Carnet de voyage

Lune de miel Polynésienne

9 étapes
6 commentaires
2
Deux semaines passées en voyage de noces dans l’endroit le plus fabuleux au monde
Juillet 2021
16 jours
Partager ce carnet de voyage

Lorsque j'étais jeune ado, mon père avait l'habitude de m'emmener voir les conférences filmées "Connaissance du monde". Nous avions ainsi vu ensemble la Polynésie française dont je garde, 40 ans plus tard, un souvenir ému et émerveillé face aux nuances de bleu si caractéristiques des lagons de ces îles du bout du monde. Evidemment je rêvais d'y aller un jour mais j'attendais une occasion et des circonstances exceptionnelles pour aller y promener mes yeux. Parce que, qu'on se le dise : la Polynésie n'est pas une destination comme une autre !

Les circonstances finirent par arriver : un mariage suivi d'un voyage de noces ! Et quelle destination plus romantique que ces archipels du Pacifique Sud à découvrir à deux, avec un cœur amoureux, parce que savourer le spectacle fabuleux qu'offre la nature en certains endroits du monde, exalte les sentiments, les rend plus forts et plus purs, indissolubles et inoubliables.

Notre mariage ayant lieu le 10 juillet 2021 nous programmons notre voyage de noces dans la foulée et dès le mois de janvier nous commençons à étudier les itinéraires possibles. Très rapidement je réalise que pour cette destination ça va être difficile de l'organiser seule : la Polynésie c'est 5 archipels, 118 îles, les déplacements inter-îles se font en avion ou en bateau et réussir à combiner le tout en temps et en heure même en ayant l'habitude d'organiser nous-mêmes nos voyages, risque de se révéler non pas impossible mais un peu chronophage, d'autant que nous avons un mariage à préparer et que ça prend du temps aussi 😉. Confinement oblige, nous sollicitons quelques agences de voyage en ligne, comparons les devis, et alors que nous sommes sur le point de finaliser notre projet avec l'une d'elles, je tombe sur la page Facebook d' EASYTahiti qui est en pleine période d'offres promotionnelles. L'agence est basée à Papeete, et ne fait que de la Polynésie. Nous les contactons de suite et allons de bonnes surprises en bonnes surprises : les hôtels proposés sont de notoriété internationale, offrent des sur-classements sur certaines catégories de chambres, et, cerise sur le gâteau, ils nous offrent intégralement une assurance annulation spéciale "Covid" au cas où...ce qui n'est pas négligeable par les temps qui courent. Une conseillère nous est dédiée, Christelle, ça sera la même du début à la fin, elle prend en compte chacune de nos demandes, nous rappelle le soir, heure française, à chaque fois que nous l'avions sollicitée par mail, et construit avec nous un itinéraire en apportant ses conseils et sa parfaite connaissance des lieux. Le courant passe plutôt très bien : en 48h nous validons le choix de cette agence et nous offrons ce qui va s'avérer le plus beau voyage de notre vie. Nous profitons de ce carnet pour leur redire un immense Merci, à conseiller à tous les voyageurs potentiels de s'adresser à eux. EASYTahiti c'est vraiment la garantie d'avoir un superbe voyage totalement personnalisé.

Le programme inclura 2 archipels et 3 îles que nous souhaitions absolument découvrir : Moorea, Bora-Bora et Tikehau.

19
juil

Jour de joie, comme pour tous les voyages, mais celui-là a un parfum de félicité en plus parce qu'il s'inscrit dans le sillage d'un mariage qui a apporté beaucoup de joie et de bonheur aux mariés mais également à tous leurs invités. Nous sommes donc encore sur notre nuage, et nous préparons à passer près de 24h en vol, avec une escale technique à Vancouver où nous patienterons 1h en salle de transit.

Près de 16000 kms parcourus, 23h de vol, 12h de décalage horaire…le rêve se concrétise à l'autre bout du monde ...

Le voyage est long, vraiment très long, mais l'accueil en musique et avec le traditionnel collier de fleurs nous plonge instantanément dans l'ambiance polynésienne et dessine sur nos visages des sourires béats.

Accueillis au son des ukulélés.. 
Complètement crevés mais heu-reux !! 

