Carnet de voyage

Croatie

Dernière étape postée il y a 1568 jours
Octobre 2018
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Après avoir quitté la côte monténégrine et ses nombreux cars de touristes, une petite envie de solitude insulaire nous envoie directement sur Korcula, une belle île à la végétation abondante. Nous y avons passé 2 jours très tranquilles, quelques touristes en journée mais seuls à apprécier une magnifique eau turquoise, puis les étoiles le soir venu. Nous avons également visité la ville de Korcula, petite cité médiévale pleine de charme, avant de repartir, chassés par la pluie, sur le continent.


Puis, nous nous sommes dirigés vers Split afin de faire un peu de lessive. Avant d'y parvenir, nous avons fait halte au canyon de Cetina afin d'y observer la magnifique vue. Une petite promenade nous a mené sur un chemin descendant où nous avons pu apprécier la rivière de plus près.


Le lendemain matin, usant nos derniers vêtements encore portables, nous déposons le linge à la lessiverie. Une première pour nous, habitués des lessives au camping, qui nous permet de profiter de visiter les méandres de cette jolie ville. Nous récupérerons nos affaires quelques heures plus tard, avant de se remettre en route.


BisouXXX,

Vincent et Aurélie

2
2
Publié le 16 octobre 2018

Il paraît que Trogir est très belle... mais ça, on ne le saura peut-être jamais ! Arrivés en fin de journée sur un parking en périphérie de la ville afin d'y passer la nuit, nous découvrons un spot idyllique au bord de l'eau. Nous sommes seuls à ce moment là, mais un van nous rejoint à la nuit tombée. Une dernière petite promenade du chien nous permet de croiser nos voisins français et de prévoir une rencontre chiens avec leur RhodésianXMalinois.


Au réveil, peu de temps s'écoule avant que les deux furies ne se mettent à courir. C'est alors que deux dauphins pointent le bout de leur nez juste sous nos yeux enchantés. Nos nouveaux voisins, disposant d'un SUP et d'un surf, nous partons tous les 6 en mer en espérant pouvoir les revoir. Les deux mammifères marins disparus, une petite plage à l'eau transparente nous appelle. Malheureusement, elle nous retient juste assez longtemps pour que le vent forcisse et nous oblige à engager une lutte pour le retour.


Finalement, nous serons restés ensemble deux jours à apprécier le soleil et la mer. Leur route continue en direction du Monténégro et nous nous dirigeons dans les parcs nationaux croates. Avant de se séparer, nous décidons de boire un café à Trogir qui se révèle en fait pleine de monde. C'est à un restaurant un peu plus loin que nous nous dirons au revoir. Nous aurons sûrement l'occasion de nous retrouver bientôt à Annecy où à Fiez.


BisouXXX,

Vincent et Aurélie

3
3
Publié le 16 octobre 2018

Nous faisons halte non loin du lac que nous souhaitions approcher pour passer la nuit. Nous nous trouvons toujours les pieds dans l'eau, dans un joli coin ressemblant à un lagon.

Le lendemain, nous passons un bon moment sur une petite plage du lac (qui constitue une réserve naturelle ornithologique et un lieu où poissons d'eau douce rencontrent poissons marins). Nous observerons entre autre : Martins Pêcheurs, serpents, lézards, papillons exotiques, etc.


Comme je vous l'ai dit dans mon poste précédent, nous nous dirigeons vers les parcs nationaux. Camille et Tristan (les français) nous ayant fait part de leur déception à Krka, nous fonçons à Paklenica, où nous ferons une courte, mais intense randonnée jusqu'à un sommet disposant d'une magnifique vue sur la mer et les montagnes. Nous sommes ensuite redescendus en espérant ne pas abîmer les coussinets de Kanuk pratiquant l'escalade sur la roche karstique tranchante à un certain nombre d'endroits. Mais comme à son habitude, il s'est révélé bien plus habile que nous !


BisouXXX,

Vincent et Aurélie


4
4
Publié le 19 octobre 2018

D'un parc national à un autre, nous faisons route vers les lacs de Plitvice (16 lacs en gradins se jetant les uns dans les autres au travers de cascades enchanteresses). Nous passons la nuit sur une aire de stationnement appartenant à un restaurant. Bien qu'elle ne soit pas terminée, l'eau et l'électricité sont à disposition gratuitement. En échange, nous mangeons au restaurant le soir-même et nous couchons pas trop tard.


En effet, le réveil sonne tôt le lendemain matin. Le parc ouvre à 8h et il reste un peu de chemin à faire. Sur place, le nombre de visiteurs déjà présents à l'ouverture est à la hauteur de la réputation du parc. Les touristes asiatiques venus en cars prennent peu à peu possession des lieux. Nous décidons de suivre le parcours le plus long, de 18km. Ce qui s'est révélé être un choix judicieux pour profiter de la forêt, redevenue magique en dehors de la foule. Quoi qu'il en soit, ces lacs et leurs eaux cristallines semblent tout droit sortis d'un conte de fées et en faire le tour ne nous a pas donné la sensation de faire une randonnée, mais plutôt une immense promenade.


BisouXXX,

Vincent et Aurélie

5
5
Publié le 19 octobre 2018

La fin du voyage approchant à grands pas, nous choisissons de passer encore quelques jours en bord de mer et c'est sur l'île de Krk que nous nous arrêtons. Le coin est sauvage et composé de plusieurs petites criques, comme nous les aimons.


Peu après s'être installés, nous faisons la connaissance d'un aimable berger qui semble vouloir nous empaler si nous ne partons pas sur le champs. Le fait qu'il ne parle que croate contribuant fortement à renforcer son côté pacifique, nous faisons mine de ranger nos affaires en espérant qu'il parte au plus vite, ce qu'il ne tardera pas à faire.


Deux vans slovènes sont également installés sur la plage en contrebas. Après s'être entretenus un peu avec eux, nous sommes rassurés. C'est sa façon d'accueillir les gens, surtout avec des chiens, et il ne devrait pas revenir avec un fusil ou une batte, normalement.


Effectivement, nous passons deux agréables journées, avant de repartir sous la pluie. Cette dernière nous dirigera à Lovran, petite ville qui dispose d'une jolie promenade longeant la mer, puis le lendemain à Rovinj, une véritable perle où les boutiques d'artisanat côtoient les galeries d'artistes. Nous terminerons notre périple croate à Novigrad. Ses parapluies suspendus marqueront la fin de quelques jours maussades.


BisouXXX,

Vincent et Aurélie