🇳🇿 Le confinement en Nouvelle ZĂ©lande acte 1

5 semaines de confinement pour cause de covid

Nous savions avant de partir qu’avec une aventure de plus de 11 mois, nous aurions des surprises, des événements auxquels nous ne penserions pas, des choses imprévues. Mais alors ... être bloqués en Nouvelle-Zélande pendant 5 semaines sans avoir le droit de bouger à cause d’un virus ça ... nous étions loin de l’imaginer. Celui ci nous stop net dans notre découverte du monde. Nous passons de la bougeotte quotidienne que nous avions, au canapé d’un air bnb. Ce confinement marquera sans doute la fin de notre aventure, il nous restait 4 mois de voyage, ça non plus nous ne l’avions jamais envisagé.

Nino reviens sur nos 5 premières semaines de confinement Néo-Zélandais.

Le 21 mars dernier, nous étions en train de prendre le ferry pour rejoindre l'île du nord quand Jacinda Ardern (la première ministre) annonça le niveau 4 de l'épidémie dans les prochaines 48h (25 mars). Le niveau 4 signifie un confinement total (ici on dit Lockdown). Uniquement les trajets essentiels sont autorisés (aller dans les magasins alimentaires, station essence, travail). Pour les magasins alimentaires, il faut respecter un espace entre les clients de 2M, et on rentre 1 par 1. Les Kiwis (c’est le nom pour appeler un néo zélandais ici, même la 1ere ministres les appellent comme ça) sont très disciplinés et écoutent sérieusement les recommandations du gouvernement. Les caddies sont désinfectés dès qu’on les prends et quand on les rends. Pour le passage en caisse il y a des marques au sol tous les 2 mètres pour qu’on ne soit pas trop près les uns des autres, et tout type de paiement est autorisé.

Le sport seul est possible ou avec les personnes avec lesquelles on est confiné. Il faut faire attention à ne pas se blesser pour ne pas engorger les urgences, mais nous n’avons pas de limitation dans le temps pour sortir. Papa a un peu les boules parce que les forets sont remplies de circuit VTT qu’il aurai bien aimé faire.

En sortant du ferry nous nous sommes dirigés vers Wellington où nous avions réservé deux nuits dans une guest House. Il fallait vite trouver une maison airbnb pour le lendemain car sinon nous n’aurons plus de logement pour la suite car tous les hôtels ferment. En sortant du ferry nous avons été vite faire le plein de cahiers, courses, Livres, essence... Nous avons vu la plupart des magasins qui fermait avant même le confinement.

Toutes les personnes qui sont arrivées après le 15 mars doivent se mettent en auto isolement.

Nous avons trouvé une maison à Rotorua ( 5h de route de Wellington) pour 12 personnes. Une famille de six avait aussi besoin d'une maison et nous nous sommes donc retrouvés en confinement ensemble. Nous avons rencontré la famille grâce à un compte WhatsApp « Les familles en NZ » qui avait été créé quelques semaines avant pour s’échanger les bons plans de tourisme. Ils sont 6 comme nous: Loic, Sandrine, Axel, Célian, Lubin et Angèle. Ils sont partis le 8 février de la France pour 6 mois de voyage. Ils étaient vraiment gentils.

Nous pouvons sortir ensemble car nous étions dans la même bulle comme ils disent ici (confiné ensemble). Les Néo-Zélandais appelaient souvent les policiers quand ils nous voyaient si nombreux. Ici il y a un numéro de délation le 105, pour prévenir si nous voyons un comportement suspect d’une personne ou un groupe. Alors nous nous sommes fait arrêter huit fois par les policiers mais on leur expliquait qu’on habitait ensemble, ils comprenaient que nous étions dans la même bulle alors ils nous lassaient continuer notre balade quotidienne. L'autre famille faisait la nouvelle Zélande en camping car, donc on se faisait souvent arrêter car vu qu’il n’y avait pas le droit de voyager, avec un camping car c'est sur on ne passait pas inaperçu.

Notre maison comportait 5 chambres, 2 salles de bains, 3 toilettes, 2 salons, une cuisine, une salle à manger et un jardin avec terrasse.

Ici chaque midi une personne du gouvernement parlent de l'épidémie et de l'évolution des cas, l'âge du décès les maladies antérieures, la région... toutes les informations sont très détaillées. Grâce à ces informations précises ont c’est vite rendus compte que les personnes décédées étaient très âgés et pour la plupart malade avant d’avoir attrapé le covid.

Une journée commençait souvent (presque tous les jours) par un petit-déjeuner, des leçons, le déjeuner, puis marcher un peu ou faire du sport, le goûter, retourné jouer dehors et enfin le diner. (Des jeux collectifs, un triathlon dans la maison, jouer aux pauvres (c’est horrible comme idée !!) pour les filles, tatouage Maori, faire l’alphabet avec son corps) et beaucoup de bazar 😀

La ville de Rotorua est très connue grâce à ses remontées de soufre (une des 3 villes du monde à posséder de tels ressources) impressionnant ce qui provoquait des fumeroles dans toute la ville ( et aussi de fortes odeurs d’œuf pourrit) un énorme geyser nommé pohutu qui pouvait s'élever à 30 mètres de hauteur 20 fois par jour et aussi des sources d'eau chaudes sans oublié un célèbre village maoris.

Vu sur Rotorua 

Nous avons fait des balades autour du lac de Rotorua et du lac bleu

Nous prenons aussi le temps de faire des randos plus longues avec pique nique

Nous avons une grande forêt non loin de chez nous nommée Redwoods. Dans cette forêt il y a plein de chemins de VTT, nous y avons pique niquer 2 fois, sinon on y allait pour faire des balades

C’est la saison des coccinelles, il y en avait vraiment beaucoup 

Nous avons aussi fêté Pâques, c’était un petit jardin mais nous avons quand même perdu 4 oeufs en chocolat !!

Encore une balade dans la forêt de Redwood

Et puis le dernier jour, nous avons fait notre dernier pique nique tous les 12 avant de chacun reprendre sa route, parce que nous venons de faire 5 semaines en confinement en stade 4, mais maintenant nous passons en stade 3

Et nous avons créer un clip pour dire qu’on avait pas envie de rentrer de notre grand voyage, c’est sur l’air de « Casting » de Christophe Maé

merci Nino de ce reportage! très agréable à lire et qui me semble bien raconter votre vie de confinés!

j'espère que , si bien lancer , tu écriras la suite!!!!

à bientôt j'espère!!!

Nanny

Bonjour à vous tous!

Nous prenons le temps de lire régulièrement de vos nouvelles... et depuis 8 semaines nous parlons régulièrement de vous!

Le confinement c'est le lot de chacun... mais il est vrai que partir voyager et se retrouver bloqué... c'est sûrement rageant!

Mais on voit que vous avez trouvé de la compagnie!

Pour nous retour au travail lundi! Enfin juste moi car Antoine n'a pas encore l'autorisation seulement les 6ème et 5ème...

Bonne continuation et tout notre meilleur souvenir!

Amitié.

Chantal et Antoine COSNEAU

Poster un commentaire

Si vous ĂȘtes dĂ©jĂ  inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? DĂ©couvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.