Carnet de voyage

WARM UP: ACTE 2!

8 étapes
15 commentaires
29 abonnés
Dernière étape postée il y a 1 jour
Deuxième volet de préparation....
Août 2022
1 jour
Partager ce carnet de voyage
8
8
Publié le 12 août 2022

Attendre 5 minutes, on sait jamais: baisse de température, voyant qui s'éteint, Edouard qui rappelle….

Parce qu'au fond de lui, comme tous les bons, il est taraudé par l'envie de savoir ce qui se passe et ce pour 2 raisons. D'abord, est-ce qu'il y a un intérêt technique duplicable dans d'autres situations, le vrai retour d'expérience. Ensuite, le pire pour toi car ces gars là ils ont bonne mémoire, c'est de savoir si t'as pas fait une connerie et qu'ils vont pouvoir te la ressortir à la moindre occasion pendant 10 ans…

Bon, ben voilà les 5 minutes sont écoulées, pas d'appel…

"Ok mettre en route au ralenti, ça claque? Va claquer? Pas claquer? Bielle? Axe de piston? Serrage dans pas longtemps???"

Remettre le contact: "Clic, Bzzzzt, mouvement des aiguilles, chlic! Toujours là! Bien sûr!"

Démarreur: "ZzzzZZZZzzt! ZzzzzZZZt!" "???? Belle évolution du problème!"

Mettre un peu de gaz: "ZzzZZZBBBRROAAAPPP! Brrrrrbrrrooooa....."

"Ok parfait, alors bruit, pas bruit? Apparemment rien, c'est déjà bien." "Ah tiens à clignote plus!????"

Coupe-contact: "Ah tiens ça clignote!" Remise en route: "Ah ça clignote plus". Coupe contact: "Ah ça clignote!" Remise en route: "Ah ça clignote plus!"

C'est beau la magie de la technologie, ça fait 5 jours que je roule avec une moto dont le témoin d'huile clignote à l'arrêt pour montrer qu'il est bien fonctionnel mais il est caché par le téléphone… Petit message à Edouard, pour le soulager de cette charge mentale (je sens que je vais morfler sévère au retour….).

• • •

RIGA 80 kms, à nouveau surchauffe et arrêt du téléphone. Ok, le fuel est prévu dans 8 kms et c'est tout droit, par contre faudra pas que ça coupe à 10 kms de l'arrivée sinon ça va être long de le laisser refroidir et le redémarrer à chaque fois.

Housse du téléphone ouverte pendant le plein. Moto garée proprement à l'ombre. J'arrive à la caisse, un bûcheron de 2 mètres de haut et de large ainsi qu'à gauche un énorme frigo à glace. Courir au frigo, ouvrir la housse en deux, la coller dedans et plaquer le téléphone sur la vitre (pas le mettre à l'intérieur).

Le bûcheron me rejoint de suite avec les 2 mains sur les hanches, les coudes bien écartés sur l'extérieur, plus intrigué et dubitatif que méchant.

"Hello, you speak english, french?" - "Niet" - " Po russeki?"- "Da".

Et hop me voilà parti pour ma seconde conversation en russe, fier comme Artaban!!! Avec les différences de langue, voilà ce que ça a dû donner: "Soleil dans la rue. Soleil dans téléphone. Trop chaud! Le téléphone ne travaille pas." Aucune réaction. Bon, ça doit être l'accent, je recommence. Rien!

Arrivée d'un client, ils se connaissent, il vient nous serrer la main. Ils parlent entre eux et me regardent et c'est reparti: "Soleil dans la rue. Soleil dans téléphone. Trop chaud! Le téléphone ne travaille pas." Le second éclate de rire. Cool, il a compris.

Pour patienter, je goûte un soda à la pastèque....Pas certain que ce soit moins mauvais que celui à la rhubarbe!

Arrivée à 17h30. D'abord mettre la moto au parking surveillé et la bouteille au frigo pour la laisser reposer. Alors je ne savais pas, mais Kawasaki propose un tire-bouchon sur la Z750:

Voici comment j'ai retrouvé cette bouteille dans la sacoche: la collerette très proprement découpée et le bouchon sorti de quelques millimètres.

Bon, je me douche rapide, on se met d'accord sur la langue à utiliser (français Dagi et moi, anglais avec les autres) et je reçois une magnifique carte de bus. Vous êtes sûrs??? Dagi se plaint de la difficulté de certains sons en français. Je réponds qu'il y a des mots qui se prononcent pareils mais n'ont pas la même signification: la pesanteur et l'apesanteur! (oui je sais c'est moche!).

On file à l'apéro dans un endroit improbable: Tallinas kvartāla. Faut imaginer les dimensions d'une piscine olympique. A la place de l'eau, vous mettez des chaises, des parasols, des poufs...Dans chaque mur il y a plein de bars ou restos plus ou moins importants et chacun va chercher son verre et son assiette et se pose là où il veut, peut, tombe... Mais surtout, chaque établissement propose son propre son le plus fort possible en façade. Le merdier qu'on entend quand on est assis !!! Toute conversation est impossible mais le vin blanc peut se boire.

https://www.ezitis.lv/tallinas-kvartala-ezitis-migla/

Ensuite départ pour le premier restaurant: local et traditionnel. "Bonsoir, bonsoir" - "Désolé, mais nous venons de fermer la cuisine." "Ah bon, ça ferme à 21 h les restos ici?" - "T'inquiète, il y en a un autre juste à côté".

25 min plus tard!!! Nous voilà devant le second restaurant: Il y a tellement longtemps qu'il a fermé qu'il n'y a même plus d'enseigne!!! "Don't worry, we just past by another opened one!"

5 minutes plus tard, arrivés devant le 3 -ème restaurant: "Désolé, nous avons fermé la cuisine il y a moins de 5 minutes!.

Retour au truc improbable pour un burger frites de bonne qualité, par contre cette fois-ci le vin était bien mauvais.

3 restos fermés en 3 jours c'est beau!

7
7
Publié le 12 août 2022

Petite étape aujourd'hui mais beaucoup de diversité: une république, du stress, du rire, du restaurant...

300 kms pour rejoindre RIGA.

Après le petit-déjeuner, visite de la République d'UZUPIS avec le tampon apposé moi-même dans mon passeport!

La république d'UZUPIS est une micronation, fondée le 1er avril 1998, par les habitants du quartier éponyme de Vilnius, situé dans un méandre de la Vilnia, Les différents points ironiques de la Constitution de la "République d'Užupis", autoproclamée, sont répertoriés sur des panneaux muraux.

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_d%27Uzupis

(Je crois que je viens de comprendre comment insérer des liens 😀😀, dites moi si ça fonctionne SVP.)

Une monnaie locale est en vigueur mais ne peut s'utiliser que le 1er Avril et que dans les bars! J'ai marqué beaucoup de points auprès du "douanier" et des autres touristes en expliquant qu'à Lyon la "gonette" est utilisable toute l'année dans les magasins. D'où recherche par le douanier: "Vous avez pas un site en anglais?" - "Ah ben, aucune idée, envoyez leur un mail, n'hésitez pas!" (pour être honnête, je n'en ai jamais possédé les 2 fois où j'y suis allé c'était fermé...).

Le cours du change: 1euro Uzupa = 5 euros. Avec 2 cartes postales et 2 timbres ça nous fait 17 euros. "Ah oui mais cela permet de payer les résidences des artistes, vous comprenez?" (De retour en France, j'ouvre un camion à Goulasch dans une résidence d'artiste!).

A l'entrée du territoire il y a un monument pour le dalaï Lama.

Ainsi qu'un panneau reprenant ses meilleurs citations dont: "If you think you are too small to make a difference, try sleeping with a mosquito." Authentique ou pas, aucune idée.

Ensuite il y a la constitution, extraits choisis (les numéros ne correspondent pas):

  1. L'Homme a le droit à l'eau chaude, au chauffage durant les mois d'hiver et à un toit de tuile
  2. L'Homme a le droit de mourir, mais ce n'est pas un devoir
  3. L'Homme a le droit de paresser ou de ne rien faire du tout
  4. L'Homme a le droit d'aimer le chat et de le protéger
  5. L'Homme a le droit de prendre soin du chien jusqu'à ce que la mort les sépare
  6. Le chat a le droit de ne pas aimer son maitre mais doit le soutenir dans les moments difficiles...
• • •

11h, je fonce au RESTOBARAS LAGAMINAS. "Bonjour, c'est pour déjeuner!" - "Vous pouvez entrer mais il faut attendre 20 minutes la machine à café n'est pas prête." - "???. Ok je peux m'asseoir pour patienter, je suis spécialement venu de France?" - "Ah vous travailler à l'Ambassade à côté, vous allez nous recommander?" - "Heu, j'ai juste trouvé un bon article sur vous (et je leur tend mon roadbook)" - "Permettez que je montre au cuistot? La cuisine française c'est la meilleure!" - "Oui bon ok mais du coup je peux manger ou pas?" - "Oui oui hier on a eu une panne d'électricité, le piano fini de chauffer et la machine à café le réparateur est dessus."

Un suprême de poulet farci au fromage de chèvre et aux poires rôties et accompagné d'une polenta très crémeuse et d'une salade de crudités et quartiers de pamplemousse. Et ben c'est pas mal du tout, la cuisson, les textures, les proportions. La déco c'est pas le point fort dans la région apparemment. Apple pie en dessert du jour (non ce n'est pas un téléphone en version PIE à 1200€!). Un jus de cassis pour faire passer tout ça. Pas de café, la machine ne voulait pas se mettre en chauffe. Pour 17€, service compris, c'est très correct.

• • •

Un truc qui est cool c'est que pour l'instant on échappe à ça:

Le scooter électrique en libre service 

Il y a beaucoup moins de trottinettes qu'en France, c'est un vrai régal! Même à PRAGUE il y en avait peu et les vélos sont pas sur les trottoirs!!! Mais les scooters électriques ça sent pas bon du tout ça...

