets en liberté !

Toucan
Spatule rosée 
Grand Hocco 
Colibris 
Urubu noir
8

Nous remontons la côte Pacifique et nous arrêtons à Marino Ballena pour l'observation des baleines.

Comme son nom l'indique, sortie en mer obligatoire pour observer ces géants des mers.

9

Notre remontée se poursuit et nous mène au parc Manuel Antonio.

Entre océan Pacifique et forêts tropicales, une expérience inoubliable dans un petit coin de paradis...

Plusieurs sentiers de randonnée sillonnent le parc et permettent de s'éloigner de la foule.

10

Le Costa Rica regorge de ponts suspendus et plates-formes permettant d'approcher la canopée et d'observer ses forêts très denses et humides.

11

Prochaine étape : parc de Carara

12

Nous quittons la côte Pacifique pour rentrer dans les terres et prendre un peu de hauteur.

Monteverde

Après notre arrivée, nous allons dans une petite réserve située près de Monteverde.

Nous ne rencontrons personne sur le chemin, sauf quelques petites bêtes.

La suite se passe à la réserve Curi Cancha à la recherche du Quetzal

Difficile de le prendre en photo mais grâce aux jumelles du guide, nous en aurons un bel aperçu.

Réserve Santa Elena

Le lendemain, direction la forêt de nuages de Santa Elena.

13


Dormant la plupart du temps, il est difficile d'observer ces animaux autrement qu'en boule perché en haut d'un arbre.

En arrivant dans un de nos logements (Manuel Antonio il me semble), nous aurons la chance d'en avoir un sur l'arbre situé à côté de notre chambre.

Autre moment sympa, en arrivant dans un restaurant (vers Parc Ténorio), un petit paresseux est tombé d'un arbre, le propriétaire va le chercher pour nous le montrer avant de le remettre dans l'arbre


14

Non loin de Monteverde se situe le parc "volcanique" Rincon de la Vieja.

Une première randonnée nous amène vers des chutes d'eau


Ensuite, nous allons sur le site d'observation de l'activité volcanique.

15

De toute sorte, de toute taille, de toute couleur, les grenouilles sont présentes partout au Costa Rica.

16

La suite de notre road-trip nous mène au parc Ténorio, célèbre pour les eaux turquoises de sa rivière.

La veille de nous rendre sur le site, nous dînons en compagnie d'un couple de canadiens qui n'a pu observer les eaux turquoises mais une eau marron dû à la pluie qui a "sali" la rivière.

La nuit a été pluvieuse mais elle a cessé à l'aube, nous croisons les doigts....

Armé de nos bottes (qu'il a fallu louer au départ) et de nos parapluies, nous débutons la rando de quelques kilomètres.

Après 3km, le soulagement !

Après la cascade, nous poursuivons le chemin pour aller à la "source" de la formation de ce phénomène.

N'étant pas un spécialiste, je ne saurai expliquer ce phénomène bleuté mais il y a un mélange qui se fait à cet endroit.

Nous restons interloqués devant ce phénomène, l'eau en amont est claire, elle franchit cette ligne et elle devient bleue ; ça a un côté "magique".

Nous rebroussons chemin et repassons devant la cascade.

17

Pour la dernière étape de notre séjour, nous allons au volcan Arénal.

Malheureusement, le mauvais temps ne nous permettra pas d'apercevoir le volcan.

Nous irons nous détendre aux sources de Baldi.

Le lendemain, sous la pluie, nous irons faire la randonnée des ponts suspendus.

Comme ArroundTheWorld, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.