Carnet de voyage

Parenthèse aux antipodes

29 étapes
42 commentaires
57 abonnés
Dernière étape postée il y a 4 jours
L'histoire de ce voyage a débuté le 3 février 2018 après la lecture d'un article dans ouest-France et la question "et nous, on ne pourrait pas faire ça ? “. Le lendemain soir la décision était prise..
Janvier 2019
180 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 12 novembre 2018
Des listes à cocher, des guides à éplucher, des cartes à parcourir, des essais de sac :on est déjà partis depuis 6 mois !

Mars : pré-demande de congé sabbatique à nos employeurs, achat de nombreux guides

Avril - Mai : définition de l'itinéraire, affinage du budget pays par pays, lecture approfondie des guides, ébauches des itinéraires dans chacun des pays

Juin - Juillet : demandes officielles pour le congé, nouveaux passeports, permis de conduire internationaux, premiers vaccins, validations officielles de notre congé sabbatique, optimisation des dates pour le billet tour du monde.

Août : achat des billets tour du monde depuis Ouessant

Septembre - Octobre : on s'équipe et on liste ce qu'il faut qu'on emmène, ce qu'il faut qu'on achète, ce qu'il nous reste à faire. Des listes, des listes, ... Quelques réservations de logement (Hong-Kong, Christchurch, Honolulu, San Francisco) et des réservation de voiture. Lecture de blogs et relecture des guides.

Novembre - Décembre : Tests de sac, encore quelques vaccins, quelques visas, préparation trousse de secours / médicaments, demande de dollars, les "au revoir".

Voilà, on est prêts !

2
2
Publié le 13 novembre 2018
On ne peut pas être perpétuellement sérieux, il faut vivre, au moins une fois, intensément. (I. Autissier) 

Et bien nous y voilà à CDG pour le grand départ ! Les "au revoir" ont été nombreux et chaleureux depuis début décembre et les derniers se sont passés sur le quai de la gare ce midi. Cela nous a assuré un départ dans le bon sens...

Les messages affluent depuis ce matin pour nous souhaiter un bon voyage. C'est assez émouvant. On ne pensait pas être aussi "populaires".

À bientot pour des nouvelles d'Asie

3
3
Publié le 25 novembre 2018

3 journées bien intenses passées ici. La 1ère entre Kowloon (notre camp de base) et Hong-Kong island, la 2ème à Macao et aujourd'hui à nouveau hk island et quartier Mongkok.

Honk-Kong island que l'on rejoint en bateau depuis Kowloon

Un temps gris, sans pluie, environ 20°. Trop brumeux pour monter au Victoria peak, mais cool pour parcourir les différents quartiers.


Macau, son centre et ses nombreux touristes

Les poissons dans leur sac, les tortues en veux-tu, en voilà, et les oiseaux en cage, ce n'est pas forcément notre tasse de thé, mais on a fait nos touristes en suivant le guide...

Marché aux poissons, marché aux fleurs,marché aux oiseaux.

Et puis on a mangé, et plutôt très bien...

Des fruits de mer, des nouilles sautées, des dim sum (cuisine vapeur), ramen (soupe japonaise), porc frit citron sésame, sponge cake et on en passe !

Notre escapade à Hong Kong se termine. Demain, direction le Cambodge.

4
4
Publié le 13 janvier 2019

Beau, émouvant, touchant. Superbe accueil et plein de sourires. On repart d'ici avec plein d'images dans la tête. La suite du périple au Vietnam dès ce soir. Boarding pour Da Nang proche.

Lever de soleil sur Angkor Wat

Le petit tour qu'ils appellent ça ! Tuk-tuk à 4h30 pour aller faire le lever de soleil sur Angkor Wat, puis Phnom Bakheng, le Bayon, Ta Keo, Ta Prohm, Banteay Kdei, Sras Srang et Prasat Kravan pour finir rincés à 15h00. Entre la chaleur et les marches à gravir, nous étions contents d'avoir des pauses Tuk-tuk entre 2 temples... Lieu gigantesque, du monde, mais pas tant que ça vu la taille du site, des temples magnifiques et tout cela en pleine nature ! Une bien belle journée.

On est neanmoins obligés de déplorer la trop grande présence d'enfants mendiants en vendant des cartes postales et vivants en famille dans des campements pire qu'insalubres. Une réalité difficilement acceptable qui nous a bien remués.

Deuxième moment fort du séjour à Siem Reap : une excursion au Tonlé Sap et à kompong khleang, un village en partie flottant. Le Tonlé Sap est un lac qui se remplit à la saison des pluies avec le trop plein du Mekong et qui est le garde-manger du Cambodge pour le poisson et le riz.

Nous avons trouvé une sorte d'asso qui redistribue les bénéfices des tours qu'elle organise dans le village principalement à l'école de ce village. Grâce à eux nous avons pu toucher du doigt la difficulté de la vie du village (et notamment visiter l'école) , mais aussi effectuer une belle balade en bateau sur le lac. Un peu dur de voir ce niveau de pauvreté... On n'en sort pas indemne.

Et puis pour vous faire saliver, car on en connaît quelques un qui adorent ça autant que nous, le moment gourmet/gourmand avec la Bayon pastry (qui forme des jeunes filles défavorisées à la patisserie), le sticky rice qui s'achète en bord de route (cuit sur le grill dans des bambous), le fish amok delicieux dégusté avant le spectacle Phare (voir plus loin), le gâteau chocolat et poivre Kampot du Marum (restaurant d'insertion de jeunes par la cuisine) et plein d'autres choses... En revanche, le marché n'est pas forcément des plus appétissant pour nous, habitués que nous sommes aux frigos pour la viande et le poisson.

Et un petit supplément cirque cambodgien avec l'ONG Phare ponleu selpak. Humour, musique live et numéros impressionnants. Une very good soirée !

5
5
Publié le 19 janvier 2019

Nous sommes arrivés par une douce soirée à Hoi An, nous posons nos affaires et partons dans la vieille ville qui tient ses promesses, que c est joli, les maisons jaunes et ses lampions multicolores qui illuminent ses rues...une ambiance douce et agréable se dégage de ses ruelles.

