Carnet de voyage

Parenthèse aux antipodes

13 étapes
34 commentaires
55 abonnés
Dernière étape postée il y a 4 jours
L'histoire de ce voyage a débuté le 3 février 2018 après la lecture d'un article dans ouest-France et la question "et nous, on ne pourrait pas faire ça ? “. Le lendemain soir la décision était prise..
Janvier 2019
180 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 12 novembre 2018
Des listes à cocher, des guides à éplucher, des cartes à parcourir, des essais de sac :on est déjà partis depuis 6 mois !

Mars : pré-demande de congé sabbatique à nos employeurs, achat de nombreux guides

Avril - Mai : définition de l'itinéraire, affinage du budget pays par pays, lecture approfondie des guides, ébauches des itinéraires dans chacun des pays

Juin - Juillet : demandes officielles pour le congé, nouveaux passeports, permis de conduire internationaux, premiers vaccins, validations officielles de notre congé sabbatique, optimisation des dates pour le billet tour du monde.

Août : achat des billets tour du monde depuis Ouessant

Septembre - Octobre : on s'équipe et on liste ce qu'il faut qu'on emmène, ce qu'il faut qu'on achète, ce qu'il nous reste à faire. Des listes, des listes, ... Quelques réservations de logement (Hong-Kong, Christchurch, Honolulu, San Francisco) et des réservation de voiture. Lecture de blogs et relecture des guides.

Novembre - Décembre : Tests de sac, encore quelques vaccins, quelques visas, préparation trousse de secours / médicaments, demande de dollars, les "au revoir".

Voilà, on est prêts !

2
2
Publié le 13 novembre 2018
On ne peut pas être perpétuellement sérieux, il faut vivre, au moins une fois, intensément. (I. Autissier) 

Et bien nous y voilà à CDG pour le grand départ ! Les "au revoir" ont été nombreux et chaleureux depuis début décembre et les derniers se sont passés sur le quai de la gare ce midi. Cela nous a assuré un départ dans le bon sens...

Les messages affluent depuis ce matin pour nous souhaiter un bon voyage. C'est assez émouvant. On ne pensait pas être aussi "populaires".

À bientot pour des nouvelles d'Asie

3
3
Publié le 25 novembre 2018

3 journées bien intenses passées ici. La 1ère entre Kowloon (notre camp de base) et Hong-Kong island, la 2ème à Macao et aujourd'hui à nouveau hk island et quartier Mongkok.

Honk-Kong island que l'on rejoint en bateau depuis Kowloon

Un temps gris, sans pluie, environ 20°. Trop brumeux pour monter au Victoria peak, mais cool pour parcourir les différents quartiers.


Macau, son centre et ses nombreux touristes

Les poissons dans leur sac, les tortues en veux-tu, en voilà, et les oiseaux en cage, ce n'est pas forcément notre tasse de thé, mais on a fait nos touristes en suivant le guide...

Marché aux poissons, marché aux fleurs,marché aux oiseaux.

Et puis on a mangé, et plutôt très bien...

Des fruits de mer, des nouilles sautées, des dim sum (cuisine vapeur), ramen (soupe japonaise), porc frit citron sésame, sponge cake et on en passe !

Notre escapade à Hong Kong se termine. Demain, direction le Cambodge.

4
4
Publié le 13 janvier 2019

Beau, émouvant, touchant. Superbe accueil et plein de sourires. On repart d'ici avec plein d'images dans la tête. La suite du périple au Vietnam dès ce soir. Boarding pour Da Nang proche.

Lever de soleil sur Angkor Wat

Le petit tour qu'ils appellent ça ! Tuk-tuk à 4h30 pour aller faire le lever de soleil sur Angkor Wat, puis Phnom Bakheng, le Bayon, Ta Keo, Ta Prohm, Banteay Kdei, Sras Srang et Prasat Kravan pour finir rincés à 15h00. Entre la chaleur et les marches à gravir, nous étions contents d'avoir des pauses Tuk-tuk entre 2 temples... Lieu gigantesque, du monde, mais pas tant que ça vu la taille du site, des temples magnifiques et tout cela en pleine nature ! Une bien belle journée.

On est neanmoins obligés de déplorer la trop grande présence d'enfants mendiants en vendant des cartes postales et vivants en famille dans des campements pire qu'insalubres. Une réalité difficilement acceptable qui nous a bien remués.

Deuxième moment fort du séjour à Siem Reap : une excursion au Tonlé Sap et à kompong khleang, un village en partie flottant. Le Tonlé Sap est un lac qui se remplit à la saison des pluies avec le trop plein du Mekong et qui est le garde-manger du Cambodge pour le poisson et le riz.

Nous avons trouvé une sorte d'asso qui redistribue les bénéfices des tours qu'elle organise dans le village principalement à l'école de ce village. Grâce à eux nous avons pu toucher du doigt la difficulté de la vie du village (et notamment visiter l'école) , mais aussi effectuer une belle balade en bateau sur le lac. Un peu dur de voir ce niveau de pauvreté... On n'en sort pas indemne.

Et puis pour vous faire saliver, car on en connaît quelques un qui adorent ça autant que nous, le moment gourmet/gourmand avec la Bayon pastry (qui forme des jeunes filles défavorisées à la patisserie), le sticky rice qui s'achète en bord de route (cuit sur le grill dans des bambous), le fish amok delicieux dégusté avant le spectacle Phare (voir plus loin), le gâteau chocolat et poivre Kampot du Marum (restaurant d'insertion de jeunes par la cuisine) et plein d'autres choses... En revanche, le marché n'est pas forcément des plus appétissant pour nous, habitués que nous sommes aux frigos pour la viande et le poisson.

Et un petit supplément cirque cambodgien avec l'ONG Phare ponleu selpak. Humour, musique live et numéros impressionnants. Une very good soirée !

5
5
Publié le 19 janvier 2019

Nous sommes arrivés par une douce soirée à Hoi An, nous posons nos affaires et partons dans la vieille ville qui tient ses promesses, que c est joli, les maisons jaunes et ses lampions multicolores qui illuminent ses rues...une ambiance douce et agréable se dégage de ses ruelles.

Lampions présents partout ici...

Nous sommes impatients de voir cet endroit de jour, mais pour l heure nous nous installons dans un café qui fait aussi une petite restauration et découvrons les spécialités du coin, white roses ( raviolis à la crevette) et cao lau ( un bol de nouilles épaisses cuites avec des pousses de soja, des herbes...) l endroit est charmant et vend du café délicieux.

White Roses et Cau Lau et au gré d une balade au bord de la rivière des pâtes qui sèchent...

Le lendemain nous découvrons la vieille ville de jour, il fait beau et chaud, nous prenons un pass qui nous permettra de visiter différentes maisons traditionnelles ainsi que des temples. L'influence chinoise est visible dans l architecture des constructions, un magnifique pont japonais fait le lien entre deux rues. La très belle ossature bois des maisons est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Nous pouvons dire que ce fut un vrai coup de coeur que cette charmante ville.

Temples ,le pont japonais , et maisons typiques

De nuit où tout est différent...il est très agréable de s'y promener...

Boutiques et rivière...

N0us sommes partis à la découverte de la plage de An Bang en vélo depuis notre hôtel qui le prête gratuitement. Il faut un peu de pratique pour déambuler à deux roues parmis les scooters mais ce fut bien agréable. Nous rejoignons la plage et un bain s'impose dans la mer de chine méridionale. Nous poursuivons notre découverte dans le village de Tra Que, où l agriculture bio prend toute la place ...c est reposant de voir toute ces cultures. Nous souhaitons manger dans un endroit recommandé, Tra Que Garden. Des voyageurs mangent leurs préparations qu'ils ont réalisé lors d un cours...nous tentons et malgré que la personne qui fasse à manger soit absente pour le moment nous sommes reçus et mangeons de délicieux mets...et croisons la route d une famille qui comme nous voyage autour du monde ...c est sympathique.

Plage et jardin...

Nous avons également découvert un photographe REHAHN qui vit maintenant à Hoi An, il possède deux galeries et musée où sont exposés ces magnifiques photos. Une belle découverte. Nous vous conseillons de découvrir son travail.

Des portraits qui racontent une histoire, un lien...

La suite à Hué, que nous allons rejoindre en train.

6
6
Publié le 21 janvier 2019

Nous sommes arrivés Jeudi 17/01 après un petit trajet en train depuis Da Nang. Dommage qu'il pleuvait car le paysage était bien joli.

De la pluie en abondance pour notre arrivée, mais cela s'est bien calmé ensuite ce qui nous a permis de faire les balades prévues.


Vue intérieure et extérieure du train

La cité impériale. Visite très agréable car pas grand monde sur le créneau 11h-14h.

Une journée de déambulation dans la ville et au bord de la rivière des parfums pour le 2ème jour.

Des restos, comme tous les jours ici, et bar bien sympathique pour finir la soirée.

Et puis la pagode de Thien Mu et les tombeaux impériaux (Minh Mang et Khai Djnh). Un coup de cœur pour Minh Mang : calme et en pleine nature.

Eh bien voilà. Nous allons quitter Hué et monter vers le nord, destination ninh binh et ce que l'on appelle Ha long terrestre. Voyage de 11h00 en train de nuit. On vous raconte cela au prochain épisode.

Sinon, le Vietnam a battu la Jordanie aux penalties en 8ème de finale de la coupe d'asie... C'était hier soir et ils avaient l'air heureux !

7
7
Publié le 30 janvier 2019
Embarcadère de Tam Coc, surnommée baie d'Halong terrestre

Pour rejoindre Tam Coc nous avons pris un train de nuit en couchette depuis Hué, nouvelle aventure ! Après une petite nuit nous sommes arrivés dans ce village paisible au petit matin. Nous arrivons à l hôtel et par chance notre chambre est disponible, c est avec joie que nous posons nos affaires. Nous partons ensuite à la découverte du village. La nature nous appelle c est beau ! Tam Coc est entouré de pains de sucre et bordé d eau, et de futures rizières, elles sont en préparation. Nous ne les verrons pas, mais nous les imaginons.

C est aussi l endroit où une des spécialités culinaire est la chèvre, elle est en brochette sur une des photos, c est Michel qui la goûta ! Nous partagerons tous les deux, la fondue, dit le hot pot, délicieux, et nous avons vraiment appris à bien la manger. Chaque ingrédient à une durée de cuisson et un ordre, cela tenait à cœur à la restauratrice de nous faire partager la bonne façon de l apprécier. Nous nous sentons bien ici. Nous aurons deux endroits pour faire nos repas et petites pauses dans le village. Délicieux le jus de noix de coco !


Train de nuit, vues de l'hotel et petits plats

Au gré de nos ballades... Nature...

Marcher pour mieux découvrir, au loin des hommes et des femmes cultivent les rizières et portent le chapeau conique

Le lendemain nous décidons de faire la ballade avec un batelier au travers de la baie d Ha Long terrestre. Les bateliers, des femmes et des hommes rament de manière traditionnelle, avec les pieds et les bras, en alternant. Ils sont associés en coopérative pour proposer ces ballades. C est tout tranquille, le soleil brille et on se dit que nous avons de la chance de pouvoir faire cela en dehors de la haute saison. Nous traversons des grottes au fil de l'eau et longeons les futures rizières.

Bateliers sur la baie d Ha Long terrestre

Petite ballade en vélo, visite de la pagode Bich Dong, qui nous a fait découvrir caché au bout d un escalier, un petit endroit verdoyant, tout calme, une sorte de petit oasis.

Plus sportif, nous avons monté 450 marches afin de gravir le pain de sucre nommé Hang Mua et qui offre une vue magnifique sur les paysages.

Nous reprenons le sport depuis le début de notre périple, tranquilles que nous étions dans notre vie de citadins.

Nous quittons Tam Coc émus, tant par les paysages que par l'accueil que nous avons reçu. Un petit cadeau de notre hôte le jour de notre départ, fait main et des "au revoir" chaleureux nous accompagnent dans la suite de nos aventures.


Beauté et douceur
8

Après la version terrestre pendant 3 jours, nous voilà sur la fameuse baie d'Halong, rêve de nombreux voyageurs, et de nous deux, il faut le dire. Nous avons choisi de l'attaquer par le sud, c'est-à-dire par Cat Ba et la baie de Lan Ha, pour essayer d'échapper autant que possible au flux touristique.

Balades dans la petite ville de Cat Ba et ses alentours

Météo propice prévue pour le dimanche. On réserve notre journée pour naviguer dans les 2 baies, y faire du kayak, nager dans ce décor magnifique, buller sur une plage avec les singes (monkeys island) et traverser un village flottant.

Dimanche magique...

Temps magnifique pour un mois de Janvier, vu que c'est l'hiver aussi ici. Mais pas le même que par chez nous

Dernier jour ici et quelques extras pour un anniversaire exotique.

9
9
Publié le 9 février 2019

Premier point de vue...au cœur du quartier des 36 corporations

Divers moyens de transports se croisent...

Nous avons pris un bus depuis Cat Ba island pour rejoindre Hanoï, un petit oubli dans notre homestay (chambre chez l habitant) me (Solenne) fera faire de la moto... En anglais il faut expliquer au chauffeur que nous avons besoin de repasser à la chambre et là une moto attend à la sortie du bus... Hop c est parti, la pochette est bien dans la chambre et l'aller retour se passe bien. Le trajet en bus se déroule très bien, il est très simple de voyager au Vietnam que ce soit en train ou en bus. Nous serons déposés à proximité du notre prochain hôtel. Nous sommes logés juste à côté du lac, dans une impasse. Nous sommes bien accueillis comme à chaque fois, avec un thé. C'est un petit hôtel où il y a peu de chambres et au calme, ce qui pour Hanoï est cool, nous avons bien choisi...

Nous allons beaucoup, beaucoup marcher dans la ville qui est à la fois, fourmillante par sa circulation (il faut être vif pour traverser une rue) et ses klaxons permanents, et à la fois tranquille par la sérénité de ses habitants.

De rue en rue nous découvrons, notamment, la Cathédrale, le mausolée d Ho Chi Min, l'opéra et le temple de la littérature.

Les photos ci dessous illustrent nos déambulations... Nous assisterons à une représentation de marionnettes sur l'eau (muppets on the water !) qui illustre la vie quotidienne des pêcheurs, des agriculteurs qui cultivent le riz et des traditions avec des musiciens traditionnels.


Déambulations et théâtre sur l eau

Déambulations dans la ville et préparatifs de la fête du Tet, nouvel an chinois, dans le nord du Vietnam. On s'offre des branches de pêcher à fleur rose, à l'approche du nouvel an. La vie est dans la rue au Vietnam et partout à Hanoï...Les vendeurs ambulants arpentent les rues chargés de leurs victuailles. Une voie de chemin de fer traverse la ville, si près des maisons... Marcher, ici, est une expérience de voyage. Nous irons visiter le dernier jour, où nous ferons une journée plus tranquille avant notre départ, le musée de la femme vietnamienne duquel on ressort émus...

Et puis des mets tous aussi bons les uns que les autres, nems à la crevette, nems frais à la mangue, crevette à la noix de coco, infusion cannelle gingembre et glace au thé matcha... Délices...

Le voyage est dans l assiette !
10
10
Publié le 10 février 2019

Nous y revoilà pour une nuit en transit entre 2 continents. Le périple en Asie, dont on se souviendra de l'accueil partout chaleureux, se finit là où il a commencé.

Vue depuis la terrasse du Harlan's...

Alors pour finir en beauté, apéro en hauteur.

Et selfie de rigueur

Et demain 11h00 d'avion. Direction Auckland !!!

11

Nous y voilà donc, sur cette terre aux antipodes.

À peine débarqués, récupération de notre véhicule, découverte de la conduite à gauche, achat de la tente et provisions pour aller se poser au calme, digérer le décalage horaire et les 11h00 d'avion (nous avons adoré survoler l'Australie en visionnant le concert de Nick Cave. Ça nous a occupé 2h.

Direction Port Waikato, 100 km au sud ouest d'Auckland, à l'embouchure de la rivière qui a donné le nom à la région et au village. Les premiers contacts que nous avons sont chaleureux et très souriants.

Coucher de soleil sur la mer de Tasman

Et pour être paisible, l'endroit l'est. Premier bain et coucher de soleil sur la mer de Tasman.

Plage de sable noir et dunes sur plusieurs kilomètres

Balade dans les environs

Havre de paix perdu au milieu de nulle part. Avec de la bonne bière en sus...

Puis direction Hamilton, petite ville et virée à Darglan, à priori très connu des surfeur (un des plus beau break de gauche paraît-il...)

Mer plutôt calme le jour de notre passage

À partir de maintenant, le supplément "dégustation" risque de n'avoir plus beaucoup de sens. On va s'abstenir de prendre des photos de barbecues, de pâtes à toutes les sauces et de sandwiches. N'empêche que la première grillade de bœuf après 1 mois d'abstinence et les petites côtes d'agneau d'hier soir nous ont fait bien plaisir.

Et puis il y a de bonnes bières (plein de micro brasseries) et beaucoup de vin à goûter... Alors peut-être y aura-t-il quelques étiquettes à prendre en photo.

Et sur la route pour la prochaine étape, petit détour par Matamata où à été tourné le seigneur des anneaux (enfin une partie... )

Près du village des hobbits,
12

Rotorua est une région géothermique, odeur de soufre, lacs, forêt et traditions Maoris dépeignent l atmosphère de cette ville.

Grâce au guide des Frogs, nous allons découvrir des lacs magnifiques, aux eaux transparentes, au coeur d une nature respectée. Nous ne pouvons nous empêcher d espèrer pour l avenir de notre planète.

Nous décidons de visiter le village Whakarewarewa qui est un village thermal habité par une population Maori dont l'âme a été orgée au fil des siècles par cet environnement de fumeroles et de bouillonnement.

Les habitants expliquent leurs modes de vie dans cet atmosphère geothermale et propose un petit spectacle traditionnel. Touristique, mais émouvant que d'entendre ces chants et voir ces danses de l autre bout du monde.

Village de Whakarewarewa

Un bon bain dans de si beaux lacs on veut bien les même partout!

Lac, plage cachée...

On vous disait plus haut que ROTORUA est aussi renommée pour sa très belle forêt, Redwood Whakarewarewa forest, elle possède d immmenses sequoias rouges nous déambulons au calme...les yeux sont émerveillés tant par la beauté de ces arbres que par la propreté des lieux.

Forêt grandiose

Et puis nous découvrons aussi les supermarchés Néo Zélandais, où retrouvons une base intéressante pour cuisiner au camping. Les campings, holiday park, sont bien équipés, toujours avec une grande cuisine équipée, conviviale, où nous pouvons nous installer et des barbecues! Et comme le beau temps est au rendez-vous on en profite bien.


Nous prendrons ensuite la route pour TAUPO connue également pour son lac.

Nous ferons de belles ballades dans le coin, notamment un site magnifique qui donne accès à un parcours de santé, un lac où coule une source chaude et où l on peut se baigner, des chutes d eau superbes...le tout ouvert à tous librement et encore superbement entretenu.


Voici quelques photos : lac et source chaude, Huka falls qui marquent l endroit où le Waikato, plus long fleuve de Nouvelle Zélande coule à travers une gorge resserrée avant de se précipiter d une hauteur de 10 m dans un bassin naturel. Pour rappel, c'était à l'embouchure de ce fleuve que l'on a commencé notre voyage ici ...

Et puis le splendide WAI O TAPU THERMAL WONDERLAND, ( thermal ne signifie pas que l on puisse s y baigner!) il se passe de mot aussi nous le raconterons en photos...

ÉTRANGETÉ NATURELLE et CHAMPAGNE POOL QUI FAIT DES BULLES
13
13
Publié le 19 février 2019

À l'est de l'île du nord, Hawkes Bay s'ouvre sur le pacifique sud. Région viticole (on y reviendra) et fruitière importante, elle a subi un tremblement de terre dévastateur dans les années 30. Résultat, une reconstruction de style art déco pour les villes de Napier et Hastings.

Et pile-poile le week-end où on y est, c'est le festival à Napier, avec parade de vieilles voiture et costumes "belle époque". Au milieu de l'architecture de la ville, c'est plutôt sympa !

Napier

Hastings, également détruite et reconstruite façon art-déco, où l'on logeait, à 20km de Napier

Hastings, plus calme que Napier...

Et puis comme il faisait chaud et que l'on ne pouvait pas se baigner sur les plages alentours, direction Océan beach. Et là, le pied ! L'eau à 23-24° et la plage immense pour nous 2 où presque...

Et le petit point culminant qui offre une vue 360 (non disponible ici) : le Te Mata peak

Et puis le lieu que l'on cherchait depuis 2 jours, enfin trouvé, au hasard en cherchant le bâtiment ci-dessous. Une cave pour déguster quelques vins...

Ici (en NZ), on parle cépage. Très peu d'assemblage. Ici (Hawkes Bay) c'est très chardonnay pour le blanc, merlot et syrah pour le rouge. Mais pas de discrimination, il y a aussi du sauvignon, du pinot gris, du pinot noir, du malbec,... De tout quoi!

Premier avis : c'est bien fait, mais ça manque de quelque chose. Terroir ? Vieillissement ? (on boit le vin de l'année précédente, rarement plus).

D'autres tests à faire plus au sud...

La cave qui va bien avec plein de vinyles et un peu de vin

Votre circuit individuel aux États-Unis, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires