Carnet de voyage

Etape 3 : Thaïlande, entre terre et mer

Dernière étape postée il y a 2267 jours
Des îles paradisiaques du Sud aux temples grandioses des provinces du Nord, en passant par la jungle, la nourriture exquise,l'accueil des locaux : Bienvenue en Thaïlande pays du sourire et plus encore
Du 3 au 24 février 2018
22 jours
Partager ce carnet de voyage
3
fév
3
fév
Publié le 6 mars 2018

Après 4 heures de vol, nous faisons une escale à Kuala Lampur en Malaisie : il est 6h du matin, l’aéroport est immense et nous prenons plaisir à déambuler entre les différents magasins

Après nous être remis de cette rencontre avec Yoda : "Allons un rapide petit déjeuner déguster"

Car il est maintenant l'heure d'aller embarquer ! Nous prenons donc place dans l'avion qui doit nous conduire jusqu'à Krabi : Province de Thaïlande qui marque la première étape de notre séjour ici.

S'en suit 1 heure de vol qui est passée en un clignement d’œil ! Puisque nous avons tout simplement dormi durant la totalité de ce court trajet 😴

Nous voilà arrivés à Krabi : il est 7h30 heure locale. Le temps d’acheter une carte sim thaï et nous prenons un premier mini-bus pour nous rendre à la « bus station » : nous parvenons sans problème à trouver le bus qui doit nous conduire jusqu’à Ao Luek où réside Zackarie, et c’est en compagnie du soleil matinal (mais déjà fort généreux en chaleur) que nous attendons l’arrivée du véhicule avec lequel nous devons effectuer les derniers kilomètres de notre petit périple

45 minutes plus tard, Ao Luek se présente à nous : et c'est après avoir patienter quelques minutes supplémentaires que nous apercevons enfin les dreadlocks de Zack. Après avoir enlacer l'ami concarnois retrouvé, nous jetons donc nos bagages dans le pick up et filons sans attendre vers la jungle.


Car la « résidence » de l’ami Zack, appelé « Ao Luek Paradise » (une guesthouse), prend vie au milieu de la jungle, au pied de montagnes qui veillent sur des huttes en bambous.

L’endroit est tout simplement magnifique …

Mais à peine le temps d’apprécier la vue que nous déposons nos sacs à la va-vite et embarquons pour un boat trip sur les îles alentours …

Le dépaysement est total, et malgré notre petite heure de sommeil, nos yeux sont grands ouverts pour admirer le paysage qui s’offre à nous …

La suite de la journée se résume en quelques mots :

Soleil

Apéro

Rencontres

Océan

« Paradise »

... Voyager aux milieux des îles et d’une eau turquoise. S’enivrer de soleil et de bières, d’amis retrouvés au milieu de l’Océan Indien et trinquer aux nouvelles rencontres ...

Poursuivre en se baladant d’île en crique jusqu’au soleil couchant ...

Se sentir perdu dans l’Espace et le Temps mais n’en avoir cure.

S’en retourner à « la maison » une fois le soleil bordé à l’horizon. Apercevoir un vol de chauves-souris IMMENSES qui marque le crépuscule, puis être accompagné par un orage magistral jusqu’au port.

Savourer ensuite un 1er repas collectif, avec cet apéro continu qui ne s’arrêtera que tard dans la nuit …

Vient ensuite le moment de trouver refuge dans une hutte au bord de l’eau et tomber de sommeil, le sourire aux lèvres et l’esprit perdu entre Ceylan et Siam ... 😴

4
fév

Aujourd’hui un seul mot d’ordre : REPOS

Afin de récupérer des deux derniers jours pas vraiment de tout repos et pouvoir prendre possession des lieux.

Nous essayons de nous adapter à l’environnement hostile et faire face aux animaux sauvages qui peuplent l’endroit

Le midi nous allons déjeuner en compagnie de Clément et Margaux (une famille suisse), Lorna une américaine et évidemment nos compères Zack et Titouan dans un petit restaurant au bord de rivière : l’endroit y est charmant et nous en profitons pour goûter à tout un tas de spécialités locales : omelettes garnies, plats divers et variés accompagnés de riz, plats épicées, galettes végétables ... etc

Un vrai DÉLICE 👍 !

Par la suite nous profitons d’une balade dans les environs pour aller se rafraichir dans une « jungle pool » : une piscine naturelle en plein milieu de la jungle. L’endroit est fréquenté par les locaux qui viennent s’y rafraichir ou pique-niquer en famille : ce qui rend le moment d’autant plus appréciable.

Et puis se baigner à l’ombre des arbres dans une eau cristalline en compagnie de poissons et du bruit rassurant de l’eau qui s’écoule … Devons-nous préciser à quel point cela est agréable ?

😇

En fin d’après midi, nous empruntons un scooter pour aller faire le tour de la ville : ici très peu de touristes, c’est donc très plaisant de flâner dans les environs et d’échanger sourires et paroles maladroites avec les commerçants.

C’est après avoir fait quelques emplettes (essentiellement des offrandes en vu de l’apéro du soir : on ne va pas se mentir 😀 ) que nous revenons à notre paradis perdu au milieu de la jungle.

L’ambiance y est de nouveau très chaleureuse : des discussions dans toutes les langues, de délicieuses odeurs provenant des multiples plats thaïlandais cuisinés par Wit et sa femme et toujours cette musique bienveillante jouée par le propriétaire des lieux et ses amis thaïlandais …

5
fév
5
fév
Publié le 6 mars 2018


Aujourd’hui Zack nous propose de participer à la sortie Kayak au travers de la mangrove. C’est donc en compagnie de Lukaz et …. (un couple de Polonais) et d’une famille chinoise que nous partons pagayer entre les racines et les montagnes

Au début de notre balade, nous apercevons une famille de gibbons qui sautent de liane en liane juste au dessus de nos têtes.

Le cadre est sublime : les falaises abrutes viennent prendre racine dans la rivière et y rencontrer la mangrove.

Le silence y est total et n’invite qu’à se taire ...

Nous visitons plusieurs grottes, et chacune d’elles offre un spectacle différent : la première nous fait déboucher dans un mini lac intérieur et donne l’impression d’un Jurassic Park : nous attendons de voir apparaître un T-Rex ou un diplodocus d’entre les palmiers géants

En zizaguant entre les bras de la mangrove nous arrivons à une grotte majestueuse où l’une des stalactites a pris la forme d’une sirène.

Puis nous terminons par une grotte qui renferme des dessins vieux de 3 000 à 5 000 ans, dont l’un est devenu la « mascotte » d’Ao Luek.

De retour au village, Romain et Zack partent à la rescousse d’un couple d’Indiens tombé en panne de scooter à une cinquantaine de kilomètres d’Ao Luek.

C’est après avoir récupéré Tejas et Prianka "sains et saufs" ^^ ; que nous partageons de nouveau un repas colletif : en plus de nos acolytes kaykiste un couple d’anglais s’est joint à nous.

L’ambiance est particulièrement bon enfant et après nous être restauré nous enchainons par tout un tas de jeux. Entre deux verres levés et de « Cheers », « Yec'hed mat! , « Ganbai! »-, « Na'zdrowie!» échangés, nous partageons quelques épisodes de vie et d’anecdotes sur nos pays respectifs.

Et ce n’est que tard dans la nuit que chacun retrouve sa hutte et le silence sauvage de la jungle …

6
fév
6
fév
Publié le 6 mars 2018

Après avoir gouté à la découverte des grottes la veille lors de notre sortie kayak, nous décidons d’aller plus loin et de partir en mission spéléologie avec notre « super-guide » Zackarie. En compagnie de notre famille chinoise ainsi que de Tejas et Prianka (et évidemment Titouan !), nous nous rendons donc jusqu’à une grotte située à quelques kilomètres de l’endroit où nous résidons.

Il faut dire que les alentours « pullulent » de ces grottes qui prennent place dans les montagnes calcaires voisines. C’est donc pendant plus de 3 heures que nous explorons les différentes cavités de cette immense grotte.

Entre passages « périlleux »,

Traces de serpents, chauve-souris, "terrasse" avec une vue imprenable sur les alentours


Les stalactites croisés sont souvent magnifiques et les "chambres" dans lesquelles nous arrivons nous font parfois penser à d’immenses cathédrales naturelles.

Nous avons également testé des piscines sous-terraines (dont certaines sont profondes de plus de 100 mètres et font ressentir une impression étrange lorsque nous nous retrouvons à nous baigner dans une quasi-obscurité tout en imaginant ce vide immense sous nos pieds ...)

Le soir, c’est tous ensemble que nous partageons un barbecue : et ce repas sera le dernier que nous partagerons avec nos amis chinois et indiens (à Ao Luek du moins !)

Car comme nous l’explique Zack : c’est ainsi que vont les choses dans ce petit paradis, les gens arrivent, nous partageons moments privilégiés et complicités naissantes ; puis ils repartent vers d’autres horizons : et ce, avant que d’autres ne prennent possession de leur hutte …

😇

7
fév

Aujourd’hui nous n’avons pas fait d’activités particulières : simplement de prendre le temps d’échanger, de profiter pleinement de l’endroit et du soleil qui est devenu notre compagnon quotidien depuis quelques semaines déjà.

Le soir nous faisons la connaissance d’Irène et de son fils : elle est franco-chinoise et vit en Allemagne. C’est donc entre deux jeux et toujours accompagnés de la musique thaïlandaise et de la voix mélodieuse de Zackarie, que nous échangeons sur nombre de sujets et passons une soirée des plus agréables ...


😇

8
fév
8
fév
Publié le 10 mars 2018


Au réveil une surprise nous attend : Sacha, le frère de Zack ainsi que Marine sa copine, nous ont fait une surprise et sont arrivés directement du Laos pendant la nuit 😀

Après avoir partagé un copieux petit déjeuner, nous partons pour un nouveau boat-trip : celui-ci doit nous emmener sur des îles désertes mais tout aussi magnifiques que celles que nous avons découvertes à notre arrivée.

Ces îles sont voisines de celle aperçu dans James Bond, lorsque James Dean incarnait le célèbre agent 007. Mais également l'île de Koh Phi Phi, célèbre pour avoir accueilli Leonardo Di Caprio dans "La plage"

Mais ces deux dernières étant prises d'assaut par les touristes (et en grand danger d'un point de vue écologique : les joies du tourisme de masse ... ), Zack veut nous emmener vers des îles "vierges" de touristes, et plus "sauvages" ... C'est donc plein d'espoir que nous embarquons une nouvelle fois à bord d'un "long-tail", un de ces bateaux en bois thaïlandais équipé d'un moteur de camion ...

Et effectivement : une fois de plus l'ami Zack n’avait pas exagéré ses propos :

Nous enchaînons baignades, exploration des jungles ou grottes que ces îles abritent

Nous nous arrêtons le temps d'un pique-nique au fond d'une anse absolument paradisiaque ...

Puis nous reprenons notre rythme de croisière ... 😇

Après en avoir pris plein les yeux toute la journée, nous la terminons avec un coucher de soleil absolument sublime ... (que nous avons dû admirer dans des conditions réellement difficile : photo à l'appui)

Nous prenons ensuite la route du retour afin de partager "à la maison" un barbecue « sea food » ( nourriture de la Mer : crevettes, encornets, poissons …) : Huuuuum un délice 😛 !

Avant de filer sous la couette, les pieds sous les étoiles avec le ventre et les yeux rassasiés … 😴

9
fév

Aujourd'hui nous disons "au revoir" à Irène et à son fils, avec qui nous avons réellement sympathisé et que nous espérons recroiser plus tard durant notre voyage, en Europe ou ailleurs 😇

Puis nous partons de nouveau en balade kayak, toujours à travers la mangrove, toujours avec Zack comme guide, toujours accompagné de Titouan, Sacha et Marine ...

Mais cette fois-ci nous partons à la recherche de nouvelles grottes et surtout (surtout!) nous sommes équipés de canne à pêche avec l'espoir de pêcher toutes sortes d'espèces 😀

Malheureusement hormis quelques touches, de poissons-ballons rencontrés entre deux racines et d’un casse-tête de "noeuds de fils" : aucun poisson n'est venu tâter de notre hameçon !

Heureusement que la vue n’était "pas trop mal" …

Le soir après un tournoi de pétanque "international", des "bikers" locaux nous rendent visite : entre motos tunées et moteurs gonflées, le "show" est total

10
fév
10
fév
Publié le 10 mars 2018

Aujourd'hui, en compagnie de Sacha et Marine, nous décidons d’aller visiter les environs en scooter.

Après quelques arrêts le long de la rivière, nous arrivons dans un parc national : l’endroit est bucolique, calme et ombragé et se prête donc parfaitement à une petite balade

L’eau est d’une transparence rare et le sol jonché de racines de toutes sortes ce qui confère un charme évident à l'endroit

Le lieu est fréquenté par nombre de familles locales : qui viennent s’y perdre le temps d’une baignage, de photos de mariage ou d’une balade à l'ombre des arbres.

Au retour, nous errons de chemin en chemin, capturant quelques scènes de vie : comme de jeunes enfants sautant depuis un arbre dans la rivière, des marchés ambulants, ou encore des "anciens" partageant thé et souvenirs, assis sur le bord de la route

Au fil de nos pérignations nous finissons par atterrir dans un village de pêcheurs : ce dernier se présente sous la forme d'une toute petite "ruelle-ponton" avec des habitations de fortune de part et d’autre.

Mais ici la "richesse semble" ailleurs : car les sourires des enfants semblent témoigner qu’ils ne manquent de presque rien et que la vie paraît douce et paisible sur ces pilotis.

Certains partent pêcher pour passer le temps, d’autres regardent la TV. Des femmes trient des coquillages pendant que des poissons sèchent au soleil.

Les chats se prélassent sur des tas de coquilles ou dans la vase séchée. L’aigle communique avec cette vieille dame qui éclate de rire à chaque fois qu’elle arrive à le faire lever la tête.

Le soleil décline et nous décidons de prolonger le moment en partageant un plat local avec vue imprenable sur ce village paisible où la vie semble s’écouler sans faire de vague …

Au retour nous faisons un petit détour par la jungle pool avant la tombée de la nuit …

11
fév
11
fév
Publié le 10 mars 2018

Aujourd’hui jour de départ : après avoir vu tant d’allées et venues, de gens arriver et puis repartir ; voilà que c’est maintenant à notre tour de rassembler nos affaires afin de quitter ce petit paradis.

Nous qui pensions y rester seulement 3 jours nous y avons finalement passé presque trois plus de temps ... Mais cela sans une once de regret ! Evidemment 😇 !

En plus de la joie de revoir l’Ami Zack 💗

Nous repartons comblés de ce séjour passé à l’orée de la jungle

Avec ces journées riches en découvertes de toutes sortes ...

Ces paysages à couper le souffle et ces plages paradisiaques ...

Et évidemment, ces soirées si vivantes et ces rencontres ô combien enrichissantes …

C’est donc avec un petit pincement au cœur que nous montons dans le bus de nuit qui doit nous conduire jusqu'à notre prochaine étape ...