• • •

Allez Hop 13h, direction RIGA. Rien d'exceptionnel pendant 110 kms, puis arrêt du téléphone pour surchauffe. Tu m'étonnes dans sa housse depuis 5 jours sous un cagnard de plomb ça devait arriver. Bon déjà couper la mise en charge, c'est super bien ce petit interrupteur au guidon. Ouvrir un peu plus la housse, et l'écarter d'une main. Prochain changement de direction dans 40 kms, ça sera bon d'ici là. Au fameux rond-point, il y en avait en fait deux suivi d'une station service-servie. Donc stop. Je laisse tourner le moteur 30 sec à l'arrêt, comme toujours avant de couper avec le coupe-circuit. J'enlève le support téléphone de son socle et je vois le témoin d'huile qui clignote au tableau de bord! Bravo Stèph encore une bonne journée!! Ok pas de panique, couper le contact. Descendre de la moto. Sortir le téléphone. Allez prendre un café, attendre 5 minutes et réfléchir. Café en main, téléphone sous la climatisation: "La moto tourne comme une horloge, vérifier le niveau , si c'était une perte de pression il y a longtemps que je serais immobilisé au bord de la route, peut-être mon premier appel à Europ-assistance, je ne sais même pas où je suis, le GPS est à l'arrêt et aucun ne parle anglais dans la station."

Enclencher la première pour éviter que la moto bouge avant de la mettre en équilibre à la verticale pour vérifier le niveau. "Au max! Putain depuis combien de temps ça clignote ce truc? Comment je vais expliquer à Pierre que j'ai cassé parce que le voyant était caché par le téléphone? J'imagine déjà sa réponse: "T'as surtout roulé comme une buse oui!!!"

Remettre le contact, peut-être la température mais je vois pas pourquoi. "Clic, Bzzzzt, mouvement des aiguilles, chlic! Toujours là!" "Eh merde!"

Bon ben là c'est quand même le coup de fil à un ami. Mais sérieux et compétent celui-ci... enfin, je me comprend... On va appeler Tonton Edouard, ça fait longtemps.... Récupération du téléphone dans le courant d'air, il n'est plus brulant, remise en route. OK, bon déjà ça c'est fait.

"Ding - dring - dring - Bonjour, vous êtes bien sur la messagerie d'Edouard, bla bla bla..."

Tu m'étonnes, j'imagine très bien sa tête, en pleine réunion de chantier, voir mon nom apparaître sur son écran: "Oh putain ça, ça pue! L'autre truffe il s'est tanké au fin fond de la POLOGNE avec son tréteau et il va me demander de lui changer une bielle par téléphone! Surtout Edouard ne décroche pas! Ne décroche pas!"

Bon, je vais quand même laisser quelques mots, on sait jamais et j'ai pas le choix: " Salut Edouard, en pleine forme? Les enfants? La famille? Toujours la canicule à Lyon? J'ai de la chance ici il fait un peu plus frais, je t'en envoie? Bref, Bon, dis-donc, tu vas rire, j'ai un peu avancé dans mon roadtrip, je suis pas loin de la LETTONIE, et je voulais savoir, par hasard, hein, j'ai le témoin d'huile qui clignote, elle tourne bien, le niveau est bon. Il n'y a pas un défaut de voyant par hasard sur ce modèle? je t'envoie la photo par whatsapp. bises!"

• • •

FIN DE LA PARTIE 1

6
6
Publié le 10 août 2022

Bien, comme me l'a justement fait remarqué Grégoire, j'ai réussi à passer à GDANSK sans voir la mer… Pour VILNIUS, aucun risque, celui (ou celle voire celles) qui me trouve la mer c'est blacklist de suite!

Aujourd'hui, des anecdotes, des pensées et bis repetita! Dans l'ordre, ou pas!

Donc 620 kms proposés en 8h par le GPS.

• • •

Commençons par le trajet. D'abord pas grand-chose, rien de rien, même autoroute qu'hier. Juste quelques faits de route. Un dépassement surprise par une très belle AMG, aucune idée de la vitesse mais nous étions déjà tous sur un bon multiple de vingt, juste vu l'écusson à l'arrière. Le plus surprenant pas de déplacement d'air et pas de bruit outrancier. C'était efficace.

Un joint de dilatation un poil proéminant qui m'a décollé de la selle. Un moineau dans la tête de fourche et un gros insecte qui a laissé une belle tâche jaune, ça a gratté un bon moment!

Entre OLSZTYN et KAUNAS, beaucoup de nationales ou départementales (ou équivalent) en très bon état. Peu de trafic, température idéale, alternance de forêts et de zones d'étangs, des maisons en bois, des églises orthodoxes en bois ou en briques. L'air pur de la campagne chargé des effluves de l'épandage... Ceci dit, le polonais rurale est très blagueur, il est assez fréquent d'en trouver en face de soi, sur la même voie de circulation, car il a coupé son virage. On retrouve le même comportement chez le roumain, un lien de parenté éloigné (ou pas)?

