Carnet de voyage

Le Tour de France d'Armelle et Joseph

3 étapes
7 commentaires
52 abonnés
Dernière étape postée il y a 12 jours
Grands fans de vélo, nous partons en tandem sur les routes de France pour vivre l'aventure et mûrir notre projet de vie au gré des rencontres !
Du 27 mars au 30 septembre 2020
187 jours
Partager ce carnet de voyage
1

A la Garde (Toulon), depuis notre mariage fin 2018, on était bien, on était même très bien !

Mais petit à petit, Armelle a parlé d’aventure à Joseph, Joseph a parlé de crise écologique à Armelle, Armelle a entraîné Joseph dans sa passion pour la Rencontre et l’évangélisation et Joseph a entraîné Armelle dans sa passion pour la sobriété énergétique. Sa nouvelle vie de village a plongé Armelle dans l’écologie intégrale et le travail de Joseph, dans l’énergie-Biomasse, l'a poussé à aller encore plus loin! Puis Armelle a adoré pour la première fois de sa vie prendre soin de deux rangées de radis et Joseph s’est pris de passion pour la réparation de vélo dans notre 50 m². Armelle lui a lu avec emphase des témoignages de familles en mission rurale, Joseph lui a lu le Rapport du GIEC, elle lui a répondu « je vais à l’épicerie vrac », il a sourit, il a cité Jancovici et il s’est engagé chez les Shifters. Et ce n'est pas fini ! Avec une montagne de livres, d’articles, de vidéos, de conférences, Joseph a cherché à comprendre le monde et pourquoi il courait à sa perte, on a prié, on a rêvé d'un voyage à vélo. Et puis on nous a parlé d’un projet social-catho-écolo-rural et là, nous nous sommes rendu compte que nous avions des étoiles dans les yeux… tiens donc…

Du coup, Armelle a eu envie de plus de deux rangées de radis dans sa jardinière, une nuit Joseph a rêvé d’un grand atelier pour bricoler en paix, Armelle s’est imaginée dans un lumineux atelier de peinture dans la nature, et on nous a parlé d’éco-hameaux, on nous a parlé de vie en communauté, on nous a parlé d'entrepreneurs audacieux, on nous a parlé de… Bref on a eu envie d’aller voir sur place, on a eu envie d’aller voir de l’autre côté de la colline et Joseph a démissionné de son boulot.

Nous n’avons pas encore la chance d’avoir d’enfants, pas d’attache : c’est le moment ou jamais pour nous de faire un pas de côté! Et on partirait bien à vélo quelques mois, élargir notre horizon, vivre une expérience fondatrice en couple pour faire mûrir au gré des rencontres notre projet de vie.

"Ma chérie ! Viens voir j'ai trouvé un super tandem sur internet !"

Suite au prochain épisode !

2

Le déménagement est prévu mi mars, les cartons se remplissent, un virus ravage la Chine.

Le préavis est posé, le vélo est acheté, l'itinéraire est fixé, le virus a atteint l'Italie.

Les adieux sont terminés, les cartons sont fermés, la maison est nettoyée, le virus a passé la frontière.

Annonce de Macron, déménagement demain, confinement après demain, ça va passer ma chérie !

Matin du déménagement, le loueur annule la location du camion, ça ne passe pas mon chéri.

Alors on rachète des vivres pour un mois, on ré-ouvre les cartons, le bail est rallongé et on annonce aux voisins que finalement… on reste ! Premier rebondissement d’une longue série !

Nous partions la fleur au fusil, forts des promesses de notre aventure, les voisins applaudissaient notre jeunesse audacieuse, les amis enviaient notre liberté et... ! Et nous voilà coupés en plein élan par le confinement...

L'incertitude vis à vis de la faisabilité de notre tour de France pointa son nez : est-ce que Joseph ne doit-il pas directement passer à l'étape recherche de boulot ? Alors tous les deux on ré-affirme l'objectif de ce périple : notre besoin de nous ouvrir de nouvelles portes avant de nous engager sur un chemin. Alors on continue !!

L'incertitude vis à vis de la responsabilité de notre situation nous titilla quelque fois : pas de patrimoine, pas de meubles, pas de voiture, plus de domicile, plus de travail, notre vie dans 20 cartons et nous sur un vélo. Est ce qu'on ne fait pas n'importe quoi ? Mais non, c'est ce que l'on veut pour rester libres de répondre à un appel du cœur pendant le périple, alors on continue !!

Et deux mois plus tard... Mon chéri ça y est j'ai re-loué le camion de déménagement ! ... Oui il y a toujours la limite des 100km et alors? (Toulon- l'Ile Bouchard - 886km)

Suite au prochain épisode !


Nous vous avions annoncé la trouvaille d'un super tandem : le carrosse de madame est avancé !

Merveille achetée chez Locapino près de Nantes. Igor s'est reconverti et est à plein temps pour vivre sa passion : location pour un weekend dans les châteaux de la Loire ou achat pour un tour de l’Amérique du Sud, il accompagne ses clients jusqu'au bout et s'occupe de tout. On vous le recommande les yeux fermés !

3


Clac ! … Clac! Après le déménagement, premiers coups de pédale pour une boucle d'échauffement de 15 jours début juin!

« Joseph t’as oublié de rétrograder ! Ma chérie tu peux pédaler s’il te plaît ? Et là Armelle je vais où ? La prochaine à droite. L’autre droite mon amour !! Ah pardon c’était la suivante. Olalala c’est beau, on s’arrête ? Mais on vient de partir ma chérie ! Ça y est je suis trempée. C’est mort on ne fait pas demi-tour !! Olalala c’est beau, dommage qu’on passe aussi vite ! Zut j’ai oublié les fruits secs dans la sacoche…. oui celle tout en dessous. Olala c’est trop beau par ici ! Oh purée ce vent de face !!! T’avais vu le panneau « route inondée » toi ? Pause pipi ! Oups, mais je croyais qu’on était seuls sur ce chemin !!! Vas-y c’est tout droit. Ah non on arrive chez des gens. Joseph il y a un chien !!! Olalala c’est beau ! Bonsoir, on est un jeune couple et on cherche un endroit pour planter notre tente ! Ah ça c’est une vraie journée vélo où on est morts le soir ! Mon chéri on ne se refait plus JAMAIS ce genre de journée !!! »


Voici le premier tour d’essai effectué : le matériel est testé, approuvé ou renouvelé, les parents sont salués, les mollets sont musclés, les rôles sont dispatchés et le tandem « couché » s’est laissé apprivoiser. Ces 600 premiers kilomètres à travers nos chères régions natives des Deux Sèvres, de la Touraine et de l’Anjou ont formé une succession de petits sauts de puces où nous allions de déjeuners en goûters et de dîners en lits douillets. Et quel accueil ! Nous souhaitions grandir sur ce point là et nous voilà servis ! La tournée des amis et de la famille apporta son lot de réjouissances culinaires arrosés de vins locaux, mais aussi son lot de re-découvertes de choix de vie, d’itinéraires particuliers, de discernements quant à des changements de cap en famille.

Des missions d’évangélisation en milieu rural aux déménagements au fin fond de la Bretagne, des reconversions professionnelles osées à l'ouverture d'un lieux de vie inter-générationnel, nos proches nous ont surpris et on vous détaille ces merveilleux profils variés la prochaine fois ! Il y a autant d’itinéraires que de personnes et nous retrouvons dans toutes ces rencontres l’envie d’oser tracer notre propre sillon.


C'est très beau tout ça, mais ... nous vous avions aussi annoncé quelques rebondissements post confinement ! Le dernier jour de vélo, pour arriver à l'écurie au plus tôt, nous avons doublé les kilomètres (avec les deux tiers en vent de face, les cyclistes compatiront..) et la cuisse d'Armelle n'a pas apprécié.

Bonjour docteur... oui un tour de France oui... et d'après vous ça met combien de temps à se réparer une petite déchirure musculaire ? ... Ah oui quand même !

Suspens et suite au prochain épisode !