Août 2020
4 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 11 août 2020

Car je vais commencer le mois d'août par la Suisse avant de faire le tour du Mont Blanc. Why not, right 😆?

Allez, quelques jours à Genève pour se reposer un peu !

Ce n'est pas extraordinaire comme ville mais comme ça, je me suis fait ma propre idée en y allant.

Ce qui était cool, c'est qu'au moment où j'y étais, c'était la Biennale de Genève et ça j'adore ! Bon, ce n'est pas la plus belle que j'ai vue mais quelques sculptures étaient sympas dont celle du coup de boule de Zidane à Materazzi 🙊

Sinon , je me suis fait piquer pour la 1ère fois de ma vie par une guêpe 😁. Il fallait bien qu'il m'arrive quelque chose même si ce n'est pas bien grave. Je me fatigue parfois quand même... J'aimerais bien m'ennuyer de temps en temps de moi mais même quand j'essaye, j'ai des situations à gérer 😁. Évidemment, ma meilleure amie a été la pharmacienne trop mignonne qui m'a mis de l'anti-venin direct. En tout cas, si vous allez à Genève, faites attention car apparemment, cette année, les guêpes sont assoiffées et dangereuses !

Quelques clichés :

2

Tout est de la faute de mon grand-frère, comme c'est d'ailleurs souvent le cas 🤣 !

Je n'ai jamais vraiment voulu faire l'ascension du MB car la partie alpiniste me fait peur. Déjà que j'ai le vertige, si en plus je dois avancer en cordée, sans moi 😁!

Et le fameux "couloir de la mort" si connu quand on parle du MB ne m'a pas vraiment donné plus envie 😆. OK j'aime les challenges, j'aime les ascensions, j'aime atteindre les sommets des montagnes mais le MB semble être une exception pour moi.

Ça me désole un peu mais peut-être qu'un jour, je changerai d'avis. Pour le moment, ce n'est pas le cas.

Il y a quelques années, mon frère m'a proposé de faire le tour de cette montagne en passant par la France, la Suisse et l'Italie. Pourquoi pas, le trek n'est pas vraiment technique ni difficile, je pensais qu'il pouvait être à la hauteur 😇.

Mais c'était sans compter sur le fait qu'il allait être papa une première fois puis une deuxième... et moi en attendant, ben... j'attends 😆.

Et ça, ce n'est pas ma qualité première je dois bien l'avouer ! Alors je décide de mettre de côté ce voyage mais un beau jour, le covid arrive. En plein tour du monde, je dois rentrer. Je continue alors à faire un tour de France. Et cette idée de Mont Blanc me revient. Quoi de mieux que de planifier cette randonnée cet été ? Voyager plus loin que l'Europe est quasi impossible et je préfère ne pas attendre, on ne sait jamais de quoi demain sera fait...

Oui, mon leitmotiv est toujours le même depuis des années car je sais comme la vie peut basculer d'un coup : profiter du moment présent et ne jamais remettre au lendemain ce que l'on peut faire le jour même #quoteoftheday 😇

C'est de cette façon que j'ai "volé" le projet de mon frère et que je me le suis attribué 😁. Et non, pas de regret 😂. Je préfère le faire tant que mon corps arrive encore à suivre mes envies.

Et c'est comme ça que je me suis retrouvée à Argentière pour concrétiser cette boucle montagneuse.


L'Aventure du TMB

Je vais vous donner le résultat physique de suite comme ça on n'en parle plus 😅

J'ai fini le TMB avec une tendinite à chaque rotule, des ampoules énormissimes sur les 2 pieds (je pèse mes mots, les photos sont disponibles uniquement sur demande 🤣), 3 ongles bleus à cause de la marche et 1 ongle en cours de détachement du pied 🤣 mais la bonne nouvelle, c'est que je n'ai pas eu mal du tout à ma cheville et donc mon entorse n'est plus ! J'irai personnellement remercier ma super kiné !

Pour le reste, je pense qu'il est temps d'acheter de nouvelles chaussures de randonnée. Tous ces bobos m'indiquent qu'elles ont fait leur temps 😅

Ce TMB ne devait pas être si challengeant mais avec mes pieds en grande galère, il l'est devenu ! Je vous avoue que certains jours, j'avais tellement mal que mon mental a été mis à rude épreuve mais il a tenu ! Les paysages extraordinaires ont aussi aidé à aller jusqu'au bout.

Au final, en 10 jours, j'ai traversé la Suisse (2 jours) 🇨🇭, l'Italie (2 jours) 🇮🇹 puis la France 🇨🇵.

J'ai parcouru un peu plus de 180 km, fait des dénivelés positifs et négatifs de 1300 m, passé des cols de montagnes bien raides et bien plus vite que prévu, contemplé le Mont Blanc comme jamais.

J'ai aussi adoré les refuges de haute Montagne, l'ambiance y était si particulière. Les dortoirs restaient tout de même bruyants, merci aux ronfleurs qui ont rendu mes nuits plus courtes 🙃

En conclusion, faire le TMB sans genoux et sans pieds, c'est possible 😆! Il suffit d'être motivé et optimiste 💃


Voici mon itinéraire. Évidemment, je n'ai pas fait le TMB dans le sens normal, ça aurait été trop facile, je l'ai donc fait à l'envers !

Mes 2 belles rencontres sur ce TMB :

- Olga, 32 ans, russe et vivant en France depuis ses études. On a refait le Monde ensemble et évidemment on a bien parlé de Vladimir 😁

- Claire, 21 ans. Son histoire est incroyable. A 18 ans, elle pense avoir un rhume mais en allant chez le docteur, on lui annonce qu'elle a une névrite vestibulaire : elle ne peut alors plus marcher car dès qu'elle se lève, elle a des vertiges, perd l'équilibre et tombe. Elle va devoir réapprendre à marcher mais aussi à parler. Elle mettra 6 mois à guérir. C'est à cause de ça qu'elle se mettra à randonner. La voir avancer pendant des heures sur le TMB était impressionnant. Elle a une force de caractère comme j'ai rarement vu. Une vraie battante. Une belle leçon de vie 💙

• • •

Quelques photos illustrant mon trek :

En Suisse

En Italie

En France

Fin d'une belle aventure et début d'une grosse lessive 🤗

3
3
Publié le 29 août 2020

Après 10 jours intenses de marche, il est temps de rester un peu à Chamonix pour découvrir l'Aiguille du midi. En 20 minutes, je suis passée de 1030 mètres d'altitude à 3842 mètres et je peux vous dire qu'on le ressent bien ! On arrive en haut un peu essoufflée. La vue est vertigineuse, poétique, effrayante et en même temps d'une beauté inouïe ! 👀🙏

Je me retrouve face au Mont Blanc, ce fameux sommet de l'Europe, si inspirant, imposant, si esthétique. Je contemple cette montagne et sa magie, sa puissance incroyable, sa dangerosité aussi.

J'aperçois alors des alpinistes en train de grimper, ce moment est plein d'intensité. J'ai des milliers de frissons à les regarder se dépasser. Ils vont m'émouvoir. La petite larme sortira presque ! Il m'en faut peu maintenant. On mettra ça sur le compte de l'altitude ! 😆

Je resterai longtemps à regarder ce paysage avec tous ces sommets fantastiques, tous plus beaux les uns que les autres : les Drus, les Grandes Jorasses, l'Aiguille verte, la vallée blanche etc. Je suis ensorcelée par tant d'esthétisme !

Je vous conseille cette vidéo si ça vous intéresse d'en savoir plus sur l'Aiguille du midi et la prouesse technique de l'installation : 5 ans de construction pour que ce téléphérique devienne le plus haut d'Europe en 1955 : https://youtu.be/UaLA7dQi7_s

• • •

J'ai enchaîné sur l'exploration de la Mer de glace ou plutôt ce qu'il en reste. Quelle tristesse de voir le niveau du glacier si bas à cause du réchauffement climatique. Observer l'état du glacier fut déprimant même si sa grotte est sublime. Mais c'est vraiment très bizarre de se dire que dans très peu d'années, ce glacier aura sûrement disparu. Malheureusement, on ne peut plus rien y faire.

A Chamonix, j'en profiterai aussi pour retrouver un pote qui y habite et chiller avec lui.

Respirer de l'air frais, contempler les montagnes, aimer l'esprit de Cham... tout ça me manque déjà !

Ah oui, j'en ai aussi profité pour re-voler (masquée, la tristesse 😅). Comment résister alors que le Mont Blanc est face à moi ? 😁

4
4
Publié le 29 août 2020

Allez hop, je pars à Lyon retrouver mes copines Isaure et Marion. Plus d'1 an que je ne les avais pas vues "en vrai" avec tous ces voyages !

Avec Marion, on avait exploré le désert du Maroc mais surtout la Laponie et on avait découvert ensemble à quel point le froid pouvait brûler un corps, et plus précisément MON CORPS 😂.

Sans rentrer dans les détails, sachez que grâce à Marion et à 2 autres copines qui étaient avec moi pendant ce voyage, j'ai encore des joues, un nez, des pieds et des mains. Ou en tout cas, il y a encore un petit peu de sang qui coule par là. Car oui, ce fut tendu pour moi ! Depuis que je suis revenue d'un voyage au Pôle Nord il y a quelques années, mon corps est en galère totale quand il fait moins de 18 degrés. Donc autant vous dire que le séjour en Laponie qui a suivi n'a pas aidé 😅.

Quant à Isaure, après la Thaïlande, on a voyagé ensemble à NYC pour le nouvel an. Alors oui, il faisait froid aussi là-bas mais mon corps a tenu 😅. Ça doit sûrement être grâce à ces centaines de kilomètres parcourus en quelques jours à la découverte de cette ville folle !

Bref, tout ça pour vous dire que j'ai retrouvé 2 copines avec qui j'ai plein de beaux souvenirs et que j'étais bien heureuse de revoir 🤩

Et pour la peine, je ressors les dossiers allez ! Si je ne le fais pas maintenant, je ne le ferai jamais 😄 !! Je me mets dedans évidemment, profitez-en ! 🥳

Alors voici des photos souvenirs de ces quelques voyages extraordinaires et complètement dingues avec elles et les amis qui étaient avec nous (j'ai revu les vidéos aussi de ces moments, j'en pleure encore de rire 🤣). C'était tellement génial 🤩

Avec un peu de soleil...

Isaure & friends

Après Lyon, retour "définitif" à Paris en ce début septembre. Car oui, tout a une fin... ou plutôt tout continue 😊. Il est temps pour moi de "me poser", de reprendre le travail, de concrétiser toutes les nouvelles idées que j'ai en tête (certaines au moins), de digérer cette dernière année qui fut peut-être la plus belle de ma vie jusque-là et pendant laquelle j'ai accumulé 10 ans de souvenirs !

Tout simplement, il est temps d'avancer dans ma vie grâce à cette expérience si unique.

• • •

Voila, c'est fini. Blog terminé. Page tournée. Que l'aventure perdure.

Pour la suite, à moi de ne jamais oublier : "rien n'est plus beau que la vie si ce n'est d'être libre de la vivre" 🙏

Aline