Découverte du Sri Lanka

Suivez nous au pays du thé !
Du 19 février au 2 mars 2017
12 jours
1

20 fevrier

Arrivée à Abu Dhabi sous un ciel gris et d'autant plus gris que nos enfants ne sont pas là car leur avion au départ de Paris a été annulé.

Notre guide Fatiha (une bordelaise installée à Abu Dhabi depuis 2010) nous attend. Direction Masdar City : une ville dessinée par Norman Forster dans l'esprit d'une ville du 3ème siecle en ce qui concerne le choix des materiaux et la circulation des vents pour rafraichir rues,bureaux et appartements. Vitrine pour les énergies renouvelables, on circule avec de petits véhicules Tesla autonomes qui fonctionnent à l'énergie solaire ! Le développement de la ville a été freiné par la crise de 2008, mais se poursuit; pour l'instant s'y trouvent une université, un incubateur de start-up, des entreprises telles que Siemens, Lookeed....

Puis tour panoramique : la mosquée (la plus grande du monde ), les "pinapple towers", le nouveau palais présidentiel , les nouvelles tours que nous n'avions pas vues en 2012......

Puis retour à l'aéroport pour notre vol vers Colombo....Mahinda, notre chauffeur nous attend! ...et une bonne bière bien fraîche et bien méritée (il fait chaud!) Au bord de la piscine et de l'océan indien!

Abu Dhabi : Masdar City - La grande mosquée - immeubles du centre
2

Mardi 21

Petit tour au marché aux poissons de Negombo. Les petites embarcations sont de retour et les femmes s'affairent pour étaler les poissons sur de longues nattes de coco. Le séchage va durer 3 jours seulement tellement le soleil cogne! En retrait les étals de poissons frais regorgent de dorades, thons, requins, crabes.....

Puis direction Sigiriya, sur une route où les 79km seront parcourus en 3h30!!!! Bordée en continu de maisons, petites échoppes. .et bien sûr notre premier temple hindou avec ses couleurs chatoyantes.

Puis des plantations de cocotiers : les noix de coco seront mangées, les feuilles serviront de toit et les troncs de poutres! Également des plantations de bois d'ébène, de teck et de balsa, et aussi cacao, poivre, cannelle....

Des bestioles sympas telles que ce varan .....

Un Buddha côtoyant des relais téléphoniques en haut d'une colline..

Des bus de lignes régulières ou un char à boeufs !

Aussi... des éléphants sauvages qui n'hésitent pas à traverser route et voie ferrée !!!

Et enfin , arrivons dans un magnifique hôtel posé dans la jungle , avec vue sur le rocher de Sigiriya.

3

Mercredi 22

Les enfants sont arrivés dans la nuit....l'équipe est maintenant au complet...nous allons pouvoir attaquer les rejouissances!

Ce matin, un épais brouillard a englouti tout l'hôtel ! Il est 7h et le temps devrait se dégager rapidement.

En route pour le site de Sigiriya, énorme rocher de 200m de haut que seuls, les enfants vont escalader.....car vertige oblige, ces escaliers suspendus dans le vide et accrochés a la paroi du rocher ne sont pas pour moi!!!!

Nous nous contenterons de suivre les remparts bordés d'une douve avec des crocodiles (en fait les crocodiles...c'était au 12e siècle !) Mais on y trouve des varans et termites...et des vieux vélos !

Sur la route, le bain des éléphants qui se font étriller la peau 2 fois par jour..et ils semblent adorer!

Puis direction Polonnaruwa, 2eme capitale du pays de 1153 à 1380. Des ruines extirpées de la jungle qui représentent la cité impériale, et un monastère boudhique avec dagoba, buddhas.....site très étendu, qu'on a parcouru en vélo. ....on a bien rigolé sur ces vieux biclous deglingués!!!!

Et sur la route du retour, sur fond de paysage lacustre (Sri-Lanka possède de nombreux lacs, est champion en matière d'irrigation et utilise l'énergie hydroélectrique ) un beau couple d'éléphants !!!

Il est temps de rentrer pour profiter de la piscine !!!

Sigiriya - le bain des éléphants - Polonarruwa 
4

Jeudi 23 février

Nôtre bel hôtel est encore plongé dans une brume (alors qu'il est déjà 8h !) qui nous cache le rocher de Sigiriya.

A Dambulla , petit détour par le marché de gros pour découvrir les fruits et légumes que nous ne connaissons pas: curry leaves (a utiliser comme le laurier), lady finger (a mi chemin entre poivron et courgette) , régimes de bananes (petites délicieuses, plus grosses ou encore bananes vertes à cuire en curry) , jackfruit (le fruit du jaquier, pas vraiment bon) , des caisses de poissons séchés. ...le tout, trimballé dans des petits utilitaires capitonnés de feuilles de bananes ou alors d'incroyables camions magnifiquement décorés !!!!

Dambulla, c'est aussi un temple rupestre signalé par un beau golden Buddha et un dagoba doré . Plus haut sur le rocher, 4 grottes ont été transformées en temples boudhistes...et voilà des boudhas...encore des boudhas!!! Ces grottes font face à une végétation luxuriante , et ..très verte!

Nous continuons vers le sud et longeons les "spice gardens" de la région de Matale : gingembre, cacao, cannelle...et aussi ananas.

Et aussi des ateliers de Baatik artisanal : pigments naturels, minutie et patience puisqu'il faut une semaine pour fabriquer un foulard !

A Matale, petite halte au temple hindou de Sri Muthumariamman ou se prépare la fête de Parvati, la déesse de la Pluie et de la Félicité familiale (voir les sujets à poitrine opulente!) et épouse de Shiva !!!

Enfin, arrivée à Kandy (2ème ville du pays avec plus de 2 millions d'habitants ) pour accéder à la dent de Bouddha lors d'une des 3 cérémonies quotidiennes de ce sanctuaire bouddhique le plus vénéré de toute l'île. Un monde fou, des fidèles et des touristes qui défilent au pas de course, au son des percussions et des flûtes, devant la fameuse relique (qu'on ne voit pas puisqu'elle est enfermée dans 7 coffrets gigognes!). ...

5

Vendredi 24

Kandy: Bien agréable réveil avec une vue magnifique sur la rivière Mahaweli (la plus longue des 4 rivieres du pays) au milieu d'une végétation luxuriante.

Découverte du jardin botanique de Peradeniya. Royales allées bordées de palmiers choux ! Arbres majestueux aux racines démesurées , collection splendide d'orchidées, fleurs exotiques ..... et aussi une pause avec un vrai expresso !

Un peu plus au sud en direction de Nuwara Elliya, visite de la plantation de thé Glenloch , la plus ancienne du pays. En passant par la cueillette au milieu d'ouvrières tamouls, puis le processus de fabrication (séchage, broyage, tri et fermentation) et enfin la pause repas avec une vue plongeante sur les champs de thé !

Nuwara Elliya: 1893m d'altitude, la plus haute ville du Sri Lanka. Petite halte au marché très animé et coloré par ses étals rangés au cordeau ! regorgeant de fruits, légumes et épices.

La route se poursuit vers le sud avec ses interminables lacets, dans une circulation très dense de bus, tuk tuk, camions, motos et piétons !!!!!.....vitesse moyenne de 35 km/h à peine !!!! ...Sri Lanka compte une population de 22 millions d'habitants, (1/3 de la France) pour une surface inférieure à celle de Rhône Alpes (soit 1/10ème de la France) ..... les routes sont donc bordées de maisons, boutiques, ateliers sans discontinuer !...et aussi de petits temples des 3 religions : boudhisme, hindouisme et islam... mais les petits temples hindous ont notre préférence !

Lorsque nous arrivons à notre hôtel près de Haputale il fait déjà presque nuit à 18h30 car nous sommes près de l'équateur.....la vue semble magnifique..mais nous verrons mieux demain !

6

Samedi 25

Effectivement, dès potron minet, c'est un paysage fabuleux qui s'offre à nous !!!! Une ligne d'horizon brumeuse et très éloignée car nous sommes à 1000m d'altitude , une végétation luxuriante mariant tous les tons de vert. ...et pas une maison dans le secteur!!!!

Il fait beau. C'est le moment de partir pour la rando vers little Adam's peak...vue splendide vers le sud de l'île et le Ella's rock qui nous fait face.....mais les nuages commencent à monter. ..

Un pot au "98 acres resort" pour se désaltérer d'un jus de fruit frais delicieux

Puis descente à travers les champs de thé d'où émergent les cueilleuses, pour aller vers le "nine arches bridge". Coup de chance, nous y sommes lorsque passe le fameux train ! (Il n'y a que 3 trajets dans chaque sens chaque jour)

Et la pluie finit par arriver lorsque nous nous promenons dans Bandarawela: une bonne douche qui dure une 15aine de minutes...mais ensuite, le ciel reste malheureusement plombé. Ce qui ne nous empêche pas de faire du lèche vitrine devant des boutiques improbables !!!....

...avant d'aller prendre le train !!! qui, à l'approche du fameux pont, traverse des grappes de spectateurs!!!..et bien sûr des plantations de thé. Drôle de train qui arrive avec 30 minutes de retard et qui est bondé de backpackers et de quelques autochtones en 3ème classe...

De retour à l'hôtel, le paysage n'est plus le même, des nappes de brume et des nuages bas flottent sur les reliefs et bouchent l'horizon. ...

7

Dimanche 26

Ce matin "the sun is sleeping"....jolie formule sri-lankaise pour dire qu'on est dans le brouillard....et ça ne va pas en s'améliorant : 1ere photo à 7h et 2eme photo à 9h......

Tant pis, on y va quand même ! Direction Lipton's seat....l'endroit où Sir Thomas Lipton aimait venir s'asseoir pour avoir une vue époustouflante à 360° sur ses plantations et la campagne environnante, ceci à1950m d'altitude !!

La route qui y mène est trop étroite pour que des voitures se croisent: nous monterons donc en tuk-tuk, un bleu et un vert!

La route serpente à travers les plantations de thé , quelques plantations maraîchères et des petits villages tamouls.

Nos deux conducteurs sont charmants: le propriétaire des 2 tuk-tuks ne parle pas un mot d'anglais, et s'est donc associé avec un bavard bilingue qui nous donne beaucoup d'explications sur le thé !!

Les paysages sont magnifiques et suscitent de nombreux stop-photos...on ne s'en lasse pas !!! Nous arrivons enfin près de Sir Lipton, tandis que les nuages montent....et nous redescendons....

Puis direction Adisham Monastery, la maison d'un planteur , reconvertie en monastère bénédictin en 1961....et qui était surtout intéressante pour la belle vue depuis ses terrasses, mais...

8

Lundi 27

Toute la nuit, une forte tempête a soufflé . Aussi, ce matin le temps est il plus dégagé : des nuages, certes, mais la vue porte plus loin.

Direction le sud. Pour quitter notre massif montagneux, une jolie route bordée :

De poivriers (très importante production dans ce secteur) - De palmiers à bétel (les fameuses noix de bétel ou noix d'arec qui servent à chiquer et qui colorent la bouche en rouge !) - De forêts d'hévéas (récolte de la sève pour fabriquer du latex notamment ) - De rizières - D'arbres à papayes - De plantations de palmiers à noix de coco - De bananiers....

Mais également de cascades: ici les Dilawuni Falls , hautes de 170m - et de petits marchands de fruits et légumes .

Au pied de la zone montagneuse , une vaste plaine s'étend jusqu'à la mer. Il y a plusieurs parcs nationaux (ici le Udawalawe) qui préservent notamment les éléphants ......et certains s'approchent parfois de la route !!!

Arrivée à notre hôtel, bien calme au bord de l'océan indien.

9

Mardi 28 février

Réveil matinal (5h) pour aller voir les baleines !!!.la route pour arriver au port de Mirissa a l'air vraiment humide....il a dû tomber un déluge conséquent. ..

Petit port de bateaux de pêche où nous embarquons avec "Raja and the whales" pour aller voir des baleines bleues. Il faut s'éloigner pas mal de la côte, presque jusqu'au rail qu'utilisent les gros porte-containers très impressionnants pour relier l'Asie et l'Afrique/Europe.

Et soudain, repérage de jets d'eau blancs qui signalent les baleines ...et nous verrons 6 baleines bleues !!!

Puis nous dirigeons vers la zone où ont été repérés les dauphins...nous en verrons bien plusieurs centaines...et nous aurons également vu une énorme tortue!!!

Puis retour au port...un peu mouillés. .

Nos chemins se séparent : les enfants restent à Mirissa tandis que nous commençons la remontée vers l'aéroport avec une halte à Galle .

Sur le chemin, retour de pêche des bateaux multicolores, et bien sûr la traditionnelle photo du Sri-Lanka avec les pêcheurs juchés sur leurs échasses (en fait, ils n'y vont que si l'on agite quelques roupies!)

Petite balade à Galle (prononcer Gaull à l'anglaise ou Gallé à la cinghalaise).

10

Mercredi 1er mars

Au programme, petite balade en vélo non loin de Galle.

Le temps n'est pas au grand beau (il a beaucoup plu dans la nuit) mais nous allons faire du sport (!?) en explorant l'arrière pays .

Premier arrêt devant l'arbre à noix de cajou : gros travail pour la dégager de sa gangue puis la torréfier , c'est pourquoi elle coûte si cher !

Nous traversons la mangrove, fôret de végétaux qui poussent dans l'eau saumâtre. Il faut donc des écluses pour empêcher l'eau de l'océan indien de trop pénétrer , et pour éviter que l'eau saumâtre ne s'échappe . Notre guide est charmant et nous donne beaucoup d'explications .

Bien sûr la pluie est au rendez vous....mais être mouillé par la pluie ou l'humidité ambiante....peu de difference !!

Nous traversons de petits villages pour découvrir les activités locales : la pêche au crabe comme celui ci , qui vaut une fortune et est très prisé par les Sri Lankais.

La vente de fruits et légumes : nous goûterons de l'eau de coco dans un beau "King coconut" orange, une mangue bien mûre, dans une cabane improbable où le vendeur écoute à fond une radio branchée sur une vieille batterie de voiture ! Il protège ses régimes de bananes dans l'arbre en les emmaillotant dans des sacs pour que les singes ne viennent pas tout dérober ! Il vend également dans des pots de terre, une sorte de crème de lait de bufflonne.

Nous visiterons un atelier de tissage : le coton arrive du Pakistan, est nettoyé puis teint dans des couleurs vives. ensuite fabrication des pelotes puis tissage de beaux tissus bariolés.

Nous traverserons de nombreuses rizières ..

Puis visite d'un temple encastré dans la roche comme à Dambulla. Une fois encore, il faut quitter les chaussures; grand Buddha moderne, stupa blanc, fresques intérieures ( les differents stades de la vie )et aussi la vie de Buddha, avec l'épisode où le cobra l'a sauvé des eaux ! ....d'ailleurs, il paraît que dans chaque temple il y a 2 Cobras qui gardent le temple . Parfois on les voit apparaître. La durée de vie d'un cobra serait 250 ans.... et une magnifique "moonstone".

Retour à Galle : les pêcheurs rentrent et vendent leurs prises....belles couleurs !

Dans le secteur moderne de la ville, le club de cricket (le sport le plus populaire au Sri-Lanka ) , le marché où les légumes côtoient le "prêt à chiquer": feuilles de bétel à fumer et noix d'arec à mâchouiller (après l'avoir mélangée à de la chaux) , la mosquée (Galle est à majorité musulmane)....et la pub pour la clim qui chasse les moustiques !!

Dans la vieille ville ceinte de remparts, la mosquée a été construite dans la cathédrale portugaise , un énorme banyan tree trône au milieu de la place, et de nombreux voyages de classes en uniforme blanc...et avec le voile pour les petites musulmanes.....

Dernière nuit au Sri-Lanka. .....snif !!!!

11

Jeudi 2 mars

Direction l'aéroport en passant par la route côtière. C'est ici que le tsunami de 2004 a fait tant de dégâts. Et ça se voit : la côte a été rabotée dune centaine de mètres par endroits en supprimant la plage. Des ruines de maisons cotoient des hôtels nouvellement construits....

Un mémorial signalé par un grand Buddha offert par les japonais signale une petite cabane où un rescapé (qui y a perdu sa femme et sa jambe) montre des photos (très impressionnantes) et récupère des dons pour la réhabilitation du village ; pour cela il noue une ficelle blanche autour du poignet en psalmodiant des paroles de Buddha.

Un peu plus loin, ce sont les pêcheurs qui remontent le filet géant. La pêche attire tous les badauds !

Arrivée à Colombo pour aller au fameux restaurant "ministry of crab"....où l'on mange le fameux crabe sri-lankais ! Pas mal du tout...Très charnu...bien regalé !

Nous nous sommes baladés dans le quartier du fort (crée par les hollandais) avec quelques vestiges coloniaux...quartier qui côtoie le quartier moderne avec des grandes tours et tous les grands hôtels internationaux.....pas passionnant (mais le détour vaut surtout pour le crabe !!!)

Direction aéroport. Fin du voyage !