Carnet de voyage

La Thaïlande du Nord 🇹🇭

7 étapes
1 commentaire
1 abonné
Dernière étape postée il y a 1048 jours
J'avais déjà visité le sud de la Thaïlande mais pas encore le nord. Et comme c'était sur mon chemin pour aller au Laos, je me suis donc arrêtée une dizaine de jours.
Novembre 2019
10 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 21 novembre 2019

Si on doit tout se dire (presque tout 😁), je dois vous avouer que bibi a eu un coup de fatigue la veille de son départ en Thaïlande.

Après plus de 3 mois de voyage non stop, j'imagine que c'était le revers de la médaille 😬

Je suis donc restée une bonne partie de ma dernière journée en Birmanie dans mon hôtel pour dormir, écrire, lire, faire mon programme en Thaïlande, anticiper mes prochaines destinations et envies sur place, répondre à la famille, aux amis...

Bref, pas complètement reposant mais on va dire que ça m'a permis de me poser un peu quand même !

Et en regardant de plus près ce que j'allais faire en arrivant à Chiang Mai, j'ai réalisé que le soir même de mon arrivée, il y avait le jour le plus important de la fête des lanternes (Loy Krathong) appelée aussi la fête des lumières ainsi que le Yee Peng Festival en même temps !!!

Si j'avais voulu faire exprès d'arriver ce jour là, je n'aurais pas fait mieux lol !!

Le timing est fou quand même ! Après avoir décalé mon départ de la Birmanie de quelques jours et sans le savoir, j'arrive le jour J ! Tout se passe un peu comme ça depuis que j'ai commencé à voyager ! J'ai du mal à comprendre mais c'est super agréable 😇

Bon, du coup, ça voulait aussi dire que j'allais atterir à 16h30, arriver à 17h30 à la guesthouse et repartir à 18h car l'événement commençait quelques minutes après donc encore une fois, ultra speed et juste le temps de poser mes sacs et de repartir 😅. Mais j'adore ça en fait 🙈😇

• • •

Quelques précisions sur ce festival :

- en thaï, loy signifie « flottant », et krathong « petite embarcation en forme de lotus »

- un krathong est confectionné avec des feuilles de bananier et décoré avec des fleurs, des bougies et 3 bâtons d’encens

- la fête Loy Krathong est célébrée à la fin de la saison des pluies, la nuit de la pleine lune du douzième mois du calendrier lunaire

- les thaïlandais honorent Mae Khongkha, la déesse hindoue des eaux, et les esprits des eaux. Ils implorent le pardon pour la pollution des rivières et des cours d’eau, et demandent la clémence en vue de belles récoltes. Pour cela, ils fabriquent des krathong (flower boat)

- les Thaïlandais déposent les krathong sur les rivières pour exorciser leurs fautes et leurs rancunes

- ils lâchent également les lanternes célestes appelées aussi lanternes volantes. Elles sont faites en papier de riz et fixées sur un bout de bambou

- lâcher une lanterne céleste dans le ciel est un symbole de chance, la tradition voulant que les problèmes de chacun s'envolent au vent avec les lanternes

• • •

La soirée fut donc wonderful, amazing, very emotional, unique and everything else...

Assister à l'allumage des lumières dans les rues, les temples etc., vivre une cérémonie de lancer de lanternes par des moines, observer pendant des heures les locaux et touristes allumer leurs lanternes et les lâcher dans le ciel par milliers, photographier les enfants et leurs yeux ébahis, regarder les feux d'artifices improvisés, sourire en voyant les thaïlandais et voyageurs se faire masser les pieds en pleine rue avec une vue sur les lanternes volantes, manger sur les marchés locaux, rire en voyant le concours de beauté organisé en plein milieu de la ville, danser en assistant à des concerts de rue... bref ce fut extraordinaire comme expérience ! C'est à vivre au moins 1 fois dans sa vie je pense.

De vous à moi, c'est peut-être la première fois depuis mon départ que je me suis dit que j'aurais aimé partager ça avec des gens que j'aime 😁

Car malheureusement pour moi, je n'étais pas seule mais pas non plus avec la personne la plus cool 😅

En effet, quand je suis arrivée à mon hôtel, une ukrainienne de 36 ans venait aussi de checker-in et m'a proposé dans la seconde d'explorer le festival avec elle. On n'avait même pas encore vraiment parlé mais j'ai accepté, après tout c'est ce que je fais depuis le début et à chaque fois je suis tombée sur des gens tops ! Mais là, pas de bol lol !