Il est près de 22h30 lorsque nous sommes autorisés à quitter l'aéroport. En effet, dès l'arrivée : 2 files, une pour les touristes et une autre pour les résidents. Les touristes que nous sommes montrent tous leurs documents (Attestation de shéma vaccinal complet, Attestation de PCR négatif réalisé 72h avant le vol, enregistrement ETIS, Certificat sur l'honneur attestant respecter les gestes barrière...). Malgré ça, nous allons devoir nous soumettre à un nouveau test PCR (un dans chaque narine !) et un horaire de sortie "autorisée" de l'aéroport nous est notifié , soit 25 min après la réalisation du test et l'attente des résultats de celui-ci. Si jamais il devait s'avérer positif, nous serions immédiatement mis en "quarantaine". Dans ce laps de temps nous croisons les doigts pour ne pas avoir été contaminés pendant le vol ou avant...

Tests négatifs, ouf, tout va bien ! Un représentant de l'agence nous attend et nous conduit directement à notre hôtel, le magnifique InterContinental Resort Tahiti - Faa’a.

Complètement épuisés par la durée du voyage et les 12h de décalage horaire nous sombrons dans les bras de Morphée, pour nous réveiller vers 6h du matin et aller prendre notre petit-déjeuner dans un cadre idyllique. Bonheur total : nous ne rêvons pas, nous sommes bien en Polynésie !

 La piscine de l'hôtel 
7h du matin, superbe luminosité, calme absolu, beauté des lieux... 
Juste en face de Tahiti, l'île soeur : Moorea qui nous attend ! 
20
juil

Nous voici de retour à l'aéroport pour nous rendre à Moorea, l'île située juste en face de Tahiti. En forme de trident, elle est pittoresque en terme de reliefs et associe montagne, plages et eaux cristallines.

Air Tahiti relie quotidiennement les îles de l'archipel 

A peine le temps de décoller, de voir d'en haut la couleur de l'eau et les contours de l'île, que déjà nous atterrissons à Moorea : à peine 10 min !

Moorea, l'île en forme de trident : on y devine la Baie de Cook 

Nous sommes attendus, conduits et accueillis au Manava Beach Resort & Spa Moorea très bel endroit qui nous permettra de profiter non seulement des activités prévues à Moorea mais également de nous reposer et de nous détendre de façon très agréable grâce aux infrastructures de l'hôtel.

L'hôtel est situé dans un jardin tropical 
Notre bungalow pour 5 jours 
Petite piscine privée, minuscule mais suffisante pour se rafraîchir ! 
L'attention spéciale "honeymooners" : une perle noire offerte à la mariée ! 
Faisons le tour du propriétaire 😉
Orteils en éventail...what else ?  
21
juil

Aujourd'hui nous allons faire une rando en Quad, superbe moyen de découvrir l'île de l'intérieur. Le guide est extrêmement sympathique, s'arrête aux endroits stratégiques et donne toutes les explications nécessaires. Plusieurs arrêts nous permettront d'admirer la beauté des lieux..

Trop content Marc 😍 il a l’habitude de rouler en Quad, le sien lui manque on dirait 😇
Le mont Rotui qui culmine à Moorea. Ici la végétation est luxuriante 

Nous traversons des champs d'ananas à perte de vue, et les paysages sont d'une beauté à couper le souffle, en particulier dans la vallée de l'Opunuho.

Les champs d'ananas 
Le mont Rotui au nord de l'île 
 Au loin, le bleu de l'océan dont on se rapprochera au fil de la balade...
Magnifique ! 
La vue plongeante à partir de la Montagne Magique.. 
 Pfiouuuu....on pourrait rester des heures là à admirer la vue ...
 Merci Papa de m'avoir donné le goût des voyages, et en particulier de cette destination tant rêvée...♥️
Happy guys ! 
...and more than that ! 

A la fin de l'excursion, nous nous arrêterons dans un petit Faré sur la route du Bélvédère pour y déguster de délicieux jus de fruits frais et y achetons quelques confitures artisanales à l'ananas, à la papaye et à la carambole...Ils vendent également de la Vanille qu'ils cultivent et récoltent : elle sent divinement bon, nous en ramènerons dans nos valises plusieurs gousses pour les desserts à venir, et laisser leur arôme nous replonger dans le souvenir olfactif de ces îles paradisiaques.

