Septembre 2018
5 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 27 septembre 2018

Afin de ne pas être trop dépaysé, nous nous arrêtons à Ksamil, station balnéaire connue pour ses belles plages. Effectivement, le paysage est agréable, mais pas de quoi rivaliser avec la Grèce. Nous passerons une nuit en bord de mer avant de visiter le site archéologique de Butrint, un parc national. Butrint devint une ville déjà au Ve siècle av. J.-C. et fut occupée successivement par de nombreuses nations. Un petit musée retraçant l'histoire de la ville à travers les siècles rend la visite encore plus intéressante.


Nous avons ensuite longé la côte, en prévoyant quelques arrêts relevés dans notre guide de 2009, sans imaginer aller de déception en déception. La plus belle plage d'Albanie fermée pour y implanter un Club Med (travaux depuis 2009 mais visiblement abandonnés), une petite citadelle à explorer à la lampe de poche désormais payante et fréquentée par les Tours Opérateurs, une plage difficile d'accès avec bars, parasols et transats intégrés, les villages en bord de mer bétonnés, etc.


Nous avons finalement décidé de faire halte à Himarë pour recharger un peu les batteries et faire une lessive. Le camping était plein à craquer et son propriétaire peu aimable. Après une nuit au bruit du bar de l'hôtel 5 étoiles d'à côté, nous décidons de tenter encore un peu notre chance à Gjipe, la magnifique plage difficilement accessible dont je vous parlais. Nous sommes visiblement pas les seuls à la trouver belle mais avions prévu le coup, choisissant d'aller à la recherche d'une cave de pirates dans les environs avec nos SUP. La falaise nous a réservé de belles surprises en plus de nous avoir révélé la magnifique grotte !


Après quelques discussions sur la suite de notre voyage, nous décidons de quitter l'Albanie. Le fait étant que le littoral est encore surpeuplé et déjà trop bétonné et que les parcs nationaux sont inaccessibles hormis en 4x4. De plus, il paraît que les parcs nationaux monténégrins valent le détour !


BisouXXX,

Vincent et Aurélie