Carnet de voyage

Les petits suisses en Asie

8 étapes
38 commentaires
50 abonnés
Dernière étape postée il y a 495 jours
Faire un voyage de noces après le mariage ? Nous changeons les habitudes, réalisons le rêve d'une vie, et partons à l'aventure en sacs à dos, avant de se dire oui.
Du 29 décembre 2022 au 8 avril 2023
101 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 24 décembre 2022
Adeline et Thomas 

Faire un voyage de noces après le mariage ?

Pourquoi ne pas changer les habitudes, réaliser un rêve, et partir à l'aventure avant de se dire OUI le 03.06.2023.

Le 29.12.2022, nous partirons avec nos sacs à dos direction l'Asie sans planification quotidienne au préalable ; nous nous laisserons porter par le vent et verrons où il nous mènera durant 4 mois.

Nous partageons avec vous ces merveilleux moments mais aussi les potentielles galères qui les accompagneront...

Le rêve d'une vie.

• • •

Nous tenions à remercier Sego sans qui l'organisation de notre départ aurait été bien plus compliquée. Nos petits chats seront entre de bonnes mains durant ce long voyage.

Milo et Shiro 
• • •

A l'origine, nous devions débuter ce road trip par les Philippines. Cependant, seulement 4 jours avant le départ, en raison du mauvais temps annoncé, nous avons décidé de commencer l'aventure par la Thaïlande !

2
2
Publié le 29 décembre 2022

Jour J, les sacs à dos sont enfin prêts !

Après 3 jours de préparation, on se souviendra des « tu as pensé à ça ? », « tu as mis où ça ? », « tu es sûr de l’avoir pris ? », « oh non je crois que je l’ai perdu » ; et des petits tours à Décathlon en dernière minute.

Attention aux portes, on risque de ne plus les passer. On va revenir avec des dos musclés à force de porter des sacs presque aussi lourds que nous 😄

En attendant le départ du train

Nous avons rejoint Genève pour décoller direction Istanbul.

Ce n'est pas l'un des plus grands aéroports au monde pour rien, on a été surpris par l'immensité des halls et de ses boutiques...

Après 25 heures de trajet et 7 heures de décalage horaire par rapport à la France, nous voici enfin en Asie ! On range le pull et la veste dans le sac, on vient de gagner 20 degrés en une journée.

3
3
Publié le 31 décembre 2022

31 Décembre 2022

Nous voilà arrivés dans la capitale Thaïlandaise. A la plus grande surprise de Thomas, la ville paraît plutôt ordonnée. A peine arrivés, à peine installés dans un petit boui-boui pour goûter notre premier pad Thai et le dessert préféré de madame, le mango sticky rice ! Malgré le décalage horaire, la nuit compliquée la veille et une malade dans le binôme, nous nous sommes motivés à sortir et avons été dans le "quartier de la nuit", à Khaosan road. Nos petits esprits prudes ont été choqués de voir certaines pratiques thaïlandaises : vente à ciel ouvert de drogues, ping pong douteux, musiques bien au-dessus des 90 dB autorisés en France, ...

Bonne année 2023 ! 

1 Janvier 2023

Comme pressenti, la soirée fut courte, on s'est souhaité la bonne année puis on s'est endormi pour une longue nuit de 12H00...

L'après-midi a débuté par la visite des temples : le Grand Palais et son bouddha d'émeraude ; le Bangkok City Pillar Shrine (habritant le pilier de la cité érigé lors du transfert de la capitale Siam vers Bangkok) ; le Wat Pho (habritant le célèbre bouddha géant couché) et le Wat Arun (notre temple préféré accessible par bateau pour 5 baths soit 13 cents, celui ci a la particularité de pouvoir être escaladé).

Wat Pho et ses pagodes en mosaïque 

Nous n'avions pas pensé au jour férié, regroupant tous les Thaïlandais pour les prières et souhaits de la nouvelle année. On s'est retrouvés coincés parmi les hordes de locaux qui se pressaient pour aller déposer leurs offrandes (couronnes de fleurs, lotus, billets, ...). Le moindre petit trajet sur Maps qui nous paraît correspondre à 15 minutes de marche est en réalité 45 minutes, signe de l'immensité de la ville. C'est pour cela que les transports en commun sont extrêmement développés, notamment les bus, les taxis, les touk touk et bien sûr les bateaux permettant de découvrir la ville autrement...

2 Janvier 2023 : 2 ème journée visite de temples 

-Le Loha prasat autrement appelé château de métal en raison des 37 flèches de fer le surplombant. Il a la particularité d'être formé de multiples couloirs de méditation et est composé de plusieurs étages, l'accès au toit offre une vue sur la ville.

-Le Golden Mount, grand site de pèlerinage ayant une ascension de plus de 300 marches durant laquelle nous avons sonné les cloches pour arriver au temple. Nous nous sommes prêté à la tradition et y avons attaché un coeur d'or avec nos voeux pour l'année 2023. Thomas a également pu sonner le gong de la chance au sommet. A notre grande surprise, en plus des offrandes vues le jour précédent, les locaux peuvent donner de l'argent pour des "kits de vie" pour les moines (masque, mouchoirs, savon et ka sa wa chat = robe du moine).

Nous nous sommes volontairement immergés dans des quartiers non touristiques (montrant le gros décalage entre les temples luxurieux et les habitations locales) pour une longue marche direction le Central World. Et là, gros choc ! On passe de rues délabrées au neuvième plus grand complexe commercial au monde, situé au coeur de buildings immenses, d'écrans géants, de décorations de Noël et d'enseignes en tous genres. On se croirait presque à New York.

Le retour à l'hôtel a été mouvementé, nous avons pris un bus dans la direction opposée, mais pas n'importe quel bus... Il faut quasiment l'intercepter en marche, sauter dedans car il redémarre avant même que les passagers aient fini de monter, accepter de voyager dans un bus sans portes, sans places assises et sans fenêtres 😀. La vie à la locale quoi !

Arrivés à l'hôtel ce fut l'heure du changement d'hôtel, nous commençons à donner raison à certaines personnes qui se reconnaitrons, ces sacs sont bien trop remplis et celui de Thomas n'est peut être pas le plus pratique des sacs de globe trotter. 😉

3 Janvier 2023 

Ballade au parc Lumpini. D'abord déçu par l'entrée côté pavillon chinois, nous avons ensuite découvert une plus jolie partie fleurie, et surtout nos amis les varans (lézards géants). Les Thaïlandais ne semblent pas perturbés par ces bêtes, pourtant c'est impressionnant de les avoir juste à côté de soi. Merci à Adeline qui a probablement sauvé Thomas Ahah et à Google qui nous indique qu'une morsure provoque une septicémie et la mort dans les heures qui suivent.

Lumpini park 

Nous terminons notre journée par un bain dans une piscine rooftop surplombant la ville, ainsi qu'un verre dans le quartier Khaosan road.

4
4
Publié le 3 janvier 2023

04 Janvier 2023

Nous avons quitté Bangkok avec nos énormes sacs, après 2 bus, 1 train et 1 touk-touk, nous voilà arrivés au 2 ème point du road-trip : Ayutthaya.

Cette ville était la 2e capitale du Royaume de Siam du XIV au XVIIIe siècle mais fut attaquée et rasée par les birmans. Elle ne fut jamais reconstruite au même endroit et ses ruines constituent aujourd’hui un vaste site archéologique, que nous avons décidé de visiter à vélo.

Nous avons commencé par le centre du parc, endroit le plus touristique. Nous avons pu y observer des temples :

Le Wat Maha'hat connu pour la célèbre tête de Bouddha prise au piège dans les troncs d'arbres.

Le Wat Ratchaburana où l'on peut accéder à l'intérieur.

le Wat na Phramen typique pour son Bouddha gris dans lequel Adeline a sonné le gong de la chance. Nous avons pu y voir par hasard une deuxième tête de Bouddha très bien cachée dans les troncs de l'arbre. Nous nous sommes faits bénir et offrir un bracelet porte-bonheur par le moine du temple, présent depuis des dizaines d'années (le moine était fier de nous montrer une photo de lui plus jeune).

Le Wihan Phra Mongkhon Bophit avec son Bouddha doré géant.

Le Wat Phra Si Sanphet où l'on peut y voir des pagodes encore bien conservées.

Le Wat Phraram où nous sommes tombés nez à nez avec des dizaines d'écureuils. On a croisés sur le chemin de nombreux touristes profitant d'une balade à dos d'éléphants car la ville est connue également pour ses éléphants. Nous ne souhaitions pas faire cela vis-vis de notre éthique; cette activité n'étant pas connue pour être respectueuse envers eux. Nous préferons partager des moments avec les éléphants dans quelques jours dans un "elephant rescue park".

The city Pillar Shrine, pilier en or, qui est le centre spirituel de la ville.

Alors que nous prenions des photos d'un bouddha situé proche d'une école, nous avons aperçu des enfants curieux mais gênés de nous regarder. Nous avons fait le premier pas et avons eu un beau moment de complicité, ils étaient tous contents et fiers de pouvoir nous parler. Certains étaient euphoriques lorsque l'on répondait à leur "hello". Lorsque l'on sort des sentiers battus comme par exemple lors des repas au milieu des locaux, certains adultes ont des réactions similaires.

Le Wat Lokayasutha, représentant un bouddha géant couché, tout comme celui observé au Wat Pho de Bangkok.

Après s'être fait courser par un chien, nous avons rejoint le célèbre spot de la ville pour observer le coucher de soleil au Wat Chaiwatthanaram. C'est l'endroit où les thaïlandais viennent se prendre en photo habillés de manière traditionnelle. Tandis que nous, on se prend en photo avec des chauves souris, aperçues dans un couloir du temple.

05 janvier 2023

On repart de plus belle avec nos courbatures de la veille, direction le Wat Yai Chai Mongkhon, notre temple préféré ! Tout est réuni au même endroit. On y trouve un bouddha géant couché, un temple que l'on peut escalader, des dizaines de statues très bien conservées, un parc ou sont exposées des milliers de statues de coq 😮 (symbole de l'Humain dans le temple).

Stars que nous sommes, nous avons été l'attraction de thaïlandais qui nous ont pris en photo Ahah. Moment de surprise quand Adeline a vu au loin une tâche dans l'eau, en s'approchant nous avons aperçu des centaines de tortues et poissons chats. Nous avons même pu les toucher car elles venaient toutes à nous. En repartant nous avons croisé des créatures moins sympathiques : des anguilles et le plus gros varant aperçu pour le moment !

Le Wat Phananchoeng, représentant le plus grand bouddha assis d'Ayutthaya et comprenant une partie temple chinois, première fois que l'on en voyait un en Thaïlande. Nous nous sommes prêtés au jeu des bâtonnets de fortunes (secouer un gobelet remplis de bâtonnets numérotés jusqu'à qu'un seul bâtonnet tombe, son numéro correspond à une prophétie). Moment culinaire, nous avons gouté la spécialité sucrée, le roti sai mai (crêpe contenant des filets de sucre semblables à la barbe à papa).

Nous avons fini notre séjour dans cette ville avec le Somdet phra srinagarindra park et sa statue de la reine. Moment fort de notre road trip, nous avons officiellement attrapé notre premier coup de soleil !

Direction la prochaine étape, mais d'abord 12 heures en train de nuit, retardé de 55 minutes au moment où l'on écrit (la SNCF a du soucis à se faire...).

5
5
Publié le 5 janvier 2023

06 janvier 2023

Nous voici arrivés dans la deuxième plus grande ville du pays, Chiang Mai ! Nous avons récupéré notre chambre d'hôtel et avons directement fait une petite sieste. Le train de nuit, c'est top pour combiner transport et hôtel, mais ce n'est pas de tout repos, ce bon lit king size s'y prête mieux.

L'après-midi, nous avons enfilé nos chaussures et sommes partis à la découverte du centre ville ainsi que ces temples :

-Le Wat Phra Singh, situé à 3 minutes de notre hôtel, qui regroupe de tout (bouddha couché, temples anciens, pagodes dorées, ...), mais surtout ce qui nous a perturbé, des répliques de moines ultra réalistes. A tel point qu'Adeline pensé que deux d'entre eux étaient de vraies personnes. Thomas, obstiné, est resté 5 minutes devant pour s'assurer qu'il s'agissait bien de faux.

Wat Phra Singh 

-Le Wat Chedi Luang, temple avec un chedi (édifice religieux) partiellement détruit, très chouette à observer une fois la nuit tombée car bien éclairé. Première fois que l'on voyait un bouddha vert émeraude et non doré.

Wat Chedi Luang 

Le soir, nous avons rejoint une ancienne collègue de travail d'Adeline ainsi que son ami au Chiang Mai Night Bazaar. C'est un grand marché où l'ou trouve de tout, dont évidemment de quoi boire et manger. Nous avons terminé la soirée dans un quartier d'ambiance réunissant plusieurs dizaines de bars, dont un bar reggae avec son super mango colada très apprécié par Adeline 😉

07 janvier 2023

Anecdote : Le premier lavage à la main de Bangkok fut un échec puisque nos chaussettes n'avaient pas eu le temps de sécher. Cela n'a servi à rien, nous les avons emballées et transportées mouillées. Résultat, une bonne odeur de linge mal séché. Heureusement que la machine à laver existe ! Ici, on peut trouver des espaces aménagés avec machine à laver et sèche linge directement dans la rue pour 40 baths (1,10€). Voila du linge tout propre, qui sent bon !

L'après-midi, nous avons eu notre cours de cuisine Thai. Nous avons commencé par la visite d'un petit marché local, dans lequel la guide nous a présenté les différents fruits et légumes exotiques, avant de rejoindre l'école (Siam garden Cooking school). Nous avons eu une visite du potager avec explications des différents aromatiques, champignons, fruits et légumes. Le principe de l'école est de choisir 5 plats (apéritif, soupe, plat curry, plat frit, dessert), de les réaliser un par un avec une professeur, et bien sur de les gouter. Nous avons par exemple pu réaliser : spring roll, soupe chicken coco, khao Sai, pad thai, mango sticky rice.

08 janvier 2023 

Cette journée a très bien commencée, puisque nous avons trouvé un super brunch au Airs's Kitchen & Café. Au menu, pancakes bananes ultra légers et fondant, un granula bowl, un smoothie pastèque ; le tout fait maison. C'était excellent.

Nous avons ensuite encore et encore une fois visité des temples, au de la des remparts de la ville de Chiang Mai. C'est fou, on en trouve littéralement à tous les coins de rues ! Entre autre : le Wat Chai Phrakaiat, le Wat Phantao, le Wat Mahawan , le Wat Buppharam (atypique, car sur 2 étages), le Wat Saen Fang et le Wat Chetawan (hyper coloré avec des nombreux tableaux).

Wat Chetawan 

Pour changer des temples, nous avons pris la direction d'un petit marché local : le Warorot market. Arrivés sur place, nous avons découvert tout un tas de stands (vêtements mêlés à de la nourriture et d'objets en tout genre) sur 3 étages. C'était un fouillis bien organisé ! On a pu goûter les bonbons lait de coco et les raviolis vapeurs à la cacahuète (pour nous qui adorons les cacahuètes, c'était une tuerie).

Sur le chemin vers le temple d'argent, nous avons croisé des oiseaux qui parlent (Mainates religieux), étonnant de voir ça dans une autre langue : "Sawat des kha" (bonjour), et Hop "Khun kha" (merci). Le temple d'argent, de son appellation Thaï Wat Sri Suphan, est vraiment impressionnant. On se croirait dans un film. En raison d'anciennes règle bouddhistes, seuls les hommes ont le droit d'y rentrer.

Temple d'argent 

Moment de répit, nous nous sommes baladés au Nong buak haad park. Beaucoup de sportifs s'y retrouve, au milieu des petits ponts, des pelouses et fontaines.

A Chiang Mai, le dimanche soir rime avec le Sunday night market ! Il s'agit d'un marché a ciel ouvert géant, dont les stands s'étalent le long de la plus grande avenue de la vielle ville (de part et d'autre des remparts et plus encore, jusque dans les enceintes des temples). On y trouve beaucoup de nourriture, de la décoration, des bijoux, des vêtements, etc.

Pour finir cette journée, nous nous sommes fait masser, ou devrions dire, on a eu le droit a une vraie séance d'osthéo ! Pendant une heure, nos os ont craqués, nos muscles ont chauffés et nous nous sommes fait marcher dessus. Au final, les bienfaits se ressentent après la séance.

09 janvier 2023

Et voici la journée tant attendue de notre séjour à Chiang Mai, au programme : trek dans la jungle, visite des pagodes royales, montée au sommet du Doi Inthanon et surtout la rencontre avec les éléphants.

Nous avons commencé notre journée par la rencontre avec 5 éléphants dont 1 bébé de 2 ans (la préférée d'Adeline !) dans un camp de sauvetage. Nous avons d'abord écouté leurs histoires respectives ; ces éléphants étaient autrefois chargés de transporter du matériel aux frontières de la Thaïlande ; ainsi que les consignes de sécurité du guide avons de pouvoir s'en approcher. Etant des étrangers pour eux, il ne faut pas leur toucher le ventre et les fesses contrairement aux soigneurs qui vivent avec eux. Anecdote : Savez-vous qu’un éléphant mange 10% de son poids par jour, pour exemple un des éléphants pesait 4 tonnes ! Imaginez la quantité de nourriture ingurgitée par jour; si vous comptez un jour adopter un éléphant cela vous coûtera cher en nourriture 😀.

Nous avions chacun un sac avec des friandises ; bananes et cane à sucre. On a découvert 2 manières de leur donner à manger. La première, la plus simple, consiste à lever la main contenant la nourriture devant l’éléphant, qui la saisit grâce à sa trompe. La deuxième consiste à s’approcher de l’oreille de l’éléphant et dire “bon bon” très fort, car l'éléphant malgré ses grandes oreilles n'entend pas très bien ! L'éléphant ouvre la bouche, il est alors possible de lui donner la nourriture directement en bouche. Attention à ne pas vous faire avoir, ils sont très gourmands et malins; ils savent exactement où se trouve la nourriture, dans votre sac et vous pressent pour l'obtenir. Si vous leur donnez tout d'un coup il ne vous restera plus rien au bout de 2 minutes ! Nous avons pu partager pleins de câlins (oui oui des câlins et caresses avec des éléphants, grâce à la nourriture bien sûr !). Thomas a ensuite sauté à l’eau dans un grand bassin bien boueux avec un des éléphants afin de leur faire faire leur bain, leur frotter le dos, etc. On a adoré ces moments ! 😀

Nous sommes ensuite montés au Doi Inthanon, le sommet le plus haut de Thaïlande, culminant à 2565 m d’altitude. Mis à part le panneau indiquant l'endroit, il n’y a rien de bien intéressant, aucune vue.

On trouve le sanctuaire dédié à l'un des derniers rois de Chiang Mai, Inthawichayanon. À la demande du roi actuel, sa dépouille a été enterrée dans le parc national, qui a été renommé en son honneur afin de rendre hommage à ses efforts pour préserver les forêts du nord de la Thaïlande. Ce que nous avons pu voir de nos propres yeux lors de notre tour au village.

Un peu plus impressionnant, à 10 minutes de route seulement, les pagodes du roi (Phra Mahathat Napha Methanidon) et de la reine (Phra Mahathat Naphaphon Bhumisiri), construites en l’honneur de leurs 60ème anniversaire. Petite anecdote, la pagode de la reine a coûté 3 fois plus cher que celle du roi. Simple corrélation avec le coût d’une femme dans la vrai vie ? Peut être, en tout cas la pagode de la reine est en effet plus travaillée et plus jolie, avec des fresques directement sculptées dans la pierre. Les pagodes sont entourrées d'un magnifique jardin fleuri.

Nous avons repris la route et sommes allés dans un petit village niché dans la montagne, Mae Klang Luang, où nous avons effectué un trek facile d’une heure et demie. Nous y avons découvert des cascades, des rizières, des buffles, des belles araignées colorées et des serpents verts fluo. C’est pourquoi, les treks dans cette montagne sont obligatoirement accompagnés de guides locaux car la faune peut être dangereuse et sait très bien se cacher ! Auparavant, le revenu principal des locaux était la culture d’opium, la place était déserte, pas de forêt, pas d’autres végétaux mise à part les coquelicots (pavots à opium). Cette activité est maintenant illégale, le roi (avez-vous suivi de qui l'on parle ? Paragraphe précédent 😀) étant venu en visite leur a ordonné de planter des arbres et de préserver cette future forêt naissante. Les habitants vivent dorénavant de la culture de café, de riz, et du tourisme grâce au roi. On comprend maintenant pourquoi il est tant apprécié en Thaïlande.

Après le trek nous avons rejoint le village où l’on a pu déguster du thé à base du péricarpe de café (le tour du grain), du thé aux fleurs butterfly pea et enfin du café Arabica pur, le tout cultivé dans la montagne autour. Le thé aux fleurs était léger et excellent !

Nous avons eu une presentation de la part du chef du village, il nous a expliqué la fabrication du café depuis la récolte jusqu’aux grains de café noir/rôti (pas de grande surprise pour Thomas ici ).Nous avons été étonnés de voir que les plants de café et de riz appartiennent à tout le monde dans ce village, les revenus récoltés à la petite boutique du village et sur les marchés (bougies parfumées aux fleurs, thé, café,…) sont partagés par l’ensemble des villageois. Nous avons nous aussi acheté notre petit souvenir : une bougie qui sent merveilleusement bon.

C’était une super journée !

6
6
Publié le 11 janvier 2023

10 Janvier 2023

Nous avons pris la route vers Chiang Rai, le réveil a piqué, départ à 7h de l'hôtel !

Pour couper la route, au bout d'une heure de trajet ; premier arrêt aux hot spring, des sources naturelles d'eau chaude, 80°C, l'endroit n'était pas incroyable. Anecdote : le croissant aux amandes était horrible; rappel important, ne pas prendre de viennoiseries en Asie.

Nous sommes ensuite repartis pour 2h de route jusqu'au fameux temple blanc, le Wat Rong Khun, il a ouvert ses portes en 1997. Il est impressionnant et très original, ça a été le temple préféré de Thomas. Il est blanc et couvert d'éclats de miroirs. Avant de pénétrer dans le temple il y a un pont qui passe au dessus de centaines de mains tendues, celles-ci représentent l'enfer, une fois sur le pont la légende dit qu'il ne faut surtout pas se retourner sinon on y reste coincé. Une fois le pont traversé on arrive au temple; au paradis. Il est interdit de prendre des photos de l'intérieur. L'architecte du temple est fan de Marvel, il y a donc fait de multiples références, on a pu découvrir des têtes de super héros accrochées aux arbres par exemple. Des sculptures tortues Ninja, des monstres dans une grotte à côté. Autour du temple principal c'est également très beau, il y a des arches, des arbres dont les feuilles sont faites de coeurs en acier aux les gens déposent leurs mots, comme ce que l'on a pu faire au Golden Mount. On y trouve aussi un temple doré surplombant un étang artificiel, celui ci est consacré à Ganesh.

Nous avons ensuite rejoins le temple bleu, réalisé par l'apprenti de l'architecte du temple blanc. Celui-ci est moins grand et moins impressionnant, mais c'est le temple préféré d'Adeline. Il y a des énormes statues qui vous accueillent à l'entrée. Les couleurs dominantes en extérieur sont le bleu évidemment et le doré étonnement. L'intérieur est incroyable, il y a un grand Bouddha blanc entouré de tableaux et fresques très colorées. Il n'y a pas de bâtiments autour comme pour le temple blanc, en revanche il y a à l'avant une jolie fontaine et à l'arrière des statues. Sur les conseils de la guide ; on a pu y tester de la glace bleue à la noix de coco.

Dernière étape, le Baan Dam Museum, autrement appelé la maison noire. Pourquoi ? Car celui-ci est vraiment étrange, il est fait de 40 bâtiments d'architecture traditionnelle thaï peints en noir regroupant des milliers d'objets : peaux d'animaux (serpents, crocodiles, vaches,...), cornes de buffles, coquillages, crânes...

Il y avait aussi des sculptures de bois aux attributs démesurément grands. Ce musée est à voir si vous passez à Chiang Rai, juste parce qu'il ne ressemble à aucun autre !

Fin de journée ; 3h30 de route plus tard nous revoici à Chiang Mai. Nous recommandons de faire cette journée par vous même et non pas par une agence car le prix ne valait pas le coup, la guide ne nous a quasiment donné aucune explication. Merci à Adeline et ses souvenirs d'il y a 3 ans…

7
7
Publié le 12 janvier 2023

11 janvier 2023

Il est temps pour nous de quitter le nord, terminé les grandes villes, nous rejoignons les îles du sud.

Cette journée a été rythmée par les transports : voiture, avion, vanne. Cela nous a permis d’arriver à Krabi, plus précisément à Ao Nang. Il s’agit d’un des deux principaux points de départ pour les îles. C’est ici que l’on peut trouver de nombreuses montagnes avec leur treks vue sur mer.

12 janvier 2023

Nous avons pris un speedboat afin d’effectuer une excursion. Dans un premier temps, nous avons rejoins l’île de Bamboo, où nous nous sommes baignés et fait du snorkelling. La plage était magnifique, avec un eau transparente, mais surtout tellement chaude qu’il n’y a pas besoin de réfléchir pour y rentrer ! Notre avons pris la direction de la fameuse île Ko phi phi. Anecdote, malgré ce que l’on peut dire, Ko phi phi est en réalité un petit archipel composé de îles : la principale (Ko phi phi Don), habitée et exploitée par le tourisme ; la deuxième (Ko phi phi Ley) qui est plus sauvage. Nous avons ici apprécié un bon moment de snorkelling, et avons reconnu plusieurs espèces deja vues lors de notre voyage à l’île Maurice. Au delà des poissons “classiques”, nous avons pu voir des Barracudas, des anguilles (Belone belone) et un serpent.

Après le repas, 1er arrêt de l'après-midi au niveau de la Monkey Beach. Cette plage porte bien son nom, on y trouve toute une communauté de singes. Tenez-vous bien, nous ne le savions pas mais les singes savent nager. Vidéo à l'appui, lorsque l'on jette une banane dans l'eau du haut du bateau, les singes quittent la plage en nageant pour l'attraper !

Nous avons ensuite rejoint la plage sur laquelle a été tourné le film “the Beach” de Leonardo Di Caprio, Maya Bay. Nous avons eu de la chance, cette plage a été fermée pendant 3 ans à cause du tourisme de masse. Il y est interdit de s’y baigner car les requins à pointes noirs y viennent faire leurs bébés. Cela nous a permis d’observer plusieurs petits requins (même bébés, on n’ose pas les toucher, ils restent impressionnants).

Shark

Nous terminons cette journée par une baignade dans le lagon de Pileh. C’est ici que sont prises les photos représentants Koh phi phi island. Une fois sur place, ce n’est pas si impressionnant, d’autant plus que l’on y trouve des dizaines de bateaux.

En rentrant sur la côte, nous sommes passés devant la Viking cave. Rien d’extraordinaire, il s’agit d’une grotte protégée où les oiseaux y font leurs nids.

13 janvier 2023

Nous avons loué un scooter (une première pour tous les deux, et également le premier scooter de ce road trip) ou nous logeons, Ao Nang, afin de rejoindre Krabi. Nous pensions simplement aller voir un temple, le Wat Tham Suea (Tiger Cave temple) ; mais cela s'est transformé en une véritable séance de sport. Afin d'accéder au sommet, nous avons emprunté un chemin de 600 mètres de long, mais de 309 mètres de dénivelé. Au total c'est plus de 1260 marches à gravir ! Ça en valait la peine, on a eu une super vue 360° sur la ville de Krabi, ses alentours montagneux et la mer au loin. Il y a également une grande statue de Bouddha ainsi qu'une pagode en or. La chance était au rendez-vous, nous sommes tombés sur un français installé en Thaïlande depuis 15 ans, qui nous a conseillé une deuxième petite randonnée une fois redescendu tout en bas.

Wat Tham Suea 

Sur la descente, nous croisons de nombreux singes. Attention, il faut être vigilant à ses affaires, une dame devant nous avait un sac rempli de nourriture laissé sans surveillance quelques minutes à peine. Celui ci n'a pas fait long feu, 3 singes s'en sont emparés. Une fois en bas, au détour d'un petit temple dont nous apercevons des immenses ruches naturelles (nous n'avons pas fait les malins à rester en-dessous), nous empruntons la petite randonnée qui nous a été conseillée.

Très bonne surprise, il s'agit de grottes dans la jungle au sein desquelles des moines vivent. Bien enfouies au fond de la grotte, se trouvaient des statuettes de tigres.

Parce que l’on n’avait pas assez fait d’escaliers, nous étions repartis pour un tour avec le monkey trail depuis le départ de la plage d’Ao Nang. Il s’agit d’un parcours en bois sur la falaise, durant lequel on peut y voir 2 races de singes : le langur sombre et le macaque crabier. Ce sentier permet de rejoindre la plage du Grand centara beach (plage privée).

Nous avons terminé notre journée avec notre petite habitude au marché. Thomas a goûté le crocodile, il s’agit d’une chair plus dense mais sans vrai goût caractéristique.

14 janvier 2023

Nous avions prévu une excursion à Hong island, mais... C'était sans compter la fameuse intoxication alimentaire dont tout le monde nous parlé avant notre départ. Ce n'était clairement pas les meilleurs moments de Thomas. Heureusement pour Adeline, il y avait une grande piscine à l'hôtel !

8
8
Publié le 15 janvier 2023

15 janvier 2023

Nous avons pris la route direction Koh Lanta island après seulement 2h30 de trajet (bus et ferry). Nous avons alors profité de 3 plages (Beautiful, relax et Gintare Beaches). Notre préférée est la Beautiful Beach, une eau claire et du sable. Nous avons enfilé nos masques et nous avons fait du snorkeling : des poissons papillons à 8 bandes, butterfly fish, perroquets à bandes bleues, poissons anges à 6 bandes, poisson ballon étoilé, girelle verte, barracuda, etc. Adeline va devenir une vraie experte de la faune marine. 😉

16 janvier 2023

Nous avons loué un scooter, car c'est le moyen le plus simple et plus rapide pour se déplacer sur l'île (impressionnant d'ailleurs de ne voir que très peu de voitures). Il faut moins d'une heure pour parcourir l'île du nord au sud.

Nous avons avons profité du soleil en nous rendant sur une première plage, la Lanta Klong Nin. C'est une très longue plage (environ3 Km) avec une grande bande de sable fin, et propre. Nous avons marché le long de plage afin de rejoindre la Nui Beach. Sur Google Maps, cela paraissait proche, mais une fois arrivés au bout de Lanta Klong Nin, nous sommes tombés sur un monticule de rochers sur quelques centaines de mètres... Comme à notre habitude lorsque nous partons dans des destinations "plages", nous escaladons ! (Quelle partie de plaisir en tongues). Nui Beach est une petite plage délimitée par des rochers. Petit point sympa, la mise à disposition gratuitement d'ombrelles au niveau de la plage.

Nui Beach 

Pause repas, après 19 jours, Thomas tout frais sorti de son intoxication alimentaire, a dérogé à la règle des spécialités Thaïlandaises et a pris une pizza (mauvais choix stratégique, ce n'était clairement pas la meilleure des pizzas).

Nous avons repris la route et vu de drôles d'autostoppeur, des singes et des vaches ! Nous avons ensuite rejoint Bambou Beach, plage de sable blanc avec de jolies balançoires, où nous avons fait du snorkeling, lieu de notre première rencontre avec une murène. Adeline a alors battu le record des 300 m en rejoignant la plage.

En remontant vers le nord, nous avons atteint Nui Bay; le chemin piéton pour y accéder offre une vue panoramique sur la plage. En arrivant sur la plage on tombe nez à nez avec la drôle de déco du bar, des tongs et sandales abandonnées sur la plage 😀.

Fin de journée à Lanta Klong Nin. Seule plage où l'on retrouve des bateaux sur Koh Lanta ! Elle est aussi célèbre pour le fameux totem de l'émission. Anecdote, il n'y a qu'une seule scène de filmée sur Koh Lanta, le reste de l'émission a été tourné sur une petite île à côté. Le soir c'est sympa car ils allument les flambeaux et le totem ! Nous avons décidé d'y faire pique-nique pour observer le couché de soleil. Nous avons assisté à une scène étrange et surprenante; lorsque le soleil se couche, la faune se met à hurler (chiens, singes, criquets, oiseaux...). Le bar de la plage avait l'air sympa, il y avait un petit concert.

Lanta Klong Nin 

17 janvier 2023

Départ pour Lanta Old Town ! Nous avons loué à nouveau le scooter ce jour ci car impossible de s’y rendre à pieds. En arrivant on a été surpris par la décoration car il y a des centaines de lanternes chinoises. On a pu découvrir l’embarcadère et son épave de voilier échoué. Ça faisait longtemps pour Adeline, les pulsions acheteuses l’ont rattrapé, on a donc fini dans les boutiques de la rue piétonne. Les sacs à dos nous remercient, on n’a rien acheté !

Adeline avait fait du repérage en trouvant un restaurant avec une belle vue sur les îles aux alentours. Ça tombait bien, on avait un petit creux, direction le « Panorama ». Le restaurant était chouette et les plats très bons.

La plage nous manquait un peu, on s’est alors dirigés vers le nord direction la Laem Koh Kwang Beach. En y arrivant on s’est rendu compte que l’eau était trop basse pour se baigner. Il y avait un petit îlot juste en face qui nous semblait accessible à pieds, on a enfilé nos chaussures d’eau et nous y sommes partis. Marcher dans l’eau ça muscle les cuisses, on l’a bien senti. Sur le chemin nous avons croisé la route d’une dizaine d’étoiles de mer en train de se déplacer 😀 première fois que l’on en voyait autant. Elles sont très faciles à pister car elles laissent d’énormes traces dans le sable. On a abandonné aux 3/4 du chemin car nous cherchions à nous baigner.

Nous sommes allés à Long Beach, comme son nom l’indique, est une énorme plage de plusieurs kilomètres, sans grand charme, avec plusieurs hôtels au bord. On a quand même voulu s’y baigner mais c’était sans compter les petits picotements désagréables ressentis dans l’eau… en ressortant on s’est rendu compte qu’échouées sur la plage se trouvaient des dizaines de bébés méduses… Les deux seuls points positifs de cette plage, tu ne risques pas d’être collé aux gens et tu trouves de très beaux coquillages !

La tentative de baignade étant échouée, on s’est dirigés vers la plage préférée de Thomas : Beautiful Beach pour enfin se baigner tranquillement et faire du snorkelling. Dans l’eau Thomas a croisé un serpent et un crustacé non identifié, seuls des grosses antennes dépassaient.

18 Janvier 2023

Première excursion au départ de Koh Lanta, nous avons pris le speedboat pour 50 minutes de navigation direction Koh Haa. Il s’agit du ensemble de 5 petites îles. Ce fut le meilleur spot de Snorkelling que nous ayons jamais fait ! Juste wahooo entre les coraux, les étoiles de mers fluos, la multitude d’espèces de poissons différentes. Nous avons pu observer autant de gros poissons (plus de 50 cm) que de petits de toutes les couleurs. Le guide nous disait qu’il y avait des requins derrière une des îles, Thomas était persuadé qu’il plaisantait. C’est alors en remontant sur le bateau, que des français présents avec nous à l’excursion nous ont raconté avoir vu 2 requins à pointe noire.

Nous avons repris le bateau en direction de Koh Rock, formé de 2 iles : Ko Rock Nai où nous avons fait du snorkelling et Ko Rock Nok où nous avons déjeuné et où nous nous sommes baignés. La plage ici est incroyable, du sable fin blanc et de l’eau transparente. Nul besoin d’aller bien loin pour observer de magnifiques coraux et poissons ! Si vous avez de la chance, vous pouvez aussi y trouver 400 baths au fond de l’eau, ce fut la petite compensation pour l’excursion ratée de la semaine passée 🙏

Koh Rock 

19 Janvier 2023

Deuxième excursion au départ de Koh Lanta old town, cette fois ci en longtail boat. Il s’agit d’un bateau typique thaïlandais, en bois, quelle expérience ! Sac étanche obligatoire ou sac poubelle fortement conseillé, car en pleine mer, nous prenons un bain tout en étant assis dans le bateau. Adeline a essayé de se protéger avec une serviette, raté ahah

Nous avons d’abord rejoint après 45 minutes de navigation Koh Chuek, le 1er spot de snorkelling. Ce fut beaucoup moins incroyable que la veille à Koh Rock mais nous avons toutefois vu des bancs de poissons et un immense coquillage Cauri. Nous avions bien envie de le prendre, mais celui ci était vivant, nous l’avons laissé bien au chaud ou il était.

Nous avons ensuite mangé sur Koh Ngai, une petite île avec une belle plage mais malheureusement nous ne sommes pas beaucoup restés a l’eau à cause de plancton urticant, rien de bien méchant mais ça pique un petit peu 😉

Le troisième arrêt fut original, nous avons traversé à la nage les Emerald caves au sein de Koh Mook. Adeline n’était pas très rassurée de nager dans le noir, heureusement elle peut compter sur son guide préféré. Une fois les caves traversées, nous sommes arrivés à un puit de roche à ciel ouvert, recouvert de végétation. Nous avions l’impression d’être dans le film Avatar.

Emerald Cave 

Le soir nous avons changé nos habitudes de petits plats au marché, pour un restaurant, au Garden Restaurant. C’était délicieux ! Cette fois ci, c’est Adeline qui a craqué et a pris des sushis et un poke bowl (pas vraiment la spécialité de la bas mais pourtant bons).

20 Janvier 2023

Journée repos, nous nous sommes promenés au nord de l’île, à Sala Dan Pier et ses rue marchandes. Malheureusement Adeline n’a pas trouvé la robe qu’elle cherchait mais elle a craqué pour un petit chat noir, qui nous a rappelé notre Shiro.

Nous avons déjeuné au bord de la plage, au Sea sand soul, accueillis par une statue grandeur nature d’Elvis. Bon restaurant où l’on a pu déguster un curry massaman et un fried rice qui change de d’habitude, avec une mousse aux crevettes.

Le soleil n’était pas au rendez-vous, caché par des nuages, mais nous sommes tout de même allé à la plage Kantiang Bay. Ce fut la marrée basse, c’était impressionnant de voir autant de crabes autour de nous et toutes ces formes sur la plage, composées de petites boules de sable. Il s’agit en fait de l’œuvre des crabes fantômes. Fantômes car ils ont la même couleur que le sable et qu’ils peuvent se déplacer à grande vitesse (ils égalent la vitesse d’un cheval). A marrée basse, ils envahissent la plage pour la nettoyer, en mangeant la matière organique piégée dans le sable et rejetant de petites boules de sables ainsi nettoyées.

Alors que l’on se baignait, on observait des chiens sauvages sur le sable. L’un d’eux s’est rapproché se nos affaires et s’est roulé en jouant sur notre serviette. Nous avons d’abord trouvé cela rigolo, jusqu’à ce que le chien embarque la serviette avec lui ! Heureusement ce n’était pas un chien violent, seulement un jeune qui souhait s’amuser, Thomas a alors pu facilement lui reprendre la serviette.

Nous ne savons pas pourquoi, mais nous avons tous les jours une aventure avec un animal ou un bébé (c’est vrai qu’on ne la pas encore raconté mais nous attirons les bébés dans les restaurants et à la plage ahah). Peut être que l’on a une aura particulière ? 😄

21 Janvier 2023

Journée de départ, nous avons préparé nos sac à dos et sommes allés prendre un super breakfast à The Backyard, repûtes pour leur bowls avec fruits et céréales. Très bon et en bonne quantité, avec ça nul besoin de manger le midi. Par contre il faut s’attendre à payer un peut plus cher qu’ailleurs (entre 15 et 20€ pour deux).

Nous avons passé un dernier moment détente à la plage, avant de prendre le vanne direction Krabi, ville de transit où nous prendrons demain l’avion pour une nouvelle étape !