Déjà un parfum enivrant des gousses de vanille en train de sécher au soleil

Un dernier arrêt au CRIOBE, un des plus éminents laboratoires français pour l'étude des écosystèmes coralliens; il étudie l'origine et le maintien de la biodiversité. Malheureusement fermé pour 2 jours en attendant la visite d'Emmanuel Macron qui doit y inaugurer un musée attenant...

Le CRIOBE de Moorea 

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas ! Chaque journée passée sur Moorea apportera son lot de surprises, de joie, mais aussi une source d'inquiétude causée par une douleur persistante au mollet gauche qui non seulement n'a toujours pas désenflé suite à la durée du voyage en avion (et en dépit de toutes les précautions d'usage prises avant et pendant), mais m'empêche de dormir et me fait craindre des ennuis. Fort heureusement, tout à proximité de notre hôtel se trouve un cabinet médical dans lequel j'entrerai pour solliciter l'avis du médecin, jeune française qui vient de s'installer depuis peu ici. Extrêmement prudente, elle suspecte une para-phlébite, m'obtient un rdv pour une échographie 48h plus tard et me met de suite sous traitement anti-coagulant. Tout en me précisant de porter de façon obligatoire des chaussettes de contention, lune de miel ou pas ! Euh... pour le glamour de la situation, on repassera LOL 😂 Quelques jours plus tard, aucune (ou plus aucune) trace d'un éventuel caillot sanguin, mais elle me recommande une injection de Lovenox qu'il faudra faire une heure avant le vol du retour et une autre à l'arrivée à Paris. Ouf, plus de peur que de mal ! Malgré tout, je sollicite Christelle, de notre agence de voyage, pour lui soumettre cet évènement et lui demander s'il est encore possible de modifier nos places de retour, pour des sièges situés près des issues de secours, places beaucoup plus confortables qui permettent d'allonger ses jambes, voire un changement de classe....Fidèle à sa réactivité, elle me répond avec beaucoup de gentillesse. Les sièges "issues de secours" sont déjà attribués mais après accord de la compagnie Air Tahiti Nui, et moyennant un supplément, elle peut nous placer dans une rangée centrale, avec aucun siège devant nous (32 D et E), ce qui est carrément royal et de surcroît le siège à côté des 2 nôtres est libre, ce qui nous permettra d'allonger nos jambes, et à moi de moins redouter ce vol de retour. Qu'elle trouve ici toute ma reconnaissance pour cet arrangement !

Enfin, le voyage va pouvoir se poursuivre sereinement !

L'horizon est splendide, les cocktails et dîners en bord de mer sont sensationnels, les couchers de soleil follement émouvants.

L'eau est cristalline... 
Quelle douceur que de déguster une Pina Colada avec son amoureux  face au coucher de soleil 😍
24
juil

Aujourd'hui, nous avons réservé une excursion d'une journée en bateau pour faire le tour du lagon, avec arrêt dans la Baie de Cook et celle d'Opunuho, 3 ou 4 arrêts snorkeling, déjeuner compris. Cette sortie va s'avérer géniale, absolument fabuleuse et riche en émotions. Nous en prenons plein les yeux, l'eau est si transparente qu'on voit les coraux à travers.

Montagne, plage de sable blanc, cocotiers, la couleur de l'eau...splendide ! 
La sublime Baie de Cook ! 

Notre guide du jour, français qui vit ici depuis une trentaine d'années et ne reviendrait pour rien au monde en métropole (comme on le comprend !) partage avec nous sa passion des îles Polynésiennes, nous explique qu'elles sont encore épargnées par le tourisme de masse, qu'il était cuisinier dans une ancienne vie (il nous concoctera d'ailleurs un fabuleux déjeuner un peu plus tard), qu'il a vécu aux Marquises, et que nous prendrons l' apéro dans le plus bel endroit de Moorea, la Baie de Cook ! et effectivement, on va adorer les moments fabuleux qu'il va nous faire vivre !

 Baie de Cook 

Il arrête momentanément son bateau, ramasse dans l'eau deux magnifiques coquillages qu'il nous montre avant de les rejeter à l'eau....et commence à nous préparer, à 10h du matin, un apéro très local ! une pure merveille : des ananas mélangés à de la noix de coco fraîchement ouverte et râpée sous nos yeux, accompagnés d'un Punch au curieux goût de "Reviens-y" lol ! A tomber !

On voit les mollusques à l'intérieur de leur coquillage... 
Comment ouvrir une noix de Coco en 2 temps 3 mouvements et nous préparer un fantastique apéro !  
En direction de la Baie de Cook ! 

La balade se poursuit jusqu'à un motu privé (un motu est un petit îlot de sable corallien qui entoure un atoll) où nous jetterons l'ancre le temps du déjeuner. Pendant que notre guide se met à cuisiner, nous enfilons nos chaussures aquatiques (indispensables pour ne pas se blesser avec les coraux ou -encore pire- marcher sur un poisson-pierre : à Moorea on nous aura assez prévenus de la dangerosité de ces poissons à la piqûre extrêmement vénéneuse et douloureuse ) et nos masques de snorkeling. Je ne remercierai jamais assez Marc de m'avoir offert un de ces nouveaux masques "full face" qui remplacent les traditionnels masques et tubas. Ces masques intégraux permettent d'avoir un champ de vision très large, non déformé, et surtout permettent de respirer tout à fait normalement sous l'eau. Pour moi, ça a été une première : j'ai toujours eu la phobie de "mordre" un tuba et de mettre la tête sous l'eau et ai ainsi loupé de magnifiques spots de snorkeling notamment dans les îles du Sud de la Thaïlande. Cette fois ci, pour me permettre de ne rien rater du fabuleux spectacle sous-marin, Marc avait anticipé cette peur irrationnelle et nous a acheté ces fameux masques. Pour la première fois de ma vie, j'ai donc pu passer des heures entières à observer toutes sortes de poissons splendides, des raies et des requins avec lesquels je me surprenais à nager (moi qui ai une autre phobie : celle des animaux, et encore pire, de les toucher ! ). A plusieurs reprises d'ailleurs, Marc s'est inquiété lors de nos sorties snorkeling de ne plus me voir : j'étais tout simplement sous l'eau à ne plus pouvoir détacher mon regard de cette extraordinaire faune sous-marine..

Mon baptême de masque intégral ! On ne rigole pas hein   😂
Les requins "pointes noires" sont totalement inoffensifs... 

Jamais je n'aurais imaginé pouvoir nager avec des requins tout en les observant de près. En fait, ils sont là parce qu'ils sont curieux et attirés par le bruit. Si on essaye de s'en approcher pour les caresser, c'est eux qui fuient. Mais le plus émouvant était la rencontre avec les raies pastenagues, elles sont visiblement parfaitement habituées à la présence des hommes. Elles semblent très affectueuses, et se laissent caresser.... leur peau est toute douce !

Raies Pastenagues 

Toutes ces émotions nous ont ouvert l'appétit et c'est avec surprise que nous découvrons le déjeuner préparé par Philippe ! En entrée, du Carpaccio de thon rouge, abondamment arrosé de citron vert mais également d'huile d'olive, parsemé d'épices, d'ail et d'oignons émincés... là aussi, moi qui affirme régulièrement ne pas aimer le poisson, j'en goûte en me disant qu'il ne peut pas y avoir plus frais que ce poisson pêché le matin même et.....je me régale ! Sur le bateau ont grillé au BBQ des morceaux de poulet marinés, du poisson, et de délicieuses salades accompagnent ce délicieux déjeuner que nous dégusterons assis les pieds dans l'eau, au bord du motu, en compagnie des raies et des poissons mulets-carrelets. Extraordinaire moment de partage et de joie !

BBQ en préparation , et une raie qui n'est pas dérangée par notre présence !
Le Carpaccio de thon rouge : dé-li-cieux !! 
Extraordinaire moment de convivialité et de partage ! 
Moment fantastique ! 

Nous finissons par lever l'ancre pour aller découvrir d'autres lieux de snorkeling. Le bateau est à peine immobilisé que tout le monde se jette à l'eau tellement nous sommes impatients de découvrir ce qui s'y passe. A un moment, Marc ne sait plus où donner de la tête : il est encerclé par les raies et les requins, il y en a énormément, je fais un peu moins la maline et remonte dans le bateau pour filmer la scène....impressionnant, hyper émouvant, trop beau....les qualificatifs nous manquent pour décrire cette fantastique expérience et la magnifique journée que nous venons de vivre !