Lampions présents partout ici...

Nous sommes impatients de voir cet endroit de jour, mais pour l heure nous nous installons dans un café qui fait aussi une petite restauration et découvrons les spécialités du coin, white roses ( raviolis à la crevette) et cao lau ( un bol de nouilles épaisses cuites avec des pousses de soja, des herbes...) l endroit est charmant et vend du café délicieux.

White Roses et Cau Lau et au gré d une balade au bord de la rivière des pâtes qui sèchent...

Le lendemain nous découvrons la vieille ville de jour, il fait beau et chaud, nous prenons un pass qui nous permettra de visiter différentes maisons traditionnelles ainsi que des temples. L'influence chinoise est visible dans l architecture des constructions, un magnifique pont japonais fait le lien entre deux rues. La très belle ossature bois des maisons est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Nous pouvons dire que ce fut un vrai coup de coeur que cette charmante ville.

Temples ,le pont japonais , et maisons typiques

De nuit où tout est différent...il est très agréable de s'y promener...

Boutiques et rivière...

N0us sommes partis à la découverte de la plage de An Bang en vélo depuis notre hôtel qui le prête gratuitement. Il faut un peu de pratique pour déambuler à deux roues parmis les scooters mais ce fut bien agréable. Nous rejoignons la plage et un bain s'impose dans la mer de chine méridionale. Nous poursuivons notre découverte dans le village de Tra Que, où l agriculture bio prend toute la place ...c est reposant de voir toute ces cultures. Nous souhaitons manger dans un endroit recommandé, Tra Que Garden. Des voyageurs mangent leurs préparations qu'ils ont réalisé lors d un cours...nous tentons et malgré que la personne qui fasse à manger soit absente pour le moment nous sommes reçus et mangeons de délicieux mets...et croisons la route d une famille qui comme nous voyage autour du monde ...c est sympathique.

Plage et jardin...

Nous avons également découvert un photographe REHAHN qui vit maintenant à Hoi An, il possède deux galeries et musée où sont exposés ces magnifiques photos. Une belle découverte. Nous vous conseillons de découvrir son travail.

Des portraits qui racontent une histoire, un lien...

La suite à Hué, que nous allons rejoindre en train.

6
6
Publié le 21 janvier 2019

Nous sommes arrivés Jeudi 17/01 après un petit trajet en train depuis Da Nang. Dommage qu'il pleuvait car le paysage était bien joli.

De la pluie en abondance pour notre arrivée, mais cela s'est bien calmé ensuite ce qui nous a permis de faire les balades prévues.


Vue intérieure et extérieure du train

La cité impériale. Visite très agréable car pas grand monde sur le créneau 11h-14h.

Une journée de déambulation dans la ville et au bord de la rivière des parfums pour le 2ème jour.

Des restos, comme tous les jours ici, et bar bien sympathique pour finir la soirée.

Et puis la pagode de Thien Mu et les tombeaux impériaux (Minh Mang et Khai Djnh). Un coup de cœur pour Minh Mang : calme et en pleine nature.

Eh bien voilà. Nous allons quitter Hué et monter vers le nord, destination ninh binh et ce que l'on appelle Ha long terrestre. Voyage de 11h00 en train de nuit. On vous raconte cela au prochain épisode.

Sinon, le Vietnam a battu la Jordanie aux penalties en 8ème de finale de la coupe d'asie... C'était hier soir et ils avaient l'air heureux !

7
7
Publié le 30 janvier 2019
Embarcadère de Tam Coc, surnommée baie d'Halong terrestre

Pour rejoindre Tam Coc nous avons pris un train de nuit en couchette depuis Hué, nouvelle aventure ! Après une petite nuit nous sommes arrivés dans ce village paisible au petit matin. Nous arrivons à l hôtel et par chance notre chambre est disponible, c est avec joie que nous posons nos affaires. Nous partons ensuite à la découverte du village. La nature nous appelle c est beau ! Tam Coc est entouré de pains de sucre et bordé d eau, et de futures rizières, elles sont en préparation. Nous ne les verrons pas, mais nous les imaginons.

C est aussi l endroit où une des spécialités culinaire est la chèvre, elle est en brochette sur une des photos, c est Michel qui la goûta ! Nous partagerons tous les deux, la fondue, dit le hot pot, délicieux, et nous avons vraiment appris à bien la manger. Chaque ingrédient à une durée de cuisson et un ordre, cela tenait à cœur à la restauratrice de nous faire partager la bonne façon de l apprécier. Nous nous sentons bien ici. Nous aurons deux endroits pour faire nos repas et petites pauses dans le village. Délicieux le jus de noix de coco !


Train de nuit, vues de l'hotel et petits plats

Au gré de nos ballades... Nature...

Marcher pour mieux découvrir, au loin des hommes et des femmes cultivent les rizières et portent le chapeau conique

Le lendemain nous décidons de faire la ballade avec un batelier au travers de la baie d Ha Long terrestre. Les bateliers, des femmes et des hommes rament de manière traditionnelle, avec les pieds et les bras, en alternant. Ils sont associés en coopérative pour proposer ces ballades. C est tout tranquille, le soleil brille et on se dit que nous avons de la chance de pouvoir faire cela en dehors de la haute saison. Nous traversons des grottes au fil de l'eau et longeons les futures rizières.

Bateliers sur la baie d Ha Long terrestre

Petite ballade en vélo, visite de la pagode Bich Dong, qui nous a fait découvrir caché au bout d un escalier, un petit endroit verdoyant, tout calme, une sorte de petit oasis.

Plus sportif, nous avons monté 450 marches afin de gravir le pain de sucre nommé Hang Mua et qui offre une vue magnifique sur les paysages.

Nous reprenons le sport depuis le début de notre périple, tranquilles que nous étions dans notre vie de citadins.

Nous quittons Tam Coc émus, tant par les paysages que par l'accueil que nous avons reçu. Un petit cadeau de notre hôte le jour de notre départ, fait main et des "au revoir" chaleureux nous accompagnent dans la suite de nos aventures.


Beauté et douceur
8

Après la version terrestre pendant 3 jours, nous voilà sur la fameuse baie d'Halong, rêve de nombreux voyageurs, et de nous deux, il faut le dire. Nous avons choisi de l'attaquer par le sud, c'est-à-dire par Cat Ba et la baie de Lan Ha, pour essayer d'échapper autant que possible au flux touristique.

Balades dans la petite ville de Cat Ba et ses alentours

Météo propice prévue pour le dimanche. On réserve notre journée pour naviguer dans les 2 baies, y faire du kayak, nager dans ce décor magnifique, buller sur une plage avec les singes (monkeys island) et traverser un village flottant.

Dimanche magique...

Temps magnifique pour un mois de Janvier, vu que c'est l'hiver aussi ici. Mais pas le même que par chez nous

Dernier jour ici et quelques extras pour un anniversaire exotique.

9
9
Publié le 9 février 2019

Premier point de vue...au cœur du quartier des 36 corporations

Divers moyens de transports se croisent...

Nous avons pris un bus depuis Cat Ba island pour rejoindre Hanoï, un petit oubli dans notre homestay (chambre chez l habitant) me (Solenne) fera faire de la moto... En anglais il faut expliquer au chauffeur que nous avons besoin de repasser à la chambre et là une moto attend à la sortie du bus... Hop c est parti, la pochette est bien dans la chambre et l'aller retour se passe bien. Le trajet en bus se déroule très bien, il est très simple de voyager au Vietnam que ce soit en train ou en bus. Nous serons déposés à proximité du notre prochain hôtel. Nous sommes logés juste à côté du lac, dans une impasse. Nous sommes bien accueillis comme à chaque fois, avec un thé. C'est un petit hôtel où il y a peu de chambres et au calme, ce qui pour Hanoï est cool, nous avons bien choisi...

Nous allons beaucoup, beaucoup marcher dans la ville qui est à la fois, fourmillante par sa circulation (il faut être vif pour traverser une rue) et ses klaxons permanents, et à la fois tranquille par la sérénité de ses habitants.

De rue en rue nous découvrons, notamment, la Cathédrale, le mausolée d Ho Chi Min, l'opéra et le temple de la littérature.

Les photos ci dessous illustrent nos déambulations... Nous assisterons à une représentation de marionnettes sur l'eau (muppets on the water !) qui illustre la vie quotidienne des pêcheurs, des agriculteurs qui cultivent le riz et des traditions avec des musiciens traditionnels.


Déambulations et théâtre sur l eau

Déambulations dans la ville et préparatifs de la fête du Tet, nouvel an chinois, dans le nord du Vietnam. On s'offre des branches de pêcher à fleur rose, à l'approche du nouvel an. La vie est dans la rue au Vietnam et partout à Hanoï...Les vendeurs ambulants arpentent les rues chargés de leurs victuailles. Une voie de chemin de fer traverse la ville, si près des maisons... Marcher, ici, est une expérience de voyage. Nous irons visiter le dernier jour, où nous ferons une journée plus tranquille avant notre départ, le musée de la femme vietnamienne duquel on ressort émus...

Et puis des mets tous aussi bons les uns que les autres, nems à la crevette, nems frais à la mangue, crevette à la noix de coco, infusion cannelle gingembre et glace au thé matcha... Délices...

Le voyage est dans l assiette !
10
10
Publié le 10 février 2019

Nous y revoilà pour une nuit en transit entre 2 continents. Le périple en Asie, dont on se souviendra de l'accueil partout chaleureux, se finit là où il a commencé.

Vue depuis la terrasse du Harlan's...

Alors pour finir en beauté, apéro en hauteur.

Et selfie de rigueur

Et demain 11h00 d'avion. Direction Auckland !!!

11

Nous y voilà donc, sur cette terre aux antipodes.

À peine débarqués, récupération de notre véhicule, découverte de la conduite à gauche, achat de la tente et provisions pour aller se poser au calme, digérer le décalage horaire et les 11h00 d'avion (nous avons adoré survoler l'Australie en visionnant le concert de Nick Cave. Ça nous a occupé 2h.

Direction Port Waikato, 100 km au sud ouest d'Auckland, à l'embouchure de la rivière qui a donné le nom à la région et au village. Les premiers contacts que nous avons sont chaleureux et très souriants.

Coucher de soleil sur la mer de Tasman

Et pour être paisible, l'endroit l'est. Premier bain et coucher de soleil sur la mer de Tasman.

Plage de sable noir et dunes sur plusieurs kilomètres

Balade dans les environs

Havre de paix perdu au milieu de nulle part. Avec de la bonne bière en sus...

Puis direction Hamilton, petite ville et virée à Darglan, à priori très connu des surfeur (un des plus beau break de gauche paraît-il...)

Mer plutôt calme le jour de notre passage

À partir de maintenant, le supplément "dégustation" risque de n'avoir plus beaucoup de sens. On va s'abstenir de prendre des photos de barbecues, de pâtes à toutes les sauces et de sandwiches. N'empêche que la première grillade de bœuf après 1 mois d'abstinence et les petites côtes d'agneau d'hier soir nous ont fait bien plaisir.

Et puis il y a de bonnes bières (plein de micro brasseries) et beaucoup de vin à goûter... Alors peut-être y aura-t-il quelques étiquettes à prendre en photo.

Et sur la route pour la prochaine étape, petit détour par Matamata où à été tourné le seigneur des anneaux (enfin une partie... )

Près du village des hobbits,
12

Rotorua est une région géothermique, odeur de soufre, lacs, forêt et traditions Maoris dépeignent l atmosphère de cette ville.

Grâce au guide des Frogs, nous allons découvrir des lacs magnifiques, aux eaux transparentes, au coeur d une nature respectée. Nous ne pouvons nous empêcher d espèrer pour l avenir de notre planète.

Nous décidons de visiter le village Whakarewarewa qui est un village thermal habité par une population Maori dont l'âme a été orgée au fil des siècles par cet environnement de fumeroles et de bouillonnement.

Les habitants expliquent leurs modes de vie dans cet atmosphère geothermale et propose un petit spectacle traditionnel. Touristique, mais émouvant que d'entendre ces chants et voir ces danses de l autre bout du monde.

Village de Whakarewarewa

Un bon bain dans de si beaux lacs on veut bien les même partout!

Lac, plage cachée...

On vous disait plus haut que ROTORUA est aussi renommée pour sa très belle forêt, Redwood Whakarewarewa forest, elle possède d immmenses sequoias rouges nous déambulons au calme...les yeux sont émerveillés tant par la beauté de ces arbres que par la propreté des lieux.

Forêt grandiose

Et puis nous découvrons aussi les supermarchés Néo Zélandais, où retrouvons une base intéressante pour cuisiner au camping. Les campings, holiday park, sont bien équipés, toujours avec une grande cuisine équipée, conviviale, où nous pouvons nous installer et des barbecues! Et comme le beau temps est au rendez-vous on en profite bien.


Nous prendrons ensuite la route pour TAUPO connue également pour son lac.

Nous ferons de belles ballades dans le coin, notamment un site magnifique qui donne accès à un parcours de santé, un lac où coule une source chaude et où l on peut se baigner, des chutes d eau superbes...le tout ouvert à tous librement et encore superbement entretenu.


Voici quelques photos : lac et source chaude, Huka falls qui marquent l endroit où le Waikato, plus long fleuve de Nouvelle Zélande coule à travers une gorge resserrée avant de se précipiter d une hauteur de 10 m dans un bassin naturel. Pour rappel, c'était à l'embouchure de ce fleuve que l'on a commencé notre voyage ici ...

Et puis le splendide WAI O TAPU THERMAL WONDERLAND, ( thermal ne signifie pas que l on puisse s y baigner!) il se passe de mot aussi nous le raconterons en photos...

ÉTRANGETÉ NATURELLE et CHAMPAGNE POOL QUI FAIT DES BULLES
13
13
Publié le 19 février 2019

À l'est de l'île du nord, Hawkes Bay s'ouvre sur le pacifique sud. Région viticole (on y reviendra) et fruitière importante, elle a subi un tremblement de terre dévastateur dans les années 30. Résultat, une reconstruction de style art déco pour les villes de Napier et Hastings.

Et pile-poile le week-end où on y est, c'est le festival à Napier, avec parade de vieilles voiture et costumes "belle époque". Au milieu de l'architecture de la ville, c'est plutôt sympa !

Napier

Hastings, également détruite et reconstruite façon art-déco, où l'on logeait, à 20km de Napier

Hastings, plus calme que Napier...

Et puis comme il faisait chaud et que l'on ne pouvait pas se baigner sur les plages alentours, direction Océan beach. Et là, le pied ! L'eau à 23-24° et la plage immense pour nous 2 où presque...

Et le petit point culminant qui offre une vue 360 (non disponible ici) : le Te Mata peak

Et puis le lieu que l'on cherchait depuis 2 jours, enfin trouvé, au hasard en cherchant le bâtiment ci-dessous. Une cave pour déguster quelques vins...

Ici (en NZ), on parle cépage. Très peu d'assemblage. Ici (Hawkes Bay) c'est très chardonnay pour le blanc, merlot et syrah pour le rouge. Mais pas de discrimination, il y a aussi du sauvignon, du pinot gris, du pinot noir, du malbec,... De tout quoi!

Premier avis : c'est bien fait, mais ça manque de quelque chose. Terroir ? Vieillissement ? (on boit le vin de l'année précédente, rarement plus).

D'autres tests à faire plus au sud...

La cave qui va bien avec plein de vinyles et un peu de vin
14

Nous revoilà! Après une petite pause blog...

Deux semaines où nous avons bien bougé car nous sommes maintenant sur l Île du Sud mais il nous reste tout de même des étapes à vous raconter sur l île du Nord.

Avant de rejoindre Wellington, la capitale, nous avons fait des haltes dans des endroits bien sympathiques.

La route va nous mener dans un bout du monde, Castle Point.

Pour visualiser l endroit il faut s' imaginer une pointe de bord de mer..isolée et un phare.

Une curiosité géologique nous a amené à venir posée notre toile de tente ici...une immense dune de rochers tranchante composée de morceaux de coquillages fossilisés.

L endroit est atypique et nous aimons cela!

Nous passerons une nuit dans ce camping de bord de mer paisible où le vent soufflait bien. Le lendemain matin le soleil inonde le paysage, un agréable petit déjeuner face à la mer avant de reprendre la route.


Castle Point

Et nous y voici à Wellington! La capitale de la Nouvelle Zélande.

Pour cette étape, c est auberge de jeunesse, un beau bâtiment rénové près de Cuba street qui est bien animé, parfait!

Immédiatement on se sent bien dans cette very cool capitale!

Il y a des microbrasseries partout avec des bières très bonnes, une erreur de commande fera toutefois goûter à Michel une bière chocolat café, mélange pas très heureux! Oups...

Les habitants ont de multiples activités à portée de main, kayak, plongeons, vélos...la mer...et chacun s amuse, chacun partage l'espace en toute sérénité.



La première gorgée de bière...

Le meilleur moyen pour découvrir une ville s'est de se laisser porter, marcher au hasard, flâner et regarder la vie des habitants.

On peut dire qu'ici et comme partout en Nouvelle Zélande, la philosophie" c est profite tout en respectant les autres". Les néo zelandais te demandent toujours comment vas tu aujourd'hui ? Ils portent de l intérêt à ta réponse, cool, non?


Deux visites nous intéressent particulièrement, le jardin botanique sur les hauteurs de la ville et le Te PaPa Tongawera muséum.


Pour rejoindre le jardin botanique nous prendrons le funiculaire "le Cable Car" dans sa version moderne! Il pleut ce jour là, la visite sera donc raccourcie ce qui n enlève rien à la beauté du lieu qui regroupe des arbres et plantes de l Océanie et du monde.


Le Te Papa Tongawera muséum qui signifie "boîte aux trésors" va bien nous surprendre.

Le musée national est situé en front de mer et possède une architecture ultramoderne et il est gratuit!!

La surprise, comprenez, la stupeur débute dès l entrée dans la première exposition qui retrace l implication des soldats néo zelandais dans la première guerre mondiale et notamment la bataille de Gallipoli ( Turquie).

Des représentations hyperralistes et surdimensionnées des soldats réalisées par Weta Workshop nous ont bluffées...


Tout une partie du musée est dédiée à la culture Moari et l histoire de la Nouvelle Zélande.


Et maintenant direction l île du sud avant que l'automne ne se pointe, mais retour tout au nord, début Avril. Il nous reste encore quelques endroits à explorer...

15

On a quitté Wellington sous la pluie, pour la traversée du détroit de Cook. Mer un peu houleuse et rafales de vent nous ont accompagnées pendant ce trajet en ferry de 4h. L'entrée dans les Malborough sounds et la navigation dans ces sortes de fjords pendant 1h sont impressionnantes. Dommage que le soleil n'était pas au rendez-vous pour les photos!

Malborough sounds. Île du sud

Après une nuit bien venteuse sous la toile de tente, le soleil est de retour le lendemain. Direction Cable bay, petit coin bien tranquille

Sur la route et Cable bay

Puis c'est Abel Tasman. Le fameux National Park dont les guides font tant d'éloge.

Et bien, superbe ! Nous nous sommes fait déposés en taxi-boat sur une plage, après en avoir approchées plein d'autres magnifiques, et vu les phoques sur Adèle island. Pique-nique avec les pukekos et petite rando de 2h30. Puis retour en taxi-boat au camping, tout proche du parc.

Baignades rafraîchissantes dans un décor de rêve...

Abel Tasman national park

Et puis pour finir cette semaine dans le nord de l'île, cap à l'ouest toute pour la plage de Wharariki et le cap Farewell.

1/2 de marche vers la plage dans des paysages magnifiques, une fois encore, et arrivée sur une plage immense de sable blanc et de dunes.

En s'approchant du bord de l'eau, des otaries jouent dans les bassins naturels creusés par la mer autour des rochers. C'est magique de pouvoir être si proche...

Et puis un petit tour au majestueux Cape Farewell tout proche. Encore une très très belle journée !

Wharariki beach et Cape Farewell
16
16
Publié le 19 mars 2019
Picton

Lors de notre arrivée sur l île du Sud nous avions trouvé, à Picton, un chouette camping, accueil super, beaux emplacements au coeur des collines.

Et comme c est d'ici que nous prendrons le train pour rejoindre Kaikoura nous y passerons cette fois deux nuits, des pukekos, oiseaux endémiques, se promènent dans le camping.

Nous verrons également des raies dans le port.

Le jour du voyage en train touristique est arrivé et nous avons hâte. , le Coastal Pacific c'est comme dans l émission "Des trains pas comme les autres". Ce train circule une fois par jour, prend son temps et traverse des jolis paysages. Et la bonne idée, vu notre paquetage, c'est que les bagages sont pris en charge dans le dernier wagon!

L ambiance est très chouette dans ce train, et la vue magnifique. Nous pouvons même aller dans un wagon ouvert pour apprécier tout ce qui nous entoure au grand air. Et tout cela avec un grand soleil.

Le train traverse la nature et longe le pacifique

Kaikoura c est la mer et les montagnes, certaines sont encore enneigées au sommet.

Pour rejoindre notre camping il va falloir marcher, avec toutes nos affaires le long du grande route animée par sa circulation.

Le camping est très agréable il donne sur la campagne, les canards déambulent près de notre emplacement.

Kaikoura ce sont des endroits chouettes pour boire une bière et un bon petit resto qui cuisine maison avec des produits de la ferme, et des jeunes français sympathiques qui travaillent dans ces lieux.

Kaikoura c'est une grande balade en vélo et une langouste grillée au barbecue (spécialité locale) mangée au bord de la route à 11h pour reprendre des forces.

Kaikoura ce sont des bons barbecues au camping, de la bière brassée à emporter, la découverte d'un melon courgette, le kiwano.

Kaikoura c'est aussi des baleines, des dauphins qu'il est possible d observer en excursion. Nous ne ferons pas ce choix (on ne peut pas tout faire!). Nous aurons déjà la chance de voir des phoques en totale liberté.

Kaikoura c est aussi une ville qui a vecue des séismes, nous sommes dans la region du Canterbury, qui fut marquée par plusieurs tremblements de terre. La ligne du train a été réouverte récemment, les travaux ne sont pas encore terminés.

Prochaine destination Christchurch.


Le retour du point culinaire...
Balade du matin
17
17
Publié le 19 mars 2019

Après l'étape Kaikoura, nous avons repris le "Coastal Pacific", le train qui nous emmène à Christchurch. Un trajet moins spectaculaire que le premier tronçon et sous la pluie...

Et nous avons donc pris possession de notre bus pour les 6 jours à venir.

Apéro Sauvignon blanc, Malborough.

Des hôtes super sympas, un lit bien confort après 12 jours sous la tente, une petite cuisine pour nous et un quartier tout calme. Impec !

1er jour : marché de producteur et découverte de la ville. Une ville encore marquée, et c'est peu dire, par le séisme de 2011.


Les containers servent à maintenir les façades historiques en attendant la reconstruction des batiments

Mais qui se reconstruit avec de chouettes lieux.

Smash Palace, New régent Street,...

2ème jour : Lyttelton. Le port de Christchurch, 1/2 h de bus, d'où partaient les expéditions vers l'Antarctique. Balade via le sentier côtier, avec la péninsule de Banks en face (on viendra y finir notre voyage dans le sud dans 3 semaines). très calme et bien joli.

3ème jour sous la pluie et la grisaille (jardin botanique et centre ville}

4ème jour, Sumner à 5km de Christchurch, petite station balnéaire avec un petit resto vue plage.

Sumner beach

Dernier jour dans Christchurch, avec cinéma pour Solenne, dans un lieu bien sympathique (cinéma Alice) avec un verre de bulles pour la séance...

Fresque extérieure et vidéothèque à l'intérieur du cinéma

Pour moi, c'est visite du Quake City, musée sur le sinistre de 2011 et balade photographique dans les rues.

Pour avoir une petite idée des dégâts, une vidéo de skater (vue au musée) sur une chouette musique 😊en copiant le lien ci-dessous.

https://www.dailymotion.com/video/xhzksb

Et puis nous avons appris le lendemain de notre départ, le tragique événement dans la ville...

18
18
Publié le 19 mars 2019

Nous retrouvons la nature dans le village de Moeraki, petit village de pêcheurs paisible.

Le nom Moeraki signifie "ciel assoupi". Nous venons pour sa magnifique plage et ses célèbres Moeraki boulders.

Ce sont des gros rochers sphériques éparpillés sur la plage mais on peut en voir encore dans la falaise prêt à tomber, c'est très impressionnant! Nous passons du temps sur la plage à tout observer, découvrir et à s' interroger sur notre terre.

Les voici en images :

Comme des billes d'enfant geantes


Nous poursuivons notre route pour rejoindre la péninsule d'Otago.

Première étape avant de rejoindre Portobello, Dunedin, la ville étudiante, surnommée l'Edimbourg du Sud.

Nous n'y passerons que la journée.

Visite de sa très belle gare et d une exposition de peintures.

Visite de son musée gratuit et interactif : reconstitution d une cale de bateau dans laquelle ont voyagés les anglais, objets domestiques et audiovisuels vintages, anciens véhicules et caravanes bien à l'ancienne.


Gare de Dunedine et son train touristique.

Et puis nous sommes arrivés à Portobello dans la péninsule d'Otago. Le petit village est tout tranquille comme son camping.

Le programme de cette journée s'annonce animalier et il va l être!

Pour commencer, nous allons faire une très chouette balade pour voir cette péninsule d'en haut et en prendre plein les yeux...

Le retour de cette balade sera plus sportif car nous souhaitons prendre un autre chemin pour rejoindre la voiture. Grimper dans la montagne, dans le sable, sous le soleil, c'est fait!

Péninsule et moutons, la Nouvelle Zélande !

Un retour au camping pour manger, un petit barbecue et nous voilà repartis pour cette fois aller, on espère voir les albatros royaux.

Les albatros royaux sont normalement visibles dans une réserve naturelle privée donc payante.

Jour de chance! Nous les voyons sans rentrer dans la réserve avec de la patience Michel a réussi à prendre cette photo.


Albatros royaux et vue depuis le site

Nous reprenons la route pour cette fois découvrir une plage, ce lieu est sans fin, partout nous pouvons explorer...en arrivant sur la plage, un lion de mer dort puis se réveille, tandis que la femelle dort bien.

La belle vie...

Pour finir cette magnifique journée nous avons rendez-vous à 20h15 avec les pingouins bleus les plus petits du monde. Quand nous les voyons sortir de la mer c'est assez émouvant.

Comme des copains ils s'attendent avant de rejoindre les dunes. Je suis contente de les voir enfin ces petits pingouins, un rêve qui se réalise!!

Magique!

Nous rentrons au camping comblés après une si belle journée dans la nature.

19
19
Publié le 19 mars 2019

Le sud de l'île du sud. Après il y a la mer, les 40ème hurlant, les 50ème rugissants et l'Antarctique...


Plage sur la route et Nugget point

Et nous nous sommes posés à Curyo Bay. D'un côté, une baie tranquille où viennent parfois les dauphins et de l'autre, la mer comme furieuse, s'écrase sur les rochers. Une mer impressionnante et un lieu photogénique à souhait...

Curio bay, en fin d'après midi, le soir et le matin au lever du soleil

Et puis Slope point, le point le plus au sud de l'île du sud.

Ça doit souffler sec l'hiver par ici !

On a rattrapé notre retard de 15 jours sur le blog grâce à une petite pause à Riverton, port de pêche paisible, à l'ouest d'Invercargill.

Et maintenant, direction le Fiordland, région montagneuse, escarpée, densément boisée et entaillée de nombreux fjords, dixit le lonely planet. Ça risque d'être très moche encore 😉😉😉

20
20
Publié le 2 avril 2019

Manapouri et Te Anau sont les portes d'entrée pour aller dans les "sounds", l'équivalent des fjords. Nous nous sommes arrêtés à Manapouri avec un camping en bord de lac. Eau très bonne, mais qui se rafraîchie vite en profondeur.


Le camping, la route pour y aller et le lac

Nous sommes à 120 km de notre point de départ pour une balade en bateau de 2h30 dans le Milford sound. Mais la route pour y aller est impressionnante. Magnifique en cette fin d'été, mais cela doit être bien autre chose l'hiver venu...

Sur la route du Milford sound

Une petite photo supplémentaire pour montrer des gens (il n'y en a pas très souvent sur mes clichés) et notamment les chinois qui se prennent en photo un peu partout avec mise en scène parfois hilarante.

C'est le même endroit que la 1ère photo de la série au-dessus.

Et puis le Milford sound, majestueux. Dommage que le temps ait tourné à la grisaille...

Parois abruptes, sommets enneigés, nombreuses cascades et des phoques qui se dorent la pilule. Un petit tour jusqu'à la mer de Tasman et retour au fond du sound. Belle balade.

Milford sound
21
21
Publié le 5 avril 2019

Nous reprenons la route pour rejoindre Arrowtown, nous mangerons notre pique-nique devant ce magnifique lac le Wakatipu qui s'étire en forme de S jusqu'à Queenstown.

Magnifique lac de Wakatipu près de Queenstown


Il faut quitter cette splendeur pour rejoindre Arrowtown, une petite ville où l empreinte des chercheurs d'or a fait son histoire. Nous ne tenterons pas de jouer les orpailleurs en herbe!


Comme dans les films!

De nombreux chinois sont venus pour tenter de trouver de l'or, ils ont construit comme ils le pouvaient des abris de fortune. L histoire du lieu raconte qu'ils étaient invités à venir mais finalement pas les bienvenus.

Un bon tea time ! Avec un muffin maison ça fait bien plaisir! Arrowtown c'est aussi une boulangerie française, on a retrouvé la baguette et les croissants avec plaisir.

La belle vaisselle !

Ce fut une petite étape bien agréable malgré le sol pentu du camping😊.

22

Ce n'est pas réellement une étape, car finalement c'est la route qui nous a plu.

Un premier tronçon nous a amené à Wanaka, et voilà ce que cela donnait en photo

Sur la route de Wanaka et pique nique sur le lac de Wanaka

Puis direction Twizel où le camping ciblé va s'avérer en travaux. Dommage pour la tranquillité...

L'attraction du coin c'est le mont Cook. Mais nous ne le verrons pas, ou si fugacement, car la météo devient un peu instable.

On reprend la route le lendemain, avec en chemin les lacs Pukaki et Tekapo

Bleu laiteux des lacs...

Pour finalement se poser à Fairlie dans une carriole (Gullie, de son petit nom, 1930), pour le plus grand bonheur de Solenne (belle vaisselle, couverture en crochet,... mais j'ai bien apprécié le matelas aussi) .

Notre maison durant 2 jours

Le reste de la route, après Fairlie, fut moins remarquable. Et donc on passe à l'étape suivante...

23
23
Publié le 8 avril 2019

Nous y voilà à notre dernière étape sur l'île du Sud, avant d'aller rejoindre l'Australie.

Nous passons nos 4 derniers jours à Akaroa, petite ville lovée au creux de cette péninsule tout en vallon verdoyant qui s étend à perte de vue.

Nous trouvons un beau camping qui offre une très belle vue sur la mer, les bateaux et les vallons! Dans le camping il y a un chemin qui nous permet d'accéder directement au coeur de ville. La remontée au camping est ardue car ça grimpe beaucoup!

Cela nous va pas nous empêcher de le faire plusieurs fois pendant ces 4 jours.


Péninsule de Banks

Pendant ces 4 jours nous allons bien découvrir Akaroa qui a une boulangerie française, un boucher français et un restaurant francais. Oui, les français ont posé leurs valises ici, il y a bien longtemps.

Découverte du bowling néo-zélandais sur pelouse. Plusieurs équipes jouent en même temps d'un côté puis de l'autre à une distance impressionnante (25 mètres environ). Les boules ne sont pas rondes,mais aplaties sur les côtés....nous sommes les bienvenus pour observer les joueurs, l ambiance est calme et conviviale.

Bowling !

Nous allons cuisiner également pendant cette étape ( nous le faisons à chaque étape mais ici il y a un four) et se régaler avec un bon chili con carne, presque comme à la maison! Et d'un bon gâteau aux pommes. On peut le dire la cuisine française nous manque! A la boulangerie à la française nous retrouvons le plaisir du bon pain et de la baguette avec un bon sandwich!

Un four ca change tout pour faire cuire un gâteau !!

Balades dans ce petit havre paisible.

Balade à pied

Balade en voiture dans la péninsule ...

Belles plages et vie sauvage

Demain nous partons de l'île du Sud qui est définitivement magnifique ...mais ce n est pas encore l'heure des aurevoirs avec la Nouvelle Zélande car nous revenons passer 10 jours sur l île du Nord en avril.

24
24
Publié le 10 avril 2019

Après un peu plus de 3 heures de vol depuis Christchurch, nous voici donc à Melbourne. Et après 5 minutes en navette entre l'aéroport et le centre ville, déjà 2 kangourous ! Nous sommes bien en Australie.

Mélange d'architectures. Fédération square.

Chargés comme des mulets, au milieu des buildings, nous avons un peu galèré à trouver notre appart-hotel. Mais une fois installés, au 18ème étage, super ! En plein centre ville (zone de gratuité du tramway), à 2 pas d'un marché immense, avec un espace cuisine et un matelas top (c'est important pour compenser le mini matelas de camping 😊)

Dès le lendemain nous sommes partis arpenter les rues de la ville.

Flinder Street station, la City et le chouette bar pour se désaltérer après un bonne journée de trekking urbain

Melbourne, c'est aussi le Street art. Quelques " lanes" sont répertoriées dans les guides, d'autres se découvrent au gré de la balade.

Et puis il y a également un superbe jardin botanique, que nous avons parcouru sous le soleil (d'habitude on a un temps pourri pour les jardins botaniques) et des quartiers bien sympathiques (Fitzroy et Collingwood notamment)

Jardin botanique et Fitzroy

Et puis un magnifique marché : Queen Victoria market. 7 hectares entre la nourriture, les vêtements, la mercerie et toutes les babioles ! Petits restos dans la partie couverte, et surtout des étals comme on les aime...

À la limite de la City, the queen Victoria market

Et maintenant direction Torquay, point de départ de la great ocean road, avec notre super van ! C'est un vieux Mitsubichi avec 450.000 km au compteur et il ressemble au van de scoubidou paraît-il. Photos à venir dans la prochaine étape...

25

Et nous voilà donc en route pour la great ocean road avec notre super van.

Notre van pour la semaine à venir

Le premier tronçon (150 km) nous amène à Torquay. C'est là que débute la fameuse route, mais c'est surtout le temple du surf avec les enseignes Rip curl et Quick silver qui ont démarré ici.

Magasin Rip Curl et Bells beach où se déroule l'une des compétitions mythique de surf. Pâté de campagne pour la pause déjeuner !

Après ces premières belles vagues, direction le golf d'Anglesea où, paraît il, gambadent des kangourous. Et bien bingo, il y en a plein qui tondent le green !

Arrivés à Lorne à 17h00, on a failli trouver porte close au camping. Ici, cela ferme encore plus tôt qu'en Nouvelle-Zélande.

En revanche, c'est l'heure des oiseaux et notamment des cacatoès.

Et la balade sur la plage le lendemain matin est bien sympa.

Entre rivière, forêt et mer.... Et petit déjeuner face à la mer

Après le petit-déjeuner face à la mer, c'est barbecue face à la mer... Et puis balade en forêt pour voir une petite cascade. Au frais et au calme. Très sympa.

Et puis c'est le début de quelques vues bien chouettes en allant vers Apollo Bay

C'est aussi notre premier Koala à Kenneth River ainsi que quelques spécimens de perroquets.

Nous ne sommes pas seuls à la recherche des koalas
26

Après une nuit de pluie et d'orage à Appolo Bay (avec, ho surprise, un van qui prend un peu l'eau ), direction le Bimbipark camping en pleine nature.

Le Bimbipark se trouve dans le Great Otway National Park dans une nature sauvage, forêt d'eucalyptus (manna gum), koalas, kangourous nous attendent au bout de la route.

On n'en revient pas d'être en Australie au volant de notre van à chercher des koalas !!


Sur la route, pause pour découvrir la forêt...

Nous arrivons au Bimbi Park qui se trouve en pleine nature sous les eucalyptus.


Ce qui est super pratique en van c'est d'avoir juste à poser sa table et ses chaises ce qui est un vrai confort pour nous.

Nous avons profité de l'après-midi pour partir en ballade à la découverte du Cape Otway Lighthouse.

Et surprise!!! Et quelle belle surprise 😊😊 dès le début de notre marche.

Au naturel le petit koala...

Cape Otway Lighthouse c'est là où se trouve l'un des phares les plus spectaculaires du pays en raison de sa construction en bord de falaise. La vue en haut du phare est grandiose.

Site Cape Otway Lighthouse


Nous quittons le camping le lendemain matin pour poursuivre notre escapade le long de la Great Ocean Road...mais avant on aura de nouveau la chance de voir un koala en mouvement.

Photo au petit matin et koala en éveil !

Après une belle pause vie sauvage nous poursuivons notre route vers The Twelve Apostles qui sont des aiguilles, des pitons échappés de la falaise, isolés dans la mer, attaqués par le sable, les vagues et les embruns.

Émotion et stupéfaction devant ce chef d'oeuvre de la nature.

Et nous continuons la route vers des sites tous aussi beaux les uns que les autres avec la puissance de la mer. Voici Lorch Ard Gorge du nom du voilier qui se fracassa sur la falaise en 1878 une nuit de tempête.

Lorch Ard Gorge

Etape à Port Campbell pour 2 nuits. Endroit qui semble bien charmant...

27

Après une nuit venteuse et bien arrosée (par la pluie... 😉), la matinée est plutôt ensoleillée et on en profite pour aller voir 2 sites juste à côté de notre port d'attache : the Arch et London Bridge (renommé London arch depuis qu'une partie s'est écroulée)

2 superbes endroits. Des photos à la pelle...

De retour à Port Campbell, le temps vire au maussade et la mer se fâche un peu. Un temps idéal pour les surfeurs du coin à priori.

Sur la photo du bas, le surfeur rejoint sa planche dans l'eau bouillonnante.

Maintenant direction Port Fairy avec 2 magnifiques baies sur le chemin : Bay of martyrs et Bay of islands. On pensait que le spectacle était presque fini avec ce que l'on avait vu la veille. Mais non. Sites encore une fois grandioses. On en prend plein la vue depuis 3 jours.

Et puis une petite pause sur une magnifique plage qui méritait bien quelques photos.

Et pour finir l'étape, Port Fairy et sa réserve de "mutton birds". On ne les verra pas, mais la balade nous a permis de voir quelques kangourous noirs avant notre départ d'Australie et de contempler une dernière fois cette mer déchaînée.

Port Fairy, dernière étape sur la great ocean road.
28

Nous voilà de retour en Nouvelle-Zélande. Après avoir rendu notre van (😢) et pris l'avion à Melbourne, nous avons débarqué à Auckland. Il nous restait deux trois choses à voir sur l'île du nord et c'est de là que nous allons rejoindre ensuite la Nouvelle-calédonie .

Direction donc la péninsule de Coromandel à 200km à l'est d'Auckland.

Une petite plage pour se baigner, un magasin perdu, une balançoire après la pizza au soleil et plein de beaux points de vue

Après une nuit en camping très très fraîche, mais dans un cadre très très chouette, direction Hahei à quelques km pour aller sur le site de Cathédrale Cove.

Paradisiaque. La baignade dans un tel site est magique...

Cette péninsule était une des raisons de revenir dans le nord, et nous ne le regrettons pas. Trop joli !

Après toutes ces émotions et vu les températures nocturnes de ce début d'automne, rapatriement dans une petite cabane sur le chouette site du camping et lodge bien classieux à Whangamata pour finir le séjour dans le coin.

Le camping très nature, la cabane et l'environnement cosy autour du lodge

Whangamata c'est également un joli cadre, avec sa plage (pas mal de surf aussi ici), sa rivière et son bush

Le portique au milieu de la forêt est là pour se desinfecter les pieds en entrant et en sortant du bois.!
29
29
Publié le 19 avril 2019

C'est ici que tout a commencé le 3 février, notre premier camping, première nuit, premiers pas et premières sensations en Nouvelle-Zélande.

C est ici que nous avons décidé de terminer notre voyage là où il a commencé....

Nous retrouvons la sérénité du lieu ( comme partout où nous avons été en Nouvelle-Zélande).

C'est ici aussi que nous nous sommes baignés et nous étions si heureux! C'est le début de l'automne maintenant, les surfeurs profitent encore de la mer....


Notre camping et notre "cabin" ( juste un lit pour être au chaud ) une plante grasse que j aimais bien et port Waikato

La Nouvelle Zélande c'est un accueil chaleureux et convivial, toujours un sourire, un art de vivre tellement agréable...en écrivant ces lignes je vois bien que c'est déjà avec nostalgie que je le raconte mais ce pays va beaucoup nous manquer...En ajoutant à cela une magnifique nature préservée et diversifiée on peut dire que la Nouvelle Zélande a tenu ses promesses...

Avant de laisser la voiture de location et de rejoindre l'hôtel près de l'aéroport une dernière escapade à Karekare plage entourée de forêt, montagnes et bush qui servit de lieu de tournage pour le film la leçon de piano....

Une dernière baignade pour Michel!

Demain nous décollons pour Nouméa où nous sommes attendus et oui Michel va retrouver Thierry, un ami de fac !!

A bientôt pour de nouvelles aventures et photos. 😊

Votre circuit individuel aux États-Unis, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires