17
janv

Dans le dernier article je vous disais que nous avions changé d’itinéraire pour cette fin de tour de l’île. Nous devions aller au Sun Moon lake mais nous avons eu l’opportunité d’être invité à un mariage aborigène. Donc le choix entre un endroit joli mais hyper touristique et passer un moment dans une famille minoritaire du pays était vite fait. Ce n’était pas le plus pratique pour y aller car c’est une ville que nous avons déjà fait au début du parcours et qui dit minorité dit reculer des villes. Mais nous avions tellement envie d’y aller que finalement les heures de train et bus ne nous importaient peu.

Nous sommes donc reparti vers Taipei, déjà parce que c’était la seule route possible et qu’en plus Timothée à de nouveau cassé une dent et qu’il fallait revoir un dentiste, et nous en avion trouvé un francophone à Taipei. J’en profite aussi pour aller chez une esthéticienne Française aussi installée à Taipei, et ça fait du bien 😀

Donc c’est reparti pour 5h de train...

18
janv

Après 4h de train et 2h de voiture nous voici dans la montagne de Qimei près d’Hualien. Nous avons eu l’occasion d’assister au mariage de Calaw et Nanu. 2 jeunes Taïwanais faisant partie d’une minorité aborigène. La population aborigène de Taiwan représente environ 2% de la population totale. Il y a 13 groupes d’aborigènes reconnus officiellement par le gouvernement. Le groupe que nous avons été voir était les « amis ». Les langues aborigènes peuvent être enseignées dans les écoles, et une chaîne de télé pour promouvoir la culture aborigène à été lancée en 2005. Calaw est d’ailleurs réalisateur pour cette chaîne TV, et est très impliqué dans sa culture aborigène.


La veille du mariage, une cérémonie appelée Mikimad, est une cérémonie où le jeune marié se retrouve en famille avec ses oncles/tantes/parents.. (appelé Faki) et ils vont lui rappeler l’importance du mariage, avec les promesses, les responsabilités, comment s’occuper correctement de sa femme et de sa future famille, comment gérer l’argent, et les relations entre les 2 familles.

Le jour du mariage, il y a le mariage à l’église le matin, puis ensuite un repas. Nous, nous arriverons qu’a 15h30 ou la fête aborigène à lieu.

Les mariés arrivent bien fatigués (ce sont des longues journées bien arrosées 😀 ) en jogging, la famille proche verres à la main, les attendent déjà dans la salle de la maison familiale. Nous qui nous soucions d’arriver à un mariage en jean’s et basket de rando, nous avons été rapidement rassurés en voyant leur style. Finalement cela ressemble à nos journées du lendemain de mariage mais ici le jour même après la cérémonie officielle.

Je ne suis pas sur que la famille ai été au courant que nous venions, la barrière de la langue n’arrange pas les choses, mais rapidement des jeunes amis de Calaw parlant anglais entament la conversation.

Nous sommes rapidement invités à danser avec eux. Un espèce de mouvement de pied avec un appui fort du pied droit, des chants hyper envoûtants (c’était top ça) et c’est parti pour des tours à bien rire. Ils ont été vraiment super sympa de nous intégrer dans leur moment de fête. Un monsieur de la famille de Calaw, nous invite à rester manger avec eux, ce n’était pas forcement prévu pour nous pour ne pas les déranger, mais il insiste, donc c’est avec plaisir que nous partageons le repas avec eux.

C’était très différent de chez nous, ils dansaient, puis en 15 min les jeunes ont installés des tables, mis les plats dessus et hop à table.

La famille de Calaw est très croyante, donc avant le repas la maman, a prié au micro, dans un grand silence, et une fois fini tout le monde c’est assis là où ils le souhaitaient. Quand je pense à nos préparations de mariage où nous nous cassons la tête pour les plans de table 😀 ici tout est bien plus simple.

Une bonne heure après tout le monde a fini le repas et c’est de nouveau la fête avec des beaux chants en tournant en rond tous ensemble. Nous passons le repas avec le Mr qui nous a invité, c’est sympa parce qu’il à très envie de communiquer même si il ne parlait pas un mot d’anglais donc nous nous sommes essayés au langage des signes 😀. Il nous explique qu’il faut bien manger parce qu’après ça donne des forces pour danser longtemps et que la fête n’est pas finie. Que le poisson qui est à table c’est eux qui l’ont pêché. Des moments sympa, même si, nous sommes un peu frustrés de ne pas pouvoir communiquer plus pour en apprendre encore davantage sur leur vie.

Les filles ont trouvés un petit copain qui passe la soirée avec elles, Tony du haut de ses 8 ans parle déjà un peu anglais.

Ce fut vraiment un bon moment passé avec eux, ils ont été adorables de nous accueillir, de nous offrir leur repas. Nous en gardons un excellent souvenir.

19
janv

Dès le lendemain matin du mariage, on reprend la route puis les 4h de train direction Taipei pour prendre notre avion mardi matin.

Nous avions repéré une librairie Française, nous y allons pour voir si ils n’auraient pas ce qu’il faut pour renouveler notre stock de cahier d'exercice pour l’école des enfants. Rien de bien concluant pour ces livres là, ils ont surtout des livres destinés aux Taïwanais qui souhaiteraient apprendre le Français. Par contre ça été un réel plaisir pour les filles de revoir des livres d’enfants en Français, et très frustrant de ne rien pouvoir acheter.

Nous avons perdu notre CB, donc nous allons jumeler l’envoie de la nouvelle CB avec un livre scolaire pour Nino et Lili, que nous aimerions bien recevoir pour l’Australie, car on se dit qu’avec les voyages en camping car le temps de route pourrait être occupé par les devoirs.

Librairie Le pigeonnier  
20
janv

Nous avions prévu d’aller faire une source chaude avant de partir, mais ... c’est fermé le lundi et nous l’avons remarqué que la veille !! Donc changement de plan, nous allons donc voir le parc Yelhiu tout au nord de Taiwan. Ce n’est pas très compliqué pour y aller, un bus nous y emmène direct depuis Taipei. C’est long surtout avec les trajets que nous avons fait les 2 jours précédents, mais on n’a rien sans rien 😀

C’est un lieu hyper touristique, mais tellement original que nous avions envie de le voir de nos propres yeux et pas uniquement sur les blogs. Le vent c’est amusé à sculptés les roches de façons très particulières. La plus connue et celle que nous voyons sur toutes les pubs pour ce parc est la « Queen’s head » la tête de la reine. Elle est fragile car menace de tombé tellement sa base est fine. Heureusement dans ce parc il y a des « gardes » qui sifflent à chaque incivilité des visiteurs.

Le long de mer fait environ 1,7 km où l’on retrouve toute sorte de sculpture de roche. bon ça caille un peu mais la balade est sympa.

Timothée ira grimper sur la montagne un peu plus loin avec Lili et Emy pendant que nous faisons la queue pour prendre la fameuse photo de la Queen’s head. C’était d’ailleurs très marrant car nous, nous ne voulions que la roche en photo, alors que tous les chinois autour ce qui les intéressent c’est de prendre leur 12 000 photos selfies. Ils n’ont pas bien compris pourquoi personne de nous 3 n’allaient sur la photo 😀 .

Infos pratiques :

* Bus 1815 : 1h30-2h de trajet un peu moins de 100$ Twd

* entrée parc Yehliu : 80$ adulte et 40$ enfant.

Voilà Taiwan c’est fini pour nous, nous sommes partagés entre l’envie de découvrir un autre pays et l’envie (pour moi surtout) de rester ici 😀

Très bel article ! Ce mariage devait être bien sympathique ! Bon, Céline ça fait loin pour les visites ! 😉

c'est toujours magnifique! !

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.