Carnet de voyage

CAMBODGE

11 étapes
5 commentaires
1
Petit pays de 16M d'habitants, 3 fois moins grand que la France, le CAMBODGE évoque les temples d'Angkor et le régime des Khmers rouges. Mais il a bien d'autres facettes que nous allons découvrir !
Du 7 au 15 mars 2020
9 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Samedi 7 mars


Arrivées au Cambodge après un long voyage via Dubaï et Bangkok, nous voici dans la capitale.

Il fait encore bien chaud à 21h, environ 30° , et tout le personnel de l'aéroport est masqué !!! ... pas obligatoire mais un peu recommandé..... mais on voit toutes sortes de masques (rouge, noir, blanc, avec des dessins ...) et portés de façon diverse, sur le nez et la bouche, sous le menton ... bref chacun fait à sa manière!


Ambiance masquée

Arrivée à notre hôtel, dans le style cambodgien

Okay Boutique hotel
2

Dimanche 8 mars


Vue du balcon de notre hôtel

le palais royal  ............................le centre ville
Au fond, le Mékong
• • •

Aujourd'hui, visite de Phnom Penh, par une température qui frise les 38°.... ressentis 40° et plus .... avec une moiteur digne de ce pays !!!

Direction le musée du génocide (le S21 : S comme Security Prison) . De 1975 a 1979, cet ancien lycée à été transformé par les khmers rouges en centre d'interrogatoires et surtout de tortures, sous la direction de Duch (condamné à la perpétuité en 2012)


...éloquent
La torture de la potence
• • •

Les tombes des 14 derniers prisonniers, et la pose avec l'un des 2 survivants , qui nous a vendu son bouquin. (Nota, le gouvernement ne fait absolument rien pour lui ... la vente de son bouquin est donc importante)

Les tombes .... et Monsieur Bou Meng
• • •

Au milieu de ces bâtiments au lourd passé, un joli jardin :

les cocotiers
• • •

Et une curiosité : le nettoyage des oeufs de crapauds (longs filaments gélatineux dans les doigts du jardinier et sur le rebord du bassin)

oeufs de crapauds ................ notre guide Chhun
• • •

Aujourd'hui, 8 mars, c'est la "journée de la femme" ! .... Alors une rose rouge pour chacune !!

journée de la femme
• • •

Nous allons ensuite visiter le "marché russe", énorme marché d'objets en tous genres et également alimentaire.

Des végétaux et du miel
Des poissons et crustacés
• • •

Aussi, de petites échoppes de cuisine "maison"

La marmite bout sur un feu de bois!!
• • •

Pour le déjeuner, nous goûterons un plat typique : "fish amok" ... poisson cuit lentement dans une feuille de bananier, avec du lait de coco et des herbes cambodgiennes comme la feuille du citron kaffir (=combawa)

un super restaurant près du marché russe : KRAVANH . le fish amok était un régal, précédé par un petit apéro local , et suivi par le traditionnel dessert à base de banane, lait de coco et tapioca (le tout pour à peine 10$) - http://kravanhrestaurant.com/

• • •

Puis nous allons visiter un autre grand marché (le marché central), surtout connu pour son architecture art déco 1937 (signée par 2 français) et sa grande coupole qui apporte éclairage et ventilation naturels

Marché central
• • •

Nous allons ensuite visiter le seul "point haut" de Phnom Penh : le Wat Phnom (wat=pagode et Phnom=colline), érigé pour accueillir 4 statues de Boudha qu'une riche dame " Daun Penh " aurait découvertes au bord du Mékong.

La montée à la pagode et le Nâga protecteur
• • •

En haut, pagode (avec orchestre pour accompagner les prières ), le stupa, et la fameuse Madame Penh

• • •

Et aussi un petit temple chinois où l'on vient pour chasser les esprits, grâce aux prières dans la fumée d'encens, aux offrandes sous forme de tranches de lard frais et d'oeufs, et surtout grâce aux incantations d'un moine bien replet (très bon business) qui récite des phrases en faisant de grands gestes ...

chasseur d'esprits 
• • •

La France est bien présente... mais pas forcément en bon état

quartier colonial 
• • •

Pour finir, visite du palais royal que nous découvrons dans de très bonnes conditions car .... pas un chinois !!! ... c'était quasi désertique !

Palais Royal
• • •

Quelques images étonnantes :

Ceux qui portent leur boutique de rue, que ce soit sur la tête ou sur les épaules

Porteurs de boutiques
• • •

Images de rues: queue de tuktuk attendant devant le palais royal, où embrouillamini de fils electriques

Dans la rue
• • •

La journée s'achèvera par une croisière sur le Mékong au coucher du soleil

Croisière sur le Mekong
• • •

Et la découverte de "villages" de pêcheurs sur la rive du fleuve....

Une immense pauvreté
• • •

Sans oublier la séance d'aérobic sur le quai Sisowath

Taï Chi le matin et aérobic le soir!
• • •

Pour finir au bar du 15ème étage de l'hôtel

Les boissons locales !!
3

Lundi 9 mars

Nous quittons Phnom Penh et nous dirigeons vers l'Est.

Petite halte au marché dans le village de Skun, connu surtout pour ses araignées grillées, mygales et tarentules !!!... et pas que ça... toutes sortes d'insectes....

Les insectes: l'apéro Cambodgien!
• • •

Mais aussi des étals plus sympathiques avec quantité de fruits frais ou séchés.

Les fruits
• • •

Nous poursuivons notre route dans la campagne. Les routes sont bordées de maisons typiques khmères.

Maisons khmères
• • •

Nous arrivons à KOMPONG CHAM, chef-lieu de la région éponyme .

Nous enfourchons nos bicyclettes et allons nous balader sur une île (KOH PAEN) située au milieu du Mékong, et reliée à la terre ferme (en période sèche ) par un pont en bambou !

Le pont en bambou
• • •

De part et d'autre de cette île, 2 ponts modernes ,financés par le Japon, enjambent le Mékong.

• • •

Sur l'île, de nombreux arbres fruitiers

Les fruitiers
• • •

Et aussi, de grandes plantations de maïs et bananes

Maïs (devant) bananes (au fond)
• • •

Nous reprenons la route vers le nord. Une petite halte au WAT NOKOR BACHEY qui abrite une pagode active dans l'enceinte d'un temple khmer antique .

La pagode moderne date du 19ème, s'appuie sur les murs d'un temple Angkorien consacré au Boudhisme, et bâti à la fin du règne de Jayavarman VII (J7 pour les intimes) 12e-13e s., selon le plan concentrique (3 enceintes) typique de cette époque.


Le temple Angkorien
La pagode moderne à l'intérieur de l'enceinte
• • •

Nous poursuivons la route dans cette région "riche" car tous les végétaux y poussent ....

• • •

Quelques portraits glanés aujourd'hui

Portraits
• • •

Le soir venu, un charmant hôtel, le Sambor Village Hotel

paniers traditIonnels 

Sambor Village Hotel à Kompong Thom :

ravissants petits bungalows, au milieu d'une végétation luxuriante - un personnel charmant et un agréable petit restaurant typique - https://www.samborvillage.asia/

4

Mardi 10 mars


Nous continuons vers le nord.

Les dernières récoltes de riz sèchent sur le bord de la route, étalées sur de grandes nattes.


Le séchage
• • •

Le riz est ensuite stocké , par tous les membres de la famille, dans de grands sacs de 80kg

Travail en famille
• • •

Le riz est alors chargé sur des camions aux accessoires fantaisistes et pneus usagés

• • •

Le riz est parfois transformé en "riz plat" pour agrémenter soupes et salades . Ressemble à une fine feuille de la forme d'un grain de riz.

Le riz séché est stocké auprès d'une ingénieuse machine (fabrication maison), puis cuit à sec dans deux petites marmites chauffées au bois

Cuisson
• • •

Il est ensuite pilé par la fameuse machine puis versé dans une magnifique passoire...

Le riz plat
• • •

La route est très animée et bordée par ces petits métiers et aussi des petits marchés. Nous nous arrêtons dans un marché spécialisé en ....

Viande de boeuf ,saucisses de porc et ranches d'alligators séchées
Poissons séchés
Poisson fermenté
• • •

Il reste quelques maisons coloniales, dans un triste état ..

Maisons coloniales
• • •

Nous poursuivons notre route jusqu'au vieux pont khmer,( 12e) construit sous "J7"... fait de blocs de latérite et de grès, il a bien résisté ! ... Car il était protégé par le nâga à 9 têtes (ce qui est rare)

Po t de Kompong Kdei
• • •

Nous ferons connaissance avec 2 petites filles (auxquelles nous avons offert de magnifiques ballons) et leur grand père

Intérieur d'une maison cambodgienne
• • •

Nous bifurquons vers l'ouest en direction du lac Tonlé Sap, pour visiter le village lacustre de KOMPONG KHLEANG... mais nous sommes en saison sèche, alors les maisons sont plutôt sur pilotis .

Nous longeons d'abord une longue route étroite , juchée sur une digue et bordée de maisons typiques. D'un côté, ces maisons sont au niveau de la route, et de l'autre côté, surplombent du haut de leurs immenses pilotis, des vallons avec des cultures ...

Kampong Khleang
• • •

Puis nous accédons à la rivière pour faire un tour en bateau jusqu'au lac Tonle Sap.

La rivière qui va vers le lac


• • •

Nous avançons dans une eau (très très ) boueuse très peu profonde , environ 1 m, qui atteint 7 à 8m en saison des pluies !!!

une eau vraiment boueuse ! 
maisons de pêcheurs sur pilotis 
Notre bateau


• • •

De part et d'autre, des champs de haricots et des "fermes" qui seront détruites à la saison des pluies ....

• • •

A l'embouchure de la rivière, se trouve le village vietnamien (de vraies maisons flottantes, qui retourneront vers le village à la saison des pluies.

Le village vietnamien
• • •

Quelques images en vrac ... des contrastes ...

Contrastes
• • •

Soirée à Siem Reap

Le pont de Siem Reap

un charmant resto typique à recommander : le Chanrey Tree - https://www.chanreytreecoltd.com/

5

Mercredi 11 mars


Aujourd'hui c'est journée TukTuk

Tuk tuk oblige ...)
• • •

Nous allons visiter les temples d'Angkor..... les touristes ont déserté les lieux : témoins les 45 guichets où l'on achète les billets sont vides ... les guides n'ont jamais vu cela (épidémie COVID19 oblige ...)

• • •

Nous arrivons au temple de ANGKOR THOM par l'entrée sud: un grand pont bordé de statues (les gentils/méchants) permet d'accéder à la première porte

Porte Sud Angkor Thom
• • •

Le TEMPLE DE BAYON , construit sous "J7" (12e s.) marque le passage de l'hindouisme au bouddhisme.

49 tours+ 5 au milieu (représentant les 54 provinces du Cambodge ), ornées de 4 visages chacune.

• • •

Magnifiques bas reliefs représentant des apsaras (danseuses, mi femmes, mi déesses )

Apsaras
• • •

Les guerres

Guerrier sur un éléphant
Soldat cambodgien (grandes oreilles)
• • •

Des galeries courent sur les 4 côtés, en blocs de grès massif sans joint.

Les galeries
• • •

La fameuse sculpture du lingam de Shiva (symbole phallique ), reposant sur le Yoni : ils symbolisent l'union des principes masculin et féminin, et incarnent l'univers et la création.

Lingam  ....................................Yoni
• • •

Nous allons ensuite vers le BAPHUON(12e et 16e): la guerre civile a interrompu les travaux pendant 25 ans, alors que le temple était entièrement démonté . Les khmers rouges ayant détruit les registres ... il fallut 16 ans pour remonter ce puzzle de 300 000 pièces!

Une chaussée en grès de 200m mène au site.

Au 16e le mur de soutènement fut façonné en un Boudha couché.

la chaussée de grès - le temple - Boudha couché (la tête à gauche de la photo)
• • •

Ensuite, le PHIMEANAKAS .... assez en ruines, il fait encore l'objet de fouilles

Phimeanakas
• • •

Puis la TERRASSE DES ELEPHANTS (fin du 12e), elle servait de tribune pour les cérémonies publiques

La partie centrale est ornée de lions et de garoudas (demi dieu, oiseau céleste à bec de canard)

Lions et garoudas
• • •

Les murs de soutènement sont ornés de la parade des éléphants

Les éléphants
• • •

Ensuite la TERRASSE DU ROI LEPREUX (fin 12e). La statue d'origine est au musée, le mur de soutènement est orné d'apsaras assises.

• • •

La matinée se termine au TA PROHM . (On n'en peut plus ... il doit faire plus de 40 degrés... on attend la pause déjeuner avec la clim ... car dans le tuk tuk, c'est plutôt ventilation d'air chaud..)

Ses murs croulants sont maintenus par d'imposantes racines car il a été englouti sous la jungle ... très belles photos à faire ... d'autant que comme nous sommes quasiment seuls, on se régale !!!

Il a été construit vers 1186 et est dédié à la mère de "J7"

Racines magnifiques


• • •

Galeries reconstruites, travaux en cours ....

• • •

Et aussi, apsara sexy ... qui dévoile sa jambe ..

Apsara sexy
• • •

Dans tous les temples, les statues de Budha ont été enlevées des niches ou décapitées : témoignage de la succession des religions.

1er au 9e: hindouisme (période pré-angkorienne)

9e au 15e: bouddhisme (période angkorienne)

Et ensuite retour à l'hindouisme à l'effondrement de Angkor....

Les statues de Boudha ont été éliminées ou décapitées
• • •

L'après-midi sera consacré à ANGKOR VAT

Édifié par S2 (Suryavarman II) de 1112 à 1152, il est l'emblème national du Cambodge. On le retrouve sur le drapeau national.

Il est resté en activité depuis sa construction .

les 3 tours de Angkor Vat 
• • •

Le temple central compte 3 étages en latérite , disposés autour d'une place entourée de labyrinthes de galeries. Des tours coiffées d'un dôme en forme de lotus occupent les angles des 2ème et 3ème niveaux. Au centre une grande tour de 55m

• • •

A l'extérieur du temple central, une extraordinaire série de bas reliefs s'étire sur 800m. Ils relatent le paradis et l'enfer (2 premières photos), la mythologie hindoue et différentes batailles célèbres.

• • •

Quand nous repartons, le soleil est revenu. L'allée passe entre 2 bassins où les tours se reflètent (Quand il y a suffisamment d'eau !)

Angkor Vat 
• • •

Puis nous traversons une douve large de 190m qui entoure le temple. Le pont est en rénovation, et protégé par un superbe nâga à 7 têtes.

• • •

Retour à l'hôtel avant d'assister à un spectacle de danses apsara. Magnifiques costumes, instruments de musique traditionnels, et mouvements très lents et très gracieux.

Danses apsara
6

Jeudi 12 mars

Snif ...😭😢😭😢

Le Vietnam qui exigeait des visas en début de semaine, vient d'interdire l'accès à son territoire, ce matin .....

Nous finirons donc notre périple jusqu'à Phnom Penh et rentrerons en France lundi prochain. ....

Pas le courage de trier les photos. Elles arriveront demain ...

Ce soir, c'est massage traditionnel khmer et gin-tonic/tapas .... mais nous étions seules au bar ... pas un touriste .... étrange....

7

Jeudi 12 mars


Notre guide Chhun, ayant senti qu'il n'avait pas la carrure pour nous expliquer suffisamment les temples d'Angkor, avait cédé sa place à un guide plus expert ....


Nous avons donc suivi Chen, diplômé de St Cyr (9 ans d'études en France, spécialisé dans le train) et surtout représentant de l'UNESCO lorsque Angkhor a été classé au patrimoine mondial. Donc costaud (Mais moins sympa que Chhun) ...

• • •

La journée commence avec le temple de BANTEA SAMRE, milieu 12e, même époque que Angkor Vat.

Disposition classique: une allée mène à un temple central, précédé d'un hall et de 2 "bibiothèques" qui sont en fait des maisons où l'on prépare le feu.

Bantea Samre


• • •

Ensuite temple de BANTEAY SREI :

Commencé en 967, il est considéré comme le joyau du site de Angkor. Temple hindou dédié à Shiva, taillé dans un grès rose, il possède des sculptures d'une finesse exceptionnelle.

En forme de quadrilatère, il possède 3 tours centrales et 2 bibliothèques somptueusement décorées.

Doté d'un grand parking (vide) et d'un "parvis" (=ensemble d'accueil à l'occidentale ) doté d'un plan et d'une très intéressante chronologie "mondiale" ( à potasser absolument)

parking  et  plan du site 
• • •
chronologie 
1ère enceinte 
En vrac, Indra sur son éléphant tricéphale (2), Shiva et sa femme Parvathi sur le taureau (3) 


Ensuite une douve et la 2ème enceinte 
• • •

A l'intérieur :

bibliothèque (1 et 2), cour (3), les 3 tours (4) 
..... 
..... 
Combat des singes, frères ennemis
• • •

Le temple de PREAH KHAN :

Ce temple a été érigé par le "roi soleil" J7, a la fin du 12e, en l'honneur de son père Dharanindra Varman II. Le site est très étendu, et pas toujours en bon état.

La grande allée centrale, bordée par les gentils d'un côté, et les démons de l'autre, chevauchant le nâga, illustre le "barattage de la mer de lait"... une lutte pour arriver s'approprier l'eau éternelle.


Preah Kanh
• • •

Nous sortons par la porte Est (entrée principale) bordée de bornes ornées de jolies sculptures, mais dont les niches ont été vidées de l'effigie de Boudha (lorsque l'hindouisme est revenu) ... toutes, sauf une !!!

allée de l'entrée principale 
à gauche, niches sans Boudha ..... à droite : Il reste un boudha
• • •

Le temple de NEAK POAN ( fin 12e) : ravissant petit temple situé sur une île, au milieu d'un grand réservoir d'eau

..... 
Magnifique reflet !
• • •

Pour accéder à l'île, une passerelle avec vue sur le réservoir. En fait, tout était recouvert par la jungle, et c'est une reconnaissance aérienne qui a détecté cette forme rectangulaire de 3km sur 900m. Partiellement déboisé, il a été remis en eau, et progressivement les arbres se meurent ...

le réservoir et les arbres morts 
• • •

Enfin, le temple de PREAH RUP (moitié du 10e), pour le coucher de soleil sur des tours en briques et pierres. Temple montagne , il comprend 5 tours en forme de lotus, au dernier de ses 3 niveaux.

Preah Rup
• • •

retour à notre hotel , très agréable et situé au centre de Siem Reap, le Linaya :

Le soir, un.bon gin tonic sur la terrasse du bar où nous étions .... seules !

• • •

En vrac quelques images

• • •

Et aussi

8

Vendredi 13 mars


Ce matin, "drôle " de surprise: dans la salle de petit dejeuner, pas de buffet et le personnel a disparu. On peut tout juste commander à un serveur qui ne baragouine même pas l'anglais, ou jeter son dévolu sur quelques fruits ou viennoiseries rassises. L'hôtel est vide ... ont ils congédié le personnel ? ....


Nous retrouvons notre guide Chhun, et prenons la route vers l'ouest, direction Battambang (à 45km de la frontière Thaïe)

D'ailleurs la province de Battambang ainsi que deux autres provinces ( Siem Reap et Preah Vihear) , furent annexées par la Thaïlande de 1795 à 1907 .

En 1907 ces trois provinces furent rétrocédées au Cambodge en échange d'une province au sud ayant l'accès à la mer, la province de Trat.

• • •

Le long de la route, de petites maisons composées d'un atelier ou une échoppe au rez de chaussée, et du lieu de vie à l'étage.

Les échoppes

La maréchaussée en pleine activité !

L'un des nombreux contrôles de police, corruption oblige ....
• • •

Des rizières à perte de vue (c'est le "grenier" à riz du Cambodge ). Elles sont sèches actuellement pour la plupart. On y pratique le brûlé pour éliminer les pailles de riz avant de labourer la terre.

Rizières sèches


Ou alors plus vertes car l'eau de la rivière Sangker n'est pas loin.

Rizières prêtes à être moissonnées
• • •

Nous quittons la route goudronnée , pour emprunter une route en terre à destination du village de KAMPRING.

La pagode est entourée de stupas, qui abritent les cendres des cambodgiens qui se font incinérer (quasi tous )

Pagode et stupas
• • •

La rivière est très poissonneuse

On vient jeter des croûtons de pain
• • •

Puis balade en moto: pour Karo, la moto de la Police avec le policier (!!!!.... tout cambodgien a 2 métiers ...) Et une autre moto pour Chhun et moi.

Nous allons explorer la campagne

La police !!!
• • •

Broyage de canne à sucre, puis mélange du jus avec un peu de mandarine ... pas mal !

Jus de canne à sucre
• • •

Distillation de l'alcool de riz: on chauffe avec des écorces de riz et le bois de canne à sucre. Vérification du degré : 45° .... mais ils font aussi du 90° !!!

Alcool de riz
• • •

Séchage de piments

Piments
• • •

Visite des plantations maraîchères

Plantations
• • •

Les femmes bossent pendant que les hommes "glandouillent"

Comme d'hab ....
• • •

Fabrication des galettes de riz : en pleine chaleur, devant un four à bois .... en jean et col roulé !

Galettes de riz
• • •

Fabrication des nems, spécialité de Battambang ... belle technique de pliage !

Les nems
• • •

Fabrication du prahoc (pâte de poisson fermenté). On apporte le poisson, on le pèse devant le patron qui note dans son cahier

Le poisson arrive
• • •

Le poisson est trié, découpé, le moindre morceau récupéré

Travail du poisson
• • •

Puis débarrassée de sa peau, la chair fermente dans de grands fûts ou à même le sol.

La pâte de poisson fermente
• • •

Partout le culte de Hun Sen (premier ministre) et du chef du parti, avec leurs réalisations.

A la gloire de Hun Sen
• • •

Dans le centre de BATTAMBANG, le grand marché (signé par le même architecte français que pour celui de Phnom Penh) et les maisons coloniales, sièges de petites entreprises (échoppe en bas, lieu de vie en haut)

Quartier colonial
• • •

Quelques photos en vrac

En vrac
• • •

Et notre hôtel, un vrai havre de paix et des maisons traditionnelles khmères qui ont été rénovées : beaucoup de charme !!!

Maisons Vat Kor

Dans un jardin luxuriant, des maisons traditionnelles khmères. Le patron parle français et l'équipe est super accueillante . Sur le site de l'hôtel, vous verrez la photo de Angelina Jolie et Brad Pitt, qui furent les hôtes de ces lieux ! https://www.maisonswatkor.com/khmer_house.php

9

Samedi 14 mars


Nous quittons Battambang et ce ravissant hôtel de charme, pour la dernière étape de notre périple cambodgien


Maisons Vat Kor
• • •

Nous prenons la route vers le sud.

Première halte à PURSAT , connue pour ses nombreux sculpteurs .

Pursat
• • •

La route qui relie Battambang à Phnom Penh est en chantier depuis 2 ans (élargissement ) sous la houlette des japonais : le flot de véhicules ne progresse que très lentement (50 à 60km/h), et la circulations est dense sur une voirie "champ de patates "...

La route
• • •

Nous longeons le lac Tonle Sap qui est le plus grand lac d'Asie.

Nous arrivons dans la région de KOMPONG CHNAN ( kompong= embarcadère et Chnan=poterie ), et allons rendre visite à une famille de potiers, dans le village de Andong Russey.

Maison traditionnelle khmère : en bas atelier et lit de repos


En haut, la cuisine, et la zone " nuit"

• • •

La famille n'est pas assez riche pour se payer un tour, alors c'est la potière qui tourne autour du pot !! ... Ce pot n'a pas de fond. C'est la dame assise par terre qui "ferme " le pot

Poterie


• • •

Tressage de paniers et de nasses

• • •

Halte dans un restaurant chinois (présence du petit temple dédié aux ancêtres) au bord de la route.

Restaurant local avec notre guide Chhun et notre chauffeur
• • •

Arrivés dans la capitale de la province KOMPONG CHNANG, nous traversons le fleuve Tonle Sap (4km de large) et croisons le bac transportant, voitures, passagers et marchandises.

Traversée du fleuve Tonle Sap
• • •

Nous changeons de moyen de transport et grimpons dans une "moto- charrette" pour aller voir le petit temple hindou de PRASAT SREI - époque pré-angkorienne, 7e siècle !!

Il est dédié à Shiva, et constitué de briques et de pierres très abîmées. Une pagode a été construite juste à côté. Mais l'ensemble a beaucoup de charme.

Temple pré-angkorien
• • •

Pendant cette soixantaine de km en tuk tuk, sous 40° et dans la poussière de la piste .... nous traversons des villages où le travail du riz bat son plein : mécaniquement l'écorce du riz est enlevée, le riz est stocké dans les grands sacs verts et les écorces converties en combustible.

• • •

Nous reprenons le bateau en sens inverse pour retrouver la route de Phnom Penh. Nous arrivons dans notre hôtel, l'ancienne résidence de l'ambassadeur américain !!

White Mansion.House
10

Dimanche 15 mars


Dernier jour au Cambodge. Balade en tuk tuk (très chic !) pour aller au marché acheter sucre de palme, crevettes séchées , poivre de Kampot, noix de cajou

Notre tuk tuk


• • •

Puis petit resto de quartier où le patron s'amuse comme un fou à prendre la température de tous les clients ! ... c'est son nouveau joujou!

• • •

Puis farniente au bord de la piscine .... bien agréable !

• • •

Et à l'aéroport, on attaque au gin tonic !! .... pour compenser notre immense déception d'interrompre si tôt notre voyage !!!

Bye bye Cambodia
11

Lundi 16 mars


Le retour du Cambodge prévoit une escale à Dubaï, que nous irons visiter avec notre guide, Valérie.

Dubaï et ses 2 facettes, traditionnelle pour le quartier nord, et résolument moderne pour tous les quartiers qui se déploient vers le sud,en direction d'Abu Dhabi .

Dubaï traditionnelle s'etend le long du Creek, que l'on traverse à bord des "abras".

Le Creek
• • •

Transports collectifs pour traverser le Creek

Les abras
• • •

Les maisons sont dominées par les "tours à vent"

Tours à vent
• • •

Les émiriens sont très tolérants, principalement musulmans, Sunnites ( 80%) et chiites (16%).

Les lieux de prières sont des hosseiniyeh pour les chiites, et des mosquées pour les sunnites

Hosseiniyeh ..... mosquée
• • •

Le souk aux épices, principalement tenu par les iraniens

souk des épices 
Souk des épices
• • •

Le souk des tissus, tenu par les pakistanais

Souk des tissus
• • •

Le souk de l'or ... avec des pièces délirantes

Le souk de l'or
• • •

Et Dubaï la moderne avec ses buildings

Tour emblématique, icône de Dubai : Burj El Arab
Burj Khalifa, tour la plus haute du monde. (864m)
• • •

La "Palm ", polder en forme de palme, où sont construites des maisons individuelles avec accès privatif à la mer (golfe persique). Dubaï a ainsi doublé le kilomètrage de côtes !!!

Rangée de maisons .... hôtel Atlantis
• • •

La marina et les plages

Marina
• • •

Le quartier financier et ses tours futuristes

Financial district

Et c'est ainsi que s'achève (prématurément ) notre voyage !! .... un grand vent de liberté et de belles images avant de se retrouver confinées en France ....