Les raies sont vraiment gracieuses .. 
 Marc est encerclé par des requins très curieux....
25
juil


Aujourd'hui nous nous envolons enfin vers Bora-Bora. Quel nom plus évocateur que cette île perdue au fin fond du Pacifique Sud, île Sous-le-Vent, Archipel de la Société... Dans mes rêves, Bora-Bora c'était des cocotiers par milliers, des plages de sable blanc immaculé, un lagon déclinant toutes les nuances de bleu turquoise, le vent qui souffle dans ces palmiers aux courbes improbables....nous n'allons pas être déçus : Bora-Bora c'est encore plus beau que dans mes rêves...Bora-Bora c'est le paradis sur terre !

Dommage qu'Air Tahiti ne nettoie pas ses hublots un peu mieux hein !  
Bora-Bora : une promesse de bonheur visuel... 

En sortant de l'avion, nous sommes saisis par la chaleur, mais également par la luminosité exceptionnelle et les couleurs qui encerclent le petit aérodrome de Bora-Bora ! on nous accueille avec le traditionnel collier de fleurs du Tiaré avant de nous emmener, par bateau, à notre hôtel, le magnifique Bora Bora Resort InterContinental Le Moana. On nous avait prévenus que la beauté des endroits que nous avions choisis pour ce premier voyage allait monter crescendo....eh bien, effectivement nous sommes subjugués par la beauté époustouflante de cette deuxième île qui était inscrite sur notre itinéraire...laissons plutôt la place aux photos :

Qui n'afficherait pas un smile aussi béat en arrivant dans un si bel endroit ?
Difficile d'imaginer que l'aérodrome est juste dans notre dos !
...matérialisé par ce minuscule motu ! 
Le Ferry quitte l'aérodrome pour nous emmener à l'hôtel...spectacle saisissant !  
 Le mont Otemanu, emblématique de Bora-Bora


Le transfert de l'aéroport à l'hôtel prend une vingtaine de minutes en bateau. Marc et moi ne nous lassons pas de cette splendide couleur de l'eau. Une nouvelle fois, nous serons accueillis au son des Ukulélés et avec le traditionnel cocktail de bienvenue. Nous découvrons avec émerveillement notre luxueux bungalow sur pilotis, notre chez-nous pour ces quelques jours dans un endroit fabuleux. Mention spéciale à toute l'équipe de l'Intercontinental qui aura fait de notre séjour chez eux, une parenthèse enchantée, remplie de mille et une attentions telles que des brochettes de fruits frais livrées directement dans notre pilotis, tout comme le champagne offert aux couples qui sont là en lune de miel.... Nous sommes appelés par nos noms, et faisons l'objet d'une incroyable sollicitude de la part de chaque membre du personnel, des serveurs aux managers et jusqu'à la directrice de l'hôtel, Madame Laurence Levy qui passe voir chacun de ses clients, tous les matins au petit-déjeuner, mais également tous les soirs au moment du dîner... elle salue et prend le temps d'échanger avec chacun comme si nous étions un membre de sa famille. Au moment de notre départ, elle s'est même levée aux aurores pour venir nous saluer et nous souhaiter une bonne poursuite de notre voyage...je lui ai dit que Marc et moi avions été traités comme des princes, que notre séjour ici avait été inoubliable et nous avait juste donné l'envie de revenir un jour chez eux... Encore une fois que toute l'équipe au grand complet et sans aucune exception, trouve ici toute notre gratitude pour ces moments exceptionnels.

 Cocktail de bienvenue, la fleur du Tiaré est omniprésente en Polynésie..
Pilotis No 3, notre chez-nous.. 
Bienvenue chez les Wagner !  
L'environnement est tout simplement renversant ! de toute beauté !
 Un homme heureux...mon mari !


Champagne offert par l'hôtel pour les mariés !  
Qu'est-ce qu'ils sont beaux ces cocotiers penchés...vision idyllique ! 
Drôle de spécimen sous mon pilotis, LOL !

Juste en face de l'Intercontinental, en traversant la rue, nous nous rendrons à la plage de Matira, le plus bel endroit pour assister au coucher du soleil à Bora-Bora....

En bord de la plage de Matira, une femme heureuse 😉
Les couchers de soleil sont des moments d'éternité... 
Bonheur ! 

Nous passerons l'essentiel de notre séjour à Bora-Bora à pratiquer le snorkeling. Tous les jours nous descendions sous notre pilotis pour rendre visite aux poissons multicolores et aux raies pastenagues : spectacle inlassable et émouvant que de les observer dans leur milieu naturel.

Les locataires habituels du Pilotis no 3 😉
 Tellement beaux ceux-là ! mes préférés !

Aujourd'hui il pleuvra toute la journée or nous avions programmé une excursion d'une demi-journée snorkeling dans le lagon. Nous partons quand même, de toutes façons la pluie est chaude. Au bout d'un moment il commence à pleuvoir des cordes et, sur le bateau, mouillés, avec le vent en plus, nous sommes transis de froid !

Dans l'eau il fait meilleur et quand notre guide s'arrête là où se trouvent des raies Manta tout le monde plonge sans la moindre hésitation ! Toujours aussi scotchée par le spectacle de la faune et de la flore sous-marines, je ne sors plus le bout du nez de l'eau et encore une fois Marc s'inquiète parce qu'il ne me voit plus et que nous sommes en eaux profondes. Il finit par envoyer Véhi, notre guide du jour me chercher...je m'étais effectivement très éloignée car je suivais une énorme raie Manta, sans me soucier du reste du groupe ! Les raies Manta sont majestueuses et peuvent atteindre des envergures de 4 à 5 mètres. Une murène à moitié dissimulée dans un corail et la gueule grande ouverte a également suscité beaucoup de curiosité de ma part : bien que très laide à voir, je m'en approchais pour la voir de plus près.... Moments extrêmement émouvants...

Un peu plus loin, nous nous arrêterons dans un jardin de corail et pestons contre la météo de ce jour parce que dans l'eau il fait vraiment trop sombre pour obtenir des photos ou des vidéos nettes. Nous abandonnons nos appareils dans le bateau et profitons pleinement de cette vie sous-marine : nous sommes carrément dans un aquarium ! l'eau est chaude, et des milliers de poissons de toutes les couleurs évoluent pour notre plus grand bonheur !

Le seul jour de pluie lors de notre voyage... 

Espérons que demain le temps sera plus clément car nous avons réservé un tour en hélicoptère pour survoler le lagon, or la société d'hélicos m'informe par mail qu'aujourd'hui ils ont annulé tous les vols précisément à cause de la météo défavorable, mais qu'ils croisent les doigts pour le nôtre prévu le lendemain..

Ouf, le lendemain matin, la pluie a cessé...le temps est un peu couvert mais le soleil réussit malgré tout à percer les nuages. C'est parti pour un tour de 30 min : le spectacle vu d'en haut est évidemment fabuleux.....Sur notre planète il y a des spots magnifiques et pouvoir les survoler en hélico est vraiment un must. J'avais eu la chance de survoler ainsi le Grand Canyon il y a quelques années et ai insisté auprès de Marc pour qu'il découvre la beauté des lieux de cette façon également. A la fin du tour, il était tellement subjugué qu'il en avait les yeux plein d'étoiles !

Pour Marc, baptême d'hélico : petit sourire circonspect avant le vol.... 
 Magique malgré le temps couvert...
Après le vol, grand sourire et...aucun regret !

A Bora-Bora, nous avons aussi très bien mangé, notamment des spécialités comme le mi-cuit de thon rouge dont Marc se sera régalé à plusieurs reprises, des crevettes goûteuses comme nul part, des Tempuras de Gambas et bien sûr le traditionnel poisson cru au lait de coco, délicieux au possible !

 Le fameux mi-cuit de thon rouge.
Trop beau mon chéri <3 
Bien entendu, on oublie pas ma Pina-Colada quotidienne lol ! 

Le dernier soir à Bora, nous assisterons à un spectacle de danses tahitiennes : très coloré et vivant ! Encore une fois, un grand merci à l'équipe de l'Intercontinental de nous avoir placés aux premières loges ! nous avons ainsi pu profiter pleinement de l'ambiance polynésienne de ce dernier dîner dans un écrin immensément enchanteur !

Le lendemain matin, nous quittons très tôt cet endroit magique pour l'étape suivante de notre voyage. Nous allons quitter l'Archipel de la Société pour nous envoler vers celui des Tuamotu. Pour ce faire, nous devons retourner à Tahiti (45 min de vol) et prendre un nouveau vol pour Tikehau (1h supplémentaire). Il y aura près de 3h de retards d'avions ce qui nous fera perdre pratiquement une demi journée à l'arrivée, dommage qu'il n'existe pas de liaison directe Bora-Bora Tikehau, mais...relativisons !

