🇩đŸ‡ș 7 jours au Red Center

A la découverte du désert Australien
1
28
janv

L’arrivée en Australie à été un peu compliquée, Nino à été malade en avion, puis a passé son mardi au lit.

Nous avions prévu de rester 3 jours à Darwin pour aller visiter le parc national, mais a cause d’un petit souci d’organisation avec les horaires d’avion qui ne correspondaient pas du tout aux horaires de location du camping car, nous avons du rester qu’une journée à Darwin. Nous avions choisi un hôtel près de l’aéroport, mais alors ... complètement paumé. Nous étions dans une zone plutôt industrielle avec que des magasins de voitures, garages ...heureusement il y avait un subway à 2Km ce qui nous a permis de manger, car l’Australie ce n’est pas l’Asie et on ne trouve pas un petit bouiboui pour manger pas cher à tous les coins de rue. Le centre de vacance était quasi vide, avec une piscine mais même pas de réception ce qui était assez dérangeant du fait que nous avions besoin d’eux pour réserver un taxi pour le lendemain matin. Nous devons partir à 4h30 pour prendre un vol interne pour Alice Spring. Uber fonctionne à Darwin mais pas d’Uber pour 6 et pas à 4h30 non plus, notre ligne téléphonique ne fonctionnant pas, Timothée est aller chercher les seuls résidants du centre de vacance pour qu’il appel pour nous une société de taxi. A priori c’est bon ;)

Mardi matin on arrive donc à Alice Spring en plein centre de l’Australie, il fait chaud 35 ° et cette fois c’est moi (Céline) qui est malade, dès le réveil à 4h30 Timothée est un poil malade, moi beaucoup plus. Je passe la journée au lit, pendant les autres font des allez retour entre le lit pour récupérer des 2 dernières nuits bien pourries et le supermarché. Cela fait bien 4 mois que nous n’avons pas vu un tel étalage de fruits et légumes, Timothée à l’impression d’être à Noël et de découvrir plein de cadeau, ça nous manquait.


Infos pratiques:

* taxi aéroport vers le centre d’Alice Spring pour 6 : 63$

* vol Darwin Alice springs pris à la dernière minute pour 6 : 1100 €

* centre de vacance : voir ici


29
janv

Tout le monde va mieux, on part assez tôt (8h) pour récupérer le camping car, puis on file faire les courses, ça nous prendra bien 2h. La prochaine fois on divise les équipes en 2, une au camping car pendant que l’autre ira faire les courses. On prend la route pour se rapprocher au plus de notre 1ère étape Uluru. La route bien que très monotone parce que c’est quasi toujours le même paysage est magnifique. Le contraste entre le bleu du ciel et le rouge de la terre est tellement beau. On commence à comprendre qu’on ne croisera pas grand monde ces prochains jours. Les quelques voitures, camions, 4x4 que nous croisons font d’ailleurs un petit signe de la main à chaque voiture croisées, histoire de se rassurer et se dire que nous ne sommes pas seul.

Nous nous arrêtons à une station essence pour acheter de l’eau et des filets à mouche parce que les seuls arrêts que nous avons fait avant, nous avons déjà pu remarquer le nombre incalculable de mouches. C’est impressionnant et très galère. Elles se posent partout, nez, bouche ... le filet nous semblait primordiale.

A la sortie de cette station service nous rencontrons Petr qui nous demande si nous pouvons l’emmener un peu plus loin (au mieux à Curtins). Nous acceptons, encore un peu malade de la veille, ça m’arrange bien de me coucher dans le fond du camping car. Timothée discute bien avec lui, il apprend qu’il est guide dans les parcs ici depuis 3 mois. Il nous propose de s’arrêter à un premier point de vue où nous voyons un immense lac de sel. Une belle photo et c’est reparti.

Un nouvel arrêt à Curtins là ou nous devions le déposer avant de rejoindre notre camp gratuit du soir, pour nous faire voir plein d’oiseau.

Entre temps Petr avait contacté son chef pour savoir si il accepterai qu’on dorme dans leur jardin à Yulara. Le chef accepte. Nous emmenons donc Petr avec nous jusque chez lui. C’est vraiment une superbe occasion car il fait très chaud et nous aurons donc accès à l’électricité et donc la clim. Et puis le camp où il dort avec les autres guides est à seulement 30 min de l’entrée du parc d’Uluru, c’est vraiment top. Nous passons une très bonne 1ère nuit dans notre nouvelle maison tout près d’une ferme à dromadaire.

Merci Petr et Outback tour service  


Infos pratiques :

* Location camping car; Motorhome Republic pour le comparateur de prix, puis Apollo pour le camping car 870€ pour 1 semaine complète.

* filet à mouche :8 $ Aus dans la station service 10 $ dans le parc Uluru.

* 1ère nuit : Free camp chez Petr: voir ici


30
janv

Petr, nous avais conseillé d’être à Uluru pour le lever du soleil, mais ... trop dur pour tout le monde de se lever à 5h45.

Mais nous essayons de lever le camp tôt pour éviter les grosses chaleurs qui arrivent très vite. Nous partons à 7h30. Grâce à l’emplacement proposé par Petr nous sommes très près de l’entrée du Parc où se trouve Uluru ( moins de 30min).

On règle l’entrée, le billet est valable 3 jours et c’est le même pour les monts Olgas que nous ferons demain.

Pour cette découverte d’Uluru nous avons 2 choix possible une petite rando de 2-3 km et le tour complet du Rocher ce qui fait 10km environ.

Nous avons choisi de faire la grande, c’est la 1ère grande rando depuis un moment, ont veux en profiter.

Uluru est aussi beau de près que de loin. C’est immense, calme ( nous sommes quasi tout seul et nous avons du croiser qu’au grand maxi une dizaine de personne.) et tellement impressionnant.

Ce qui est étonnant c’est qu’en très peu de temps, entre les nuages et le soleil la couleur orange de la pierre varie, c’est vraiment très beau.

Au bout de 3 km Lili et Emy sont vraiment fatiguées et ne font que de râler. C’est trop long, elles ont trop chauds, le chemin est toujours pareil ...

on essaye de les motiver mais ... rien n’y fait elles râlent vraiment trop. Je (Céline) décide de rebrousser chemin avec elles et Timothée continue avec Louna et Nino.

Je crois que le réveil trop tôt n’a pas aider non plus à ce qu’elles soient en pleines formes.

Je suis un peu déçue de ne pas pouvoir continuer cette rando dans un lieu aussi magnifique.

Nino vous raconte brièvement la fin de la rando:

« Maman est partie à environ 3 km du début car les filles en avaient marre.Après nous avons continué la randonné qui faisait 10 km.La randonnée contournait le cailloux Uluru qui était immense.Il y avait beaucoup de mouche, a un moment nous avons vu un bout du cailloux qui était tombé donc cela faisait plein de gros morceaux de roche.A un moment nous avons vu un trou d'eau remplit de têtard.La randonnée fut plate et sans difficulté (sauf la chaleur) nous parvenons à finit le tour du caillou en moins de 2 heures ».

Nous pique niquons juste en face d’Uluru, c’est beau ...

Dans la journée c’est vraiment difficile de sortir du camping car à cause des mouches. Il y en a partout, tout le temps et en grande grande quantité ! Même avec un filet à mouche c’est très agaçant. Le problème c’est que dans le camping car il fait très rapidement très très chaud.

Emy décide d’enfermer les mouches dans son chapeau pour les emmener plus loin et joue au taxi 

L’après midi nous allons au centre culturel des aborigènes. C’est un endroit gratuit pas loin de l’entrée du parc. On comprend un peu mieux l’histoire de ce lieu. Dans ce musée il y a également 2 boutiques d’art aborigène, et un petit magasin souvenir avec de l’eau à .... 9,80$ ( soit 6€ environ!) les 1,5 L wahou!!! Ce prix juste énorme vous fera rapidement sortir de cette boutique.

Pour la soirée, nous retournons au camp de Petr car son boss accepte que nous prenions la place, l’électricité et l’eau cette nuit encore. C’est vraiment top de leur part.

Infos pratiques :

* entrée Uluru : 65$ pour une famille de 4.

* camp: gratuit chez Petr

31
janv

On lève le camp un peu plus tôt ce matin direction, les monts Olga ( Où Kata Tjuta). Ils se trouvent à une trentaine de Km d’Uluru. Il y a 36 dômes, et le plus grand somment (le mont Olga) culmine à 1070m. La rando valley of the Winds walk fait 7,4 km nous décidons de partir dans le sens contraire de la rando et de se rendre au dernier point de vue qui s’annonce être le plus joli : Karingana Lookout, cela fait quand même 5,4km. Contrairement à hier, ça se passe bien pour les filles. Ont a joué sur le mental 😀 on a dit que c’était moins long ( nous n’avons pas dit que ca serai bien sur plus dur) et que oui il faisait chaud etc ... mais que si leur cerveau/ pensée était plus fort que la chaleur ca irai tout seul. Et bien ça a plutôt bien fonctionné.

La rando est difficile, il faut grimper sur des rochers, le terrain est rarement plat, mais qu’est ce que c’est beau. Il fait vraiment chaud ce matin d’ailleurs la rando est fermée à partir de 11h parce qu’il fait plus de 36°.

On fait une pause grignotage en haut du point de vue que nous avons atteint non sans difficulté mais vraiment dans la bonne humeur et c’était une rando bien sympa.

Nous restons ensuite sur le Parking pour le repas du midi. Encore trop de mouche pour manger dehors.

L’après midi, Nino et Timothée, vont faire une autre petite balade de 2Km pour un autre point de vue de ces monts Olga. Pendant ce temps les filles bien fatiguées du matin font leurs devoirs et dessinent.

Nous reprenons la route après avoir fait les 1ères vidanges du camping car. La pluie arrive, ce qui nous offre un bel arc en ciel complet au dessus du désert.

Nous trouvons notre 1er free camp ( Stationnement gratuit sans WC et Électricité) nous sommes seuls en début de soirée et rejoint par 2 véhicules par la suite. C’est beau et calme, c’est quand même la belle vie le camping car.


Infos pratiques

*entrée mont Olga : même ticket que celui d’Uluru la veille.

*free camp : voir ici

*application pour trouver des free camps : Campermater, ioverlander, wiki camper.


1
fév

Nous partons plus tôt encore vers 7h pour faire les 90 km qui sépare le camp de la prochaine rando au King canyon.

King canyon se trouve à l’extrémité de la chaîne de montagne George Gill Range environ 300 km au nord d’ULuru. Il y a 2 randos possible: une de 4 km aller retour. Et une autre de 6 km plus difficile. Nous décidons de faire celle de 6 km. Au tout début de la promenade le chemin est difficile, d’ailleurs il s’appel la montée des infarctus. Cela monte très dur, pour nous emmener en haut du canyon. Emy râle un peu, c’est vrai que c’est difficile. Il fait un peu moins chaud ce matin avec un peu plus de vent. Nous croisons quasi personne qu’est ce que c’est agréable. Une fois la montée difficile faite, le reste de la rando est très sympa, le terrain n’est pas plat du tout ce qui rend la chose un peu plus ludique pour les enfants, sauter de cailloux en cailloux les éclatent bien. De grands escaliers permettent de passer d’un canyon à l’autre. C’est magnifique, difficile à décrire, je vous laisse regarder les photos pour vous faire une idée ☺️

En fin de journée Timothée se lance dans la petite rando de 4Km. Je reste au camping car avec Emy qui est malade et à vomi toute l’après midi.

En venant au King Canyon, nous avions reperé un coin tranquille pour dormir. Il était indiqué comme free camp sur 1 de mes 3 applications. Nous nous y rendons de nuit, les chevaux sauvages sont sur le terrain. On les entends passer près du camping car la nuit. Au matin nous voyons un panneau couché par terre où il était noté que le c’était interdit de stationner là : oup’s !!.

Nous serons bien tranquille puisqu’une seule voiture est passée de notre arrivée à 6h du matin.


Infos pratiques:

*essence à Yulara 2,17 $ le litre

*entrée King Canyon : Gratuit

* free camp :voir ici


2
fév

Nous avions vu une petite randonnée après King canyon. Nous y retournons donc ce matin. Kathleen Spring walk. Elle ne fait que 2 km, elle est vraiment toute simple par rapport à ce que nous avons fait ces derniers jours. Et cela conviens bien parce qu’Emy est encore un peu fiévreuse, mais décide quand même de la faire.

La rando nous emmène à un point d’eau ou ensuite il faut faire demi tour. Le point d’eau est sacré, la légende dit qu’il y a un serpent arc en ciel qui est responsable des lieux. Les aborigènes connaissent depuis la nuit des temps l’existence de ce trou d’eau, il ne faut pas nager dedans au risque d’énerver le serpent et qu’il n’y ai plus d’eau.

Je ne suis pas sur que cette rando soit indispensable dans le coin, mais si le temps ne vous presse pas elle est agréable à faire.

Le reste de la journée se passe sur la route car nous n’avons pas le droit de prendre la route la plus courte entre la partie ou nous sommes et celle ou nous voulons aller ensuite, il faut obligatoirement un 4x4, et un permis payant supplémentaire.

Il nous faut donc retourner à Alice Springs pour ensuite reprendre une nouvelle boucle.

On est dimanche mais les supermarchés sont ouverts, ça tombe bien nous refaisons le plein d’eau (ici l’eau est à 3$ les 10 L alors que près de King Canyon c’était 20$ les 10 L !!), et le plein de fruit/Légumes.


Infos pratiques :

* essence à Alice springs: 1,57$ le litre

* entrée Kathleen spring : gratuit

* Free camp : voir ici

3
fév

Ce matin nous partons tard vers 9h30. Il fait bien plus frais environ 24° et la nuit dans le camping car a été bien plus agréable. Nous allons vers Ellery Creek. Petit point de vue à quelques centaines de mètre du parking. C’est très beau, l’eau annoncée glaciale finalement est correcte, mais franchement vu sa couleur marron ça ne donne pas trop envie de se baigner, et puis les wagons de mouches sont encore présents donc le mieux est de bouger.

Timothée et Nino vont faire la rando de 3 km. Ils y verront leur 1er Kangourou.

Pour ce midi, nous arrivons pour la 1ère fois à manger dehors, on est un peu embêté par les mouches mais ça reste gérable.

L’endroit est tranquille on y reste faire la sieste. Nous reprenons la route pour quelques petits 7-8km pour le prochain stop. Serpentine Creek, petite balade de 2,2Km. Il a plu la veille et la route est bien boueuse à quelques endroits, cela ne nous empêche pas d’aller au bout, et c’est encore une fois très très beau. Cette combinaison du ciel bleu avec le rouge de la roche et le blanc/vert des arbres c’est franchement splendide.

Il est possible de faire une boucle un peu plus longue en montant au sommet de la montagne d’à coté (1,2 km de plus). Timothée monte seul pendant que les enfants en bas essayent d’avoir le plus possible de mouches sur eux 🤪.

Après ces 2 balades du jour, on part chercher notre camp du soir. Nous en avons repéré un qui annonce un peu de réseau 3G, en effet depuis que nous sommes en plein désert et bien ... pas de réseau du tout. Alors pour l’intoxiquée que je suis, cela m’oblige une petite cure de désintox ma foi tout à fait gérable, le souci c’est que nous ne pouvons rien prévoir pour la suite du voyage où rien n’avais été prévu.

Manque de bol, arrivé au spot pas de réseau. Heureusement la vue est géniale, la plus belle vue de camp que nous avons eu depuis le début.

Timothée commence à faire un feu en espérant faire reculer un peu les mouches. Autant dire que ça a beaucoup plus à Lili, Emy et Nino. Ils sont sortis noirs de leur recherche de bois et mise au feu, mais ils se sont éclatés.

L’idée pour éloigner les mouches fonctionne un peu, si on est très près du feu (on sens bon le barbecue :) )

Un petit couché de soleil sur la montagne et hop tout le monde au lit.


Infos pratiques :

* Ellery Creek : gratuit

* Serpentine Creek : gratuit

* free camp :voir ici


4
fév

Aujourd’hui c’est notre dernier jour dans le désert Australien. Le réveil se fait un peu plus tard, nous n’avons pas beaucoup de rando à faire aujourd’hui alors on prend le temps. on file un peu plus dans la boucle pour aller vers Ochre Pits. C’est une rando de 8 km. Au tout début c’est très beau, la pierre est avec beaucoup de nuances, c’est joli. Par contre le chemin est pas top, ce sont que des cailloux, on a l’impression de marcher dans une carrière de cailloux.

Ma cheville me faisant mal depuis 2-3 jours, je décide de rentrer au bout de 2Km avec Lili et Emy. Les 3 autres continuent pour finir la randonnée, qui n’est pas une boucle, mais un aller/retour. Ils sont revenus pas forcément satisfait de cette rando. Comme d’habitude trop de mouche, le plus beau c’est en haut du plateau et la descente ne vaux pas forcément le coup.

Nous mangeons sur place pour le midi. Avant de poursuivre la boucle vers Glen Helen, une petite rivière/mare. L’endroit est joli mais l’eau est vraiment marron et basse. Nous ne sommes pas restés trop longtemps l’endroit n’a pas trop plus (à personne).


On rejoint ensuite notre dernier campement du désert. Encore une belle vue, et nous sommes que 2 véhicules et vu la place on est pas près de s’entendre

Bel article ! Très intéressant ! Les mouches ça doit être très ch.... ! Belles rencontres aussi ça c'est top !

On attend la suite ! 😍😙

Merci pour cet article

Les photos sont vraiment chouettes je regrette déjà d'avoir modifié notre parcours ....

Pas trop court 8 jours en CC ?

Profitez bien de la suite

Eh oui après discution et hésitation au lieu d'un grand trip red center Brisbane on va faire Brisbane Sydney puis vol jusqu'à perth et boucle de 4 semaines dans l'ouest

On verra d'autres paysages ...

C
couillet charles

Hello,

Je serai en Nouvelle Zélande du 29 Février au 13 Mars pour le travail (dans l’île sud prêt de Blenheim) Vous seriez pas dans le coin par hasard?

Yoren veut déjà que j'emmène quelque chose pour Emy.


La biz

E
Eve Vacquié

Décidément je trouve cet endroit magnifique.... Pas assez de végétation à mon goût mais j'adore

Poster un commentaire

Si vous ĂȘtes dĂ©jĂ  inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? DĂ©couvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.