× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas

Carnet de voyage

La Thaïlande : 3 semaines familiales

Par
16 étapes
41 commentaires
2
Par Aola
Pour notre premier grand voyage international autonome nous avons décidé de partir en Thaïlande avec nos deux enfants de 13 et 10 ans. L'aventure commence aujourd'hui !
Juillet 2017
18 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Les sacs à dos sont prêts depuis quelques jours et les documents de voyage regroupés dans le carnet orange qu'il ne faut surtout pas perdre😱😱😱. Tout le monde a bien dormi et c'est la fleur au fusil que nous allons prendre le train

Juste avant...... et pendant.

Après plus de trois heures de train et un petit somme c'est parti pour RER puis navette puis attente au terminal 1 de Roissy. Un petit tour par le MacDo 😕 pour recharger les batteries des filles et Zou à l'embarquement. Retardé de 30 mn. Reste à savoir si on pourra avoir la correspondance à Francfort pour Bangkok 😡😡😡. Mais finalement tout se déroule dans le calme et hop c'est parti pour 11h de vol.


Francfort vu d'en haut

Manger boire remanger reboire dormir (un peu) puis manger et boire le tout rythmé par 2 ou 3 films. Et c'est l'arrivée à Bangkok tant attendue.

Un aperçu industriel de la cité des anges

Maintenant direction l'hôtel grâce au City Rail Train d'une propreté étonnante. Le premier contact avec les Thai se passe formidablement. Tout est parfait à part un peu de galère pour trouver l'hôtel. Enfin on y est🏩🔝. Un petit coup de rafraîchissement dans la piscine en Roof top et direction le Terminal 21 à côté de l'hôtel et son 5eme étage le Pier21: un food court où la célèbre nourriture de rue est accessible à l'abri.......... et avec la climatisation. Tout est délicieux jusqu'aux smoothies de fruits frais. Un vrai très bon plan. Enfin 21h15 sonnent et c'est l'heure du coucher. Demain on se lève tôt pour le premier jour de visite guidée.

Nocturne à Bangkok
2

Après le délicieux et reconstituant petit-déjeuner thaï de l'hôtel nous retrouvons notre guide pour les 2 prochains jours dans le lobby de l'hôtel. Et c'est parti pour rejoindre au pas de course (sur le fleuve Chao Praya) le Palais Royal ou Wat Phrae Kaew . La découverte est merveilleuse. Partout des mosaïques de verre et de porcelaine, des chedi recouverts d'or et des créatures sorties tout droit d'un conte onirique. Nous sommes bouche bée devant le Bouddha d'Emeraude , les fresques du Ramakian et les Yaksha.

Les merveilles du Palais Royal

Nous filons ensuite, après un détour par le quartier des amulettes, en tuk-tuk vers le Wat Pho ou Temple du Bouddha Couché. 46 mètres de long sur 15 de haut et un temple complet construit autour de lui. Très impressionnants ses pieds aux doigts alignés sont recouverts de nacre. Une promenade dans les jardins du temple et nous voici devant le Phra Buddha Deva Patimakorn qui renferme les cendres de Rama Ier.

Repos méditatif

Nous poursuivons à pied dans le quartier des offrandes bouddhistes. Un quartier incroyable qui regroupe les dons que l'on peut faire aux moines et aux temples. Nous y croisons autant de statues sublimes que de reproductions clinquantes en résine. Le plus étonnant reste des seaux contenant un nécessaire à toilette complet avec biscuits, brosse à dent, papier toilette et bougie jaune destinés en offrande aux jeunes moines sans famille. Nouveau trajet en tuk-tuk pour rejoindre notre ultime visite guidée de la journée:la maison de Jim Thompson, joyau en teck d'un négociant en soie des années 50 au destin aventureux.

Jardins luxuriants et intérieur exotique

Nous terminons la soirée à Khao San Road afin de vivre des expériences culinaires improbables. Au menu scorpions sauterelles et grillons. Les araignées la prochaine fois.

Oups we did it enfin 😨
3

Nouveau petit-déjeuner thaï avant d'attaquer le marathon de notre deuxième jour. Au menu nouilles sautées, poisson à l'ananas et soupe aux pâtes. De quoi tenir jusqu'à ce soir...... Et c'est parti avec l'inusable madame Yui. Nous visitons d'abord les "klongs" de Bangkok, canaux qui renferment une vie trépidante et rurale. Ce n'est pas pour rien que Bangkok est appelée la Venise de l'Asie.

Maisons typiques des klongs

Nous enchaînons avec la visite du Wat Arun, temple sur la rive droite du Chao Praya. Magnifique dentelle de porcelaine en mosaïque, en cours de restauration sur décision de l'ancien Roi. Peu de Bouddha ici mais un temple blanc et léger empreint de sérénité. Les enfants profitent des "marchands du temple" pour jouer les princesses thaï. Transformation réussie !

Nous continuons dans le marché aux fleurs, invraisemblable halle remplie de fleurs de jasmin destinées aux dévotions. Colliers ou bracelets, on les retrouve par sacs entiers puis conservées dans la glace pour éviter que les boutons ne s'ouvrent. Les orchidées se vendent par brassées et les œillets d'inde pour les colliers au kilo........

Odeurs merveilleuses

Nous poursuivons par Chinatown. Bangkok nous étonne de plus en plus. Après avoir dépassé le quartier des bijoutiers qui vendent l'or au kilo 😮 nous nous retrouvons en Chine dès la zone alimentaire atteinte. Odeurs, couleurs, bruits, tout nous déboussolle et bascule nos repaires. Pas d'insectes ici mais des poissons séchés des fruits étranges et des morceaux de viande pour habitués only............ Passons sur les cuisiniers qui s'affairent sur le potage aux ailerons de requin.

Néons...... Le jour

Nous terminons la fin de l'après-midi en visitant le Wat Traimit, temple du quartier chinois qui protège le plus grand Bouddha en or massif du monde: 4m de haut pour 5 tonnes d'or ! Puis c'est avec beaucoup de fatigue mais encore plus de regrets que nous disons au revoir à notre formidable Md Yui. A plus tard pour de nouvelles aventures, mais pour l'instant nous n'aspirons qu'au farniente au bord de la piscine.

Ouf !!!!!

Ce soir nous mangeons pour la seconde fois au Pier21 toujours aussi délicieux. Mais les œufs de cent ans n'ont pas le succès escompté 🤢

4

C'est seuls in Bangkok et donc un peu plus tard que prévu (grosse fatigue et réveil tardif obligent) que nous passons cette journée autonomes à Bangkok. Nous avons le temps et bien l'intention d'en profiter ! Nous prenons le métro pour rejoindre la gare Hua Lamphong et nous renseigner sur notre voyage de demain vers Sukhotaï. Des agents d'information anglophones nous prêtent assistance et nous confirment les informations que nous avions déjà collectées sur le net. Nous rejoignons ensuite le site de la montagne dorée qui abrite le Wat Suket : c'est un terril formé par la terre accumulée lors du percement des klongs pour assainir la ville touchée par les épidémies de choléra. Puis un chedi à été construit afin de vénérer Bouddha. L'accès est aisé et l'ensemble magnifique. La vue de ce point culminant sur tout Bangkok est incroyable.

Nous traversons ensuite un pont sur les klongs, passons par les petites rues pour rejoindre le prochain temple : le Laho Prasat, peu connu donc à l'écart des circuits touristiques. Comme toujours très beau et un cheminement qui nous invite à une ascension spirituelle en montant les étages, avec des étapes méditatives pour accéder tout en haut à une relique de Bouddha. Et a une vue magnifique sur le Wat Suket.

Des Bouddha et des chedi

Nous galérons ensuite un peu pour trouver un taxi qui veuille bien nous prendre, puis c'est à nouveau compliqué dans les embouteillages infernaux de ce vendredi soir. Plus d'une heure pour faire 5 km !!!!!! 😲😷😟🙏🙏🙏 Mais nous arrivons coûte que coûte à bon port, avec pour seule envie celle de profiter de la piscine plutôt que nous faire masser comme on pensait le faire ce matin même. Puis notre cantine habituelle le Pier21 pour une découverte de plats insoupçonnés : une galette aux huitres frites et une soupe gluante au poisson. Miam 🤒😖😳. Ce soir c'est bagages et coucher tôt. Demain lever 5h pour prendre le train vers Sukhotaï.

Et pour finir mango with sticky rice
5

C'est de (très) bonne heure, c'est à dire 4h45 que nous nous levons pour partir vers Sukhotaï. Nous devons être à la gare Hua Lamphong pour le départ à 07h00. Nous n'avons pas eu le choix et nous voyageons en 3ème classe, avec des ventilateurs au plafond et fenêtre ouverte. Il ne manque plus qu'Ava Gardner pour se croire dans un film des années 50.

Vintage ferroviaire

Comme prévu nous faisons une halte à Lopburi plus connue sous l'appellation de "ville des singes". Nous visitons les ruines en face de la gare puis traversons la ville pour rejoindre le temple de ces petits monstres. Je laisse parler les photos.

L'attaque des affreux

Nous reprenons, après une halte de 2h30, le train de 13h00 qui dessert la gare de Phitsanulok proche de Sukhotaï. C'est un express climatisé et confortable qui ne nous prendra que 3h00.

Vive la clim et les sièges avec de la mousse

Puis nous rejoignons notre hôtel situé à 40 km en tuk-tuk. Enfin 40 km en tuk-tuk........ Disons plutôt 1h30 d'autoroute à une vitesse folle !!!!!! sans savoir ou nous allions. Bon finalement bien arrivés à bon port. Et là l'hôtel 😮😮😮😮😮. Un palais en teck dont nous sommes les seuls occupants. Délirant 😝😝😝

L'objet du délit et l'entrée de notre chambre
6

Nous nous levons tôt une fois de plus pour rejoindre le site ancien de Sukhotaï. L'hôtel nous convoie jusqu'au loueur de vélo. En effet le site est tellement grand qu'il est impossible de le faire à pieds. Nous commençons à 10h00 et il fait déjà très chaud. Nous suivons les conseils de l'hôtel et débutons par les temples annexes avant de finir par le site principal. Il y a des pistes cyclables partout pour faciliter l'accès aux touristes. Bravo !!!

Souvent Sukhotaï est décrite comme le pendant thaï d'Angkor. Je ne connais pas le premier mais le site est magnifique.

Trop de Bouddha ne tue-t-il pas le Bouddha ?

Mais nous sommes écrasés de chaleur et une pause est bien méritée vers 15h. Alice est bien contente d'avoir trouvé des petites bananes 😂😂😂.

C'est trop de bonheur

La curiosité nous pousse avant de rendre les vélos dans les petites rues de Old Sukhotaï et nous découvrons un marché local super local, avec des fruits et légumes étranges des poissons vivants et d'autres passés de vie à trépas la plupart séchés. Tous les marchands nous dévisagent et nous sourient étonnés autant que nous, d'autant que nous testons la cuisine locale ( brochettes) en l'occurrence delicieuse.

Local on vous dit....
7

Aujourd'hui ne sera pas un jour palpitant rempli de découvertes et de photos merveilleuses. C'est un long trajet en bus vers le nord (5h) entre Sukhotaï et Chiang-Mai. On passe en peu de temps d'un climat tropical à celui de la montagne et plus au nord encore sur celui de la mousson. Inutile de dire que l'arrivée sous une pluie torrentielle à un peu douché notre enthousiasme d'autant plus que la guest-house dans laquelle on dort est un peu miteuse.......Téléphoner maison 😰😱😳😲😭😭😭 Mais bon c'est eux qui organisent le trek pour les 3 prochains jours donc c'était plus pratique 🤔🤔🤔🤔. On espère juste qu'il ne pleuvra pas autant dans la forêt. Ce soir c'est dodo tôt pour le début de la marche demain. Trois jours de trek et 2 nuits en forêt dans des villages sans électricité. Va-t-on survivre sans Wi-Fi ?????

Il a drôlement changé Bouddha......
8

Aujourd'hui on se lève tôt sous des trombes d'eau pour se préparer pour la marche. Douche et petit-déjeuner sommaires (non Alice les petits pains au haricots rouges ce n'est pas bon le matin et oui Léo le pâté de viande au porc c'est pareil) et c'est parti. Bon​ c'est vraiment la dech il tombe des cordes mais notre guide Jackie Chan ne se laisse pas démonter. On passe d'abord par une cascade dans laquelle on aurait dû se baigner (raté) puis on attaque après le dejeuner le trek. Et là miracle le temps se lève et on peut marcher 3h au sec. Les paysages sont grandioses et les bruits de la jungle déroutant.

Jungle fever

Afin après 3h30 de marche nous atteignons notre gîte de ce soir : un village reculé de la tribu des Karen très rural, retiré du monde moderne sans électricité. Mais les habitants sont adorables et viennent spontanément nous parler. Nous avions aussi apporté de France des jouets qui ont eu un fantastique succès auprès des nombreux enfants. On a droit à un dîner pantagruelique préparé par Jackie. Tout est divin puis coucher à 20h. Forcément sans éléc............

Home Sweet Home

Mais je m'aperçois que je viens d'oublier de vous décrire ce qui fait tout le sel de ce truculent village : ses sanitaires qui donnent envie de ne plus manger que du riz pour le restant de sa vie.......... Je m'éclipse et laisse parler les images.

Vive les soins du corps thaï 😯
9

Nous nous levons tôt à nouveau ce matin (ça devient une habitude), inutile de dire que la toilette est sommaire, nous laissons les Karen à leurs travaux des champs et poursuivons notre découverte de la Thaïlande loin des sentiers battus avec Jackie. Nous partons à 8h30 et nous marchons en forêt jusqu'à 12h15. Nous croisons des buffles sauvages (dangereux), nous nous faisons attaquer par des sangsues, passons par des villages de 10 habitants coupés de tout puis finissons en arrivant au village où nous faisons une halte pour déjeuner.

On ne sent plus nos cuisses

Cet après-midi pas de marche prévue mais bamboo-rafting et découverte des éléphants. Nous patientons pendant que Jackie construit notre radeau puis c'est parti pour 1h30 de navigation calme, ambiance Jurassic Parck. Puis au détour d'un coude la découverte des éléphants que nous allons nourrir et laver. Il faut noter que ce sont des éléphants à la retraite qui ne sont plus cornaqués et qui vivent la nuit et en basse saison dans la forêt. Deux femelles un peu gourmandes.....

Fabrication de souvenirs

Nous reprenons notre radeau pour rejoindre notre coucher de ce soir : un village Halu de 43 habitants. Si le précédent nous avait étonné par sa ruralité alors là on est bouche-bée. La douche est dans les toilettes, pour vidanger le tout un bac avec de l'eau et une louche. Bref nous on préfère l'extérieur, là où on fait la vaisselle et au bord du gouffre. C'est le cas de le dire 😉

Basic Instinct

Puis c'est l'heure du dîner. Nous demandons à Jackie de nous apprendre à cuisiner thaï. Et hop tous dans la cuisine au dessus des cochons et des poulets à couper et peler à la lueur des lampes frontales et des bougies. Les filles mettent la main à la pâte et nous dégustons en peu de temps un repas de roi. Une pensée émue pour les rolls de banane frits. Miam 😜

On sent le feu de bois...... mais ça nous va.

C'est enfin l'heure du coucher. Mais non. Car ce soir les Halu ont décidé de faire une fête à tout casser. Et c'est parti pour 30 minutes de ronde au son des tambourins autour du feu de camp. Et à 20h15 hop c'est fini 😒🤔😌. Nous allons donc au dodo en espérant que les mille routards qui sont passés avant nous dans les draps n'aient pas eu la gale ou pire. On dit bonsoir à la gardienne du temple et Zou !!!

Ouf c'est l'heure
10

C'est vers 5h30 sous les couinements des cochons et les chants des coqs que nous nous réveillons tous. Jackie nous prépare à nouveau un délicieux petit-déjeuner puis nous vaquons à nos sommaires ablutions matinales. Bon il faut dire qu'il a plu toute la nuit et que le village s'est changé en champ de boue. Cool....

In the mouth, in the mud

Nous partons ensuite vers 10h00 pour la seconde partie du bamboo-rafting. Cette fois-ci c'est un peu plus tonique : des rapides avec des vagues nous passant par dessus la tête (donc forcément pas de photos) qui ont beaucoup plû à Armance, des serpents aquatiques et des cochons sauvages. Nous avons profité de quelques moments d'accalmie pour apprendre un peu de français à nos deux guides.

Jackie

Nous arrivons 1h plus tard au village suivant (à nouveau) où nous prenons notre déjeuner. Nous en profitons pour goûter les durians, un fruit étrange interdit en raison de son odeur dans le métro de Bangkok et autres lieux publics. Bon objectivement même en étant curieux c'est très mauvais... Jackie adore et finit notre portion mais le mange en se pinçant le nez 🤢

It doesn't smell like a flower

Nous reprenons la voiture et faisons 1h de route pour récupérer nos sacs à la guesthouse. Nous discutons avec Jackie dans la voiture sur sa vie et ses aspirations bien différentes de ce que l'on peut vivre en occident. Nous lui disons avec regrets au revoir malgré tout ce qu'il nous a fait endurer 🚨. L'hôtel suivant est situé à 100m et c'est avec plaisir que nous prenons une douche chaude parfumée à autre chose qu'au feu de bois, et plongeons dans la piscine avec délice.......Puis direction le resto le plus sophistiqué de tout Chiang-Mai pour reprendre pied avec le monde occidental. Nous sommes passés du 11ème siècle au 3ème millénaire en 2 heures. Le choc est saisissant.

Aaaaaaaaaahhhhhhhh
11

Nous nous levons en matin vers 9h30 et décidons au cours du petit-déjeuner du programme de la journée. Nous partons d'un pas décidé, mais alors que nous avions confié hier nos habits très sales à une laverie nous avons la surprise de voir sécher nos culottes dans la rue. Bon ça fait quand même un drôle d'effet..... 😨😨😨😨😨😨

😲

Nous commençons nos visites par le Wat Su-On un temple entouré aujourd'hui d'un marché et qui renferme un très beau chedi et un magnifique Bouddha.

Nous poursuivons notre circuit par le marché de jour de Chiang-Mai un peu excentré mais qui renferme à nouveau des trésors insoupçonnés comme ces oiseaux en cage dont le seul but est d'être libérés. Belle coutume.

Pour exaucer des vœux

Nous revenons dans la ville ancienne et visitons d'abord le Chedi Luang Monk Chat. Un ensemble de temples tous magnifiques. Nous vivons de plus un moment incroyable car nous le visitons en fin de journée : 18h est l'heure de la prière des moines et c'est un moment plein d'émotion et de spiritualité qui nous est donné de vivre en famille. C'est dans ce temple aussi que nous voyons pour la première fois les représentations des moines fameux qui ont fait la renommée du site. Leurs statues en cire sont criantes de réalisme et sont vénérées avec dévotion.

Nous continuons par le Phan-Tao à deux pas, un temple entièrement en teck dont le Bouddha est particulièrement empreint de sérénité.

Nous terminons cette journée de visite par le War Phra-Singh l'ensemble de temple le plus important de la ville. Ce n'est pas le plus beau Bouddha mais les jardins sont somptueux.

Nous trouvons un petit restaurant sur le chemin puis rentrons pour une nuit bien méritée. A demain !

12

Pour cette dernière journée qui est aussi celle de nos anniversaires nous choisissons dans la matinée de visiter un temple remarquable de Chiang-Mai : le Doi-Suthep. C'est un temple bâti sur une colline accessible uniquement en montant 306 marches. Chaque thaïlandais se doit d'y faire une fois dans sa vie un pèlerinage car son chedi referme une relique de Bouddha en l' occurrence un os de l'épaule. Il se situe à 15 km de notre hôtel et pour y accéder nous négocions un songthaew c'est à dire un taxi collectif. Le chauffeur doit nous monter sur la colline et puis nous attendre le temps de la visite. Nous le retrouvons comme convenu au sortir du temple et cherchons à manger dans les échoppes de rue avant de reprendre la route. Quel bonheur pour nous de tomber sur un vendeur d'insectes. Ce sera vers à soie pour ce midi. Ah çà on ne mégote pas sur les repas d'anniversaire 😀.

C'est trop bon !

Nous avons aussi trouvé là-bas trois erreurs dans notre programme culturel : un chien maquillé, un Bouddha Strauss-Kahn, et un Bouddha disco trop de la fête.

Tous sur le dancefloor 🌌

Nous rentrons calmement à l'hôtel, profitons de la piscine puis allons tous faire un massage thaï à deux pas. Ouah c'est tout sauf des papouilles à l'huile. On se fait malmener pendant 1h et on ressort tout neuf. Mais il faut l'avouer on est proche du massage de Jugnot dans Les Bronzés.

Pour ce dernier soir nous partons à 19h pour le marché de nuit à 10 mn à pied. 3 km de stands de babioles touristique qui auront raison de notre enthousiasme vers 21h30. Demain départ pour Koh-Samui. Au dodo !

Condensation humaine
13

Aujourd'hui est une nouvelle journée de transfert. Nous déjeunons en dehors de l'hôtel puis revenons chercher nos bagages pour le taxi commandé à 10h30. 20 mn de trajet plus tard et nous voilà à l'aéroport international de Chiang-Mai. Quelques dizaines de minutes d'attente et nous embarquons sur AirAsia. Incroyable mais l'avion est doté dans les parois et au plafond de brumisateurs !

Après avoir récupéré nos bagages nous nous précipitons vers la compagnie qui vend les billets combinés bus+ferry car pour l'instant nous n'avions pas de moyens de rejoindre Koh-Samui !!!!!!. Bon c'est chose faite et on a la surprise de monter dans le bus de la MEGA-FETE avec hauts-parleurs et boule disco ?????? On se pose des questions sur le sérieux de la compagnie.


Night fever

Mais finalement no party à bord et nous embarquons sur le ferry direction Koh-Samui. 1h30 de traversée à nouveau et nous assistons à un coucher de soleil incroyable. Puis navette pour rejoindre notre hôtel que nous découvrons de nuit. Ouf nous arrivons à 19h30 cassés et fatigués. Nous dînons à l'hôtel puis direction le lit. Nous découvrirons la piscine et la plage demain !

Sous le soleil exactement
14

Nous découvrons notre hôtel et c'est plutôt une bonne surprise. De magnifiques cabanes en bois réparties dans un très beau jardin. Une belle piscine avec toboggan et nous jouons les Robinson car nous sommes en hauteur dans les arbres. La plage est à deux pas. Ce matin ce sera donc plage et piscine cet après midi.

En fin d'après midi, à l'heure de l'attaque des moustiques nous constatons que nous avons beaucoup trop pris le soleil. Demain ce sera plage le matin tôt puis piscine à l'ombre l'après-midi.

Pour ce soir nous allons manger à Lamaï centre. Nous dégotons un resto sympa trouvé sur TripAdvisor. Nous sommes très étonnés du nombre de bar à hôtesses du lieu et du nombre d'européens qui les fréquentent. C'est effroyable et très dérangeant. C'est sur cette note de révolte et des notions d'injustice expliquées aux filles que nous rentrons l'esprit tourmenté.

15

C'est avec beaucoup de plaisir que nous passons ces 2 jours en mode farniente. De la plage le matin, snorkeling-découverte des poissons, et piscine avec polar l'après-midi. Malheureusement le temps n'est pas au grand beau mais nous permet quand même de nous baigner toute la journée. Il y a eu un gros coup de vent hier soir et on s'est pris une bonne rincée à la plage ce matin..... Du coup on s'amuse des fonctions mise-en-beauté de l'appareil photo 😇😇😇. On a l'impression de passer nos vacances avec Claudia et Cindy..........

Anna Wintour où es-tu ?

Pour notre dernier dîner sur le sol thaïlandais nous allons à Lamaï, trouvons les derniers souvenirs puis rentrons le cœur gros pour cette nuit ultime. Demain nous prenons l'avion pour Bangkok à 18h55 puis celui pour la France à 23h00. Le retour va être long. 😢😢😢😢

16

Aujourd'hui est notre dernier jour de voyage. Mais le soleil pour l'instant en demi-teinte nous gratifie de sa présence brûlante. Nous en profitons après avoir bouclé nos valises pour faire un saut à la plage ce qui nous permet de manger (très bien) dans une paillote les pieds dans le sable. Ce sera curry, salade et tartare de thon à la mangue. Nous passons ensuite notre après-midi à la piscine afin de ne pas être tout plein de sable pour le retour....... Et à 16h00 après un dernier regard sur la baie de Lamaï nous prenons le taxi pour rejoindre l'aéroport. Tout aussi beau que le reste de l'île d'ailleurs. Bon nous sommes un peu tristes d'autant plus qu'un rapide regard sur la météo nous informe qu'il fait 16° en France 🤒🤧. Ça risque de piquer un peu quand on sait qu'ici il fait 35......

Bouhhhh

Le transfert vers Bangkok se déroule sans problème mais il nous faut 2 heures pour récupérer les bagages, passer tous les contrôles de douanes et réenregistrer les bagages !!!!! L' aéroport de Bangkok est une formidable ruche et le duty-free est d'un luxe inouï. Bref nous avons le cœur lourd lorsque l'on embarque. Il est 23h13 et nous allons quitter le sol thaï......

Rebouhhhhhhhhh

Nous venons de décoller et c'est ainsi que se terminent nos vacances. Ce fut un voyage merveilleux rempli d'expériences, d'apprentissages, de découvertes et d'éducation . Des lieux, des situations, des femmes et des hommes nous auront je l'espère apporté plus de spiritualité et d'humanité. Nous les remercions du plus profond de notre être.

Nous espérons avec ce récit avoir ensoleillé votre quotidien et vous avoir transmi un peu de cette âme qui nous fait parfois défaut. Sawatika 🙏