Je crois que c'est la personne la plus aigrie que j'ai rencontrée depuis des années ! Le profil : photographe professionnelle voyageant depuis 5 ans sans vrai pied à terre après une rupture avec un homme avec qui elle était depuis 11 ans. Elle critiquait tout, marchait à 2 à l'heure... tout ce que j'aime évidemment 😱

Après m'avoir soûlée pour que je la prenne en photos dans tous les sens, en mode instagrameuse (je ne peux même pas vous raconter les poses qu'elle faisait tellement c'était ridicule), nous nous sommes "malheureusement" perdues de vue et ce, volontairement 😁. Oui, j'ai profité d'un moment où c'était un peu la panique au milieu de certaines lanternes qui prenaient feu pour disparaître lol. Quand je l'ai retrouvée à l'hôtel beaucoup plus tard, j'ai fait semblant d'être très triste mouahahha. Je suis horrible 😇 mais ça m'a permis de profiter en toute liberté de cette folle soirée, de faire ce que je voulais, de rencontrer d'autres personnes et j'ai adoré ça !

Ce qui était aussi super, c'est que le lendemain, il y avait LA grande parade du festival ainsi qu'un feu d'artifices sur la rivière Ping, une illumination des lanternes et enfin un allumage des krathongs (dont le mien 😁). Magnifique ! Un peu surréaliste aussi !

2
2
Publié le 21 novembre 2019

Incroyable mai vrai, c'est la première fois que j'ai eu envie de me poser, de ralentir, de prendre le temps.

Cette ville a eu un effet positif sur moi. J'ai eu l'impression d'être chez moi. Chiang Mai n'est pas si grand, mon auberge de jeunesse était canon (la 2ème car je suis partie de la 1ère après 2 nuits horribles...), tout était à côté, l'énergie y était bonne, j'ai fait de belles rencontres... Bref j'étais comme à la maison sauf que j'étais encore plus libre de faire ce que je voulais, de changer mes plans en toute liberté etc. C'est donc ce que j'ai fait. Initialement, j'avais prévu d'y rester 3 jours et au final j'y suis restée le double.

1 semaine donc à prendre le temps de :

- visiter les centaines de temples à chaque coin de rue

- manger du sticky rice & mango, du pad thai, des mango juice, des banana shake etc. sur les night markets

- découvrir le street art de la ville

- observer les Bouddhas géants toujours plus beaux les uns que les autres

- voir la ville passer de la fête avec le festival des lumières à une ville plus calme et plus sereine

- faire un trek au Doi Inthanon National Park

- visiter le Doi Suthep et le palace...

A Chiang Mai, j'avais mon endroit préféré pour prendre le petit-déjeuner, mon 7 eleven préféré, mon café préféré, mon auberge préférée etc. J'étais chez moi 😀

Je suis aussi allée à la rencontre des éléphants où il n'est pas possible de les monter et où ils sont bien traités pour leur faire plein de bisous mais surtout me marrer en voyant leur "fight" 😆 :

3
3
Publié le 21 novembre 2019

Pai, c'est une ville où je n'avais aucunement l'intention d'aller mais à force d'en entendre parler autour de moi, j'ai décidé du jour au lendemain de prendre un bus pendant 3h, direction le nord de Chiang Mai.

La route est splendide mais il faut avoir le cœur bien accroché pour supporter les 762 virages dans la montagne !

Pour vous décrire Pai, c'est simple. C'est au milieu des montagnes, il y a 2 rues principales où tout se passe.

C'est aussi Israël et l'Allemagne en même temps : il doit y avoir 90% d'israéliens et d'allemands c'est fou !

A Pai, on est bien, c'est la "chill attitude", la "positive energy". Il y a un marché de nuit super bon et pas cher où tout le monde se retrouve le soir, Bob Marley en fond sonore, des musiques commerciales dans les restaurants, des massages, des endroits pour se faire des dreadlocks, des tatouages, pas mal de couples gays, une atmosphère qui donne envie de se relaxer, du yoga, des gens détendus...

Bref, cette ville est paisible et remplie de jeunesse.

J'ai appris sur place que Pai avait aussi une autre facette : celle des fiestas tous les soirs et de petits commerces de drogue (non je n'en n'ai pas pris papa mais ça ne m'a pas empêché d'apprécier énormément cette ville 😇). La police y est donc assez présente à certains endroits de la montagne. Pai, c'est apparemment la ville des champignons et c'est pour ça qu'elle attire tant de backpackers et de hippies occidentaux !

......................

J'ai exploré la ville et ses alentours en scooter. Au programme : des cascades, canyon, fermes, des big buddhas, des rizières... Quel kiff encore cette liberté de m'arrêter quand je veux, si je veux...

Et aussi première fois que la chaleur ne m'étouffe pas : 30 degrés en moyenne la journée et une vingtaine le soir. Un plaisir donc !

......................

Ah oui et avant que je n'oublie, c'est aussi à Pai que j'ai eu un accident de scooter 😅

La scène : bibi en train de monter une belle grosse côte et le scooter qui préfère caler en plein milieu...

2 choix s'offrent alors à moi :

• redescendre la côte en tombant avec le scooter et... mourir ou en tout cas me faire très mal 🤪

• tomber volontairement sur le côté avant que le scooter ne redescende la côte à toute allure...

J'ai choisi l'option 2 😁.

Résultat des courses :

• un avant-bras, un genou et un bout de pied bien amochés

• des thaïlandaises dans les parages qui sont venues m'aider à me relever et me donner les premiers soins 🙏

• plus de peur que de mal

• beaucoup de chance car ici, les accidents sont très fréquents à cause des routes de montagnes. Le nombre de touristes avec des gros bandages sur les jambes et les bras est impressionnant !

• un petit malaise de 30 minutes après l'accident #contrecoup

• 3 semaines de galères et d'incertitudes par la suite : infection de la blessure sur le pied, arrivée au Laos mais pas de médicaments pour cicatriser comme il faut, demande de conseils autour de moi (on me dit de retourner en Thaïlande si ça s'aggrave car le pays a de bons hôpitaux...), chaussures fermées impossibles à porter, treks compliqués mais treks quand même 😁 et surtout de belles cicatrices...

• je n'ai pas repris de scooter pendant 3 semaines 🙈

4
4
Publié le 21 novembre 2019

Un peu plus au nord-est de la Thaïlande et surtout pas très loin de la frontière avec le Laos, il y a Chiang Rai que j'ai adoré !

C'est assez petit, il y a aussi un night market super bon (je mange tout le temps oui), un 7 eleven parfaitement situé, un café où caresser des chats super fat qui en ont marre d'être caressés 😁, une boulangerie trop bonne, un café trop bon avec mon smoothie préféré...

Et je crois qu'il y a maintenant mon auberge de jeunesse préférée !! Elle était juste parfaite, tout ce dont j'avais besoin pour me remettre d'une petite blessure au genou avant de traverser le Mékong direction le Laos.

Car oui, bibi s'est fait un peu mal au genou mais rien de grave. Les Thaïlandais et mes compagnons de voyage m'ont super bien entourée, je ne pouvais pas espérer mieux 😉

J'ai donc profité de cette auberge folle pour "chiller", faire de vraies grasses mat jusqu'à 8h (c'est une victoire pour moi), vraiment dormir (genre des nuits entières complètes !!!!). Le matelas était juste tip top, il y avait une piscine, 1 salon, 1 billard, des douches géniales, un wifi extraordinaire, une salle de sport... bref le rêve et tout ça pour... 6€ la nuit !!!

Quelques photos de ma vie à Chiang Rai :

J'ai évidemment visité aussi les alentours de la ville. C'était obligatoire... Après avoir tant rêvé du temple blanc et du temple bleu, me voici enfin sur place pour les découvrir, avec la black house en supplément !

Et puis j'ai fait aussi tout un périple pour finir par poser un pied au cœur du Triangle d'or à Chiang Saen : cette fameuse frontière entre Myanmar (Birmanie), la Thaïlande et le Laos ! Frontière connue pour sa production d'opium dans les années 20.

L'opium était vendu très cher, les marchands utilisaient l'or pour payer l'opium, c'est pourquoi cette zone est appelée Triangle d'Or ! Ce qui est super est qu'il y un musée de l'opium du côté de la Thaïlande : j'ai appris plein plein de choses hey hey !!

Aujourd'hui, la production a été (presque ?) abandonnée.

Pour arriver au point de vue du Triangle d'or, on a d'abord vécu plein de choses :

- un craquage à base de thé uniquement dans une plantation... de thé (je sais, c'est surprenant 😆) à Choui Fong

- une visite de la "monkey cave". C'est officiel, je hais les macaques.

A savoir que c'est dans une grotte juste à coté de celle-ci que les 12 garçons thaïlandais d'une équipe de football dont on avait entendu parler l'année dernière étaient restés coincés pendant 10 jours !

Et ce qui est encore plus drôle, c'est que l'on a visité le temple où ils sont devenus moines. Ils respirent le bonheur comme vous pouvez le voir...

- et plein d'autres aventures mais vous allez me dire que c'est trop long après alors je m'arrête là 😁

5
5
Publié le 21 novembre 2019

1/ Chiang Mai : 5 jours

2/ Pai : 2 jours

3/ Retour à Chiang Mai : 1 jour

4/ Chiang Rai : 2 jours

6
6
Publié le 21 novembre 2019

- 2 avions

- 5 hôtels

- 2 pick-up

- 1 bus

- 4 taxis (Grab etc.)

- 4 vans

- 1 scooter

- 3€ le scooter pour 1 journée

.........................................

- 1 festival des lumières

- 1 grande parade

- des centaines de temples (WAT)

- des dizaines de pad thai, smoothies, fruitshake, sticky rice & mango...

- 1 elephant park

- 1 massage

- 1 gros bobo au genou mais rien de grave

- 1 pharmacie

- 1 gros rhume. Merci la clim

- 33 degrés en moyenne, ressenti 38 certaines fois

- 22 degrés le soir à Pai : un kiff

- 7 degrés dans les montagnes près de Chiang Mai : presque froid dis donc 😀

- des milliers de "sawadikaaaaa" (bonjour) et "ka pun kaaa" (merci)

.........................................

- une dizaine de jolies rencontres : Canada, Brésil, Japon, USA, Espagne, Irlande, Thaïlande

.........................................

- 1 pantalon jeté

- 2 pantalons achetés

- 2 tee-shirt achetés

- 1 tube de crème solaire terminé

7
7
Publié le 21 novembre 2019

Sachez que je vous écris d'ici, en direct de mon auberge à Chiang Rai.

Alors oui, la Thaïlande, ce n'était pas nouveau pour moi. J'y étais déjà allée 2 fois dans le sud et sur les îles donc j'étais moins dépaysée que l'Indonésie ou la Birmanie par exemple. Mais cela ne m'a pas empêché d'être tout de même émerveillée par tout ce que j'ai vu ! Je crois que j'aurais toujours des yeux d'enfants à 34 ou 60 ans 😀!

La Thaïlande m'a permis de me calmer un peu, de ralentir. J'ai l'impression que je vais aborder un peu différemment la suite de mon voyage.

J'ai fait de belles rencontres comme ma grande copine de voyage : Ana, espagnole et d'origine chinoise, qui déteste les "vrais" chinois. Forcément on s'est bien entendues 😀!

J'ai passé aussi de très bons moments avec des irlandais, des français et des américains.

Ces 10 jours ont été comme une coupure nécessaire avant d'explorer le Laos.

• • •

Je voulais aussi faire un focus sur les centaines de panneaux que j'ai vus pendant mon voyage, avec le Roi dessus et de temps en temps sa femme.

Ça m'a rappelé la vidéo de son mariage qui avait été diffusée un peu partout et qui m'avait choquée / fait rire : après 3 divorces, le roi Rama X s'était remarié en 2019 à une femme faisant partie de son service de protection. La cérémonie fut... d'une tristesse absolue : https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/zoom-etranges-photos-de-mariage-roi-de-thailande.html

Oui, je clos ce carnet de voyage comme cela 😁

Next step : je pars demain à 6h du matin pour 2 jours de "slow boat" avec pour but de passer la frontière entre la Thaïlande et le Laos. Arrivée prévue à Luang Prabang. Bisous les enfants