En quittant Bora-Bora, nous avons un immense pincement au coeur accentué par ces quelques photos prises d'avion :

 Quitter Bora pour mieux y revenir...
29
juil

Lorsque nous avons commencé à programmer notre voyage en Polynésie, je souhaitais absolument y ajouter l'atoll de Tikehau dont les plages de sable rose me faisaient rêver. Contrairement à Moorea et Bora qui sont des formations volcaniques et offrent des paysages aux reliefs variés (montagne, plage..), les atolls sont "plats", ce sont des îles coralliennes composées d'un récif barrière entouré de plusieurs îlots appelés motus. Encore une fois, nous n'allons pas être déçus, on nous avait prévenus : "...crescendo la beauté de vos choix de destinations..." Et effectivement, sur Tikehau nous allons en prendre plein les yeux et le coeur ! L'île est minuscule et notre hôtel, Le Tikehau by Pearl Resorts situé sur un motu privé n'est accessible que par bateau et uniquement autorisé au personnel de l'hôtel et des ses clients. Autant dire qu'ici on se sentira nichés dans une bulle de bonheur, entourés par les eaux si cristallines de l'Océan que les cocotiers s'y penchent pour s'admirer, par un calme absolu, aucun bruit excepté le chant des oiseaux et le clapotis des vagues qui viennent mourir sur la plage. Et pour bien faire, pas de wifi ici, excepté à la Réception de l'hôtel ce qui renforcera encore un peu plus ce sentiment de bout du monde, de paix, de sérénité et d'authenticité.

Nous arrivons sur le motu privé qui accueille notre hôtel ... 
Notre Bungalow sur la plage..
Le hamac entre deux cocotiers, un rêve devenu réalité (parce que même à Cleebourg le hamac n'aurait pas la même saveur hein !) 
Rien d'autre sur ce motu que des cocotiers et les Bungalows.. 
..et sur l'eau, des pilotis. 
Réception de l'hôtel 
Juste en face de notre Bungalow, une vue paradisiaque...comment ne pas être comblé ici ?  
L'eau est transparente, chaude, les coraux abritent toutes sortes de poissons... 
Ici le sable est rose... 

A Tikehau nous nous émerveillerons tous les soirs face au coucher de soleil...les couleurs sont justes fantastiques :

D'une minute à l'autre, les couleurs changent...fabuleux ! 

Un matin nous décidons de quitter le motu pour aller au village (Tikehau n'est rien d'autre qu'un village) et prenons donc le ferry qui fait la navette entre l'hôtel et le village. Une fois arrivés sur place, nous traversons une cocoteraie, et débouchons sur une plage totalement déserte. Sur le chemin, des fleurs absolument magnifiques. Sur le sable, aucune trace de pas à part les nôtres. Il y a ici des concrétions de coraux : elles sont sculptées par le vent et l'océan. Le ciel est gris, et il y a des vagues...nous nous sentons seuls au monde, sentiment de plénitude absolue !

Des concrétions sculptées par le vent et l'océan... 
Seuls au monde, on vous dit... 

Le reste du temps, comme à Bora-Bora, nous pratiquons le snorkeling, or Tikehau est l'atoll le plus poissonneux de l'archipel des Tuamotu. Nous nous régalons sans jamais nous lasser de l'observation des poissons : les Papillon-Lunes, les Trompettes (très curieux : de loin on dirait des bouts de ficelle !), les Anges Peau de Citron, les petits Chromis bleu-verts, les Demoiselles à raies blanches, des Chirurgiens striés... les raies pastenagues et bien entendu les requins à pointes noires très nombreux dans le lagon. Nous avions l'habitude, le soir, d'aller les observer aller et venir près de la Réception.

En revanche, il y en a un, aux couleurs magnifiques, le poisson Baliste Picasso, qui n'a pas arrêté de me "terroriser" : un vrai sournois qui vous observe de loin, l'air de rien, et puis vient à toute vitesse dans votre direction, et même vous "percuter" ! j'y ai eu droit à plusieurs reprises. Celui-là, à chaque fois que je tombais dessus, ça ne loupait pas, je me faisais courser LOL !

Un vrai fourbe celui-là ! Marc a réussi à le filmer, moi je me barrais dès que je le voyais lol  

La fin du voyage se profile tout doucement. Nous savourons chaque seconde sans penser à la prochaine. Notre séjour sur ce motu polynésien nous remplit de bonheur, nous avons pleinement conscience d'avoir beaucoup de chance d'être là et profitons de la beauté des lieux tout simplement...

Encore des couchers de soleil, des cocktails et des moments d'éternité..."la vie est belle" phrase devenue culte entre une employée de l'hôtel et Marc...

Et hop ! une Hinano pour Marc et une Pina Colada pour moi ! Incontournables à l'heure de l'apéro ! 
2
août

L'heure du retour finit toujours par sonner. Comme à chaque fois que Marc et moi sommes en voyage, nous profitons pleinement de chaque instant, sans jamais penser au lendemain, donc même s'il y a toujours le petit pincement au coeur de quitter un endroit qui nous aura apporté tant de joies et de satisfactions, nous ne sommes jamais mécontents de rentrer. Nous retournons donc à Papeete où le vol de retour est prévu le mardi 03 août à 23h45. Nous avions donc encore une bonne partie de la journée du lundi pour prévoir des achats à Papeete, et toute celle du mardi pour programmer un tour de l'île en 4X4.

Malheureusement, une nouvelle fois, il y aura beaucoup de retard d'avion au départ de Tikehau. Nous arriverons donc beaucoup trop tard à Papeete pour envisager quoi que ce soit, sachant que les commerces ferment à 17h et que la nuit tombe à 17h30... Nous prévoyons donc d'aller faire nos achats le lendemain matin au marché très coloré de Papeete et surtout, de passer à l'agence EASYTahiti histoire d'aller saluer Christelle. Je tenais absolument à aller la remercier de vive voix et mettre un visage sur celle qui non seulement nous a proposé un voyage aussi fabuleux mais qui est restée à l'écoute pendant tout le séjour (en particulier au moment de modifier nos places de retour), je ne suis pas certaine qu'une autre agence de voyage aurait été aussi efficace. En arrivant devant l'agence, le directeur arrive en même temps, nous ouvre la porte et nous conduit jusqu'à elle.

Nous avons ainsi pu partager notre expérience, leur dire MERCI et Merci mille fois. Encore une fois, et aux futurs voyageurs qui envisagent d'aller un jour en Polynésie française, nous ne pouvons que vous encourager à passer par eux.

Voici les dernières images de notre séjour.

Le style très colonial de l'hôtel de ville de Papeete 
Le marché de Papeete 
Ici le sable est noir, plage Lafayette, en face de notre hôtel. 
 Le Tahiti by Pearl Resorts

Pour notre dernière nuit à Tahiti, nous logeons dans ce très bel hôtel qui nous permettra de nous reposer avant le long vol du retour. Alors que nous sommes sensés, comme partout, libérer les chambres à midi, ici on nous laissera notre chambre jusqu'à 20h, heure à laquelle la navette viendra nous chercher pour nous conduire à l'aéroport.

Nous avions donc abandonné l'idée d'aller faire le tour de l'île, et préféré passer l'après-midi dans la piscine de l'hôtel, et siroter nos derniers cocktails face à l'océan.

Quinze jours après notre retour, nous sommes toujours sur un nuage...pas un seul jour sans parler de la Polynésie, une destination qui restera éternellement associée à notre mariage, à notre lune de miel, à des images absolument fabuleuses, à des souvenirs olfactifs, à des gens d'une gentillesse extraordinaire...la rédaction de ce carnet de voyage nous aura permis de prolonger le voyage, de continuer à rêver devant les photos, et même d'envisager d'y retourner un jour : dans l'idée, nous aimerions voir Huahine, Rangiroa, Raiatea et l'île Tahaa, Maupiti, et terminer par Bora-Bora...

"La vie est belle" ! C'était devenu une phrase culte entre une employée du Pearl Beach à Tikehau et Marc...

Nous souhaitons à tous les passionnés de voyage d'ajouter la Polynésie sur leur wishlist et espérons vous avoir permis de rêver avec nous, et de vous avoir rendus heureux...