14
janv
P1: une rue de Kaohsiung  

Nous sommes parti de Kaohsiung vers Tainan, ce n’est pas très loin 40 km plus au nord. Nous devions prendre un tram puis avec un changement reprendre un autre Tram. On va finir par croire qu’on est très mauvais en transport en commun pourtant nous avons fait toute l’Asie du Sud Est sans aucun problème, mais depuis le départ (Voir ici l’article du départ en avion) on galère, alors qu’ici c’est super simple. On accuse donc Google map de nous induire en erreur 🤪 Bref... pour le 1er tram on devait rester dedans 1h, heureusement au bout de 20 min Emy demande où nous sommes sur la carte parce qu’elle en a marre. Et là (vous nous voyez venir :) ) surprise nous ne sommes pas du tout dans la bonne direction. Timothée était persuadé d’avoir pris le bon tram, puisque c’était la bonne gare, au bon horaire, sauf que ce n’était pas le bon tram :)

On descend à la prochaine station, on regarde rapidement sur Google map par où repartir, le chef de gare qui parle 2 mots (littéralement 2 mots) d’Anglais, nous fait comprendre que cette gare n’a pas de tram pour Tainan. Et il nous escorte jusqu’à la sortie, enlève son chapeau et sort de la gare avec nous pour nous emmener directement dans la bonne rue où nous devons aller. On l’avais trouvé sur Google map, nous lui avons dit mais il tenait vraiment à nous remettre dans le bon chemin, qu’est ce que j’aime cette sympathie gratuite chez eux.

De retour dans le bon tram, on reprend un autre train pour se remettre en direction vers Tainan et ce train repasse par la 1ère gare avec le chef sympa, nous n’avons pas du comprendre la 1ère fois alors.

On arrive finalement à bon port, à la découverte de Tainan pour 2 jours, et comme d’habitude on découvre le marché de nuit dès le 1er soir, et il est top parce que contrairement à ce que nous avons pu voir sur les 2 derniers (à savoir beaucoup de viande et de fruit de mer) ici on retrouve les grosses crêpes omelettes, les oeufs de caille, et les pancakes gaufres. On repartira sans la faim et pour à peine 10 € pour nous 6.

15
janv

Ce qui nous a fait venir à Tainan c’est l’envie de voir la maison arbre. Sur les photos nous trouvions ça très intriguant. En vrai c’est très très impressionnant.

Cette maison est située dans le quartier Anping à Tainan, c’est le quartier historique de cette ville. La bâtisse est là depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Au fil du temps, les arbres Banyan qui étaient autour ont étendus leurs racines jusqu’à rentrer complètement dans cette maison.

Les Banyan ce sont des arbres qui poussent très vite, et leurs racines passent partout, et c’est franchement très beau à voir.

Juste à côté de cette maison Arbre, ce trouve un autre bâtiment représentant l’histoire de l’écriture Chinoise, dommage qu’il y ai peu d’explications et qu’en Chinois. Il y a la possibilité de s’essayer à cette écriture si compliqué. Et même avec un plus gros pinceau, et le modèle juste au dessus de nous ce n’est pas si simple à reproduire.

Louna vous raconte sa visite:

C’était hyper impressionnant, on aurait dit qu’il y avait des centaines d’arbres alors que c’était seulement des énormes racines. Cet arbre se nomme le Banyan, il a la particularité de se propager partout. Et donc ici, il a réussi à pousser à travers le toit de la maison. Après on est allé près du bassin et on pu donner à manger aux poissons, ils étaient tous attroupés près de la barrière et deux oiseaux essayaient de les attraper. Au début de la visite, il y a deux maisons avec un musée de calligraphie et l’autre je crois que c’était sur la flotte de cette ancienne capitale mais on ne l’a pas visité. On a seulement été dans la salle avec la calligraphie, j’ai pas trop compris le but de cette exposition car tout était écrit en mandarin mais à la fin on a pu essayer d’écrire avec un pinceau quelques caractères, c’était assez drôle mais très compliqué, ça doit être très dur d’écrire avec ces « signes ».

On file ensuite dans les rues historiques de ce grand quartier. Nous sommes l’avant veille des vacances et nous y croisons beaucoup de groupes scolaires. Dans une semaine ils fêtent leur nouvel an Chinois et on pense qu’ils viennent ici pour leur sortie de fin d’année. Comme expliqué ici: ils sont tous en uniforme souvent rouge ou rose pour les filles et bleu pour les garçons 😊

Nous mangeons dans la rue, et Lili et Emy s’amusent sur une aire de détente derrière nous jusqu’à ce que 3-4 grands ados, viennent jouer avec elles à leur souffler des bulles de savon. Qu’est ce que j’aime ce pays et son non jugement. Ici les jeunes ne font pas la course aux marques pour être comme les autres, les petits vieux font leur Tai-Chi-Chuan (mouvement doux et lent) dans les parcs sans qu’aucun ado ne se moquent d’eux. Des ados se balancent sur une balançoire dans un parc d’enfant à la vue de d’autres collégiens, et personne ne se moque. On trouve beaucoup de situation très simple qui, si elles étaient faites en France, seraient mal vue ou moquées... .

Juste à côté des petites rues typiques, il y a le fort Zeelandia ça ne ressemble pas trop à l’idée que nous avons des forts, mais le site est sympa. Nous montons tout en haut où nous pouvons voir au loin la mer.

Et puis comme un peu toujours depuis que nous sommes en Asie, les filles sont prises en photo X fois par jour. Au départ elles étaient timides sur ce point, maintenant elles font leur cinéma et font leur pose entre grand écart, grimaces etc, elles s’amusent aussi à donner de faux prénoms qui ne veulent rien dire 🤪 comme moi c’est chaise et elle table. Ça les faits beaucoup rires, et les gens sont fans 😀

Article de Louna sur cette fin de journée :

Ensuite on est allé manger un pancake Taïwanais et une glace au taro, vanille, chocolat. Après on a visité le fort, c’était bien mais il n’y avait pas trop d’explications sauf en haut de la tour. C’était bien mais ça reste un fort donc c’est un peu le même système partout. J’ai largement préféré la visite du matin. En passant devant un temple on a croisé un personnage de la religion Taïwanaise (ça ressemble à un dragon-diable) il nous a proposé de faire des photos avec lui. Puis on est rentrés. Le soir on a voulu aller à un marché de nuit assez loin mais en arrivant sur place on s’est rendus compte que c’était ouvert que le week-end donc on est allé dans un très bon restaurant

.

Infos pratiques :

* Entrée à la maison arbre : 50 $ Twd par adulte

* Entrée du fort : 50 $ Twd par adulte


16
janv

En partant ce matin à pied de notre hôtel en direction d’un vieux quartier de Tainan, on apprécie les petits rien qui font les rues si sympa ici, on s’arrête également dans un petit marché local, et puis les décos pour le nouvel an chinois sont maintenant partout.

Dans cette rue (Shennong street) encore bien préservée et demi piétonne, on a l’impression que le temps s’arrête, c’est calme, joli, et très agréable.

Des petits cafés, des boutiques de souvenirs, des peintures de rues, et des lanternes partout.

Dans le même quartier un peu plus loin, nous avons visité un temple. Si vous suivez ce blog depuis notre début de l’Asie, vous avez remarqué qu’on ne visite pas trop souvent des temples ce n’est pas notre truc, mais Lili avait très envie d’en visiter un. Donc nous sommes rentrés dans celui ci bien fréquenté. Dans la cour derrière la 1ère partie du temple se trouvait un beau perroquet, finalement Lili aura passé plus de temps avec le perroquet qu’a regarder le temple. En sortant il y avait un Monsieur qui faisait la manche dehors à l’entrée, Emy a décidé de lui donner son sous qu’elle avait trouvé depuis 2-3 jours et qu’elle trimballait partout 😍. Cela représentait vraiment rien du tout financièrement parlant, mais elle était très fière de son action, et le Monsieur l’a très gentiment remercier.

Nous allons ensuite visiter un autre fort qui se trouve non loin du temple : Le fort Provintia. Là encore ça ne ressemble pas au fort que nous connaissons, les jardins extérieurs sont très sympa.

Nous rentrons ensuite à l’hôtel, demain nous remontons vers Taipei. Nous devions faire un dernier arrêt sur la côte Est avant de remonter à la capitale. Essentiellement pour découvrir le Sun Moon Lake, c’est un grand lac, le plus grand de Taiwan. Mais plusieurs personnes nous ont racontés que il n’avait rien à envier au lac d’Annecy par ex, et que surtout c’est très très touristique, d’un coté nous pouvons faire une belle balade en vélo au tour du lac, mais dès qu’on tourne la tête c’est rempli de building et de car qui arrivent sans arrêt. Donc nous n’avons pas voulu faire ce stop, et puis ... nous avons eu une super proposition pour le surlendemain donc on ne pouvais pas tout faire, nous avons donc facilement enlever Sun Moon Lake et choisi l’autre moment que l’on vous racontera dans le prochain article.

Infos pratiques :

* Entrée au fort : 50 $ Twd par adulte.

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.