Faudrait tester les sacoches sur leurs fixations spéciales car sur ce montage elles gênent trop pour poser le genou. Faut mettre un coup de talon pour positionner le pied, se décaler, s'asseoir dessus, pousser sur le guidon pour retrouver la position, mettre sur l'angle, poser, relever, au retour accrocher le tendeur avec le bas de la veste, remettre en place... Bon voilà quoi. Du coup, je pose pas, je mets un peu plus d'angle et les pneus sont à peine boulochés.

L'arrivée sur VILNIUS, je n'aime pas comme la dernière fois, ça fait vieille zone industrielle.

• • •

Tout ça permet de se laisser aller à la comparaison des évènements quotidiens. Par exemple, le spectacle du petit-déjeuner d'hier était beaucoup mieux que ce matin. A PRAGUE, c'était un groupe de jeunes danseuses du ballet européen avec le chignon tiré à 4 épingles, première partie du stage à MARSEILLE (c'était inscrit sur les T-shirts). Elles ressemblaient toutes à des esses de bouchers, grandes et très fines, les épaules en avant mais très cambrées, avec des grands bras dégingandés. Epaisses comme des fétus de paille. Mais c'est surtout le silence dans les déplacements, pas dans les conversations, mais des déplacements légers, feutrés. Et cette laxité dans les articulations qui fait ressortir les coudes à l'intérieur quand les bras sont tendus. Ah ça je peux pas regarder ça me fait mal! Bon en tout cas il y avait de la vie.

A 8h, je suis allé au buffet. Tous ceux qui chantaient Jésus hier au soir, ils étaient tous là! Un groupe de jeunes familles américaines en plein séminaire! Le seul profane, et le mot est faible, c'est bibi. Pas le choix 3 grandes tables rondes, je prends la place la plus éloignée de tous.

"Hey, Welcome, Enjoy" - "Bonjour, bonjour, merci, spassiba, thank you" (j'avais pas envie de leur parler).

Mais le spectacle a commencé peu de temps après. il restait presque face à moi 1 homme et 4 femmes, c'était peut-être l'un des prédicateurs. Bref, 2 conversations d'un autre monde: le café et l'annonce de la paternité.

• • •

Le café

L'une des filles dit : I love italian coffee

Réponses Girl 1: Rhooo Yes

Girl 2: Sure!

Girl 3: So goooood!

Man: oh Yeah!

Puis silence chacun devant reprendre dans son assiette. Le tout dans une voix faussement enjouée tout en étant désabusé et avec le même hochement de tête que les chiens sur la plage arrière des voitures. 1 qui parle et 4 qui hochent la tête.

L'annonce de la paternité

Le type dit : I don't know if it is because I'm in this church but couple of weeks ago I dreamt I had a conversion with God himself and he talled me my girlfriend will soon give birth.

Girl 1: Wonderfull

Girl 2: Excellent!

Girl 3: Marvellous!

Girl 4: I'm so happy! ( ben oui mais pourquoi?)

L'homme reprend la parole: "And the fact, since, she is pregnant!"

Girl 1: Woouoaw

Girl 2: Very good

Girl 3: You'll be a good father!

Girl 4: Crazy!

Puis silence à nouveau, ils ont pioché dans leurs assiettes et sont partis presque en même temps quasiment sans dire un autre mot.

• • •

Comme j'avais un peu de temps sur l'autoroute, j'ai laissé vagabondé mon cerveau et ça m'a rappelé un peu la même situation autour d'un café au Liban et j'en ai profité pour imaginer ce que cela pourrait être pour la paternité et aussi pour un groupe de français.

Le café au Liban (histoire vécue dans un camps de réfugiés)

Homme 1: J'aime bien le café on en boit souvent au Liban

Homme 2 à 4 presque en simultané en se tournant vers l'homme 1: Bonne idée fait nous du café

Homme 1: combien on est?

Le reste: 18

Homme 1: d'où 18?

Un des autres: mais oui j'ai la belle-famille (NDLR: mais que les hommes viendront)

Homme 1: ok, c'est tout?

Un des autres: attend, attend, rajoute 1 pour Momo (j'ai oublié le prénom exact)

Homme 1: T'es sur? Je le fais en plus? t'es bien sûr?

Le même: C'est son heure j'te dis, fait confiance, il va arriver, j'te l'dis y va arriver.

Là, le ton est sérieux, ça parle avec les mains, ça s'agite, ça débat.

Le café en France

Acolytes de 1 à 5 comme ça pas de problèmes de genre….

A1: Le café du Bistrouille c'est le meilleur

A2: Attend on va aller en boire un au tabac tu m'en diras des nouvelles

A3: Moi je préfère les capsules N dans la nouvelle version

A4: Il n'y a que les cafetières italiennes qui font du bon café

A5: N'importe quoi maintenant il y la torréfaction basse température, Quand on y connait rien on l'ouvre pas!

A1: justement 5, on en est où du dossier du client avec le défaut de température

A5: ça tombe bien, je voulais t'en parler......

Normalement à ce moment là les 3 autres s'évaporent très vite. Mais c'est pareil il y a de la vie.

• • •

L'annonce de la paternité au Liban

Autre mode de vie, en général, on en parle pas par superstition jusqu'à la naissance.

L'annonce en France

Acolytes de 1 à 5 comme ça pas de problèmes de genre….

A1: Je vais être Papa

A2: T'a trouvé le mode d'emploi?

A3: On boit quoi et quand?

A4: Le prochain vous nous le gardez?

A5: T'as la photo du facteur? C'est pour vérifier.

Normalement à ce moment là c'est A1 qui part....

• • •

Sur ce, arrivée à VILNIUS, directement à l'hôtel, récupération de la chambre. Retour à la réception:

"Excusez-moi, vous pouvez couper la clim dans ma chambre il fait un froid polaire?" - "Oui on s'en occupe tout de suite on a un soucis dans cette zone de l'hôtel" -"Merci. Tant que j'y suis, le restaurant RESTOBARAS LAGAMINAS vous connaissez? apparemment il est à côté d'ici non?" - " Oui c'est très bien mais ce soir il est exceptionnellement fermé on ne sait pas pourquoi. Ce sont des clients qui viennent de nous en informer"

2 fois en 2 jours!

A la place, je suis allé mangé en face, j'ai voulu faire le pied de grue comme hier mais le rideau était vraiment bien tiré. Réouverture demain à 11H donc je déjeunerai ici avant de partir pour RIGA! Na! Si c'est ouvert...

Au "No. 1 BOKSTO" une pizza avec une pâte fine magique, exceptionnelle! Très bon dessert au chocolat et une IPA sans alcool (toujours en rémission..) bluffante. Pour 17€ dans une capitale.

Le spectacle des américains ça m'a bien fait rire et rêver

Le restaurant No.1 BOKSTO

Un peu d'accompagnement musical pour s'endormir...

Le chien qui hoche la tête est à 1'28, sinon le début de la vidéo pourrait rappeler des souvenirs 
Reportage sur une coutume locale 
Un petit côté Tino Rossi non? 
5
5
Publié le 9 août 2022

760 kms, c'était long mais long, pour finalement, une déception, une surprise et une victoire au même endroit!

C'est confirmé, WAZE n'aime pas la Tchéquie! Pertes de réseau, recalcul permanent du parcours, échelle des distances non respectée, station service non trouvée, bref le calvaire s'arrête dès la frontière franchie.

La campagne tchèque est vraiment belle, on y resterait bien à flâner d'autant plus que je retrouve la forme. Mais 2 heures pour faire 100 kms c'est abuser.

Ravitaillement juste à la frontière, la station est tellement récente qu'il n'y a pas encore la machine à café. Ca sent le neuf et le propre comme lorsqu'il y a encore la protection sur les sièges de la voiture.

Ensuite plusieurs heures d'autoroute sans intérêts, quasi rectiligne et plate, aucun point de vue intéressant et beaucoup de travaux. On a l'impression que tout le pays est en travaux.

Par contre, la polonaise peut être assez susceptible quand on mélange YA et DA en répondant, j'aurai dû rester sur l'anglais plutôt que de vouloir subitement utiliser de lointaines notions d'allemand. Il a fallu l'intervention d'une cliente pour que je puisse avoir mon sandwich et mon café par la suite. J'ai aussi pris par inadvertance un soda à la rhubarbe: ne pas essayer sans avis médical!

Une petit orage de 10 min pour le dernier ravitaillement, apparemment les sacoches n'ont pas pris l'eau car rien n'est trempé à l'arrivée.

• • •

Comme je n'ai pas encore réservé l'hôtel, je file au restaurant PERLA BALTYKU. Les avis et le site me font saliver depuis que je les ai vu pour la première fois il y a plus d'un an. Les 2 raisons pour lesquelles je passe à GDANSK sont le côté historique et ce fameux resto qui est censé proposer des plats typiques à se damner.

Je rentre dans l'établissement à 17h55.

"Bonsoir, je suis tout seul pour dîner, vous parlez anglais?" - "Niet" et la serveuse me prend par la manche et m'amène lire l'écriteau sur la porte: "Fermeture à 18h!"

Je suis resté sans voix! 2000 bornes pour rater le repas ! Je ne cesserai de m'étonner moi-même d'une telle réussite! "Fallait le noter sur le site si l'établissement est passé en horaires d'étés, horaires décalés, horaires anti-français, etc.!" LA DECEPTION!

• • •

Me voilà dehors, casque et sac à dos posés sur une table de terrasse à chercher un hôtel avec un restaurant sur mon téléphone. Je vais pas attendre demain midi juste pour bouffer dans un resto local! La fille regarde ce que je fais du coin de l'œil. Apparemment ce soir il y a un évènement particulier dans la ville car tous les hôtels sont complets. Vers 18h20, la serveuse sort me voir avec un menu: "soup only if want" - "Ah ben ça risque d'être un peu léger après une journée de moto et un sandwich SNCF du midi!" - "but soup beautiful with saussage and egg" - "ok soup with saussage and egg".

• • •

2 minutes plus tard je suis attablé, elle m'apporte des couverts: "Spaciba!" (merci en russe). Et merde je viens de me griller. "Ah mais vous parlez russe, fallait le dire plus tôt, je parle aussi bulgare si ça vous arrange" - "j'apprends simplement le russe" - "ok parfait, je vais chercher votre soupe".

C'était super bon! Une minestrone de légumes et pommes de terre en potage avec une saucisse aux herbes et légèrement fumée et un œuf au plat qui flotte. Pour le coup c'est bluffant car la présentation c'est pas le point fort de l'établissement. Doux, onctueux, successions de saveurs et de textures, et assez copieux finalement. J'enchaine quand même avec un cheesecake aux fruits rouges qui était pas mal du tout et je commande un Kompot pour goûter depuis le temps que j'en entend parler et tout ça en russe sans dictionnaire ni google!

 L'atmosphère d'une autre époque

Sur FaceBook: PERLA BALTYKU

Le Kompot à ne pas confondre avec la compote est une boisson traditionnelle non alcoolisée très populaire en Europe orientale et dans les Balkans, faite à partir de fruits frais ou de baies, ou de fruits au sirop, ou encore de mélanges de fruits séchés ou de conserves de fruits.

LA BONNE SURPRISE et LA VICTOIRE DE PARLER RUSSE

Je lui ai expliqué que j'étais venue de France juste pour manger ici, elle est allée chercher le patron un peu dubitative, j'ai sorti mon road trip avec le passage programmé, il m'a laissé sa carte et m'a aidé à trouver un hôtel. Seul bémol, ça chante des chansons religieuses à tue-tête dans tout le bâtiment mais c'est une belle victoire!!!

Le restaurant PERLA BALTYKU à GDANSK (et c'est tout petit et que des objets d'époque, même les prises électriques!)

2 petites pépites musicales locales à écouter et regarder sans les enfants:

4
4
Publié le 8 août 2022


Réveil délicat après une nuit bien plus calme que je ne la supposais, merci les 6 heures de moto.

Toute petite étape, initialement 295 kms mais un détour d'environ 25 kms car WAZE ne veut pas calculer les trajets sur autoroute en Tchéquie car je n'ai pas rentré la vignette autoroute, car je n'en ai pas besoin en moto. Bref déjà plus du tiers du voyage!

Il fait soleil et très frais ce matin mais c'est le bonheur, plus aucun touriste que des véhicules qui utilisent l'autoroute pour travailler, personne avec le téléphone portable à la main, il y a beaucoup d'espace entre chaque. Pas de SUV à cheval sur 2 voies… Du coup, c'est un peu léger en puissance la Z750 en Allemagne.

• • •

Pas grand chose à dire sur les paysages allemands, je n'ai vu que l'autoroute. La tchèque propose un peu plus de variété mais surtout la campagne me fait penser à un mélange d'Autriche et de Finlande, beaucoup de verdure et de petits lacs ou de points d'eau.

Depuis mon unique passage en 1996, et déjà en moto, donc de ce souvenir, trois différences: il n'y a plus de miradors dans les champs, les villages sont reconstruis, et j'ai l'impression que PRAGUE est en couleurs. Je me rappelle m'être arrêté pisser contre un mur à la sortie d'un bled qui était tout gris, tout triste, des miradors et des impacts de balles, brrr. Maintenant c'est Stéphane BERNE qui va venir les faire voter à la télé. De PRAGUE, j'en avais retenu une ville avec de l'architecture et en pleine ouverture mais surtout avec une couleur et une ambiance très "soviétiques", les vêtements et les façades étaient des mêmes teintes, encore très fades. Aujourd'hui c'est MONACO en plus grand!

Le déjeuner à l'arrivée dans la station service était bien meilleur qu'hier mais on va pas épiloguer sur un hot dog et 2 muffins. Le principe est de juste s'alimenter le midi pour faire une vraie dégustation du terroir local en soirée. Bon depuis hier, je cherche surtout du riz et des pâtes, mais ça va revenir, ou pas!

Pour le diner, j'ai eu la flemme de retourner pour la troisième fois à l'endroit de mes visites donc c'était au resto de l'hôtel: "Viennese Goulash with Sourdough Bread" et Strudel en dessert. Bon, ben la prochaine fois je marcherais ou au moins je traverserais la rue. Des morceaux de viande en effilochée (assez bien) dans, peut-être, une bolognaise bien grasse et qui flotte dans de l'huile. 3 rondelles d'oignon cru en accompagnement et " 3 tranches de pain noir. Le dessert était correct. Pour la modique somme de 370 CZK (faut diviser par 24,5 pour faire la conversion 😀), je rentre en France et je monte un camion à goulash!

Je suis déçu de ne pas goûter une seule bière ou les vins locaux mais ça ne me fait vraiment pas envie.

L'horloge avec les pantins qui bougent à chaque heure.... 
• • •

Les visites du KLEMENTINUM et du MUSEE des MACHINES SEXUELLES

Départ à pied, pas de perte de temps avec les transports en commun comme à SOFIA (relire si vous avez oublié, moi pas!).

Arrivée sur place, visite guidée obligatoire, début dans 25 min, perfect!Merde, j'ai laissé ma CB à l'hôtel et j'ai pas assez d'euros sur moi! Je tente le google map itinéraire piéton pout trouver un raccourci. Je reviens juste à temps pour voir partir le groupe!

Bon là c'est certain, les tchèques se sont bien mis à niveau concernant le rapport-qualité prix prohibitif des visites pour touristes. 10€ pour 40 minutes d'une visite ou tu vois 3 croquis avec 3 explications en anglais incompréhensible, par contre tu restes 15 min en haut de la tour à prendre autant de photo que tu veux des toits de la ville. 87 m de haut par un escalier en colimaçon comme dans les sous-marins. Les PMR c'est pas gagné....

On a envie de rester plus longtemps dans cette bibliothèque, 30 000 bouquins d'époque.

On a envie de voir la lumière courir sur la corde de la salle de la méridienne, faut juste être là à midi pile.

Du coup on pose des questions en regardant les toits, on s'intéresse:

"Dites-moi SVP - Oui - Les vignes sur la colline en face, c'est quoi? - Aucune idée ça ne m'intéresse pas!"

https://www.klementinum.com/

Le premier objet date de 14 000 ans... 

Alors là, je sens qu'il va y avoir de la consultation de page... voilà le site ci-dessous, à vous d'aller voir, c'est assez surprenant!

https://sexmachinesmuseum.com/

• • •
Ma moto de l'époque! 179 000 kms avant l'arrêt définitif du moteur  
• • •

Un peu de culture, nous sommes quand même dans un pays d'auteurs et de compositeurs

Qui connait?

Par le philarmonique tchèque 

Et j'aime à croire que cela a été une source d'inspiration pour:

 Un de mes artistes préférés

Et ça, c'est le cadeau de la maison:

A écouter pendant votre prochain bain de pieds… 
3
3
Publié le 7 août 2022

Le vrai départ, plein Est (à droite sur la carte...) pour 850 kms, il fait frais limite froid, ça surprend.

Retour à LAPALISSE pour le fuel. 2 pompes libres, faire le bon choix : gagné!

Message 1 de la pompe à essence: les tickets sont momentanément indisponibles sur cet automate.

Message 2: le carburant sélectionné est momentanément indisponible à cette pompe.

La journée va être longue...

"C'était un homme de cœur, Insatiable de gloire ; Lorsqu'il était le vainqueur, Il remportait la victoire" (Lapalissade)

La route est chargée et il y a beaucoup de vent. Je chante LES FORBANS à tue-tête. Pourquoi? Aucune idée!. Arrêt fuel et café à Dole, j'en profite pour programmer l'adresse de l'hôtel. WAZE ne le trouve pas et GOOGLE non plus. Fermeture de l'établissement depuis ma dernière visite sur le site en juin??? Programmation de la prochaine station service et on verra en déjeunant.

• • •

Traversée du Rhin, arrivée en Allemagne, le café à du mal à passer, bizarre.

Panini immonde, goût indéfini, texture improbable, congelé au centre, brûlant sur les côtés. L'expresso est proposé à 3€ à la machine, donc non j'ai encore celui du matin en cours.. L'hôtel est toujours introuvable. J'utilise le coup de fil à une amie pour lui demander de vérifier le nom et l'adresse le temps d'atteindre mon dernier point de ravitaillement.

Le trafic est très dense, impossible de rouler, il fait de nouveau très chaud et la nausée apparaît.

Dernier plein, WAZE trouve l'hôtel! La dernière partie du trajet est un cauchemar, j'ai l'impression que je vais être malade en roulant... A la réception, un accueil digne d'une porte de prison et exceptionnellement ce soir il n'y a pas de restaurant et le petit-déjeuner demain matin sera en retard. Par contre la moto est à l'abri au sous-sol et Valérie m'a répondu mais elle a fait une recherche sur un autre hôtel, du même groupe certes, mais c'est pas le bon...

Du coup pour le dîner, j'ai le choix entre Kébab ou grec. Dans mon état, j'évite le premier on verra demain si j'avais fait le bon choix...

• • •

Le nombre de visites et d'abonnés en 2 jours, ça met un coup de pression.

Et celle là, qui la connait?

Une chanson allemande très connue et dodo pour moi:

2
2
Publié le 6 août 2022

Petite mise en bouche : 174 kms

Repas de famille avant le grand départ, ça va me permettre de vérifier le bricolage des sacoches. Un grand merci à Jean-Michel pour me les avoir trouvées. Je ne savais même pas que ça existait dans des dimensions pareilles, on peut y rentrer la moitié de l'appartement, il y a même des roulettes comme sur les grosses valises!

Ah ben ça change la vie: pantalons, pull, blouson, bermuda, T-shirts, chemise, deux paires de godasses, serviette, livres, trousse à outils, bouteilles de vin, etc. C'est surtout bien nul!!! Les roulettes tu peux pas les utiliser pour descendre tes 4 étages en colimaçon, t'as l'air malin arrivé en bas avec ton âne mort sur le dos, beaucoup moins fier d'avoir réussi à combler le moindre interstice pour optimiser, pour en prendre un peu plus... Une fois sur la moto sauf cas de force majeur elles vont y rester jusqu'au bout….

Bref mise en place des engins et rupture du coussin thermique et donc ça frotte sur le pot d'échappement. De toutes façons je suis en nage, donc café car il faut attendre 10h que les magasins ouvrent pour remplacer le coussin ou laisser la sacoche prendre feu en roulant... Donc c'est certain j'aurai un léger retard pour le repas...

• • •

"10h02, Bonjour Monsieur DAFFY, je cherche un coussin thermique. - On en vend plus c'est interdit c'était à base d'amiante. - Et sinon? - Ben on a rien, essayez chez casto."


"10h05, Bonjour Monsieur MAXXESS, je cherche un coussin thermique. - On en a pas. - Et sinon? - Des feuilles d'isolant thermique, c'est autocollant mais parfois ça se décroche avec la vitesse. - 6€ la feuille???- Oui, vous découpez aux ciseaux la dimension qui vous convient. - OK, je passe par l'Allemagne, donnez moi une seconde feuille."

• • •

Prise en main de la moto jusqu'à VICHY, en passant par le COL du PIN-BOUCHAIN et LAPALISSE (et ses vérités ou lapalissades). Beaucoup de circulation et quelques jumelles bleues....


"Il est mort le vendredi, Passée la fleur de son âge, S'il fût mort le samedi, Il eût vécu davantage."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lapalissade


• • •

Déjeuner "Chez Mémère", longtemps que je n'avais pas mangé une viande aussi bonne, la meringue de la Pavlova moins bien, L'incompris du Tressallier et Chevrette en Saint Nicolas de Bourgueil sans plus.


Apéro avec Virginie, reine de la grammaire et de l'orthographe, vraiment d'un niveau remarquable mais en léger retrait sur la géographie:

"Qu'est-ce que tu fais à VICHY? - J'amène une moto à TALLINN - C'est qui TALLINN?"

Peut-être plus tard je vous expliquerai aussi sa conception très personnelle du décalage horaire....


Sinon dans le coin on a fait ça:

On a inspiré ça

La viande CHEZ MEMERE

Vous avoir mis Gilbert dans la tête, ça reste longtemps.....

1
1
Publié le 5 août 2022

Bonjour, bon après-midi, bonsoir ou bonne nuit,

C'est un plaisir de repartir avec vous...


STARMANIA, LE BLUES DU BUSINESSMAN, paragraphe 3:

"J'suis pas heureux mais j'en ai l'air

J'ai perdu le sens de l'humour

Depuis qu'j'ai le sens des affaires…."


Alors, comment dire, qu'en choisissant l'an dernier de faire du commerce avec la Russie j'ai vraiment eu de l'intuition... Environ 200 pays sur cette terre: j'ai réussi à trouver le seul dans lequel il ne fallait pas investir un kopek!

Comme en 1998, je cours m'acheter un pack comprenant 1 billet d'avion et une location de moto pendant 1 mois pour parcourir l'Indonésie... le lendemain j'ai l'appendicite et je regarde les reportages tout seul dans ma chambre d'hôpital...

Pas le choix faut garder le sens de l'humour....

Donc ne pas baisser les bras, le projet initial est conservé, il est juste reporté suite au désaccord entre la Russie et l'Ukraine. Pour rappel, il s'agit de LYON-VLADIVOSTOK aller-retour en moto. Du coup ça me laisse du temps pour fignoler la préparation, l'apprentissage de la langue et tout et tout... Et ça laisse au rouble le temps de retrouver son cours habituel….😡


Le premier WARM UP, en décembre dernier, contenait 2 objectifs:

- Tester le matériel et le roadbook: tout est ok on va pas reparler des gants….(vous pouvez toujours regarder la vidéo dans le premier blog)

- Tester mon niveau de russe: suite au refus des autochtones d'utiliser cette langue depuis quelques temps je suis resté sur ma faim. Je trouve finalement le bulgare un peu bêcheur dans son attitude!


Cette fois-ci les objectifs affichés sont:

- Parler russe

- S'initier à la culture et à la gastronomie des états baltes

- Convoyer la moto de Pierre à Tallinn

- Ramener la voiture de Macha à Lyon


Et c'est parti pour 6170 kms répartis sur 8 pays avec 3 véhicules (dont 1 que je ne pourrais pas piloter pour une bête histoire de catégorie de permis de conduire pour les ferrys..).


Véhicule 1 :  Z 750, pour l'instant je dirais que c'est assez flashy..... 

Et toujours une veine débordante, je récupère la moto le seul jour de pluie en pleine canicule !

Passer chez Mathieu aux VINS de VAISE, toujours de très bon conseil, pour prendre des bouteilles que Macha était censée prendre dans l'avion mais qui se sont transformées en 8kg de fromages divers. J'ose à peine imaginer l'ouverture de la valise à l'arrivée...Essayer de positionner les sacoches sous l'orage, passer déposer les clés, retrouver l'identifiant et le mot de passe du blog…

Bref, à demain pour le départ….

Le coup du hasard qui me permet d'organiser ce trip