Carnet de voyage

Journal du Kirghizistan

13 étapes
4 commentaires
13 abonnés
Dernière étape postée il y a 6 jours
De base c'était juste un journal de voyage pour moi. Et puis quand j'ai fini d'écrire le jour 1 j'ai senti que j'avais envie de le partager avec mes proches. Voici donc de mes nouvelles
Octobre 2021
25 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 7 octobre 2021

Ça y est, j'suis prêt

Je suis un backpacker, la honte



Avant de partir j'ai laissé mon appart à 2 clampins ( Un + que l'autre). J'étais un peu inquiet donc j'ai fait une charte.
Il signe pas vraiment. Il a tout prévu.
2
2
Publié le 7 octobre 2021

Bishkek : ville moyeeeeeenne.

Arrivé à l'auberge de jeunesse le matin, fatigué du trajet. Accueil sympa, même si ce n'est pas le grand confort.

Petit tour de la ville rapidement, suffisamment pr me rendre compte qu'elle ne me plaira pas. Paraît il que c'est la ville la plus polluée du monde à cause du charbon lol j'ai bien choisi visiblement. Les quelques quartiers que j'ai sillonné le matin sont moches, délabrés, pollués. Juste le temps de trouver une banque pr changer de l'argent, manger un bout et je rentre me coucher. Je rencontre une artiste Kazakhstanaise à l'auberge avec qui je sympathise.

Dodo repos.

Au réveil, vers 15h30, je loue un vélo à l'auberge pour la journée, 300 soms, ce qui correspond à 3 euros, et j'entreprends d'essayer de trouver des qualités à cette ville. Je vais voir la place emblématique recommandé par différents guides. Il s'agit de grandes places, à la soviétique, avec d'immenses bâtiments de bétons.

Y a un peu quelque chose. Un peu.

En me baladant, je ne peux m'empêcher de songer parfois " mais qu'est ce que je fous là ?"

Comme prévu

Très peu de gens parlent anglais

Comme prévu

Et moi je ne parle toujours pas Kirghize ou Russe

Comme prévu

C'est une galère de fou pour communiquer

Comme pas prévu

Je poursuis ma balade jusqu'à la grande mosquée de la ville.

Elle est très belle. L'intérieur, surtout, est majestueux.

Ça jure avec le reste de la ville je trouve.

Je prie là bas, sans toutefois connaître les mouvements exacts des salutations. Cela faisait un moment que je n'avais pas prié, et avant d'arrêter je le faisais à l'aide d'une vidéo youtube. Or, dans cette mosquée du Kirghizistan j'ai pas de 4g. J'improvise donc.

Une fois ma prière terminée, je me détends un peu sur le tapis, dans l'immensité de la salle, rendue encore plus impressionnante par le peu d'affluence à l'heure où j'y suis.

Je finis par sortir, prêt à affronter le froid de la ville qui se fait mordant la nuit, pour rentrer en vélo.

En quittant les lieux, entendre quelques salaam aleykoum à la sortie de la mosquée me fait du bien et me met du baume au coeur.

On prend ce qu'on a.

À ce niveau d'isolation

On saute sur la moindre interaction sociale comme un mort de faim

Oui

Donnez moi du contact humain !


C'est comme a l'aéroport d'Istanbul cette nuit.

J'avais 4 heures à tuer, et je commençais à me demander ce que je foutais ici. Il faut croire que les poisonneries des uns et des Lionels commençaient à percer ma carapace : quelle idée d'aller dans un pays dont on connaît ni le nom ni l'emplacement ?

À ma grande surprise donc, quand lorsque j'arrivais du côté de ma porte d'embarquement, je croise deux rebeux, comme moi, comme "nous" à priori, avec qui je finis évidemment par discuter et qui allaient à Bishkek aussi !

Des backpackers occidentaux à Bishkek, je savais qu'il y en aurait, mais des rebeus de quartier backpackers, qui me ressemblent, et dont l'un vit au jardin du Luxembourg et l'autre fait de la vidéo professionnel, je ne m'y attendais pas.

Excité par la rencontre, on commence à parler voyage ensemble. Je calme nos ardeurs en réalisant peu a peu que l'un d'entre eux parle bcp trop à mon goût. J'ai quand même pas parcouru 10000km pour entendre jacasser des blagues moyeeeennes par un français.

C'est pas parce qu'ils resemblent à mes copains que ce sont mes copains

Ça, c'est de l'apprentissage

On échange nos numéros et on se dit au revoir à l'arrivée.

Pourquoi pas à la prochaine

C'est ça

Inshallah


En fin de journée, je rencontre bcp de français à l'auberge. Ça discute dans tous les sens, ça échange les bons plans, ça imagine des projets à plusieurs, on se croirait au marché des voyageurs.

J'ai d'abord eu peur de la solitude, j'étais content de rencontrer du monde, et maintenant j'ai peur d'avoir filé mon numéro à trop de backpackers.


Les backpackers ....

Cette espèce à éliminer ...

Bobos en quête d'aventure que nous sommes...


En vérité, c'est une bonne fin de journée. Je ne fais pas de rencontre exceptionnelle, mais bcp sont sympas.

Deux Flamands parlent d'aller essayer des armes soviétiques dans un stand de tir demain. Ça a l'air marrant. J'hésite à décaler mon départ au parc national de Ala Archa pour les accompagner.

Je décide de partir manger "au meilleur japonais de ma vie" dixit le boug qui a fait un guide super complet du Kirghizistan sur internet.

Mais sur le chemin, en sortant, 3 pakistanais assis en tailleur sur une espèce de terrasse tapis devant l'hôtel sont autour d'un plat et me propose de le partager avec eux. Il fait tout de même zéro degrés ce qui est à la fois charmant et étonnant. En tout cas la proposition est super sympa. Comme à mon habitude, j'hésite, je dis non, je m'en vais, j'hésite, je démarre mon vélo, je sors, je pédale, j'hesite encore, je dis "fuck that shit", je téléphone au restaurant pour me décommander en faisant demi tour, et je rejoins les pakistanais autour d'un riz jaune super épicé avec des boulettes de viande. Ils sont super accueillants, genre "musulmans accueillants" et refusent catégoriquement que je fasse quoi que ce soit pour aider, au risque de les insulter. Okkkk les mecs je pose mes fesses et je profite alors. J'arrive quand même à aller chercher un verre et servir un coca à l'un d'entre eux ce qui relève du miracle. Il était pas content.

On passe un bon moment. Je file me doucher, et écrire le résumé de ma journée 1.



Une statue stylée, un gros bâtiment, et la mosquée

Ah oui, j'ai commencé L'Insoutenable légèreté de l'être de Kundera, je me suis accroché cette fois et je commence à aimer. Cool. Ça parle d'amour et de ses complications donc ça résonne.

Extraits de son livre que j'aime

Ah oui aussi les gens ici s'en foutent du masque c'est lourd

Tu peux rentrer dans des magasins sans masque normal

C'est le tiers monde

On adore

3
3
Publié le 7 octobre 2021

Ça y est

Je suis un homme

Enfin

Ou un américain

Maman papa je vous ai dis que je partais au Kirghizistan pour faire du cheval dans des étendues sans fin

Mensonge

J'y suis allé

Pour

Tirer à la kalachnikov, au sniper, au fusil à pompe et au pistolet

Haha

Inédit mais ouais j'ai fait ça aujourd'hui

Je me suis levé trop tard pour aller à Al Archa

J'etais condamné à rester à Bishkek

Et il était hors de question que je ne fasse rien de ma journée

Les deux belges flamands m'avaient dit la veille qu'ils iraient aujourd'hui à un stand de shoot d'armes soviétiques

Je n'ai jamais tiré de ma vie

Ça m'a semblé être une expérience intéressante

Lets go

J'ai embarqué le sud coréen nommé Ka-Nyon avec moi

Et l'espagnol Alberto voulait venir au début mais c'était hors budget ensuite

Nous sommes donc partis en taxi à 5 avec le chauffeur

Et c'était drôle

Franchement inédit

Je suis venu ici pr me rapprocher de la nature

Parler à l'oreille des chevaux

Cueillir des coquelicots

Et je me suis retrouvé

À tirer sur des cibles en mouvement tel un américain capitaliste en surpoids ou un riche seigneur français du 19eme siècle à la chasse à courre

Franchement intéressant

Et j'étais pas mauvais en précision

Donc forcément

Ça m'a un peu plu

Je le referai pas tous les jours

Et budget assez conséquent

Mais pas de regrets


Ci joint des photos de moi en gros capitaliste américain

Si le gouvernement tombe sur ces photos il est fort probable que je ne rentre plus jamais en France

D'ailleurs Ka-Nyon le coréen m'a dit que je ressemblais à un terroriste

La première fois j'ai tiqué

Mais j'ai pas su comment réagir

Vous savez c'est comme quand une attaque vient d'un de tes amis

C'est plus surprenant

T'es pas sur tes gardes

Bah Ka-nyon il est super cool on s'entend bien

Donc je l'ai pas vu venir celle là

5 min après je tente une remarque à moitié sur le ton de la blague pour lui dire que je n'apprécie pas qu'il me dise ça

Mais ça tombe à l'eau

Pas si bon que ça en anglais Ka-nyon

Il capte pas

Alors quand 10 min après

Il me redit "Haha you really look like a terrorist"

Là je l'ai épinglé

J'étais ready

Je lui ai dit qu'il pouvait pas me dire ça que c'était offensive blablabla

Il était confus et sincèrement étonné

Ça se sentait

Je voulais pas en faire un plat devant les deux belges déjà gênés et qui avaient la présence d'esprit de ne rien dire mais qui devaient n'en penser pas moins

Du coup j'ai attendu à l'hôtel pour en reparler avec Ka-nyon

Je l'ai attrapé au pied de mon lit superposé

J'avais l'impression d'être en colo au collège

Et

Son attitude a confirmé mon pressentiment

Il était vraiment confus et n'avait à priori aucune notion de pourquoi dire à un arabe qu'il ressemble à un terroriste est un brin problématique

Je découvrais avec intérêt qu'on vivait dans des mondes très différents

Et qu'un sud coréen n'avait a priori pas de préjugés sur les arabes

Ou n'en était pas conscient du moins

Il m'a présenté de plates excuses et m'a expliqué qu'il disait ça pas du tout du fait de mon arabité

Mais juste à en juger l'ensemble de ma dégaine

Je me demande dans quel mesure il ne se rend peut être pas compte que le fait que je sois arabe joue dans cet "dégaine"

En tout cas je l'ai senti vraiment confus et désolé

J'ai kiffé

J'ai donc accepté ses excuses de bon coeur

Je voudrais pas perdre mon unique copain sud coréen deux jours après l'avoir rencontré

Le temps était à la paix



On a fini la journée

Dans le fameux meilleur japonais dans lequel j'étais sensé manger la veille

Je me suis pété le bide

En compagnie des deux belges, du sud coréen, et de l'espagnol

"C'est l'histoire de deux belges, d'un sud coréen, d'un espagnol et d'un français d'origine algérienne dans un Japonais..."

Ça ressemble à un début de blague trop longue

C'était pas le meilleur japonais de ma vie mais c'était bien bon et j'avais bien faim

J'ai influencé les autres pour qu'on fasse les gros comme quand on va au resto avec les gars

J'étais fier de moi

Mission accomplie

On a fait n'importe quoi

J''ai passé un bon moment et j'avais l'impression d'être avec mes kheys sans mes kheys

Nabil Anis Baptiste Yassine et tous mes gros mangeurs de resto

Vous auriez été fier de moi

Je finis cette journée maintenant car il est déjà minuit et demi et demain j'aimerais me réveiller à 8h pour aller à Al Archa

Je commence à avoir grand hâte de enfin faire ce pourquoi je suis venu, à savoir découvrir la nature au Kirghizistan et non pas tirer au Ak 47

Bisous bisous




Petit jeu : devinez qui sont les deux belges, le coréen, et l'espagnol sur photo ? (Niveau : facile)
4
4
Publié le 7 octobre 2021


Journée comique

Une fois de plus

Bon elle n'est pas terminée il n'est que 15h30 mais elle est déjà franchement comique

Et j'ai donc déjà envie de vous la raconter

Je commence à me prendre au jeu de ce journal de voyage

C'est ce que je préfère dans ce voyage pour l'instant

Mon journal de voyage

Mdrr

Journée comique donc

Je suis un petit comique moi de toute façon


Réveil à 8h30

Younès déterminé à ne pas rester une seconde de plus dans cette ville qu'est Bishkek

Franchement je la recommande à personne cette ville

Faut atterrir ici et bouger direct

...

J'imagine

...

J'espère

Fort


Bref j'avais donc décidé d'aller à Ala Archa

Parc naturel à une heure de Bishkek

Bon lieu me semblait il pour une première expédition

Une journée là bas en solo avant de revenir à l'hôtel

J'ai décidé de partir seul

Malgré le groupe international United du restaurant

Eux veulent y aller vendredi car la météo n'est pas clémente aujourd'hui, il neige, alors qu'il est sensé faire beau vendredi

Ça s'entend , mais je ne veux pas trainer à Bishkek pour rien, et si j'attends qu'il fasse 30 degrés pour voir du pays je risque de ne pas voir grand chose, vu la saison

Donc je décide de partir seul

De toute façon je suis pas venu pour trainer avec le international United

Sinon j'aurais ramener mes vrais copains

Je suis venu pour voyager seul

Voyageons seul donc

En plus je me suis donné comme challenge depuis quelques temps de dire 3 fois non par jour

Et de prendre 3 décisions fermes par jour

Je dois travailler sur un de mes gros défauts

L'indécision

D'une pierre deux coups donc; je leur dis non et c'est une décision ferme

Younès radin me fait vaciller et hésiter un instant sur ma position ferme car l'avantage de partir à plusieurs permet de diviser les 3000 soms (30e) que coûte le voyage et l'entrée dans le parc

Je balaye Younes radin d'un revers de la main

Je vais pas prendre mes décisions en fonction du paramètre argent alors que j'ai les moyens

C'est vrai que le fait de parler en milliers ici me désoriente parfois

J'ai l'impression que c'est cher alors que pour nous étrangers ça coûte 5 balles


C'est décidé donc, je pars

Hier soir j'en ai informé la réception qui m'a pluggué un chauffeur a 9h ce matin


Or ce matin

Diarrhée de batar

Je vais au toilettes et oh surprise

Malgré les bons conseils de Nabil

Qui ne veut pas que j'aille sur internet quand je suis malade

Car il estime que je suis hypocondriaque

Ce qui est à moitié vrai seulement

Je vais sur internet

Et j'apprends oh surprise

Que j'ai probablement contracté la turista

En raison d'une bactérie sûrement ingérée dans une eau moyenne

Ou dans une viande moyenne

Dans cette ville moyenne

Hmm.

Bah hella "le meilleur japonais de ma vie".

Je faisais le malin hier soir en commandant des plats comme un roi en plus

Rien ne me prouve que c'est dans ce restaurant que j'ai mangé un truc moyeen

Mais ils sont sur la liste des suspects.


Rien n'y fera pourtant !

Ce n'est ni la maladie

Ni l'international United

Ni la neige

Qui m'empêcheront de quitter cette ville

Et d'aller trekker seul dans la montagne


J'y vais donc

Dans la voiture avec Turdou Bek , mon chauffeur pour la journée

On comprend rien de ce qu'on se dit ni l'un ni l'autre mais je sens qu'on se trouve super sympas


Arrivé sur place

La neige est épaisse

La brume aussi

Et je suis quasiment seul sur le parking du parc national

C'est donc

À ce moment là

Qu'un homme sensé

Aurait dû commencer à se méfier

Mais moi rappellez vous

Je suis pas un homme sensé

Je suis un comique

J'ai même fait une série sur le stand UP tout ça

Bref

Au fond de moi y a la petite voix de Carlo qui commence à me dire "Bizarre.."

Mais je la fais taire

Et je sors de la voiture, l'air confiant

Je veux pas que Turdou Bek me prenne pour une lopette

Avec mon équipement dernier cri il pense peut être que je suis un sportif haut niveau

Je veux pas gâcher son impression


Deuxième signe qui aurait dû m'alerter

Turdou bek qui me dit

L'air étonné

En langage des signes

Et en russe

Et en Kirghize

"Tu vas monter la bas ?!"

En me désignant la masse brumeuse et enneigée de la montagne

Je réponds oui fièrement

Trop occupé à tenir mon rôle de sportif haut niveau

Pas assez occupé a vraiment réfléchir à ce que je fais

L'air impressionné, il me serre la main

Presque solennellement, en posant sa deuxième main sur la mienne

Comme un président

Ou comme lors d'obsèques pour un décès

Et c'est là!

Que j'aurais du me méfier

Le mec me disait adieu en fait


J'ai quand même tenté de lui proposer de m'accompagner en souriant

À moitié en plaisantant à moitié parce que si il venait je serais un peu plus rassuré quand même

Mais il m'a fait gentiment comprendre qu'il allait roupiller dans la voiture en m'attendant jusqu'à 18h pile

Après si je me fait mangé par un léopard des neiges tant pis il se casse

C'est pas son dos

Ils sont pas fous ces étrangers

Quelle idée de venir ici par ce temps il a ajouté en Kirghize

Nan c'est pas vrai il a pas dit ça

Mais je l'ai lu sur son visage

Turdou Bek ! Comment peux tu penser ça de ton nouvel ami backpacker




Enfin ma troisième erreur

À l'entrée du parc un panneau donne une sorte de plan sommaire de la montagne et du trekking possible avec les points de vues à atteindre

Je commence à regarder

Mais Turdou Bek me rejoint

Oh stupidité qu'est la mienne

Je ne veux pas passer trop de temps devant ce panneau avec Turdou Bek

Je veux aussi qu'il me prenne pour un champion d'orientation visiblement

Je pars donc les mains dans les poches et en sifflotant

Turdou Bek a du se dire que j'étais carrément impressionnant comme étranger

Le boug part seul

Il est sportif de haut niveau

Champion d'orientation

Damn


Ahh

Si seulement


Je commence à grimper donc

Je suis content

Ça commence tranquille

C'est beau

C'est calme

Je suis seul

J'hésite à un ou deux endroits sur la direction à prendre mais je me décide assez vite

Comment ?

En suivant le chemin qui a l'air le plus entretenu et en meilleur état

Eh oui

Younès genius

J'avance donc

Un deux trois kilomètres

Je croise un aigle les mecs !

Sorti des fourrés d'un coup comme ça

Une sorte d'aigle ou de faucon blanc

Ça c'était magique

Je suis d'excellente humeur

Je parle tout seul je m'amuse

Tout

Va

Bien


Puis j'arrive à une sorte de rond point

Mais sans sortie

Comme la fin d'une route

Je fais le tour du rond point, une fois, deux fois, je cherche

Je finis par trouver un semblant de route

J'embraye, confiant

Ça grimpe ce qui est bon signe

Pour l'instant c'était plutôt plat

Or la première étape que je suis sensé atteindre est un poste d'observation en altitude

Je grimpe donc

1km plus tard

Essoufflé

Je fais face à un barrage

Punaise

Je ne peux vrmt pas aller plus loin

Je suivais la rivière pourtant

C'était aussi un signe pour moi que je suivais le bon chemin

Pourquoi ?

Parce que je suis un petit comique

Dans les films de petit comique suivre la rivière c'est toujours le bon chemin

En revanche ça permet vraiment de ne pas se perdre ça c'est pas que dans les films de petit comique

C'est un vrai bon point

C'est rassurant de suivre une rivière dans une montagne isolée d'un pays étranger croyez moi


Bon

Toujours est il que je suis bloqué

Je rebrousse chemin donc

Ça va j'ai pas marché des plombs non plus

Tout va toujours bien

Je me retrouve de nouveau au rond point magique

Je jette un oeil à mon téléphone

Et sur maps.me je crois trouver le chemin que je suis sensé suivre

J'essaye de comparer avec la photo que j'ai prise du panneau à l'entrée

J'y arrive moyen

Y a une rivière et des montagnes quoi

Ça peut être ça

J'y vais donc

Je m'engage

En suivant le téléphone

Sur une route qui ne ressemble pas à une route

Plus j'avance

Moins elle ressemble à une route

Et plus la neige est haute

Mais je persiste j'avance

Sur maps.me je suis sur le chemin de trail c'est écrit

Si c'est écrit sur maps.me c'est écrit sur maps.me nom d'un chien

Ça me rappelle le vieux qui a fait demi tour sur l'autoroute parce que son gps lui a dit de faire demi tour

Si le gps dit demi tour c'est demi tour

Si maps.me dit chemin de trail c'est chemin de trail

Alors on avance

Parfois je m'en écarte , je marche alors dans 50 cm de neige dans les fourrés

Et j'essaye de revenir à un semblant de chemin

Mais plus j'avance

Moins il y a de chemin

Et à un moment

Il n'y en a plus du tout

Je marche juste

Tout seul

Dans la montagne kirghiztanaise

Depuis une heure 30

Sans chemin

Mais attention !

Je suis une rivière

Tout va bien donc


Le plus impressionnant je crois

C'est de se sentir seul au monde

Y a personne autour de moi

À des kilomètres à la ronde

(J'exagère Turdou Bek est en train de roupiller dans sa caisse à 4km sur un parking)

Mais la neige rend l'atmosphère silencieuse et menaçante

Et le fait de marcher sans chemin et dans le doute permanent de ne pas être dans la bonne direction

Accentue l'effet "seul au monde dangerous"


Je commence à penser aux léopards des neiges

Car oui c'est un animal qui vit dans ce pays

Et franchement

Si il doit vivre quelque part

C'est à l'endroit où je suis actuellement

Clairement

Moi à sa place c'est ici que je ferai mon trou

Ce lieu correspond tout à fait l'idée que je me fait de l'habitat d'un léopard des neiges

Du coup c'est sympa comme observation scientifique

Mais ça m'inquiète un peu

Je regrette de ne pas avoir emporté un couteau

J'ai rien pour me défendre en cas de mauvaise rencontre

Peu de chances que je gagne la bagarre mais wallah je suis prêt à défendre chèrement ma peau

Faut pas avoir peur

Faut faire semblant de pas avoir peur et paraître menaçant

Se grandir les bras écartés et sortir les crocs comme face à un ours

C'est ce que j'ai vu a la télé et dans les bd

Inshallah ça marche pareil avec les léopards des neiges

Je suis donc paré à toute éventualité

Younès ready

Younès préparé


Je ramasse un caillou tout de même

Mon arme fait un peu pitié

Mais c'est mieux que rien

Il est tout rond en plus

Le caillou est lisse comme tout

Je vais pas aller bien loin

Quelle sauce


Au bout d'un temps bcp trop long

J'ai une idée de génie

La première idée de mec sensé

Le comique voulait continuer pourtant

Il prenait son pied

"Olalala ce que c'est drôle d'avancer dans cette brousse et de risquer de tomber dans la rivière glacée à chaque instant"

"Quand je vais raconter ça aux copains "

Mais là

Le mec sensé a pris le dessus

Il a dit t'arrêtes tes conneries maintenant

Tu m'écoutes

Du coup

Sur ses recommandations

J'ai eu l'idée de me connecter à internet

Et de rechercher la première étape que j'étais sensé rejoindre

Pour voir si j'allais bientôt la trouver quoi

Quelle idée de génie n'est ce pas

J'ai pas beaucoup de crédit internet aussi !

Je dois l'utiliser en dernier recours

Me chuchote Younes radin

Et puis

Je venais juste de remarquer que j'avais le nom de cette étape sur ma photo du panneau

Le Tepshi Plato

Et j'étais sensé l'avoir rejoint depuis 1h30

Ça me semblait être un indice suffisant pour commencer à regarder où j'en étais

Et bien

Oh

Surprise


Le Tepshi Plato

Était

De l'autre côté !

Complètement

J'avais suivi la mauvaise rivière

Dans la mauvaise montagne

Sur un chemin imaginaire ou presque

Super champion

Ça m'a un peu fait rire

Tout seul dans la neige

Ça m'a soulagé aussi car j'avais enfin une bonne raison de rebrousser chemin et j'étais cuit

Et puis après le seum à commencé à prendre le pas parce que j'allais pas avoir le temps de monter très haut sur le bon chemin

M'enfin au moins cette aventure m'aura permis d'employer l'expression "rebrousser chemin"

Littéralement

Et ça c'est pas rien

Ça me rend heureux



J'ai donc rebrousser chemin

:D

C'est allé beaucoup plus vite qu'à l'aller, je suivais mes traces, les seuls traces d'homme jamais posé sur cette montagne

Et je savais où j'allais

Au final j'ai perdu 3h dans cette direction

J'ai finis par prendre la bonne route à 12h30

Et le pire c'est que je me disais ça va c'est bon j'ai encore un peu de temps

Je peux encore atteindre la dernière étape du trek


Ouh là

Quelle erreur

Grossière erreur

Moi qui ai tjrs été fier de mon cardio

D'être bon dans tous les sports tout ça

Alors

Oui

Je peux me trouver des excuses

La diarrhée qui m'a repris, les efforts des 3h perdus dans la neige tout ça

Mais les faits c'est que c'était hardcore !

Ça montait super raide

Et à ma grande surprise

J'ai du m'arrêter plusieurs fois avant d'atteindre la première étape lol j'étais carrément cuit

J'étais sensé atteindre la première étape en 1h, je pensais le faire en 45 min parce que je suis un sportif de haut niveau et oh misère

J'ai du mettre 1h15

Je me sentais comme le mec pas bon en EPS

Terrible sentiment

Bon vraiment j'étais dans le mal avec cette turista

J'ai même du faire ce que j'avais à faire une fois arrivé en haut

C'était soit ça soit l'hélico de secours

Quoi qu'il en soit je suis arrivé à la première étape, et j'avais plus le courage de continuer tout droit

Après moultes hésitations

J'ai pris une décision moyennement ferme

Qui comptait pour un demi point seulement

Et j'ai fait demi tour

La descente fut encore pire que l'aller

Avec la neige tout ça wou ça glissait fort

Fallait être Bad concentré pour pas tomber

Je crois que j'aime pas trop le trekking

Mdrrr

Sous la neige du moins

Et en montagne

Je me faisais cette réflexion

Perché dans ma montagne perdue enchantée

Ça y est je découvre la nature

Je disais en jour 2 que c'était ce pourquoi j'étais venu

Mais je suis même plus sûr

Au fait pourquoi je suis venu ?


Nan j'aime bien les animaux

Et les plaines

Prochaine étape faut que je teste du cheval dans les plaines voir si ça me plaît plus


Et le pire

C'est la tête de Turdou Bek quand il m'a vu revenir à la voiture à 15h30

Lui qui était sensé m'attendre jusqu'au 18h

La déception sur son visage

Alors c'est donc ça un super althete français ?

Moyeeen....

Mais aussi la joie sur son visage

Le boug finit sa journée plus tôt

Benef ...



Là je rentre dans le taxi et j'écris ce texte

Sur le chemin du retour dans la montagne je me disais que la France c'est bien quand même

Et que j'adore mes copains et ma famille

J'ai besoin d'aller me perdre dans une montagne au Kirghizistan pour me dire ça moi

Un comique je vous ai dit

Mais pas de regrets

C'est l'aventure

Je découvre plein de choses

Je me sens stimuler

C'est en partie ce que je cherchais

Si je pouvais être stimuler sans le zéro degrés dans un pays où personne me comprends ça serait parfait.



18h30

La journée comique continue

J'ai été me doucher en rentrant

Une fois sorti de la douche

J'ai réalisé que j'avais oublié ma serviette

Ca paraît rien

Mais sah to sah qu'est ce que tu fais dans ce moment là?

Je vous y aurais bien vu moi dans cette situation

Pour moi y avait

Deux options

1) j'attends que quelqu'un arrive dans les douches communes pour lui demander à travers la porte d'aller me chercher ma serviette

Mais y a 2 chances sur 3 que la personne ne parle pas un traître mot de ma langue

Et il faut prendre en compte qu'en attendant il caille

Option 2

Mettre mes habits sur ma peau mouillé aller dans la chambre récupérer ma serviette pour me sécher correctement et attraper une pneumonite aiguë en plus de ma diarrhée dans l'intervalle en ayant par ailleurs mouillé les seuls habits que j'ai ici

Option 2 Bis

Se sécher à l'arrache avec le rouleau de papier rêche et désagréable qui fait office de papier toilettes dans cette auberge de jeunesse

Et bah wallaye billaye que je me suis séché au PQ

Comique

Comique cette journée je vous ai dit

Moi j'aime bien





Ci dessus vous pouvez voir une photo de moi heureux de enfin découvrir la nature ( c'était le début )

En vrai j'ai kiffé jusqu'à ce que me retape la nouvelle montée à 13h . Mentalement c'était trop dur, c'était un échec lol.


Vous pouvez aussi voir le lieu où tout a commencé , là où j'aurais du prendre à gauche et je suis parti à droite ( c'est relou je peux pas mettre de légende sous chaque différente photo donc je fais comme ça )


Un panneau de fourmis rigolo avec le passage piétons pour les fourmis juste derrière !! Ne serait ce pas plutôt un passage fourmis ?? Hoho ( y avait pas de fourmis c'est l'hiver faut suivre il fait 0 degrés)


Mon plat de pâtes aux oignons préparé en rentrant. Un plat adapté à ma condition gastrologique. C'était un plat moyeeen en soit mais le fait de se cuisiner soi même ça change vrmt le goût des bails j'ai adoré lol ( hein Nabil oui je te parle !! Cuisine tu vas voir )


Enfin moi n'oubliant pas de prendre une photo de moi avant la douche mais oubliant ma serviette comme un behloul ( vous pouvez constater l'absence de ma serviette bleue a micro fibres achetée chez Decathlon même pas cher et très pratique sauf quand on l'oublie )




Ci dessus une explication sommaire de mon erreur

Le rond bleu est la première étape que j'étais sensé rejoindre

La flèche bleu c'est moi

On peut donc constater

Que

J'ai raté

Et évidemment

Pour rejoindre le point bleu ensuite

Il suffit pas de partir en ligne droite

Non

Ce serait pas assez comique pour cette histoire

Il faut revenir jusqu'à la première petite marque rouge en bas de la carte

Le départ quoi


En parlant de cette mésaventure par la suite

J'ai appris qu'il y avait deux randonnés possibles dans cette montagne

Et j'avais donc entrepris de faire les deux

Au lieu de choisir

Younès genius



Il est 23h30

Et merde

Problème

Je crois que je commence à aimer Bishkek

Nooon

Malédiction

Je me suis fait avoir

Je vais rester bloquer ici une éternité

Je trouve tjrs les routes moches

Et l'air pollué

Mais j'ai rencontré des gens qui m'ont emmenés dans des endroits sympas

Et il m'en faut pas plus que des bonnes rencontres et de bonnes adresses pour aimer une ville


Première partie de soirée j'ai été avec cette kirghiztanaise

Que j'avais rencontré sur Internet

Comme disent les vieux

Dans un restaurant

Appellé Faiza

C'est nourriture traditionnelle

Bien faite

Et pas chère

C'était vraiment bon

Et pour 6 euros au total j'ai pu l'inviter tel le grand prince que je suis

J'ai mangé une "chorpo"

Soupe traditionnelle d'ici

Dont le nom ressemble à la chorba

Notre soupe a nous

Et des "menté"

Raviolis fourrés a la viande

Les deux étaient super bons

Mais en mangeant je me demandais quel nouvel effet j'allais débloqué sur mon estomac

J'étais très excité à l'idée de le découvrir


On a poursuivi la soirée en se baladant dans la ville moche

Mais en bonne compagnie ça passe un peu mieux

Tout petit peu

Et elle m'a emmené dans une chicha

C'était vraiment comique une fois de plus

J'ai quitté la France en prétextant à mes amis

Que j'avais besoin de me ressourcer

Et de m'éloigner

Loin de tout notre environnement habituel

Et au bout de 3 jours à Bishkek

Je me suis donc ressourcé

Dans une chicha

Comment je vais justifier ça a mes gars moi ?

À chaque fois je clash Lionel a propos de Salou

Je lui dis que tout ce qu'il aime c'est les boîtes et les chicha

Et où suis je en vacances ?

Dans une chicha

Nan mais c'est calme

Moi

C'est exceptionnel

Thats the difference mon cher Lionel

😙😙

Et franchement je me suis super bien retrouvé dans cette chicha

J'ai adoré

Le DJ passait du bon rap russe

Que j'ai découvert

J'étais agréablement surpris

Bonne ambiance


Une amie de Alina

La nana avec moi

Nous a rejoint

Elle s'appelait Alina aussi

J'ai commencé à me demander si elles se foutaient pas de ma gueule ces deux là

On a passé une bonne soirée

Puis je les ai quitté pour rejoindre les deux belges de l'hôtel

Dans un bar

Où ils étaient super excités à l'idée de regarder France Belgique

Là bas j'ai rencontré avec eux

Plein d'expatriés français américains belges

Et franchement

Les backpackers sont une sale race

Mais les étudiants étrangers sont pires

Et que ça mène la vie de pacha ici avec l'argent de papa et maman par ci

Et que ça prend des taxis par là...

Non lol

En vérité bon délire la plupart

Ils étaient assez jeunes mais franchement cool

Je suis rentré dans la pièce

Une meuf a dit

" Et mais t'es Younes non ??"

Oui

Eh oui les mecs

On peut dire que je suis reconnu jusqu'à Bishkek

Si je vais pas la placer dans un texte celle ci

La France a gagné

Loïc le belge est mauvais joueur

Même pas mauvais joueur d'ailleurs

Le mec a rien fait

Juste

Mauvais supporter

Comment on peut être mauvais supporter lol

Bref il est parti se coucher en boudant

Il a même claqué la porte du bar lol

Faut vraiment aimer son équipe pour faire ça

Si c'est pas une preuve d'amour


Le groupe d'étudiants m'a emmené dans une sorte de boîte de 3h à 4h du matin

J'étais curieux de voir à quoi ça ressemblait

Quitte à faire les mêmes activités ici qu'avec mes amis là bas autant le faire jusqu'au bout hein

Bah ça ressemblait à une boîte vide

Mais j'ai pas regretté le voyage

L'ambiance était bonne dans le petit groupe

À 4h j'ai dit au revoir à tout le monde

Et je me suis rendu compte que j'avais passé une bonne soirée à Bishkek

Ça m'a foutu en rogne



Ci dessus Alina et moi

Chez Faiza

Je crois qu'elle s'attendait à voir débarquer un full bg

Une minute de silence

À sa tête

Quand elle m'a vu débarqué en tenue d'athlète Decathlon

Avec mes chaussures encore boueuses de l'après midi

En tout cas

Moi

J'adore mon sweat Patagonia

5
5
Publié le 12 octobre 2021


Tu rencontres des gens marrants dans les auberges de jeunesse

L'espagnol

Alberto

Qui ronfle a un mètre au dessus de ma tête

Au moment où j'écris ces lignes

C'est un petit comique lui aussi

Il est venu

De Barcelone (en gros)

À Bishkek

En vélo

...


J'adore

J'ai envie de faire pareil

Et de me rendre compte lors du deuxième jour de vélo que j'aime pas ça

Alberto repart bientôt là

Dans le sens inverse

Le boug est chaud

J'aime


J'ai rien fait de spécial aujourd'hui

Il a fait beau pour la première fois

Ça m'a permis de voir Bishkek la douce sous un nouveau jour

C'est mieux

Je savais même pas qu'il y avait des montagnes autour de nous

Je viens de les voir

J'ai profité un peu du soleil devant l'auberge de jeunesse en compagnie de qui voulait

J'ai remarqué des montagnes autour de Bishkek et des roses à l'entrée de l'auberge

Faut croire que le soleil nous fait voir la vie autrement ....

C'est une sorte de rose jamais vu pour ma part

On dirait on brouillon de roses



Dans l'après midi j'ai rencontré Timur via l'intermédiaire des Belges

C'est un jeune Kirghize qui propose ses services de guide

Les belges ont voyagés avec lui autour du lac son Koul à cheval

Ils m'ont dit que c'était de la frappe

J'ai donc contacté Timur

Il est venu devant l'hôtel , on a parlé tarif, dates

Il n'a pas un très bon anglais mais suffisamment pour qu'on arrive à se comprendre

Je dis pas qu'on aura des conversations philosophiques en anglais tous les deux à cheval mais on mourra pas de faim à priori

Il me fait bon impression il a l'air vraiment gentil

Je valide donc un départ avec lui pour le lendemain

Il est plutôt détendu, on sent la jeunesse : on verra l'heure demain, on se tient au courant, pas de soucis blablabla

Ça me va très bien tiens

On se salue et je rentre à l'hôtel


En fin d'après midi je suis ressorti me balader et j'ai fini la journée en compagnie des étudiants expats rencontrés la veille

Ils m'ont montré un bar je leur ai montré le restaurant traditionnel Faiza

Chacun son domaine de compétences

Au bar j'ai retrouvé Timur en train de boire avec eux

Je l'ai prévenu je ne serais pas son compagnon de beuverie comme les belges ont pu l'être durant les trois jours que dureront notre trek

Il n'a pas eu l'air de s'en formaliser

Timur s'adapte à son public visiblement

Quel guide

Demain on partira que lui et moi

J'espère qu'on va bien s'entendre



Je pense qu'il est temps

De parler

Du circuit autoroutier de Bishkek

Ça fait 4 jours que je le subis

Et y a des choses à dire


Pourtant je suis habitué au bled hein

Algérie Maroc on est pas mal en conduite aussi

Mais wallaye billaye

Ici c'est un autre niveau encore

Déjà

La ville est pleine de grandes avenues donc les voitures roulent vite

Ici y a pas de zone 30 ou quoi

Sauf si c'est l'état de la route qui le décrète


Ensuite

Conduire ici est une activité à part entière qui requiert toute l'attention du chauffeur

J'ai encore jamais vu un kirghiz détendu au volant

Qui sifflote en écoutant sa musique et en profitant du paysage

Nan

Ils sont très concentrés

Ils suivent pas particulièrement les routes

Qui sont délabrés

Avec un marquage au sol approximatif

Nan nan

Ils suivent les nids de poules

C'est le seul marquage au sol qui compte vraiment

Les nids de poules

Du coup

Toutes les voitures slaloment au milieu des routes

C'est une conduite active

Et que je tourne le volant vers la gauche

Et que je tourne le volant vers la droite

C'est comme quand un enfant fait semblant de conduire et qu'il secoue le volant de droite à gauche très vite

Bah ici on conduit vraiment comme ça

J'imagine que les mecs veulent préserver au maximum l'état de leurs voitures

Alors ils esquivent

Ils slaloment

Du coup

Ça donne beaucoup de voitures qui se retrouvent face à face et qui s'esquivent au dernier moment

Le klaxon n'est pas à utiliser en dernier recours ici

C'est un moyen de communication à part entière

Je les soupçonne d'avoir un code avec les klaxons

Ils parlent khirgize en klaxon

Du coup nous on comprend rien une fois de plus

Mais franchement

Depuis que je suis ici

Je n'ai vu aucun accident

Moi j'ai failli me faire rentrer dedans une fois par faute d'inattention

Mais les mecs sont concentrés quoi

Ils peuvent pas se relâcher

Tout le monde joue le jeu

Conduite active


Idem

Pour les piétons

C'est une marche active

Sinon ils sont cuits

J'ai failli en faire les frais

J'ai compris maintenant

Personne ne traverse la route en regardant son téléphone

Nan

Ici

Quand un piéton traverse la route

Il est aux aguets

Tous ses sens sont en alerte

C'est une bête sauvage en territoire humain

Je vous jure

Quand un piéton traverse la route ici

Via un passage piéton hein

Pas n'importe où

Il n'est pas détendu !

Si des voitures arrivent

Le piéton court pour traverser plus vite !

C'est du jamais vu !!

Le piéton panique et court !

Priorité aux voitures partout zerma

Moi tu connais

Passage piéton

Je marche

Même lentement si il faut

Qui va dire quoi je suis dans mon bon droit

Et bien je me fais klaxonné !

En kirghiz !

Je réponds en langage des signes

"Passage piéton ou pas passage piéton?!" dis je de mes mains avec force

Et puis je baisse les bras

Je finis par me dépêcher

Par courir moi aussi

Comme une victime piéton

Je fais à Rome comme les Romains...

Décidemment

Les piétons n'ont pas leur place sur les routes bishekoise

On est complètement ostracisés

On veut pas de nous

Car le problème

C'est pas juste les routes délabrés et les automobilistes débridés

Mais c'est que les trottoirs sont pires!

Y a peu de lumières le soir

Et nous aussi , piétons, on doit faire des droites gauches pour vesqui les nids de poules

On a notre place nulle part ....

À quand une vraie révolution sociale et routière à bishkek ...


Du coup maintenant je prends le uber bishekois

Je m'embourgeoise

Pas le choix on veut pas de moi en tant que piéton

Alors je change de camp

Younès team voiture

L'équivalent de l'application uber ici

S'appelle Yandex go

Et en gros t'en a pour un euro ou deux pour chaque course

Alors c'est pas une Mercedes qui vient te chercher

Mais ça fait le taff

Hier mon chauffeur avait même pas le petit bitonio pour accrocher son téléphone au tableau de bord et regarder le gps tranquillement

Nan son GSM était posé à l'arrache sur ses genoux comme quand moi je prends la caisse

Mais lui c'est son boulot !

J'ai pas pu m'empêcher de compatir

Grosse force à lui



Au bar le soir

L'américain Jordan

Nous en a raconté une belle

Que je me dois de vous relayer avant de clore cette journée

Je raconte cette histoire sous son contrôle

Il m'a donné le droit de faire savoir cette tragédie au plus grand nombre


Déjà Jordan

C'est un américain de 24 ans je crois

Nommé Jordan car ses parents sont des fans de Mickael Jordan

Et Scott en deuxième prénom car visiblement ils sont très fans aussi de Scotty Pipen, mais juste un peu moins que MJ

Jordan lui aime le basket moyennement

Dommage

Tous ces efforts pour ça

Et il a un percing sur le nez au même endroit que Tupac


J'ai tout de suite bien aimé Jordan

Il semble super détendu

Et me rappelle un peu Asael

Toujours le sourire

Pas de prise de tête

Partant pour tout

Sympa avec tous

Comment ne pas l'aimer donc

Et bien ce cher Jordi

Qui est ici pour étudier pendant un semestre

Nous a raconté

Qu'il est arrivé ici il y a un mois

Et que peu après son arrivée

Au terme d'une soirée arrosée

Il a eu une relation sexuelle avec une Kirghize

Sans se protéger


Soucieux de son bien être et de sa santé

Il a décidé d'aller à l'hôpital pour se faire tester

S'assurer qu'il n'a ni VIH ni autre maladie sexuellement transmissible

Le boug est responsable !

À posteriori


Notre cher Jordi

De son surnom

En bon occidental qu'il est

S'attend donc à être sujet à une prise de sang pour se faire tester

Il arrive donc à l'hôpital de Bishkek

Et précision qui a son importance

Le docteur qui l'ausculte ne parle pas anglais

Et Jordi ne parle ni russe ni Kirghize

Communication compliqué donc

On connaît ça

Jordi est donc surpris quand il comprends que le médecin ne souhaite pas qu'il retrousse sa manche pour se faire prélever du sang comme il s'y attendait

Mais qu'il l'invite à baisser son pantalon

Jordi s'exécute

C'est tout de même un médecin

Y a pas de raison qu'un médecin Kirghize soit moins compétent qu'un médecin américain

Enfin si on peut peut être trouver des raisons

Mais il travaille dans un hôpital il sait ce qu'il fait

Jordi fait donc ce qu'on lui dit

Jordi continue de faire ce qu'on lui dit quand le médecin lui fait signe qu'il doit aussi retirer son caleçon

Il s'exécute en bon patient qu'il est

Jordi se retrouve donc nu devant le médecin

Qui lui tend une sorte de palette en verre

Comme un écran de smartphone mais sans le smartphone

Et le docteur lui fait comprendre de le placer sous son sexe

Jordi commence à paniquer

Mais

Il continue de s'exécuter

Maintenant qu'il y est de toute façon

Et puis il veut vraiment s'assurer qu'il n'est pas malade

Jordi n'est pas responsable pendant l'acte sexuel mais après oulah

Il va jusqu'au bout

On en est donc là

Jordi debout, nu, tenant une palette en verre sous son machin et le docteur qui fouille dans ses affaires

Je me demande quelle tête Jordi a tiré

Quand il a vu le médecin Kirghize

Sortir un bâton de sa trousse

Et qu'il a compris qu'elle serait la suite de l'opération

....


Quand il a compris

Que le médecin allait lui insérer ce bâtonnet dans son appareil génital

Et profondément en plus hein !

Mamamia

Quand il nous a raconté ça

J'ai eu les chocottes

Vous voyez le test pcr ou antigénique qu'on fait dans le nez

Et bah là pareil mais pas dans le nez


Paraît il

Que ça fait aussi mal que ce qu'on peut imaginer

Terrible

Moi j'aurais abandonné déjà à l'étape du caleçon

J'aurais préféré vivre dans le doute

Ça va pas ou quoi

C'est terrible ce qu'on a fait subir à ce garçon

Deux semaines plus tard il a du réitérer l'opération et paraît il qu'il n'avait même plus peur, que ça allait maintenant, que c'était la routine

Terrible

Le choc lui aura fait perdre toute sa tête à ce brave garçon

Ah Jordi ...

Je sais pas si ce test pour détecter les maladies sexuellement transmissibles est efficace

Mais en terme de prévention il est excellent

Jordi a assuré que désormais il se protégerait toujours

On était morts de rire quand il nous a raconté cette histoire

Et je suis rentré peu de temps après

Le pic de cette soirée était passé y aurait pas mieux que cette anecdote pour moi

Et il faut que je sois en forme demain

Car normalement

Si tout se passe bien

Je quitte Bishkek !



Ci dessus, des débris de ce qu'on a mangé chez Faiza, le bar où on est allé ensuite, et mon verre de thé qu'on m'a servi dans un verre de bière ce qui m'a permis de me sentir comme parmi les miens avec tous ces buveurs de binouz

6
6

Aujourd'hui

Rdv à 14h avec Timur au Osh Bazar

On prend un taxi et on se barre vers Kyzhart à quelques 5h de route

J'arrive en dernier

Il y a le chauffeur, un monsieur d'une quarantaine d'années je dirais, 4 jeunes Kirghizes dont Timur, et moi même

C'est une espèce de van avec un siège en plus à l'arrière

Ici on peut monter à bcp dans les taxis ça pose pas de problème, en rentrant dans le coffre etc

Timur me dit de monter devant

C'est élégant de sa part

Je monte

Et puis avant de partir je lui propose de lui céder ma place

Il accepte!

Cet enfoiré accepte

C'était que de la politesse moi

Normalement si il jouait son rôle jusqu'au bout il devait refuser, oh non au grand jamais t'es l'invité tout ça tout ça

Mdrr

Ça m'apprendra à faire des propositions par politesse

Non en réalité ça ne me dérange pas vraiment d'être derrière

Pas de favoritisme

On veut vivre la vie authentique de jeune Kirghize ou pas ??

Parce qu'on aurait pu choisir de prendre un taxi solo, ça revient même pas si cher

Mais nous ce qu'on veut c'est l'authenticité nom d'une pipe

Je suis donc entassé derrière

Les uns et les autres se mettent à l'aise pour le voyage qui s'annonce un peu long; ça cherche une place confortable pour roupiller, ça met ses écouteurs, ça enlève ses chaussures...

Ça puait des pieds dans la caisse c'était authentique à mort

Le boug tout derrière, très sympa par ailleurs, avait juger bon de caler ses pieds quasiment au niveau de ma tête

Voilà !

C'est ça qu'on est venu chercher !

Ça c'est authentique

Au bout d'une heure où deux on s'arrête et mon voisin me propose du mais grillé vendu sur le bord de la route

Déjà j'ai accepté parce que je suis gourmand

Ensuite parce qu'on refuse pas un cadeau

Et parce que une fois de plus c'est authentique punaise

Trois bonnes raisons

Mais

Le maïs a été grillé à la va vite

Je dirais même qu'il était plutôt froid

Ça se voit on l'a pressé la petite dame qui les faisait

C'était moins bien grillé que sur les plages de Saïda

Ou qu'à la station RER de la Courneuve

J'ai donc hâte de voir quel nouvel effet ce maïs va débloquer sur mon estomac


Visiblement ce n'était que l'entrée

On s'arrête de nouveau quelques minutes plus tard

Pour manger dans un restaurant traditionnel sur le bord de la route

J'ai kiffé

On retrouve vraiment un truc de l'Algérie du Maroc ici

Des pays musulmans

Et des pays pauvres en général j'imagine

On arrive on nous sert des oeufs

On pose des plats du thé

Alors bien sûr on paye pour ça mais

Y a un truc de "comme à la maison" quand même

Je sais pas tout se fait assez naturellement

Y a pas de chichi

C'était bien bon

Bien gras aussi



Le maïs pas bien grillé, le resto avec l'équipe, et "Katama" : sorte de galette super bonne mais très grasse comme quasi tout ici

Ah oui au fait à force de traîner avec le petit groupe d'expat français

J'ai appris deux mots que j'utilise à toutes les sauces

"Spassiva bochoy"

C'est du russe

Et ça veut dire "merci beaucoup"

C'est fou comme même avec deux mots je peux parler beaucoup

Je les place partout où c'est possible

J'y vais à fond

Je sais dire "merci beaucoup" et je compte bien le faire savoir

"Ça va?" c'est quand même ma question préférée en français

Donc j'essaye de le placer aussi ici mais je l'ai pas encore bien retenu

Du coup souvent quand je rencontre quelqu'un

Un chauffeur de YandexGo

Un nouvel hôte

Ça donne toujours un truc un peu marrant

Parce que souvent mes interlocuteurs comprennent que je cherche à dire un truc

Du coup une attente se créer

"Ce jeune français s'apprête à dire quelque chose d'important"

Y a donc un silence plus ou moins gênant qui s'installe selon le temps que je mets à retrouver le document intitulé "lexique français Kirghize" sur mon téléphone

Pour que je finisse par dire

"Kandaysiz?"

Ce qui signifie

"Ça va ?"

D'un air très fier

Le pire

C'est que je comprends même pas leurs réponses

Ça me fait penser à Zer qui m'avait dit que mes "ça va" sont de faux "ça va"

Mais nan je suis pas trop d'accord

Enfin tout cas ils ont une utilité ces "ça va"

En réalité je comprends pas leurs mots

Mais je capte très bien leur pouce levé

Ils sont souvent surpris par la question

Mais ça les fait sourire

Et bim bonne ambiance

Ça instaure un super bon début de relation

Héhé



Au restaurant où on s'est arrêté le long de la route, j'ai invité toute notre petite équipe

Ça m'a coûté 5 euros

Decidemment on a un sacré pouvoir d'achat les français

Personne ne m'a dit merci

J'étais un peu déçu

Mais je crois les formules de politesse c'est un peu surcoté ici

Ils ont tous l'air un peu surpris à chaque fois que je dis

"Spasiva bochoy"

"Kandaysiz"

"Salam aleikoum"

Toutes les deux minutes

Comme si c'était pas nécessaire lol

Ils ont pas dit merci mais on a fait une prière juste après

Ça m'a un peu consolé

Qui suis je pour qu'on me dise merci à moi ?

Remercions le Très Haut qui nous a permis de nous nourrir

Je l'ai un peu pris comme ça

Ça m'allait bien

Ils ont leur façon de dire hamdoullah ici c'est étonnant j'ai pas trop compris

Ils le font tous ensemble un peu comme les chrétiens qui joignent les mains en début de repas

On a tous tendu les paumes de nos mains vers le ciel comme quand on prie classiquement

Et on a dit "omi"

J'ai demandé renseignements mais je sais pas d'où ça vient

Après il connaissent aussi hamdoullah tout ça

Mais eux disent omi

Marrant

D'ailleurs

Ils sont toujours étonnés

D'apprendre que je suis musulman

Et content aussi je crois

On me range dans la case touriste ici

Et dans cette case on n'est pas musulmans d'habitude

C'est rigolo de se rendre compte à quel point on vit dans des mondes différents aussi en terme de société, de connaissance de ceux qui la composent

C'est que je disais à Alina l'avant veille

Ici je n'arrive pas à savoir qui est qui

Les mecs dangereux et ceux qui ne le sont pas

Les bobos et les paysans

Etc

J'ai des intuitions mais aucune certitude

Je n'ai pas les codes des gens

Après, on a tout de même fait un quizz dans la chicha dans laquelle on était:

Je devais estimer de manière totalement arbitraire les origines sociales des gens avec Alina comme juge

Et j'étais plutôt pas mauvais en fait


À la réception de l'hôtel aussi

Une jeune fille que je connais depuis le début de mon voyage m'a récemment entendu dire inshallah

Et a été super suprise que je sois musulman

J'adore

En France on part souvent du principe que c'est ce que je suis

Ici

Les gens sont étonnés

Ça équilibre

Me reste plus qu'à vivre ici 6 mois par an

Quand j'ai dit à la nana de l'accueil

Qu'en France il y avait 5 a 6 millions de musulmans

Elle en revenait pas

Et quand j'ai dit qu'il y en avait 4 à 5 fois plus selon Éric Zemmour

Là elle était complètement estomaquée

"Eric Zemmour a dit ça ??" m'a t-elle dit

Non c'est pas vrai elle a pas dit ça

Elle a juste pas compris

Faut pas croire Éric Zemmour c'est personne au Kirghizistan hein

D'ailleurs elle a même pas pas compris

J'ai pas vraiment dit ça



Ici aussi

Au Kirghizistan

J'ai l'impression qu'il y a peu de criminalité

Tu le sens dans les mentalités

Les gens te prennent ton téléphone facilement pour te montrer des choses par exemple

Ou bien tu prends le leur

Et personne ne semble avoir peur de te voir partir en courant

C'est agréable

Tu sens vraiment une espèce d'atmosphère de sécurité un peu partout

Les gens inspirent confiance

J'ai très peu peur de me faire voler des affaires

Du coup je les laisse trainer n'importe où

Bien joué Younes

J'espère que tu ne trompes pas


J'ai fait cette remarque à Timur mon guide

Je lui ai demandé si il y avait peu de crimes ici

Il m'a dit "oui"

"Les locales n'ont rien à craindre" il a ajouté

Je lui ai dit "les touristes alors ?"

"Non plus"

"Qui alors ?"

Il m'a dit "peut être les business men, les riches"

Il n'avait pas l'air sûr de lui mais il m'a quand même confirmé mon impression

À checker



Je suis dans le taxi et je constate que j'adore être sur les routes

J'aime être en mouvement

Voiture musique long voyage

Il se passe quelque chose

Ça m'inspire

Et je trouve qu'on ressent un pays aussi comme ça

Lors du road trip en France avec les gars y a quelques années

J'avais adoré

Road trip au Maroc en famille

J'avais adoré pareil

Musique paysages et c'est parti

Ici c'est pareil

Routes sinueuses

Musique kirghiztanaise ou autre

Et il se passe quelque chose


En fait

J'ai souvent l'impression de me sentir vivant en mouvement

Et de dépérir quand je suis à l'arrêt


Parfois les gars discutent et rient dans la voiture

Quand c'est juste après une de mes interventions je me demande si ils se foutent de ma gueule

Mdr

C'est ça le soucis quand tu comprends rien

Y a tjrs la possibilité qu'on se moque de toi

Je me méfie moi

Mais je ressens rien de bizarre en vrai


D'ailleurs

Ça y est !

J'ai quitté Bishlek la douce

La malédiction est rompu

Hamdoullah


On est arrivés au village de Khyzart

De nuit

C'est un petit village

1000 familles

Mes compagnons de route sont tous originaires d'ici

Le chauffeur aussi

La première partie du voyage les routes étaient corrects

Enfin corrects ...

Elles étaient du même standard qu'à Bishkek

Mais à partir d'un certain moment

On est passé sur des chemins caillouteux

Le genre de chemin sur lesquels on s'engagerait pas 10 mètres avec nos voitures modernes de peur de les abîmer à moins d'avoir un 4*4

Bah là on s'y est engagé pendant deux heures

On pouvait pas aller à plus de 40km/h

Le pays est tout petit en vrai

Mais du fait des routes et du relief c'est long pour aller d'un point à un autre

Les cahots ont rendu le voyage un peu plus pénible sur la fin

Ça fait du bruit et c'est inconfortable

Mais a on a fini par arriver

Timur m'accueille chez son oncle et sa tante

On partira en trek demain matin

Le temps que je pose mes affaires et que je m'installe pour dîner Timur me dit qu'il bouge chez ses parents et qu'on se retrouve le lendemain

Le batar

Il m'a laissé en tête à tête avec sa tante

Qui parle pas un mot anglais

Et moi pas un mot khirgiz

Y avait une de ces ambiances à table

On entendait juste le bruit des "slurp" en mangeant nos soupes

J'ai eu beau tenté un "kandaysiz" par ci et un "Rahkhmat" par là

On a vite fait le tour

"Rahkhmat" c'est merci mais en kirghiz cette fois

Et j'ai capté qu'à Bishkek les gens préfèrent souvent qu'on leur parle russe

Et à la campagne en kirghiz

Moi en bon local authentique je m'adapte

Franchement quand j'ai pas besoin de trop parler les gens ni voient que du feu

Je place le bon salaam aleykoum et le "merci" qui va avec

Et bim

Je suis l'un des leurs



J'arrive tjrs pas à identifier Timur

Je le connais depuis peu

Il est un peu timide

Semble gentil

Mais est ce un bon

Ou suis je juste son pigeon

Tel est la question

D'après les belges qui me l'ont recommandés c'est un bon

Mais bon

Les belges sont ils eux mêmes des bons ?

En réalité Timur m'inspire confiance

Hâte de bouger demain

Je ne traine pas et je vais me coucher dans la chambre qu'on m'a préparé




Ci dessus; Timur qui se repose après le voyage et juste avant de m'abandonner , moi content de manger chorpo, chorpo, et mon tête à tête avec la tata de Timur

7
7
Publié le 12 octobre 2021


Punaise ma liseuse est cassé

Je ne sais pas pourquoi

Au moment où j'entre dans des zones dans réseau

Misère

Fini Kundera et autres

Pour mes lunettes aussi ça commence à sentir le roussi

En faisant un casting hier soir je les abîmés

J'avais une cascade à faire

Ouais je passe des castings au Kirghizistan

De base j'étais en mode pause pas de réseau rien de tout ça

Mais étant à Bishkek pendant 4 jours j'avais de la connexion

Mon agent m'a envoyé un casting apparemment intéressant

J'ai demandé si ils pouvaient me rencontrer à mon retour

Pouvaient pas

Du coup j'ai missionné mes compatriotes expats françaises et hier midi avant mon départ avec Timur on a fait des vidéos pour leur envoyer

La dernière fois que j'ai passé un casting en vacances c'était à Montpellier avec mes gars et ça m'avait porté chance je l'avais eu

C'était un travail d'équipe ils auraient dû tous nous prendre d'ailleurs

Je suis pas mécontent des vidéos qu'on a faites

Ça peut marcher

En revanche j'ai niqué mes lunettes

Si je suis pris je leur ferai une facture

Mdrrr


Bon sinon ça y est

On est vraiment dans le truc là

J'ai failli mourir encore aujourd'hui

On est partis en fin de matinée

À dos de cheval

Timur (se prononce Timour au fait)

Moi

Et son petit frère de 22 ans, Wouli

J'étais tout heureux de monter sur un cheval

On est sortis du village

Et j'en avais déjà plein les yeux

Y a plein d'animaux dans le village

Des chevaux des chiens des moutons des vaches des poules qui se baladent en liberté

Et une fois sorti du village

On arrive sur les plaines dont j'ai rêvé

Enfin

Celles sur lesquelles j'ai fantasmé

Les immenses plaines de Mongolie

Sauf que là c'est au Kirghizistan

Pendant la bonne heure où nous sillonons ces plaines, il y a une chose que je n'avais pas prévu dans mon rêve mais qui le rend encore plus magique :

Le nombre d'animaux en liberté

Des troupeaux de chevaux qui se baladent autour de nous

Des troupeaux de moutons

Des vaches, des yaks

Ce ne sont pas des animaux sauvages m'explique Timur

Mais on les laisse se balader en liberté, le fermier n'a pas peur qu'ils fuient

Pfiou

J'ai adoré

Si y a un bien une chose que j'aime et dont je suis définitivement sûr, c'est les animaux

Voir des animaux , toucher des animaux, être en leur compagnie me rend heureux

Une fois lors d'un mauvais jour j'avais fait un récapitulatif de ce qui me rendait heureux

Histoire d'avoir des tactiques de contres attaques quand ça va pas

Si je refais le point aujourd'hui

-Y a manger de bonnes et nouvelles choses

Ça très clairement ça me provoque de la dopamine

-Y a faire un foot au city avec mes copains, fin d'aprem estivale de préférence

-Et y a être avec des animaux

J'adore

Il s'agit d'en prendre bonne note pour ma vie d'adulte du futur


Bon donc tout a super bien commencé

Je peux pas vous mettre de vidéos ici c'est dommage mais voici quelques photos du début d'expédition



Départ de Khyzart avec deux geeks, mausolée avec des chevaux en liberté autour, moi qui me prends pr Lucky Luke

Nous sommes partis de Khyzart

Le village natal de Timur et de Wouli

Et nous devons rejoindre le lac Son Koul

Situé derrière les montagnes

J'apprendrai par la suite qu'il y a 16 kilomètres entre le village et le lac

Et qu'on passe par une montagne à 3500m d'altitude

J'écris d'ailleurs ce texte à 18h depuis la yourte familial

Voici ci dessous une photo de là où on part ( sur maps.me Khyzart s'appelle Jany-Arik, je ne sais pas pourquoi) et là où on est arrivé : la flèche bleue


Jany arik = Khyzart, et la flèche bleue est un spoiler: on a bien fini par arriver

Au début du voyage donc tout va bien

Au bout d'une heure de cheval

Je commence à me rendre compte que ça va être un peu long

Surtout car il commence à faire assez froid

J'avais anticipé ça

Younès anticipation

Je savais que je partais hors saison donc je suis allé à Decathlon avant mon départ et je leur ai fait leur chiffre d'affaire de la journée

En réalité je me suis un peu équipé mais je ne voulais pas m'encombrer de gros manteaux de ski ou de trop d'affaires car c'était important pour moi de partir avec un seul sac à dos

J'ai donc opté pour des affaires légères mais sensés être résistantes au froid

À quel point ?

J'allais pas tarder à le découvrir


Au bout de 2h on est montés un peu et on arrive au bout de la vallée, au pied des montagnes

Une ferme est là et on s'y arrête

Timur n'est pas du genre à me dire les plans à l'avance

Je découvre tout sur place sauf si je lui pose des questions en amont

Je comprends donc qu'on s'arrête ici pour manger avant d'entreprendre l'escalade de la montagne

Ça tombe bien je commençais à franchement cailler et j'ai faim

On est accueillis par un vieux couple de Khirgiz

Ça me fait quelque chose les vieux couples maintenant

J'essaye de me projeter, de m'imaginer à leur place, au côté du même partenaire depuis des années

Avant je faisais pas attention à ça

Maintenant que j'ai été une fois en couple longue durée je réfléchis à ce que va être ma vie amoureuse pour les 40 prochaines années

J'y prête plus attention


Ce couple est franchement mignon

Je comprends rien de ce qu'ils se disent, comme d'hab, mais ils ont l'air de se faire encore des blagues et de rire encore de bon coeur ce qui est encore plus important

Ça fait plaisir à voir

La demeure est modeste

C'est rustique

Tu passes une heure là dedans et c'est une bonne piqûre de rappel

Une bonne dose d'humilité pour moi qui vis dans un confort matériel haut de gamme

C'est pas comme si je découvrais que des gens vivent comme ça mais c'est toujours bon de l'expérimenter de nouveau

Je suis bien accueilli, comme partout où j'ai été pour l'instant

Les krighizes n'abusent pas de sourire ou de formules de politesse c'est le moins qu'on puisse dire mais ils savent recevoir et accueillir un invité

Pas de chichis

J'aime

On mange ensemble de bonnes choses

Du riz

De la viande de cheval, c'est la première fois je crois pour ma part

Je peux pas m'empêcher de penser en croquant que je mange un des congénères du cheval qui m'attends dehors et qui me transporte en ce moment

Est ce qu'il se doute qu'à l'intérieur on mange un de ses frères?

On est vraiment des chiens

Enfin..

On se comprend

Je me demande comment les chevaux perçoivent leur maîtres ici

Est ce qu'ils les aiment ?

Est ce qu'ils ne se posent pas la question ?

Ils obéissent presque au doigt et à l'oeil de Timur et de Wouli, c'est assez impressionnant

On sent que ces deux là sont habitués depuis tout petit à être avec des chevaux, ça me donne envie


On mange donc, bien

Et pour finir le repas on me donne du "Kemouz"

C'est du lait de cheval

J'en avais entendu parler, c'est vraiment une boisson traditionnelle ici au Kirghizistan


Au fait petite disgression

Pour régler un auto débat que j'avais depuis un moment

Kirghizistan

Ou Kirghizstan ?

C'est l'histoire d'un "i" en plus ou en moins

Mais j'ai entendu et lu les deux un peu partout

C'est Lucie une étudiante française ici qui m'apporte la réponse

Que je n'ai pas pris le temps de vérifier par ailleurs

Mais c'est donc

Kirghiztan ici

Sans le "i"

C'est comme ça qu'ils disent

Pour les anglophones aussi me semble t-il

Mais nous les français on a transformé ça en Kirghizistan

Voilà

C'est tout

Derien

Je sais que ça vous prenez la tête depuis un bon moment, voilà c'est réglé


Je disais donc

On me propose du Kemouz

Et j'accepte volontiers

Avant de boire, je fais une annonce et je déclare que c'est la première fois que je m'apprête à goûter du Kemouz, ce qui attire l'attention de toute la tablée sur moi

Je bois

Et

Je tire une grimace pas possible après la première gorgée

Avant d'éclater de rire

Je suis suivi par tous les autres qui rient avec moi

Je ne m'attendais pas du tout à ça

Et eux ne s'attendaient pas du tout à cette réaction de ma part


Déjà le goût est super fort, assez étrange et nouveau pour moi

Ce n'est pas doux comme les différents laits que je connais

Et surtout

Ah les batar

Je finis par remarquer après quelques secondes

Que c'est de l'alcool !

Ça sent complètement l'alcool ce truc

Je le fais remarquer et Timur confirme

Il a jugé bon de me le dire que maintenant lui mdr

Je leur dis olala je n'ai jamais bu d'alcool de ma vie moi

Timur est surpris

Mais il ajoute

"No no dont worry

Its halal"

Mouaaaais

Qu'est ce que c'est que cette alcool halal Timur

Decidemment les kirghiz ont leur façon bien à eux de pratiquer l'islam

Après le omi hamdoullah

Voici la vodka halal

Non lol en verite

Je sens bien qu'il n'y a que très peu d'alcool dans ce verre de lait de cheval

Enfin je crois

Je pense que c'est juste la fermentation qui donne un peu ce goût là

Et c'est peut être pour ça que Timur me dit que c'est halal

N'empêche

J'étais pas prêt moi

Pourtant ...

Curieux...

Je regoûte

Ça y est j'ai passé le cap les mecs je suis dans la team alcool...

Lol non

Je regoûte donc

Et non décidemment je n'aime pas

Je ne suis pas prêt à aimer en tout cas

Je ne saurais pas bien vous décrire le goût

Mais j'ai vraiment l'impression de sentir de l'alcool

Après qui sait j'en ai jamais bu je me méprends peut être !


Sous la yourte à 19h

À l'instant là au moment même où j'écris ces lignes

Y a une bouteille de Kerouz

J'ai refusé tout à l'heure quand Wouli m'a proposé

Mais pour vous décrire le goût je suis prêt à y retourner

Et aussi parce que c'est un peu excitant de se dire que c'est peut être de l'alcool halal lol

Quel boloss

Bon

J'y vais

..

Donc je viens de prendre une gorgée

Et conclusion

Ça ressemble je dirais

À du lait pétillant alcoolisé

Le Kerouz serait donc au lait ce que le cidre est au jus de pomme

Je dirais

Pas sûr

Car j'ai jamais trop goûté de cidre non plus

Mais en réalité juste l'odeur permet pas mal d'identifier les goûts je trouve

Et j'ai déjà pas mal d'odeurs de cidre à mon actif

Bref

Au Kirghizistan on m'aura fait boire de l'alcool pour la première fois

Les enfoirés

De la part de mulsumans je me suis pas méfier moi

C'était donc vrai

Les pires trahisons viennent toujours de la part de tes amis...

Mon refus de finir mon verre de Kerouz a heurté un petit peu le père de famille à ce que je crois comprendre

Mais pas plus que cela

On finit le repas tranquillement

Je prends quelques photos que voici ci dessous

Et il est temps de repartir

Je ne suis pas encore complètement réchauffé

Mais quand faut y aller

Faut y aller



Ci dessus :

Wouli et moi avec un couvre chef traditionnel qu'il est très fier de m'avoir mis sur la tête, les restes de notre repas, le couple qui nous a accueilli, Wouli le maître des lieux un chien et moi meme devant la demeure


-----------




Et c'est là que ça se gâte les mecs

On commence à monter

Premières trente minutes ça va

Mais quand on entre dans la brume

Et que la neige se fait plus forte

Ça commence à piquer

J'ai pas encore froid aux pieds mais ça ne saurait tarder

Dieu merci hier j'avais rendez vous avec Timur sur le marché de Och Bazar à Bishkek avant de démarrer vers Kizhart

Et en nous dirigeant vers la voiture j'ai vu des grosses chaussettes de laine façon Noël/ski en France

J'en ai acheté deux pour 400 soms dont une paire que j'ai offert à Timur

Et bah heureusement qu'on est passés par là

Je n'ose pas imaginer sans ces chaussettes

Parce que concernant ma rafle à Decathlon

C'est bien beau tous ces habits labellisés nouvelle technologie respirant fibres blablabla

Mais je caille moi là

En démarrant le trek j'ai remarqué que Timur avait pas mis les super chaussettes père noël

Je lui ai demandé pourquoi il m'a répondu qu'il les avait donné à sa mère

D'où il offre mes cadeaux lui ?

Punaise

Quel fils exemplaire

Toujours est il qu'on avance et que ça devient dur

De nouveau je commence à me demander ce que je fais là

Mais Younes

N'aurait-il pas mieux valu attendre et partir dans la bonne saison ?

Mais Younes

Toi tu voulais faire du cheval dans des plaines ensoleillées les montagnes enneigées tu t'en fous non?

Mais Younes ....

Et ainsi de suite

Je balaye Younes doute d'un coup de pied dans le flanc du cheval qui me transporte

Et je me dis que je serais fier une fois arrivé

Et qui a dit que les vacances devaient être un long fleuve tranquille ?

Moi j'aime bien les challenges

Bah voilà je suis servi


Bon on avance donc

Et on fait une pause rapide à une espèce de premier sommet avant d'attaquer le reste du chemin

Olalala

À partir de ce moment là on est passé à découvert

Et on est passé en mode survie

On s'est mangé le vent le froid la neige haute

Ça a commencé à devenir franchement difficile

Difficile genre inquiétant

Tout seul j'aurais rebrousser chemin depuis un moment

Même Timur à partir de ce moment là à passer son cache cou sur son visage

Si c'est pas un signe ça ?

On était tous les trois dans une montagne isolée, enturbannés jusqu'aux yeux et pris dans une tempête de neige qui ne nous permettait pas de distinguer de chemin

J'ai commencé

À me demander

Si mes guides n'étaient pas fous

Je veux dire

On se connait depuis 24h en vrai

Qui me dit qu'ils sont pas inconscients ces deux là

Et merde ...

J'ai commencé à voir des signes

Ils n'ont que 24 et 22 ans

Ils n'ont pas vécus si longtemps

Ils n'ont rien prouvés encore ...

Où est ce que je suis venu me fichtre encore moi

Pourtant ils paraissent bien calme

Ils ne montrent aucun signe d'inquiétude et me demande de temps à autre si ça va

Bien sûr ça va !

Et vous ça va ??

Oui oui

Hm.

Punaise

Avec ces deux là j'ai de nouveau l'impression d'être le dernier en EPS

Terrible.


Bon

J'ai plusieurs théories qui s'échafaudent dans ma tête

Option 1

L'argent que je paye pour ce trek, à savoir 120 euros environ pour les trois jours tout compris est une somme trop importante pour mes guides pour reculer devant une petite tempête de neige et ces deux là sont prêts à tout risquer pour aller jusqu'au bout et empocher le pactole

Mdrr je suis un batar

120 euros pour eux aussi c'est pas une somme astronomique non plus

C'est plus que pour nous mais c'est pas un trésor non plus

Non en vérité c'est Younes méchant qui pense ça

Ça correspond pas à ce qui se dégage de mes deux guides

J'abandonne donc bien vite cette théorie

Option 2

J'ai appris qu'ils chevauchent avec leurs parents depuis tout petit

Timur a 11 chevaux dont 7 herités de ses parents

J'imagine que ce sont eux qu'ils l'ont formés, d'une manière direct ou non à être guide

Peut être que dans le B-A-Ba de cette formation, la règle numéro 2 est de ne jamais montrer au touriste qu'on est inquiet

Même si on l'est

"Même si on est face à un léopard des neiges" lui répétait sa maman avec force !

C'est peut être ces mots là que Timur a en tête en ce moment précis

"Tu-ne-dois-pas-montrer que tu as peur"

"Le client doit toujours se sentir en sécurité"

"Même quand ce n'est pas le cas du tout"

Hmm

Théorie fumeuse une fois de plus

Ça me paraît moyennement crédible cette histoire

Option 3 donc

Je suis une chochotte un peu frileuse sur les bords et je m'inquiète pour pas grand chose

J'enlève le terme chochotte, j'admets volontiers que ma résistance au froid n'est pas ma plus grande qualité, et j'opte pour cette troisième option

Ces deux là ont l'habitude de faire cette route depuis tout petit

Pas lieu de s'inquiéter outre mesure

Oui je ne sens plus mes pieds et je commence à ressentir des frissons étranges dans mes cuisses mais j'avais qu'à m'équiper correctement aussi

Décathlon je vous retiens

Patagonia pareil

Tout ça c'est du marketing punaise


Ce qui rend le voyage difficile aussi c'est de ne pas savoir où je suis ni combien de temps avant d'arriver

Timur me dit une heure encore

Je suis soulagé, une heure ça me paraît jouable avant de mourir de froid, et je le fais savoir

Timur ajoute alors

"Peut être plus"

Batar

Pourquoi tu fais ça

Je sais même pas si c'est une blague

Ou si cest la règle numéro 3 de la formation de guide kirghize qui dit qu'il vaut mieux dire plus de temps restant au client que moins pour qu'il soit soulagé en arrivant

Ou bien l'inverse, comme avec les enfants et qu'on leur dit moins pour cacher plus pour les faire patienter

Bref je suis perdu


Je me dis que faire ce trek en été via 30 degrés

Ça doit être vraiment de la frappe

Moi là c'est plus un challenge

Un défi

Une mission

Koh Lanta

Pas ce que j'avais prévu de base mais soit pourquoi pas


Le temps passe

Une demie heure encore me dit Timur

Je le crois

Et on finit par apercevoir le lac

En vérité je vois rien à travers mes lunettes pleines de buées et de neige

Mais Timur me l'indique

On commence à redescendre

Oui mon Dieu

Hamdoullah

Plus on approche du lac plus je distingue les 3 yourts de la famille en son long

Mon cheval semble heureux lui aussi


Ah oui punaise

Faut parler des chevaux

C'est vraiment des forces de la nature ces animaux là

Leurs gros muscles là

Ils nous transportent

Transportent nos sacs

Sous ce froid

Et rien ne semble les arrêter

Ils sont impressionnant

Timur m'avait dit que seuls les chevaux Kirghizes peuvent gravirs ces montagnes

Les autres en sont incapables

Réalité ? Chauvinisme khirgizois ? Je pense que c'est réel

Anyways mon cheval est heureux il s'enflamme et commence à accélérer tout seul vers la yourte

De toute façon j'ai compris depuis un bon bout de temps que je n'avais aucune autorité sur ma monture

C'est en pilote automatique depuis le début

J'y ai cru au démarrage

J'ai appuyé sur deux trois boutons et j'ai cru qu'on m'obéissait

Mais en réalité le cheval n'en fait qu'à sa tête

Lui tout qu'il l'intéresse c'est de traîner avec ses deux copains

Tant que ses reufs n'avancent pas j'ai beau lui donner du "tchou tchou" par ci et des coups de pieds dans les flancs par là il bouge pas d'un centimètre

C'est un coup dur pour Younès autorité mais je prends sur moi

C'est parce que j'ai pas l'accent Kirghize j'imagine

"Tchou Tchou" c'est l'équivalent Kirghize du "yah yah" américain

Par ailleurs ils ont l'air carrément intelligent ces chevaux

Ils savent où on va sur des kilomètres

Je me suis fais le kiff au début d'indiquer droite gauche en tirant sur la bride mais j'ai vite abandonné

Ça se voit ça change rien le cheval savait déjà ce qu'il faisait

Moi j'ai mis les mains dans mes poches et je me suis concentré pour pas perdre mes doigts

En tout cas les chevaux sont vraiment impressionnant

Ils esquivent les obstacles trop compliqués, ils estiment le meilleur passage, et ils poursuivent le chemin.


Les yourts sont de plus en plus proches

Et comme mon cheval donc

Je me réjouis d'avance

Je sais pas pourquoi il est si content lui d'ailleurs

Moi y a un feu qui m'attend

Lui une fois arrivé je constate qu'il va rester dehors dans le froid attaché à un poteau

Ça me fait un peu de peine mais j'imagine qu'ils ont l'habitude

J'imagine que pour un cheval être attaché à un poteau dans le froid la nuit c'est l'équivalent d'un lit bien chaud pour nous

Mouais

Je pense qu'ils auraient kiffé un abri tout de même

M'enfin

Je vais pas faire le greta thunberg ici

Timur et Wouli savent ce qu'ils font


On approche !

Je sais qu'il faut qu'on fasse du feu en arrivant etc mais ça me semble plus très loin maintenant

L'avantage avec ce genre d'aventures

D'expéditions

De missions suicides

C'est qu'on est vraiment heureux quand on termine

Quand on a fini sous la yourte avec le feu qui commençait à prendre et à nous réchauffer

Je lâchais des grands éclats de rire et d'excitations

On a survécu les mecs !!

Et Timur et son frère de grands sourires

Ce qui en retenue Kirghize équivaut chez nous à de grandes barres de rires


EDIT :

Le lendemain j'ai discuté avec Timur

En réalité ils ont vraiment l'habitude de ce genre de traversée

Il n'était pas inquiet du tout

Ça veut pas dire que c'est sans danger, on peut toujours chuter etc

Je suis pas fou non plus j'invente pas que c'est difficile

Mais ils l'ont déjà fait en plein hiver dans des conditions plus hardcore encore

Ils sont habitués quoi

Tu m'étonnes qu'ils souriaient sous la yourte avec moi qui étais heureux comme si on était revenu de la guerre

Ils ont dû se dire c'est vraiment un bouseux de citadin ce Younès



On est arrivés à environ 18h

Le lac est immense mais la brume et mon envie de me réchauffer ne me permettent pas particulièrement d'en profiter

J'espère qu'on aura un peu de soleil demain pour l'admirer

En attendant ça me va très bien de me poser sous la yourte

Et d'écrire ces lignes

J'ai un peu le seum pour ma Kobo

C'est maintenant que j'en aurais bien profiter vu qu'il n'y a pas de réseaux et qu'on est seuls au monde

M'enfin bon

Au moins j'écris et je pense

Les gars eux ont fait le feu

Et se sont mis sur leurs téléphones

Ils ont l'air d'avoir l'habitude de ce genre de moment dans le froid sous la yourte et ont donc téléchargés pas mal de vidéos ou films Kirghizes sur leurs téléphones en prévision

C'est drôle je me faisais aussi cette réflexion sur les chevaux tout à l'heure

Moi je suis hors de ma routine et j'essaye de passer le moins de temps possible connecté sur mon téléphone etc pour profiter de tout ce que je vois de nouveau et des paysages incroyables

Eux sont complètement dans leur routine et sur les chevaux déjà ils traînaient sur leurs portables etc

Ça me rend un peu triste et en même temps ça me semble normal

Chacun sa routine


Wouli nous cuisine une bonne soupe

Chorpo j'imagine

Hâte de manger

Adil tu kifferais de fou cette aventure t'aurais kiffé être là faudra qu'on fasse ensemble ce genre de choses ou que tu fasses avec les enfants et Nawel ça peut se faire !

Ça me rappelle un peu ce qu'on avait fait avec Tom dans le Jura(?) mais en bien plus dur

Zer tu adorerais aussi et je pense que ça t'interesserais fort comme expérience

Je pense à vous tous c'est cool de pouvoir vous raconter tout ça dès maintenant

Hâte d'en reparler à mon retour inshallah




Ci dessus :

Ça devient dur, ça devient super dur, v de la victoire on arrive bientôt la montagne est derrière nous, on est arrivés, repos des frères, c la teuf.


-----------



Une heure après ils se faisaient un câlin et oui je les ai rejoins qu'est ce que j'en ai a foutre moi

Je les ai rejoins

Ils étaient trop mignons

Je fais comme si c'était ma mif alors qu'on se connait depuis deux jours

J'imagine que c'est Adil et Nisirine

Et hop là je me vais me pelotonner contre eux

Au point où on en est ici

Faut bien qu'on se réchauffe

Punaise

Ils regardent des vidéos de chevaux

Ça n'arrête donc jamais

Le sport national ici

C'est le "Kokboru"

Un jeu ou des cavaliers s'affrontent par équipe

Le but c'est de ramasser la carcasse d'une chèvre, la hisser à la force des bras sur son cheval et la ramener dans un but situé dans le camp adverse, si j'ai bien compris

En gros c'est l'équivalent d'un foot mais le ballon c'est une chèvre morte

...

Ça a l'air lourd de fou


J'en parlais avec Timur au début du trek

Il aime sa vie

Il kiff les montagnes et les chevaux

Ça se voit ce sont de vrais passionnés

Ça fait plaisir à voir



Quand je dis aux gens que j'ai rompu cet été avec mon amoureuse

Une relation qui dure depuis 5 ans

Je suis surpris ils me disent tous "ah c'est pour ça que tu voyages ?"

Les batar lol

Je peux pas voyager sans avoir rompu au préalable zerma ?

Ça m'énerve car ils mettent le doigt sur un vrai truc

C'est pas pour ça

Mais ça y participe

Ça m'a probablement aidé à enfin me décider à voyager oui

Quoi que

J'aurais sûrement fait ça cet octobre même si on était encore ensemble avec zer en vrai

C'est des fous eux


Au fait

Plus tard sous la yourte

J'ai demandé à Timur pourquoi il m'avait dit que le lait de cheval alcoolisé était halal

Il m'a expliqué que cela avait été décrété par le Cheikh du Kirghiztan

Car il n'était pas bu par les paysans et autres kirghizes pour se soûler mais davantage pour se réchauffer si j'ai bien compris

Pas mal le cheat code !

Malin ces kirghizes...

Lol non ça fait sens à mes yeux en tout cas

Et à moi le lait de cheval !


Là c'était le summum de la hess


Et oui y a de la buée sur mes lunettes

Mais y a moment où ça devient secondaire ça

Plus t'es en mode survie

Plus les choses qui pouvaient t'embêter dans ta vie d'avant passent au second plan

Quand il a commencé à faire vraiment froid

J'ai remonté mon cache cou sur mon nez

Et j'en avais plus rien à faire de ne rien voir

Je voulais juste survivre au froid lol

8
8
Publié le 12 octobre 2021

Ça m'a fait la même sensation que quand je réalise un rêve aujourd'hui

On est partis vers midi de la yourte

Juste Timur et moi

Ce qui m'a permis de péta le manteau de fourrure de Wouli

Bénef

On va juste se balader le long du lac et on revient quand on veut on dort de nouveau au même endroit ce soir donc on est plutôt tranquille

On peut laisser nos affaires et partir léger, je me dis que les chevaux vont kiffer

On est partis

J'ai mis double pantalon

J'ai genre cinq couche en haut

Je suis paré

Le soleil pointe le bout de son nez

C'est magnifique

Ça me fait comme quand je suis sur scène du Zénith devant 5000 personnes

Ou quand je suis en train de jouer un rôle principal dans une série

Là je fais du cheval sur des plaines enneigées seul au monde et j'en ai tellement rêvé que de temps en temps je regarde et je me demande si c'est réel

Rêve et réalité font collision

Hamdoullah



On a fait un tour

J'ai dû faire du quadruple galop les mecs j'allais super vite

Je vais vous envoyer des vidéos

C'est ça qui est lourd aussi

En France si j'avais voulu faire du cheval

Je suis sûr déjà j'en aurais eu pour 100euros les deux heures

On m'aurait obligé à mettre un casque tout moche qui tue complètement le flow et l'envie de faire du cheval

Et je suis à peu près persuadé qu'on m'aurait empêché d'aller vite

On aurait fait du galop au maximum

C'est ça le soucis avec les pays développés

On devient trop prudent

Trop de chichi

En tout cas là je profite full up

On est vraiment libres

C'est mon deuxième jour de cheval et je suis déjà plus confiant

Je me fais quelques frayeurs parfois

C'est Torou aussi

(Mon cheval)

Parfois il fait genre il m'écoute bien

Il accélère quand je veux ralenti quand je veux

Et des fois il me calcule pas

Il voit une grande ligne droite il prend la décision unilatérale d'accélérer alors que moi je suis encore en train de ramasser mon dos de l'accélération précédente

Il se fait vraiment ses propres kiff

Comment lui en vouloir

C'est lui qui fait tout le job

Et ça se voit il aime ça


On a passé deux heures et demi le long du lac

À la fin j'avais bien froid quand même, je supporte pas d'être longtemps dans le froid en fait

Mais franchement c'était fou

J'ai adoré



Des screenshots tirés d'une vidéo où je vais à 200 à l'heure

Réveil sous la yourte ce matin

J'ai plutôt mal dormi

Déjà on s'est mis au lit à 21h

Je sais pas comment ont fait Timur et Wouli pour se mettre à ronfler si vite mais moi je n'avais pas sommeil

Pour essayer de comprendre ce que cest que de dormir dans une yourte en octobre au Kirghizistan, je dirais quil faut imaginer un frigo

Dans lequel on essayerait de dormir avec 10 couettes sur soi

Alors oui

On se créer un petit cocon bien chaud

Mais si tu passes le bout du nez en dehors de la couette il caille de fou

Par exemple, le matin la gourde a côté de mon lit est congelé

C'est particulier


Ici il n'y a pas de réseau

Et moi je n'ai plus de livres

Du coup je passe tt mon temps libre quasiment à écrire mon journal de voyage ou à discuter un peu avec Timur

Wouli parle pas anglais

Timur m'apprend qu'avant il voulait venir vivre en Europe ou Amérique

Mais plus maintenant

Il se sent bien ici

Et il a pour projet de protéger la nature autour du lac son Koul

La classe

Il fait de très belles photos aussi

Je vous laisse son insta si vous êtes curieux d'aller checker

Moi j'ai kiffé :

mirbekov.timur


C'est Wouli le petit frère qui s'occupe de la cuisine, du feu etc

Notamment pendant qu'on est partis mais même quand on est là

Il est super débrouillard je kiff

Il fait les choses sans que Timur ne lui dise

À 22 ans il m'impressionne




Préparation chorpo par Wouli


J'ai eu des sensations aujourd'hui

Je me prenais tour à tour pour Django avec le manteau de fourrure péta à Wouli, pour un guerrier dans le manga kingdom que je lis, ou dans game of thrones

Toutes les représentations chevaux prairies qu'on a je me les suis imaginés

Il me manquait juste une épée ou un sabre


Ce soir on a joué aux cartes

J'ai exterminé Timur au menteur

Très clairement ce type ne sait pas mentir

Je n'ai plus aucun doute sur sa bonne foi

Ou alors il a fait exprès de perdre et dans ces cas là il est très fort .......



Moi qui m'enflamme et qui cherche à faire comme Timur, retour au camp de base

Non en vrai je suis pas mauvais avec les chevaux je crois

Timur m'a dit de revenir l'année prochaine en tant que guide

Alors oui

Il me mousse évidemment on rigole

Maaaais

Je suis pas le dernier de la classe là

Je le sens


J'ai maté le coucher de soleil

C'était très beau


Eh oui nouvelles lunettes . Younès anticipationi



Un peu tristounet ce soir

Pas grand chose à faire cet après midi et ce soir

J'ai fini d'écrire mon récit des jours précédents pour vous donner des nouvelles quand j'aurais du réseau

Autrement

🤷‍♂️

J'ai pas de livres j'ai pas de films pour m'échapper un peu

Mdr

Moi où que je sois j'ai besoin de m'échapper un peu

Je veux m'échapper de l'endroit où je suis pour m'échapper

C'est quoi la suite punaise


Ça m'amuse bien ce journal de voyage

Ça m'occupe aussi

Mais faut que je fasse gaffe

Vu que ça m'emballe

À vivre ma vie

Pas à la raconter

La yourte cuisine/salon, la yourte dortoir, les cabinets for the big thing, le dortoir
9
9
Publié le 12 octobre 2021

3eme et dernier jour de notre expédition au lac Son Kul

J'appréhendais un peu le retour vu l'aller

Même si Timur m'a prévenu; on va prendre un autre chemin

Bah tout s'est super bien passé

J'ai eu un peu froid au début mais à un moment on est descendus des chevaux car passage difficile, et le fait de m'activer m'a réchauffé

C'est ça le piège aussi avec le cheval, t'as froid car tu fais rien

Prochaine expédition je l'a fait à pied c'est sûr


Je suis claqué cet après midi

On est bien rentrés à Khyzart, puis je suis parti à Kochkor, ville situé entre Bishkek et Khyzart

J'ai trouvé une guest house

Je dors ici ce soir, et normalement demain direction Karakol, l'est du pays

Rien de sûr encore

Bisous 😙😙



Alors ci dessus;

La vue au réveil, la vue au réveil dans l'autre sens, la vue depuis les toilettes ( c'est la meilleure vue toilettes que j'ai expérimenté pour l'instant), Timur grimpant la montagne de profil, Timur grimpant la montagne de dos, moi qui pose arrivé au sommet y avait une sacrée vue, le village de Khyzart en contrebas( notre destination), des chevaux en liberté, Wouli et moi de dos nous checkant comme dans un Tarantino, une construction?, et nous 3 bien arrivés.

Coach Baptiste regarde ici aussi ils font des petits dej de champion, franchement si j'avais continué les tractions pompes dips en + de ces repas je serais devenu une machine c'est sur.

Ah oui marrant

À la fin du deuxième jour je dis à Timur

"C'est stylé ici mais dommage on peut pas se laver, au moins se laver les mains quand même"

Et il me répond

"Ah mais si nous on se lave les mains on peut hein ?"

Ok

Donc c'est moi le seul crado en fait

Moi dans ma tête j'étais en mode koh Lanta

Merlish on se lavera plus tard

(Nabil je vois déjà ta tête d'ici mdrr)

Timur il est trop marrant il me prévient que maintenant aussi

Bon donc du coup oui on pouvait se laver les mains

Avec l'eau de la rivière qu'on puise et on se rince avec ensuite dans l'évier en photo juste au dessus

Évidemment en fait qu'on pouvait se laver les mains

Faut juste de l'eau et du savon

Je suis pas malin moi

10
10
Publié le 20 octobre 2021


Ehhhh salut les mecs

C'est le retour de Younes adventures

Le come back

Mbon j'ai pas beaucoup écrit ces derniers temps donc je vais faire un bref résumé des épisodes précédents


Le jour 8 c'était la fin du trek à cheval autour du lac de Son Kul

On est rentrés au village nommé Kyzhart avec Timur et son petit frère Wouli

Ensuite l'oncle de Timur m'a déposé à Kochkor, la "grande" ville la plus proche

Grande ville égale 60000 habitants ici

On avait une heure trente de route environ

L'oncle n'a pas cessé de me parler en kirghiz pendant toute la durée du voyage

À chaque fin de phrase, je lui disais "j'ai pas compris" d'un air désolé, il riait, et il me disait quelque chose de nouveau

Je me suis demandé à quelle moment il allait arrêter de me parler vu que je ne comprenais rien mais il n'a pas arrêté

J'étais stupéfait

Il faut vraiment aimer parler pour continuer de le faire alors que son interlocuteur capte rien

Plus je comprenais rien plus il parlait fort

Ça aurait été comique si j'étais pas cuit

Maintenant je voudrais dormir monsieur s'il vous plaît

Finalement je suis arrivé à Kochkor, ville sans grand intérêt vraiment

Ah si

J'ai vu des jeunes joués sur un city stade au foot

Je m'attendais à un niveau moyen mais franchement ils étaient techniques et super investis

J'ai kiffé l'engagement de ces jeunes Kirghizes

J'ai commencé à lancer des instructions depuis le côté du terrain

Mais non !!

À gauche putain à gauche fais tourner

Voilà c'est ça reviens et rends toi disponible

Mais bouge, bouge !!

Quand on a commencé à me regarder de travers j'ai jugé qu'il était bon de partir

J'ai jeté ma casquette de coach et j'ai quitté le stade

Vous finirez jamais pro avec une attitude pareil les mecs

Si j'avais été dans un grand jour je serai rentré sur le terrain avec mes Moon Boots de randonnée j'aurais montré ce que sait faire un franco algérien avec un ballon

Mais j'étais pas dans un grand jour, j'étais même à l'aube d'une petite forme, donc je suis parti



Mes jeunes joueurs en plein effort. Je regarde la photo et je réalise que c'était un terrain vrmt moderne pour là bas.

J'ai mangé dans une pizzeria moyenne comme prévu

J'y ai cru un peu

J'avais vu des avis sur internet zerma super bon tout ça

Mouais

Ma pizza peperroni était plus que moyenne

J'ai essayé de demander si c'était pas du porc sur la pepperoni mais visiblement c'était une question débile

Elle a pas compris je crois qu'elle connaissait même pas l'animal

J'en ai conclu que c'était pas du porc

Je suis rentré, fatigué, douché, nehess

Avant de dormir Haby nous a fait des sourires ce qui fait toujours du bien
11
11
Publié le 20 octobre 2021



Le lendemain, c'est voyage depuis Kochkor jusqu'à Karakol

Quelques 5h de minibus

Ça puait pas des pieds mais c'était 100% authentique

J'avais deux voisins fort alcoolisés

Pourtant il était que 11h

J'en connais qui ont forcés sur le lait de cheval au petit dej

J'en ai eu pour 300 soms je crois

Karakol c'est la grande ville la plus à l'est du pays, et à priori y a pas mal de treks et randonnées à faire partir de cette ville

Notamment autour du lac Issy Kul qui est le plus grand lac alpin du monde m'a appris ma maman, voilà pour notre culture

D'ailleurs c'est vrai qu'en le longeant en voiture on dirait la mer

Par beau temps on distingue les hautes montagnes de l'autre côté, par mauvais temps on n'aperçoit pas l'autre rive


Je commence à en avoir un peu marre d'être seul

J'ai parlé avec Lucas sur le chemin ça m'a fait du bien

Il m'a dit qu'il suivait assidûment ce journal et qu'il kiffait et qu'il voulait que je raconte tout même mes voyages en minibus donc Lucas voilà j'écris ces lignes pour toi mon vieux


Je suis arrivé à une auberge de jeunesse à Karakol

D'ailleurs j'ai fait trois nuits à Karakol dans trois auberges de jeunesses différentes je peux dorénavant proposer une étude comparative :


La première auberge, sobrement intitulée KBH Guesthouse est assez proche du centre ville

Le centre ville étant une longue route au milieu de la ville

J'ai rencontré trois jeunes là bas, dont deux en école de commerce

J'ai l'impression qu'il y a bcp de backpackers en école de commerce c'est pas les premiers que je rencontre

C'est quoi ce syndrome ils se réveillent un matin et ils se disent qu'il faut absolument faire le tour du monde avant de faire du marketing digital ??

Mdr jsuis un batar

En réalité je pense que ceux qu'on rencontre en voyage c'est la crème de la crème des écoles de commerce

C'est ceux qu'on peut bien aimer

C'est ceux qui vont quitter bientôt leur école

Je suis parti au restaurant avec eux

Y avait Agathe, une nana qui veut révolutionner l'éducation national

Elle était d'accord avec moi pour pas comprendre ce qu'elle fichait en école de commerce du coup

Elle sait pas encore comme s'y prendre pour réaliser son plan mais franchement elle en parlait avec passion et était super sympa donc j'espère qu'elle va y arriver

Y avait une autre nana, Lucile

Quand on a fini de manger au resto c'est elle qui a payé

Ensuite elle a voulu m'ajouter sur leur Tricount

Mdrrrr

3doubillah non merci

Je lui ai jeté 2 billets de 200 soms et je l'ai prié de me tenir éloigné de leur application de compte partagé

J'ai assez souffert avec les gars cet été

Avec mes 11 copains à Montpellier j'ai proposé qu'on utilise tricount

Certains ont jugés bon de me faire passer pour un radin avec mon application de compte sou

N'est ce pas Anis !!

Je referais plus jamais cette erreur

La prochaine fois ce sera la loi de la jungle et ce sera très bien comme ça

Après ça on a même trouvé un chat avec Yassine à mont saint Aignan qu'on avait nommé tricount

Pour vous dire à quel point ça nous a marqué

Enfin y avait un garçon avec nous au resto

Dont je n'ai plus le nom

Le genre sympa et pas prise de tête

Il est en train de réaliser avec Agathe un documentaire sur les rêves de la jeunesse un peu partout dans le monde

Quand j'ai appris ça j'ai commencé à chercher mes mots... alors... faire du cheval à crue dans les plaines de Mongolie... acheter tous les one piece slam dunk GTO et autres à Carrefour d'un seul coup quand je serai riche en souvenir des heures passées assis là bas à attendre que maman finisse les courses.... manger dans les meilleurs restos du monde ou me marier avec une cheffe étoilée pour super bien manger chaque soir ...

Bref j'étais prêt à dévoiler mes rêves et lui ouvrir la porte de mon jardin secret mais il m'a pas demandé mon avis

Visiblement j'étais pas la cible pour le documentaire

J'étais un peu déçu mais bon c'est eux qui ratent aussi


Des photos sans grand intérêt du minibus mais je voulais pas qu'il y ait pas de photos pour cette étape voilà
12
12
Publié le 20 octobre 2021

Le lendemain matin j'ai réquisitionné Agathe pour un nouveau casting

Je crois que mon agent se moque de moi il m'a jamais envoyé autant de casting que depuis que je suis au Kirghizistan

Qu'est ce que ça signifie

J'ai mis à contribution tous les backpackers français que je croise

Je suis sûr qu'ils s'attendaient pas à auditionner pour le prochain James Bond en allant backpacker au Kirghizistan

En tout cas tt le monde a tjrs joué le jeu pour l'instant, j'ai l'impression de faire partie de la grande famille des français

On est solidaires entre nous , on discute , on se partage des bons plans ...

Tout ce qu'on fait pas en France quoi

J'ai jamais autant aimé la France que depuis que je suis au Kirghizistan


On a donc fait le casting avec ma compatriote Agathe

Juste avant on a failli chanter la marseillaise pour se donner de l'entrain


C'était super cool, le projet a l'air vraiment lourd

C'est un film de Jeanne Herry autour de la Justice restaurative

Je savais pas ce que c'était je me suis renseigné un peu et franchement c'est intéressant

Au début j'ai cru que c'était une justice pour les restaurants mais rien à voir

Plutôt que la justice classique qu'on connait, qui fonctionne via la punition, celle ci, qui est en train de prendre de l'ampleur en France depuis quelques années via associations et autres acteurs du monde judiciaire, cherche à renouer du lien et à rendre justice via la communication entre auteurs et victimes de crimes

De ce que j'ai compris

Alors ça peut paraître un peu gnian gnian bisounours dit comme ça mais moi j'y crois

Ça peut être utile

Renouer la communication c'est la clé nan ?

Je vous invite à regarder ce que c'est ou bien je vous envoie le mail concernant le film ceux qui me demanderont car c'est mieux expliqué que moi

Toujours est il qu'on a fait de supers vidéos avec Agathe qui jouait très bien ma meuf un peu relou


J'ai fait ma vidéo de présentation en étant légèrement débraillé mais ce qui compte c'est la passion n'est ce pas

On a terminé un peu trop tard les vidéos pour que je parte faire la randonnée que j'avais prévu

Mes camarades d'école de commerce eux ont decampés, à la poursuite de leurs rêves et de nouveaux entretiens pour leur documentaire

Du coup j'ai plus ou moins rien fait de mon après midi et c'est là que le blues m'a attaqué de nouveau

J'ai recommencé à me demander si j'avais pas fait mon temps au Kirghizistan

Je vous cache pas j'ai même demandé à ma grande soeur aKa ma gestionnaire/comptable/conseillère/directrice si mon vol retour qu'on avait pris ensemble était modifiable

Franchement ras le bol de galérer seul j'ai envie de m'ennuyer de nouveau à vos côtés

Ma conseillère m'a exprimée son désaccord

Elle m'a proposé de bouger en Ouzbékistan histoire de voir autre chose et de me réchauffer un peu

J'y songeais déjà, j'y songe encore, on verra

Je sais pas si c'est tant le froid qui commence à me peser ici que le fait d'être seul

Je me pose la question

C'est sûr j'aime avoir des moments seuls, je le savais déjà, mais ptet pas un mois complet en fait 🧐

En tout cas , je suis prompt , dès que je suis inactif, et seul, à déprimer un peu

Si je suis seul j'ai l'impression qu'il faut que je fasse des choses en permanence auquel cas contraire ça me va pas

Bref

On verra ça


Durant l'après midi j'ai tt de même changé de guest house

On passe donc à la 2ème auberge de l'étude comparative :


Je suis parti chez Jamilya Guest House

Plus excentré mais plus coquet

Jardin joli et dont on sent qu'on en prend soin

La maîtresse des lieux Zina parle français et est très serviable

Je m'installe et je commence à bader sévère

J'essaye d'appeler Nabil et Yassine mais les deux sont injoignables

L'un est occupé à s'ennuyer au taff et rêve de quitter la BNP Paribas et l'autre essaye de devenir millionnaire sur internet grâce aux NFT

J'apercois dans le jardin de l'auberge un petit chiot et un chat qui me mettent un peu de baume au coeur avant de décamper



Zina et moi, le chiot, le chat (saurez vous le retrouver sur cette photo ? Niveau: Médium), le chiot encore, le chiot et moi


Ce qui me rend d'autant plus tristounet c'est mon hésitation

Je ne sais pas ce que je fais dans les prochains jours

Bah alors il est où Younes décision ferme là??

Les belges de bishkek m'avaient suggéré un guide, pour faire une randonnée sympa apparemment

Mais le guide en question je l'ai eu via WhatsApp et je le sens pas

J'ai l'impression d'être de la viande touristique pour lui je déteste

Je l'ai rencontré sur Karakhol pour me faire une meilleure idée, c'était mieux mais c'était pas encore ça

Y a un truc qui me va pas

C'est comme quand je suis arrivé à Karakhol la veille

Je sors du bus et 5 conducteurs de taxi m'ont sauté dessus

La3zizou calmez vous laissez moi atterrir

Ils voulaient tous m'emmener je savais même pas encore où je voulais aller

Du coup ils me proposaient tous des adresses

J'avais vraiment l'impression d'être un pigeon qu'on essaye d'appâter

J'ai choisi tranquillement mon auberge sur internet et j'ai demandé le prix pour y aller

Un boug m'a dit 200 soms

Oui c'est deux euros

Mais j'ai senti qu'on essayait de m'entuber

J'ai dit " ok merci mais j'vais marcher "

Le boug a soufflé et m'a dit 150 soms

Déjà je t'emmerde pq tu souffle j'ai rien demander moi

Et ensuite je comptais vraiment marcher, c'était à 2km, ça m'allait très bien; j'ai dit nan nan c'est bon

Et là son voisin m'a dit "ok je t'emmène pour 100 soms j'arrive reste la"

J'ai même pas fait exprès mais j'ai eu limpression d'avoir les talents de maman en négociation

Je comptais marcher mais vu comment j'ai l'impression d'avoir gagner cette nego je vais prendre ce taxi avec plaisir

Par la suite j'ai appris que chaque course en ville coûte 100 soms c'est le prix basique

Le premier taxi avait donc bien essayé de me l'a mettre à l'envers

Et j'eume po

Le mec qui m'a emmené m'a proposé sur le chemin environ 40 activités à faire sur karakhol en me précisant bien à chaque fois que je pouvais l'appeler, pour la modique somme de nanani nanana

Ça paraissait sympa sa démarche mais ça l'était pas tant que ça en même temps

Toujours cette espèce de syndrome du touriste-pigeon qu'on veut faire raquer et ça commençait à m'ennuyer fortement


Du coup j'hésitais sur quoi répondre à la proposition de randonnée du guide

Dieu a entendu mes hésitations et il m'a envoyé un vieux colon Suisse

Pourtant les Suisses ont pas eu d'empire colonial non ?

Mais c'est un peu l'effet que m'a fait Gérard

Il rentrait d'un trek avec un guide kirghize quand je l'ai rencontré dans la salle commune de l'auberge

Gérard a 75 ans et ça fait 30 ans qu'il vient chaque année au Kirghiztan

Il me dit que son guide est devenu son super ami

Zerma

Il a rien confirmé lui

Il est parti s'enfermer dans sa chambre comme si il en pouvait plus de Gérard

Factuellement Gérard est super sympa et

moi j'étais heureux de croiser quelqu'un avec qui partager mon indécision

On a échangé et il m'a donné des infos

Il connaît bien le pays, tu m'étonnes après trente ans ici

Du coup selon lui je pouvais tout à fait faire 2 jours sur 3 de la randonnée juste par moi même, y a juste un chemin à suivre

Ah bah voilà !

Il me semblait bien que je sentais un truc louche

J'ai pas besoin d'un guide pour aller tout droit moi

C'est quoi cette histoire

On va avancer et toutes les demi heures il va me dire "on continue, c'est tout droit"

No thank you

Bref les conseils de Gérard le colon m'ont été précieux

Je me suis décidé, j'ai envoyé un message ferme de refus au guide et j'ai gagné 2 points



Le soir je suis parti manger seul dans un resto de la ville

Une sorte de kebab de luxe

C'était pas mal mais j'ai encore fait le gros et je savais que je risquais d'en faire les frais demain

Souvent c'est plus fort que moi je suis gourmand

J'ai mangé en regardant family business saison 3 sur mon téléphone

J'ai adoré les scènes avec Louise Coldefy, qui joue clémentine

C'est vraiment la révélation de la série pour moi

Je suis rentré toujours un peu morose, et j'ai fini la série au lit avant de m'endormir



Visiblement je suis pas le seul à avoir kiffé Louise Coldefy vu le nombre d'articles sur elle, et mon repas
13
13
Publié le 20 octobre 2021

C'est reparti

Ce matin je suis deter

Ça fait deux jours que je suis en petite forme aujourd'hui c'est la remontada

Gérard a proposé la veille de m'emmener à Aksu en voiture avec son meilleur ami Kirghize

De là je pourrais partir seul en randonnée dans la montagne

J'en ai pour 4/5h de marche pour atteindre Altyn Arachan, une sorte de station thermale en haut de la montagne

La perspective d'un bain chaud naturel en arrivant en haut me réjouit



Avant de partir on fait un bête de petit déjeuner dans la maison de Zina

Gérard et son guide étant des amis de la maison plus que des clients après 30 ans, ils ont des privilèges et ils m'incrustent avec eux

On se retrouve à manger non pas dans la guest house mais dans la house même

Yaourt et confiture de framboise maison; j'etais au maximum pour commencer cette journée

Et je fais maintenant parti du grand club secret de l'Amicale des Retraités au Kirghizistan (l'ARK)


On part donc et je suis déterminé

Gérard sur la route me raconte un peu sa vie

Pour le coup le mec a vraiment fait énormément de voyages

À la fois je l'aime bien à la fois je peux pas m'empêcher de lui trouver des airs de colons

Il est tout le temps sûr de lui

Il parle en vérité général et j'ai tjrs du mal avec ceux qui parlent en vérité général

Et les Kirghizes sont paresseux par ci

Et y a de plus en plus de burka au Kirghizistan

Et c'est à cause de ceci que tout est comme ça

Et moi je sais tout la vie n'a plus de secrets pour moi

Il a un côté un peu comme ça

À un moment il me dit que y a bcp de divorces ici à cause des mariages forcés

Je lui répond qu'en Suisse y a bcp de divorces aussi pourtant personne a forcé personne

On a continué le trajet en silence



Gérard qui m'explique la vie

Lol en vérité il est sympa Gérard il me donne plein de bon tips et ma remarque sur les divorcés en Suisse l'a fait rire

Il me dépose sur la route d'Altyn Arachan et poursuit sa route avec son copain vers les bains thermales de aksuu

Il me donne sa carte

C'est un ancien prof en Suisse pour les riches étudiants étrangers

Il a vraiment l'air d'avoir une vie remplie de ce qu'il m'a raconté

Une prochaine fois je vous fait la vie de Gérard, là j'ai envie de finir d'écrire cette journée


On m'a donc déposé sur la route d'Altyn Arachan

Moi je commence à monter et je me sens en forme

Il fait beau, on est tôt le matin ,et je suis actif

Si tout va bien d'ici peu j'aurais fait un bon effort récompensé par un bon bain chaud naturel

Je constate que j'ai effectivement déconné au restaurant d'hier

Sur le chemin j'alterne marche et petites siestes au soleil quand les coliques me reprennent

En montant je me dis que maman tu kifferais, c'est le genre de marche et de temps que tu aimes

Faudra revenir tous ensemble en été peut être



La route sur laquelle on m'a déposé, moi de bonne humeur au début de la rando, et les premiers kms du trek

C'est agréable tout se passe bien

J'avais clairement pas besoin d'un guide pr aller tout droit

J'ai économisé de l'argent et du bon temps seul

Je suis de bonne humeur

Je m'entraîne à faire des cris féroces au cas où je croise un ours

Au trois quart du chemin je croise pas un ours mais une backpackeuse néerlandaise qui descend d'Altyn Arachan

On s'arrête un peu pour discuter

Elle a l'air cool, on sympathise

Elle voyage seule

Visiblement Dieu m'a entendu une fois de plus car après 10 minutes de discussion elle me propose de voyager un peu ensemble quand je serai redescendu de là haut

Moi qui étais indécis sur les jours à venir, je vois ça comme une aubaine

Elle a un plan précis d'endroits à visiter et j'en ai assez d'être seul

J'accepte de bon coeur

On se dit au revoir, on se retrouvera probablement le lendemain à l'auberge où elle crèche

Je poursuis ma montée

Mes pas croustillent sur la neige, ce qui me fait penser aux croustillons à 4,50 à Noël devant la Fnac à Rouen

Je crois qu'il faut vraiment que je rentre


À un moment j'aperçois un panneau au loin

Le dernier que j'ai croisé indiquait 7km avant l'arrivée

Et j'ai pas l'impression d'avoir bcp marché depuis

J'imagine donc qu'il reste 3.5 km

Et pourtant

Surprise

J'approche et...

Le panneau indique 1km !

Magnifique

Je suis en train de battre un record de randonneur je crois

Je dois être à 3h de marche là et je suis bientôt arrivé alors que c'est sensé être une randonnée de 4h30

Punaise voilà là je me retrouve!

Je savais bien que j'étais pas le dernier de la classe en sport

Je suis tellement excité que je décide de compter les 1000 pas qui me séparent de l'arrivée

Je me dis au pire y en aura 1200, tous mes pas ne faisant pas un mètre

...

J'en ai fait 3488 !!

Wsh c'est quoi ce panneau mensonger

Promis au retour je le taggue je rétablis la vérité

Y avait bien 3,5 km restant

C'est pas bien de mentir comme ça à des gens fatigués

Une fois arrivé en haut j'admire la vallée enchantée

Le ciel s'est un peu couvert donc c'est pas heja le top mais le lendemain matin c'était plein soleil je peux vous dire que ça envoie

Je vous mets les photos de la vallée aux différents moments pour que vous puissiez vous rendre compte que la light, ça fait tout,

Comme disent les photographes




La vallée d'Altyn Arachan le jour de mon arrivée, moi content d'arriver, la vallée le lendemain lors de mon départ sous ciel bleu

Bon j'arrive dans le village donc, et c'est clairement ambiance walking dead

Au cas où j'avais pas encore compris tout me rappelle que je suis hors saison

Y a pas un bruit

Les portes grincent

On entend que le bruit du vent qui s'engouffre entre les arbres

On est en plein jour mais je commence à avoir peur

Je suis content de pas arriver de nuit

Je tape à a peu près toutes les portes du village, c'est à dire 4, en criant des salam et des hey hasardeux

Je commence à me demander si finalement l'intérêt du guide qui guide tout droit c'est pas d'avoir les clés d'une de ces baraques

Ça y est je me souviens maintenant ...

Il m'avait parlé d'un truc comme ça...

Que toutes les guest house étaient fermés en ce moment ...

J'ai cru que c'était encore une technique d'attrape pigeon moi ça ...

J'allais commencer à envisager une nuit sur le perron quand arrivé à la dernière maison je croise un barbu qui porte du bois

Je l'aide, car c'est ce qu'il faut faire quand on croise un barbu qui porte du bois, et on entre dans sa guest house

Y a 3 hommes dont un guide

On se présente on se salue on discute un peu

Le guide est surpris que je sois monté ici tout seul

Il me demande comment j'ai fait

Je suis allé tout droit je réponds

Waou! s'exclame t il

Visiblement il en revient pas qu'un touri-geon soit capable d'aller tout droit

(Contraction de touriste-pigeon, c'est de moi)

Je veux pas trop me la raconter non plus en plus moi on m'a promis un bain bien chaud pas trois hommes dans une guest house dont un guide époustouflé donc je demande où sont les bains

Le barbu, maître des lieux, me montre un bain intérieur

Le bassin sent mauvais mais ma famille m'apprendra plus tard via un call WhatsApp que c'est le souffre nanani que c'est très bon nanana

Ok mais ça sent mauvais

Et moi je veux un bain extérieur donc je remercie et je vais demander au guide qui parle anglais pour me faire comprendre car avec le barbu dont je n'ai plus le prénom on y arrive pas

Il me renseigne, à 30 min de marche y a un bain naturel extérieur apparemment

Il m'explique comment y aller et je file tant que j'ai l'énergie


Je finis par atteindre un petit bassin

L'homme a façonné comme une espèce de toit en forme de crapaud au dessus d'une coupole d'eau

C'est un peu ridicule

On dirait une piscine pour enfant

M'enfin je suis arrivé jusqu'ici c'est pas pour faire la fine bouche

Je me mets tt nu tt seul dans la forêt, ce qui me fait beaucoup rigoler , et je jump dans l'eau verdâtre

Wallaye billaye c'est même pas très chaud !!

Je m'amuse bcp car je trouve ça cocasse, mais franchement j'vais pas trainer

Le haut est chaud le bas du bassin plutôt tiède froid

Et flemme de m'asseoir sur les algues vertes qui couvrent la pierre

Je me demande quelles sont les nouvelles maladies que je suis entrain d'attraper



Moi préparant un mauvais coup, l'eau verdâtre, une position inconfortable c juste pour la caméra, moi très excité, la vue, sorti

Je finis par sortir, je m'habille je rentre rapidement et je me pose auprès du feu et des hommes qui préparent le déjeuner

Le guide me demande si c'était bien je lui dis que c'était cool, sans plus

Il m'explique qu'il est là avec deux japonaises, et c'est pour elles qu'il prépare le repas

Je demande si je peux manger avec eux, moyennant ce qu'il faut, et il m'explique qu'il faut demander à ses clientes, quelles sont très timides car japonaises etc ....

Ok ok sahbi je respecte

Mais bon la salle à manger est au pied de mon lit donc va bien falloir qu'on se croise avec tes clientes, timides ou pas

Je me pose dans le lit et un peu plus tard les japonaises arrivent

Semble t il que le guide avait peur pour rien ou bien il voulait garder ses copines pour lui tout seul car elles se révèlent très loquaces

On discute on discute et on finit par parler du bain extérieur qu'elles ont fait plus tôt dans la journée

Elles elles ont adorés

Ça m'étonne car elles paraissent douillettes

Je le fais savoir

Et...

Qu'elle ne fut pas ma surprise

D'apprendre

Que 10 mètres après le bassin pour enfants dans lequel je me suis baigné, il y avait le bassin pour adulte super stylé super chaud et super instagramable

Elles me montrent leurs photos

Effectivement je suis passé à côté du main event

Ça les fait bien rire

Le guide me dit qu'il comprend du coup pourquoi je n'étais pas si enthousiaste en rentrant du bain

Chakal fallait bien m'expliquer aussi

J'ai pas le courage d'y retourner

Tant pis j'ai vu les photos ça me suffit

Je commence à me dire que je me suis fait arnaquer

J'ai fait 4h de marche et j'ai pas encore eu mon bain chaud naturel super agréable

Je me décide donc pour aller tester celui qui pue le souffre

Je reviens 30 minutes plus tard, penaud

Une fois de plus le guide est surpris de ma rapidité

Je dévoile mon secret:

Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'eau

C'était vraiment trop chaud

Je vous jure !!

Ça me brûlait

Faut croire que je résiste ni au chaud ni au froid

Je suis un peu déçu d'être une chochotte

Mais j'ai essayé à maintes reprises impossible

J'avais l'impression d'essayer de rentrer dans une bouilloire

Ça fait rire les japonaises de nouveau

Décidément soit elles me prennent pour un bouffon soit j'ai la côte

Apparemment elles sont habitués à ces sources d'eau chaude, y en a bcp au Japon

Je me dis que je finirais bien par prendre ma revanche sur la vie quand mon corps sera moins sensible à la chaleur d'ici 30 ans inshallah et je vais m'installer dans mon lit

Je commence à grelotter bizarrement

Je crois que c'est les maladies préhistoriques du bassin pour enfant qui commencent à faire leur effet

Cette journée avait pourtant si bien commencé




Les japonaises prenant en photo un chiot qui pose. Ces princesses sont montés en jeep avec leurs valises etc. C'est de la triche

Ici non plus y a pas de réseau mais j'ai anticipé

J'ai télécharger des livres sur mon téléphone cette fois ci, qui ne m'a pas encore lâché

Ce soir je suis donc plongé dans la lecture de Anna Karerine de Tolstoï

J'aime bien

Je m'attendais à un truc super compliqué avec Tolstoï, ça fait peur comme nom, mais en fait c'est encore une histoire de love très simple à comprendre

Décidemment

Ça passionne tout le monde l'amour

Je lis avec attention ça parle de mariage et de choix et de passion alors j'espère choper des tips pour être meilleur

Je screenshot mes pages préférées et je m'endors



Je vous en mets pas trop non plus y a bcp de screenshots qui l'a lu on en parle ??