Te quiero Barcelona

Redécouvrir Gaudi, les quartiers du Born, Gòtic, comtempler les oeuvres de Miró, goûter aux tapas, filer à Stiges en passant par la Colonia Guell...
Octobre 2019
5 jours
1

Départ de Rennes le jeudi matin sur un vol Vueling parfaitement à l'heure. L'aéroport de Rennes a l'avantage de ses petits aéroports qui permettent un gain de temps appréciable par rapport aux grands aéroports comme CDG ou autres. Par contre à noter : salles d'embarquement spartiates, prévoir le petit café croissant avant de passer les contrôles de sécurité car de l'autre côté il n'y a rien à part des distributeurs basiques..... Seul bémol : le parking est cher (67 € pour 5 jours et non réservable si on s'y prend moins de 30 jours avant le vol.... Petite escapade de dernière minute = incertitude sur le parking et tarif le plus élevé. Pas top ! Par contre c'est ultra pratique pour nous ces vols directs Rennes Barcelone !

Nous avons atterri en avance ! Vol tranquille, un petit sandwich/thé à bord pour tromper mon appétit frustré de petit déjeuner !

Nous avons pris l'option Métro pour rejoindre le centre ville car c'est inclus dans la carte de transport achetée en ligne et récupérée dans les distributeurs de billets du métro. Ligne 9 au Terminal 1. Pratique mais peut-être pas plus rapide que le FlyBus qui dessert directement les places d'Espanya et de Catalunya. Dans notre cas c'était bien puisque nous allions tout d'abord dans le quartier de Sants. Cartes de transport en commun achetée en ligne (petite réduction) et récupérées très simplement aux bornes d'achat de tickets avec le code reçu par mail. Ces cartes permettent tous les transports dans la ville y compris le trajet aéroport, ce qui n'est pas le cas des cartes de 10 voyages T10 (le voyage retour vers l'aéroport avec ce type de carte oblige à acheter un ticket spécial (4€ environ) pour pouvoir sortir du métro ! Testé car Jef a perdu le dernier jour sa carte 5 jours...). J'ai acheté nos cartes sur ce site https://www.holabarcelona.com/tickets/hola-bcn-barcelona-travel-card C'est le seul qui permet de récupérer ses cartes dans les distributeurs de tickets. Les autres sites nécessitent d'aller à un comptoir d'agence, moins pratique à mon avis.

Le ciel se dégage sur les Pyrénées 

Nous avons déjeuné sur une petite place près de "chez nous" en attendant de déposer nos valises et de partir à la (re)découverte de Barcelone ! Bon Menu del dia à 9€90 entrée, plat, dessert ou café et bière ! Le tout pour le prix d'une malheureuse bière en Norvège l'été dernier ! Le budget de ce voyage sera plus raisonnable ! Resto agréable : La Noria sur la Plaça d'Osca.

2

Quelques minutes de métro plus loin nous voilà à pied d'oeuvre station Jaume 1 (à prononcer Tchomé primer, ou quelque chose comme ça...). D'ailleurs puisque nous sommes dans la prononciation, moi c'est Urquinaona qui m'a troublée pendant une journée, du coup j'ai décidé de l'appeler Quinoa... Mais j'ai fini par réussir à le prononcer !

A nous les rues, ruelles et venelles de ces quartiers si typiques. A la recherche de nos souvenirs d'il y a 8 ans déjà ! Il faut s'y perdre pour capter la lumière, les coins et recoins et les instantanés de vie de ces quartiers à la fois si touristiques et si authentiques.

Au fil des rues  

Pour finir, après l'avoir contournée dans tous les sens, nous sommes entrés visiter la Cathédrale. Visite très intéressante : Le choeur, la Crypte, les chapelles latérales, et la visite des toits avec une vue 360° sur toute la ville. Petit ascenseur pour 8 personnes, clautrophobes s'abstenir ! J'ai adoré la visite et la fin de la visite dans le cloitre avec les palmiers et les oies ! 13 oies comme 13 ans l'âge de Santa Eulalia au moment de son martyr. La sérénité et la luminosité de ce petit jardin après l'obscurité de la cathédrale sont un vrai bonheur. Visite 7euros payés sur place car pas réservé à l'avance (très peu d'attente). Audioguide pas génial, surtout le mien qui est tombé en panne de batterie !)

Catedral Santa Eulalia

Il est l'heure de retrouver Paul. Rendez-vous était pris Plaça Urquinaona (Quinoa, vous vous souvenez ??). Mais qu'elle est grande cette place !!! Evidement il fut compliqué de s'y retrouver !! Merci Whasapp !

Direction El Chigre 1769 (suivre le lien pour en savoir plus) Catalan y Asturian Cider and Vermouth bar. Grandes tablées, accueil très sympa et assiettes de tapas délicieuses. Bon vins ! et pour finir un craquage des garçons à l'heure du dessert pour du poulpe grillé (aperçu dans l'assiette de nos voisines)

Et en plus la Cori n'est pas chère !! 
3

Au programme du jour la Sagrada Familia intérieur et extérieur ! Enfin ! Et la Casa Batlló, après la Casa Milà il y a 8 ans.

Les billets ont été pris en ligne cette fois-ci ! Et nous voilà au milieu de la foule à l'entrée de la Sagrada, côté façade de la nativité. La foule est vite oubliée dans l'immensité de cet édifice ! Et les audioguides sont bien ! Gaudi a dit " Pour qu'une oeuvre d'architecture soit belle, il faut que tous les éléments possèdent une justesse de situation, de dimensions, de formes et de couleurs" Dimensions !!! Formes !!! Couleurs !!! Les vitraux bleus côté nord et orangés côté ouest donnent effectivement des effets extraordinaires ! Ne pas oublier le musée tout à fait intéressant. Et si vous voulez une petite sculpture dans votre salon, il y a un bons choix de Sagrada miniatures dans la boutique 😂 ! Amusant de visiter cette cathédrale en chantier, lequel chantier va durer encore longtemps, 2026 normalement !!

Déjeuner Péruvien chez Lima Limón, (08025, Carrer del Rosselló, 361), ceviche délicieux. Petit endroit tout simple, pas cher et à l'accueil très sympathique. A l'écart des adresses touristiques du quartier de la Sagrada.

Une bonne petite marche à pied digestive et nous voilà la la Casa Batlló. Là encore cela valait le déplacement ! Billets pris en ligne aussi car beaucoup de monde. La Casa est très amusante à visiter. Elle fut construite par Gaudi entre 1904 et 1906 pour un industriel du textile. La cage d'escalier puit de lumière est vraiment incroyable ! Ne pas rater l'accès aux toits et à la terrasse où se dressent des cheminées tarabiscotées. Prendre absolument les audioguides qui sont en fait des smartguides à réalité augmentée, c'est fabuleux, les gens autour de nous disparaissent et nous voilà seule dans les pièces meublées et décorées !

Cada Battló 

Paul devant travailler une heure ou deux nous repartons en balade dans les rues. Un petit tour par le marché de la Boqueria pour les couleurs, un tour dans le Raval (déçus), la plaça Reial toujours aussi belle que dans mes souvenirs même si je ne suis pas la seule à vouloir l'admirer... et pour finir une pause Cava (nature pour M. et avec Limonade pour Mme) en terrasse chez Orio BCN Born, à deux pas de chez Paulo, Av. de Francesc Cambó, 23.

Boqueria, Raval et pause fraicheur chez Orio  

Pour le diner, nous avons pu avoir une table grace à notre barcelonais chez Casa Lolea, Carrer de Sant Pere Dès Alt. 43. De délicieux tapas, et très bonnes sangrias dans un décor original et chaleureux . Encore une adresse à garder. A réserver sinon.... pas de table ! Nous avons attaqué la première sangria à deux pris la seconde à 3 et continué à 4 avec Bénédicte qui est venu nous rejoindre.

Casa Lolea  
4

Bon et bien pour Paul et moi, c'est clair, nous ne sommes pas Miró ! Mais avant de découvrir cette réalité nous avons mis le cap sur la Barceloneta pour déjeuner d'une bonne paella ! En fait de paella nos plans ont changé et nous avons choisi La Bombeta, (Carrer de la Maquinista, 3) un vieux bistrot, avec ses vieux serveurs et la queue devant la porte pour y manger. Nous avons eu la chance d'arriver deux minutes avant le rush !! Cuisine simple et locale, pour nous : Croquetas, poisson, et tortillas con jamon ou con chorizo. Avis à ceux qui essaieront l'adresse, le café est vraiment très très fort... J'en ai souffert tout l'après-midi entre bouffées de chaleur, palpitations et montée de stress... Pas cool !

"Nous n'avons pas le wifi, parlez vous !" 

Bus + funiculaire et nous voilà à la Fondation Miró. Je n'avais pas voulu y aller la dernière fois, j'ai voulu rattraper mon éventuelle erreur de choix. Au moins maintenant je sais que je n'aime vraiment pas. J'en suis désolée ! Pas de regret néanmoins, je trouve qu'il est bien de se confronter à quelque chose qui ne satisfait pas nos sens et nos goûts. Je ne sais pas si le café trop fort du midi a gâché l'expérience, mais le fait est que je me suis trainée d'un banc à un autre et que seule la terrasse aux oliviers et le verre d'Agua con gas m'a satisfaite. Paul a su réfréner son envie de fuir et Jef a apprécié. Ahhh oui !!! Le bâtiment est superbe (construit par un ami de Miró émule de Le Corbusier) et les vues sur la ville tout autant. Allez !! J'avoue ! Deux ou trois sculptures ont su me plaire 😉

Passage par le Passeig de Gracia pour aller au Corte Ingles acheter nos souvenirs gourmands (Jamon, Sobresada etc... et se fournir en Cava pour l'apéro chez Paulo). Petit détour par un chapelier, Paul craque pour un beau chapeau ! L'adresse vaut le coup, il y a du choix ! Casa de barres Mil, Carrer de Fontanella, 20. Achat de souvenirs sympas aussi au Col·legi d'Arquitectes de Catalunya sur la place en face de la Cathédrale (Plaça Nova, 5). J'y ai trouvé, entre autre de jolis bijoux et la skyline de Barcelone en métal.

Apéro chez Paul et découverte de son bel appartement tout près du marché de Santa Catarina et de la Cathédrale. Diner tardif (à l'heure espagnole en fait) presque en face de chez lui La Casa de Mari i Rufo (Carrer de Freixures, 11). Amusant, agité, tenu par une famille surexcitée. Bon et sympa sauf au moment de l'addition quand on a voulu nous faire payer des desserts en plus !!! Bonne adresse mais léger sentiment de s'être fait avoir... Magnum de vin dont on nous dit que seuls les verres bus seront facturés... Sauf qu'en fait la bouteille a été facturée et à certainement dû être servie au verre le lendemain à ceux qui comme nous ont un peu attendu au bar et ont cru qu'on leur offrait un verre.... Bref....

Autour de chez Paul 
5

Et hop nous voilà en route pour le sud de Barcelone ! Direction la Colònia Güell au volant de notre voiture de location entre particuliers (Appli Getaround, 37 euros pour une journée avec la voiture dans un parking à proximité immédiate. Tout se fait à distance, la voiture est dévérouillée avec le smartphone). Située à Santa Coloma de Cervelló, il s'agit d'une cité ouvrière voulue par Güell. Remarquable en particulier pour son église construite par Gaudi et qui fut en quelque sorte son brouillon de la Sagrada Familia, et pour les visiteurs la possibilité de comprendre ses règles architectoniques (enfin pour ceux qui comprennent....). ça vaut le coup de visiter le petit musée du centre d'interprétation et la vidéo qui remet dans le contexte de l'époque. C'est là que s'achètent les billets pour visiter l'église (crypte). L'endroit vaut vraiment de détour, et la terrasse de café sur la petite place aux airs de ville mexicaine vaut bien quelques minutes pour y boire un café !

L'église ou Crypte


En route pour la côte et la ville de Sitges. Belle surprise que cette jolie ville balnéaire ! Je redoutais le style bétonné d'une bonne partie de la côte espagnole côté méditerranée mais la vieille ville autour de l'église et le front de mer sont vraiment charmants. Il faut partir le nez en l'air à la recherche des casas de los americanos demeures privées de catalans partis faire fortunes aux amériques (Cuba surtout) et revenus au pays riches ! Petite paella sympa en bord de mer chez El Rincon de Pepe, (Passeig de la Ribera, 36, 08870 Sitges) invité par Paulo. Bref une belle journée !

Sitges 
6

Encore quelques heures avant de reprendre notre avion pour Rennes.

Nous découvrons le quartier "boulot" de Paul (Poblenou) et déjeunons dans un très bon mexicain, La Taqueria (Carrer de Pujades, 172, bajos). Délicieux, ça vaut le coup d'aller jusque là-bas !

Il est temps de se balader encore un peu dans le vieux Barcelone, et de finir de refermer nos valises. En route pour l'aéroport où l'heure de retard de notre vol nous permettra quelques emplettes et dégustation ibériques ! Cet aéroport est un vrai centre commercial ! J'ai trouvé l'aimant décapsuleur bien kirch commandé par Alix !)