Nice-express en 1 jour

L'essentiel de Nice en une journée !
Mars 2016
1 jour
5
1

On peut arriver à Nice de multiples façons : par avion (il y a un aéroport), par le train (il y a une gare SNCF) et par bateau (il y a un port). Il n'y a aucune excuse pour ne pas visiter cette ville 😀 !

Au départ, j'avais prévu d’utiliser le réseau de transport en communs qui semble très étoffé pour parcourir la ville en une journée. La grève a eu raison de ce choix, j’ai opté pour la marche. Nice est une petite ville qui se fait très bien à pieds après tout.

On peut également la visiter en Vélo bleu, l’équivalent des Vélib’ parisiens, et en Auto Bleue, l’équivalent des autolib’ parisiennes.

Pour les vrais touristes, il existe le petit train touristique de Nice qui parcourt la ville en express : 45 minutes pour en faire le tour, avec arrêts sur les sites stratégiques !

Le petit train touristique de Nice

À noter qu'il y avait beaucoup de zones en travaux lors de ma visite car un nouveau tracé tramway est en cours de réalisation, il traversera Nice d’Est en Ouest ! Et la ville doit être en pleine préparation pour la saison estivale...

2

Pour rejoindre le Vieux Nice depuis la gare SNCF, il est assez agréable d’emprunter l’Avenue Jean Médecin, qui est une zone piétonne avec des commerces tout le long. On passe ainsi devant la Basilique Notre Dame, le centre commercial Nice Étoile, les galeries Lafayettes… et cette rue aboutit sur la Place Masséna.

La Place Masséna est un lieu central qui accueille des œuvres artistiques éphémères. En ce moment, ce sont sept statues illuminées et qui représentent les sept continents "Conversation à Nice" que l'on peut admirer (par Jaume Plensa, sculpteur contemporain catalan).

Au bout de cette place, il y a la fontaine du soleil dans laquelle se trouvent cinq sculptures de bronze. Elles représentent toutes des personnages de la mythologie gréco-romaine : la Terre, Mars, Vénus, Mercure et Saturne. Au centre de la fontaine, c'est une statue d'Apollon.

La fontaine du soleil
3

Avant de rejoindre le Vieux Nice, je m'arrête au jardin Yitzhak Rabin, et surtout au kiosque à musique (je trouve ces constructions magnifiques), et à la vue sur la mer qui s’offre en face (au niveau de la promenade des Anglais). Une vraie bouffée d’air frais !

Le jardin Yitzhak Rabin et le kiosque à musique

La promenade des Anglais (prom' pour les locaux) est une longue avenue longeant la côte niçoise, où il est très sympathique de s'y promener pour profiter de la brise côtière.

La promenade des Anglais
4

En repartant vers l’Est, c’est un dédale de petites rues et de maisons typiques du Sud-Est de la France qui s’offre à mes yeux.

L’Opéra se trouve sur le chemin, et, il y a en face une très jolie boutique traditionnelle qui vend des fruits confits et des sucreries en tous genres. Aussi bien la boutique que les produits présentés sont très jolis et alléchants !

En poursuivant la marche, j'arrive au Cours Saleya où prend place le marché aux fleurs. Au-delà de la vue, c'est l'odorat est très sollicité : toutes ces fleurs donnent des mélanges d’odeurs très agréables. Plus j'avance, plus je découvre d’autres produits sur les étals, notamment les fruits secs et les fruits confits, mais également les tapenades et pâtes d’olive, les herbes diverses et variées.

La plupart des étals ne proposent que des produits niçois, et le revendiquent fièrement, ce qui fait que ce marché est authentique et très agréable à visiter.

Les couleurs du marché

Sur ce cours il y a aussi la mairie sur une petite place, et le palais de la préfecture et le palais de la justice se trouvent non loin de là.

5

Au bout du Vieux Nice se trouve la Colline du Château. Il y a un ascenseur qui permet d’y monter et d’en descendre rapidement et sans efforts. Sinon, il y a aussi les chemins autour.

Comme son nom l'indique c'est bien la colline que l'on visite et non plus le château de Nice, qui, lui, a été détruit en 1705. Aujourd'hui, cet endroit est surtout visité par l'aménagement en parc et jardin et pour ses panoramas exceptionnels.

Par exemple, je découvre une vue magnifique sur le Vieux Nice que je viens de visiter de l'intérieur :

Ainsi qu'une vue aérienne de la Baie des Anges :

Il paraîtrait que le nom de cette baie provient d'une espèce de requin (l'ange de mer ocellé) , dont les ailerons perpendiculaires ressemblent à des ailes, qui se coince dans les filets des pêcheurs. Ces derniers les ramenaient donc dans leurs filets sur la côte. Ce n'est donc pas à l'origine un nom commercialo-touristique comme peut l'être Côte d'Azur ou Beausoleil 😀

6

Dans cette colline, il y a une cascade (habilement nommée la cascade du château !).

Ce sont les ruines d'un des donjons du château qui ont servi de base à sa construction. L'objectif de sa construction en 1885 est purement esthétique.

Les ruines d'une ancienne cathédrale se trouvent toujours sur la colline du Château.

Ce qui m'a marqué sur cette colline sont les magnifiques mosaïques de galets et de céramiques d'inspiration grecque, en hommage aux Grecs fondateurs de Nikaïa. En effet, les Grecs choisirent le site de Nice pour y construire un port en 350 av. JC.


Enfin, pour repartir, il y a toujours les 2 solutions : à ascenseur ou à pieds. J’opte pour la marche afin de pouvoir rejoindre directement le port.

7

En redescendant le long de la colline du Château, j'accède au port de Nice. Y sont amarrés de très beaux bateaux !

En me dirigeant vers l'intérieur des terres tout en longeant le port, je passe devant le marché aux puces, place Robilante.

La remontée peut se terminer sur la place Garibaldi, qui jouxte le musée d’art moderne et contemporain. Sur cette place, en sous-sol, se trouve la crypte de Nice, découverte lors des travaux pour la construction du tramway.

8

La cathédrale Saint-Nicolas est une cathédrale orthodoxe russe achevée en 1912 compte-tenu de la forte communauté russe à Nice.

En 1987, la cathédrale a été classée au titre des monument historiques et a reçu par ailleurs le label "Patrimoine du XXè siècle".

On ne peut pas visiter Nice sans en goûter quelques spécialités. Parmi celles-ci, la panisse, la pissaladière, les petits farcis niçois. C'est un régal !

Je ramène également dans ma valise des petits pots de tapenade et de pâte d'olive niçoises, ainsi qu'une petite bouteille d'huile d'olive.

Votre circuit individuel en France, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires