Carnet de voyage

Voyage a Bali autour de Amed

5 étapes
13 commentaires
16 abonnés
Dernière étape postée il y a 2269 jours
Quelques souvenirs de ce séjour au bout du monde...
Avril 2018
10 jours
Partager ce carnet de voyage
5
5
Publié le 29 avril 2018

Le temps passe vite, nous décidons de lézarder les 3 derniers jours de notre voyage hélas trop court. Au programme, piscine et massage dans notre très belle villa. Donc aujourd'hui quelques photos de la flore qui nous entoure.

Pas de jardin balinais sans divinité habillée et protégée du soleil par une ombrelle. Des offrandes sont régulièrement déposées au pieds de ces statuettes pour apporter bonheur aux habitants de la maison.

Des fleurs, des fleurs et des fleurs 
Divinité et offrandes 
4
4
Publié le 28 avril 2018

Aujourd hui nous restons au nord est de Bali.

Première visite au temple hindoux de Lempuyang qui s élève en face du volcan Gunung Agung. Interdiction de pénétrer dans ce temple sans avoir jambes et epaules couvertes, on nous habille donc dès l 'entrée pour être présentables . L'ascension des marches est laborieuse tant il fait chaud mais en haut, la vue sur le volcan est belle. Il est difficile de prendre une photo avec en arriere plan le volcan car les touristes asiatiques occupent la place.

Puis départ vers le "Palais sur l'eau" de Tirtaganda, joyau de l'art du jardin. Ce palais dont le nom signifie " eau lustrale du gange" fut construit par le dernier rajah d 'Amlapura comme symbole de sa grandeur . Les carpes Koy évoluent dans de très beaux bassins au milieu de la verdure.

Dernière étape de la journée sur la plage "white sand beach" ou nous lézardons sur des transats. Mathias et moi, utilisons masques et tubas pour explorer la faune aquatique qui ondule sur les coraux.

Il est temps de rentrer.

Les marches du temple 
Nous voila habillés 
Au fond le volcan du mont Agung 
En haut du temple 
Une divinité sous son ombrelle 
Repos à l'ombre 
Entrée du Palais de l'eau 
C'est beau !!! 
Pas mal non ? 
Un transat et encore une bonne fin de journée 
3
3
Publié le 26 avril 2018

Mercredi, nous décidons d'aller à Ubud, grande agglomération du centre du l'ile connue pour son marché et ses artisans. Grosse route de plus de 2h sur des routes sinueuses avec un taxi réservé pour la journée.

Ce matin, le taxi nous a orienté vers un site touristique un peu particulier, célebre pour les "cacas de mangoustes". Nous avons été un peu surpris par cette proposition mais voyant son insistance et ses gestes ( son anglais étant très approximatif comme le notre), nous avons accepté la visite.

Il nous dépose donc dans un site d'agro tourisme dénommé TebaSari, ou un guide tout de jaune vêtu nous fait traverser une mini foret montrant toutes les plantes cultivées sur l'ile et qui nous permettent d'obtenir des épices. Le clou du spectacle est un petit animal en cage (la mangouste ici , civette en français) qui est exclusivement nourri de graines de café et de fruits comme la papaye. Le guide nous explique alors que les cacas de Mangoustes permettent d'élaborer le meilleur café du monde, la passage dans l'intestin de l'animal permettant visiblement de sublimer l'arôme de celui ci.

On nous oriente ensuite dans une petite cahute où l'on nous sert un assortiment de café et thés aromatisés aux épices locales, sorte de showroom sympathique avant passage à la boutique. L'endroit est agréable et le guide très sympathique. Précisons que la dégustation est gratuite sauf pour le café de Mangouste appelé "Lewak Coffee" qui est un peu l'or local et qui coute très cher. Personne n'étant très amateur de café, personne ne se dévoue pour tester ce must local et nous nous apercevrons plus tard que chacun a compris de manière différente les explications sur le procédé de fabrication. Dans l'incertitude, nous nous abstenons.

Puis départ pour le centre d'Ubud, ou le taxi nous dépose près du marché central. Nous cheminons parmi les marchands dans une atmosphère chargée d'encens. Ici le marchandage est de mise, on vous annonce par défaut un prix au moins 2 fois plus élevé que le prix acceptable ( ils tentent au cas ou..) et finissent par nous demander combien on souhaite payer. On négocie un peu pour la forme mais pas beaucoup car on se rend bien compte tous les jours de la différence de niveau de vie entre nos deux pays. On fait un peu de shopping autour du marché et on récupère notre taxi qui nous attend depuis 3h sous une canicule difficilement supportable pour nous, tout à fait normale pour lui.

Nous lui proposons de manger avec nous et il nous emmène dans un restaurant éloigné de la ville composé de mini pagodes ou nous nous asseyons sur des coussins au dessus d'un lac qui fourmille de carpes Koy.

Nous finissons notre repas vers 15h30, il est temps de repartir car la route est longue. Juste un petit arrêt photo sur une rizière qui nous attire par sa couleur verdoyante et nous rentrons à la villa.

Nous rirons beaucoup dans la soirée en nous remémorant le process de fabrication du Lewak café et en imaginant comment expliquer à un européen qu'on lui offre le must du must: un café qui provient du caca d'un animal.

Vérification faite sur internet, c'est en effet un café qui s'arrache à prix d'or dans le monde ( jusqu'a 400 Euros le kilo). C'est donc en effet une manne pour Bali, ce qui explique l'insistance de notre chauffeur ce matin là.

Demain repos à la villa.

Site d' agrotourisme dédié au café de Mangouste 
A chaque plante, une épice 
On trouve des sculptures de cet artiste partout  sur notre passage
Chacun a sa petite cuillère pour gouter 
Ubud Market 
Du textile et encore du textile.. 
Repas sur des coussins, les pins sur des bambous au dessus des carpes 
Cocktail + Plat Complet + Glace  sur ce site zen pour 15 euros 
Du vert, du vert, quel plaisir... 
2
2
Publié le 26 avril 2018

Aujourd'hui, direction la plage pour tester masque et tuba. La barrière de corail est très belle et abrite de beaux poissons multicolores peu farouches à 10 m du bord. Un vrai régal. Le sol est caillouteux, mais l exploration est de toute beauté. Retour à la villa pour un petit massage tonique et repas livré directement à 19h 30. . Encore une bonne journée.

La bateau typique des pêcheurs 
Temple ou centre de stockage des bouteilles de plongée? 
La mobilette est le moyenne transport favoris des balinais 
Petit restau du coin.. la rolls  d'Amed parait il? 
 Plat typique . Brochette de poulet avec une saute satay.

j ai des videos de poissons sous l'eau mais je n'arrive pas a les intégrer sans passage par youtube..help thomas

1
1
Publié le 23 avril 2018

Première journée de notre séjour a Bali. Après un voyage long de nuit de 2h30 de taxi sur des routes chargées et sinueuses, nous sommes arrivés hier à 23h dans une superbe villa sur la colline de Amed, un petit village de pêcheurs au nord de Bali. Un petit plouf, une petite discussion sur le sofa et nous filons au lit car il fait nuit noire, nous découvrirons le décor demain.

Réveil à 7h pour un petit déjeuner préparé par le staff de la villa. Journée farniente car il fait très chaud. Lunch à la maison ( beignets de crevettes et de légumes, brochettes de viande ). Piscine, sieste, soleil. Petit massage en fin de journée pour certains, d'autres vont à la plage.

Soirée BBQ au poisson cuisiné et servi à la villa.

Si c'est pas le paradis, cela y ressemble.

Villa Bukit Mala 1 de Amed
Que du bonheur 
La déco est superbe..des artisans locaux 
J'ai rien entendu!